Le maire de New York le prouve : Le couvre-feu du oronavirus est une arnaque commode

Le maire de New York, Bill de Blasio, a déclaré lors d'une conférence de presse le 2 juin que l'anarchie qui règne actuellement dans la ville mérite des "exceptions" aux règles mises en place suite …
Etienne bis
Ne peut-on se dire que ces troubles sont (sinon fomentés au moins) encouragés par les démocrates dans le cadre de l'actuelle campagne électorale ?