Rare et belle initiative d’Europe 1 de raconter l’histoire de Bruce qui est devenu Brenda suite à la folie d’un médecin "On ne le répétera jamais assez : Non seulement la théorie du genre est une …More
Rare et belle initiative d’Europe 1 de raconter l’histoire de Bruce qui est devenu Brenda suite à la folie d’un médecin
"On ne le répétera jamais assez : Non seulement la théorie du genre est une folie qui ne peut pas fonctionner, mais celle-ci s’avère criminelle, menant les gens au suicide. On se félicitera de l’initiative d’Europe 1, racontant l’histoire d’un garçon -Bruce Reimer, devenu Brenda, puis David- dont on a fait et élevé comme une fille et ce depuis l’enfance. Dès l’adolescence les problèmes ont surgi avant de finir par un suicide, et toute une famille brisée (son frère aussi se suicidera). Malgré ces échecs, les tenants de la théorie du genre, comme Judith Butler, sont présentés comme des scientifiques par les media, alors que ce ne sont que des imposteurs-criminels mal dans leur peau."
europe1.fr

NOUVEAU - Le garçon dont on voulait faire une fille

SAISON 2019 - 2020 05h45, le 14 mai 2020 26:55 © Europe 1 En 1966 au Canada, Bruce, un bébé de 7 mois, a son pénis brûlé à la suite d’une erreur …
Roy-XXIII
Rare et belle initiative d’Europe 1 de raconter l’histoire de Bruce qui est devenu Brenda suite à la folie d’un médecin
"On ne le répétera jamais assez : Non seulement la théorie du genre est une folie qui ne peut pas fonctionner, mais celle-ci s’avère criminelle, menant les gens au suicide. On se félicitera de l’initiative d’Europe 1, racontant l’histoire d’un garçon -Bruce Reimer, devenu …More
Rare et belle initiative d’Europe 1 de raconter l’histoire de Bruce qui est devenu Brenda suite à la folie d’un médecin
"On ne le répétera jamais assez : Non seulement la théorie du genre est une folie qui ne peut pas fonctionner, mais celle-ci s’avère criminelle, menant les gens au suicide. On se félicitera de l’initiative d’Europe 1, racontant l’histoire d’un garçon -Bruce Reimer, devenu Brenda, puis David- dont on a fait et élevé comme une fille et ce depuis l’enfance. Dès l’adolescence les problèmes ont surgi avant de finir par un suicide, et toute une famille brisée (son frère aussi se suicidera). Malgré ces échecs, les tenants de la théorie du genre, comme Judith Butler, sont présentés comme des scientifiques par les media, alors que ce ne sont que des imposteurs-criminels mal dans leur peau."