17:56

L'oraison : Mode d'emploi - Abbé F-M. Chautard

L'oraison : Mode d'emploi - Abbé F-M. Chautard Eglise Saint-Nicolas-du-Chardonnet, 20 mai 2020. - (…) Que faut-il faire pour aller au Ciel ? Il y a un certains nombres de moyens, et parmi ceux-ci, …More
L'oraison : Mode d'emploi - Abbé F-M. Chautard
Eglise Saint-Nicolas-du-Chardonnet, 20 mai 2020.
-
(…) Que faut-il faire pour aller au Ciel ?
Il y a un certains nombres de moyens, et parmi ceux-ci, sainte Thérèse d’Avila nous en donne un : « Je promet le Ciel à quiconque fait chaque jour, un quart d’heure d’Oraison. »
shazam
@Olivier Emmanuel
Bonsoir Olivier,

Il ne me semble pas avoir lu de ‘sottises’ de votre part. D’autre part, je ne sais quoi vous dire sur ce qui semble sainement vous « travailler », c'est-à-dire dans le bon sens du terme, donc : « ...précher la guerre au Nom de Dieu ?... ». Cher Olivier, si j’avais la réponse à tout… :-))

Je préfère vous répondre non point précisément, je ne le peux pas, et …More
@Olivier Emmanuel
Bonsoir Olivier,

Il ne me semble pas avoir lu de ‘sottises’ de votre part. D’autre part, je ne sais quoi vous dire sur ce qui semble sainement vous « travailler », c'est-à-dire dans le bon sens du terme, donc : « ...précher la guerre au Nom de Dieu ?... ». Cher Olivier, si j’avais la réponse à tout… :-))

Je préfère vous répondre non point précisément, je ne le peux pas, et je me garderai bien en tant que converti de me tenter à faire des réponses de ‘théologiens’, ou pire, de dire des ‘sottises’ en faisant des réponses de type pilier de bistrot...

Par contre, j’ai bien envie de vous répondre plus largement, en consultant plus savant et plus sage que moi.

Voici quelques extraits de : Pourquoi la guerre ? (Warum Krieg?), il s’agit d’une correspondance entre A. Einstein et S.Freud, publié en 1933.
Mon livre n’est pas d’origine mais est l’Edition Payot et Rivages poche, de 2005.

A.Einstein : « Comment est-il possible que la masse, par les moyens que nous avons indiqués, se laisse enflammer jusqu’à la folie et au sacrifice ? Je ne vois pas d’autre réponse que celle-ci : L‘homme a en lui un besoin de haine et de destruction. En temps ordinaire, cette disposition existe à l’état latent et ne se manifeste qu’en période anormale (...) » p37-38

S.Freud : « ...il suffit de jeter un coup d’œil sur l’histoire de l’humanité pour assister à un défilé ininterrompu de conflits... » p48
« Vous vous étonnez qu’il soit si facile d’exciter les hommes à la guerre et vous présumez qu’ils ont en eux un principe actif, un instinct de haine et de destruction tout prêt à accueillir cette sorte d’excitation. Nous croyons à l’existence d’un tel penchant et nous nous sommes précisément efforcés, au cours de ces dernières années, d’en étudier les manifestations. » P53

Mais celui-ci précise aussi : « On ne saurait porter un jugement d’ensemble sur les guerres de conquête. Nombre d’entre elles, comme celle des Mongols et des Turcs, n’ont apporté que du malheur ; d’autres, en revanche, ont contribué à la transformation de la violence en droit, en créant de plus vastes unités au sein desquelles la possibilité du recours à la force se trouvait supprimée et un nouveau régime de droit apaisait les conflits, Ainsi les conquêtes romaines qui apportèrent aux pays méditerranéens la précieuse pax romana. Les ambitions territoriales des rois de France ont créé un royaume uni dans la paix et florissant. Si paradoxal que cela puisse paraître, force nous est d’avouer que la guerre pourrait bien n’être pas un moyen inopportun pour la fondation de la paix « éternelle », car elle s’avère capable de constituer les vastes unités au sein desquelles une puissance centrale rend de nouvelles guerres impossibles. Cependant elle n’aboutit pas à ce résultat, car les succès de la conquête sont, en règle générale, de courte durée (…) p48-49

« D’ailleurs, ainsi que vous le marquez vous-même, il ne s’agit pas de supprimer le penchant humain à l’agression ; on peut s’efforcer de le canaliser, de telle sorte qu’il ne trouve son mode d’expression dans la guerre. p58

« On ajoutera en outre que la guerre, sous sa forme actuelle, ne donne plus aucune occasion de manifester l’antique idéal d’héroïsme et que la guerre de demain, par suite du perfectionnement des engins de destruction, équivaudrait à l’extermination de l’un des adversaires, ou peut-être même des deux. P61

Allons demander un éclairage à un philosophe :
« La guerre est donnée, la paix, il faut la faire. C’est ce qui donne raison aux pacifiques, sans donner tort aux militaires. Une guerre juste ? Elle peut l’être par ses buts, jamais totalement par ses moyens. Dit le philosophe André Comte-Sponville.

Une locution latine dit ceci : Si vis pacem, para bellum : « Si tu veux la paix, prépare la guerre » et représente le concept de paix armée. Il faut être réaliste en ce sujet, la force militaire est la première ou la principale garantie pour maintenir la paix.
Répondre par un « je suis contre la guerre » à ceux qui se font massacrer, est scandaleux ! Et démontre lorsque c’est la cas, une confusion dramatique entre être pacifique, et être pacifiste.

Cher Olivier, je ne sais pas si l’on peut « faire la guerre au nom de Dieu ». Personnellement je ne le crois pas, tout en acceptant que je puisse me tromper.

Alors allons finalement demander à un saint d’éclairer notre lanterne, en l’occurrence, saint Augustin, et qui je pense est dans le vrai lorsqu’il dit, simplement, sans propos complexes, mais paradoxalement, que « l’on fait la guerre pour obtenir la paix » :
« On ne cherche pas la paix pour faire la guerre, mais on fait la guerre pour obtenir la paix. Sois donc pacifique en combattant, afin de conduire ceux que tu connais au bienfait de la paix, en remportant sur eux la victoire. »

Amicalement. :)
Olivier Emmanuel
@shazam merci encore ,c est très intéressant ce que vous écrivez et je vous remercie de m avoir recommandé ce livre en haut .Je vous avouerai cependant que je cherche plutôt des réponses soit dans l oraison avec Jésus ou bien tout simplement dans la Bible , vous avez raison de prendre position sur vos convictions religieuses ,il faut mieux osé que ne rien faire et ici nous bavardons simplement …More
@shazam merci encore ,c est très intéressant ce que vous écrivez et je vous remercie de m avoir recommandé ce livre en haut .Je vous avouerai cependant que je cherche plutôt des réponses soit dans l oraison avec Jésus ou bien tout simplement dans la Bible , vous avez raison de prendre position sur vos convictions religieuses ,il faut mieux osé que ne rien faire et ici nous bavardons simplement .Pour la guerre je reste sur ma position ,Jésus n a jamais prêcher dans ce sens et bien au contraire Le Seigneur nous demande d aller encore plus loin que pardonner aux ennemis , puisque nous devons prier pour eux , c est le chemin étroit qui mène à la Vie Eternelle , prions cher Shazam pour pouvoir faire La Volonté de Dieu et non la notre ! Je vous souhaite une trés bonne fête de Pentecote ainsi qu à votre famille !
Dieu vous bénisse et vous guide !
Bien amicalement !
Olivier Emmanuel
@shazam Bonsoir et merci .
L oraison coeur à coeur avec Jésus est à l ‘origine de l action si celle ci se révèle être charitable et pleine de bons fruits. Jésus n a jamais béni aucune bataille que je sache ,Mr l Abbé nous prêche un Dieu comme on peut le lire dans l ancien Testament ,qui veut entendre cela encore après deux guerres mondiales ?
Amicalement et Sincères Salutations !
shazam
@Olivier Emmanuel

Bonsoir Olivier

Vous faites allusion à la bataille de Lépante.
Jésus n’a jamais béni une bataille, mais les hommes sont béni, même avant une bataille. Que serait-il advenu si les hommes, en légitime de défense, n’avaient pas résisté et vaincu les Turcs ?...

Personnellement, je n’opposerai pas par exemple le Dieu de l’ancien testament avec le Dieu du nouveau testament, j’…More
@Olivier Emmanuel

Bonsoir Olivier

Vous faites allusion à la bataille de Lépante.
Jésus n’a jamais béni une bataille, mais les hommes sont béni, même avant une bataille. Que serait-il advenu si les hommes, en légitime de défense, n’avaient pas résisté et vaincu les Turcs ?...

Personnellement, je n’opposerai pas par exemple le Dieu de l’ancien testament avec le Dieu du nouveau testament, j’aurai plutôt tendance à les apposer, sinon je n’aurai plus l’impression d’avoir une Bible mais ‘un morceau choisit’ de la bibli-o-thèque, ou bien de refaire l’histoire biblique ‘à ma guise’, pas plus non plus que je n’oppose Moïse vs Jésus, je prends l’un ET l’autre, je les prends ensemble.
Comme il faut tenir ensemble je pense, les paroles de Jésus qui peut dire un jour « Race de vipère ! » ET un autre jour, dire qu’« il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l’on aime. »

« ...qui veut entendre cela encore après deux guerres mondiales ? » dites-vous. Peut-être que la question n’est pas « qui veut entendre cela » mais qui peut entendre cela, c’est à dire le Réel ? A mon avis, cela nécessite entre autre, de la maturité, car l’on n’est jamais tout à fait ‘au point’ sur ce plan la !, et cela tant sur le plan spirituel que psychologique.

Mais avec l’aide de Dieu...
Olivier Emmanuel
@shazam bonjour ,
Merci d avoir commenté longuement en réponse à mes quelques lignes.
qui veut ou qui peut entendre précher la guerre au Nom de Dieu ? y a t il ici une énorme différence ?Je ne le pense pas personnellement .Et si la Sagesse de Dieu ,je dis bien si ,donner
la victoire dans une bataille ,ce que je pense, personne ne peut savoir réellement ,les hommes de Foi ne peuvent en faire …More
@shazam bonjour ,
Merci d avoir commenté longuement en réponse à mes quelques lignes.
qui veut ou qui peut entendre précher la guerre au Nom de Dieu ? y a t il ici une énorme différence ?Je ne le pense pas personnellement .Et si la Sagesse de Dieu ,je dis bien si ,donner
la victoire dans une bataille ,ce que je pense, personne ne peut savoir réellement ,les hommes de Foi ne peuvent en faire un instrument pour paitre les brebis après l incarnation de Jésus puisque Dieu a tout révéler dans La Parole de notre Seigneur et Jésus invite à l Amour et la prière pour les ennemis .

Il n y a pas d opposition entre le Dieu de l ancien Testament et celui du nouveau dans ma Foi.
Dieu Le Pére a donné Son Fils Jésus Christ par Amour pour L Humanité par l action du Saint Esprit et Jésus s est donné par Amour au Père sur La Croix pour sauver le monde .

Dîtes moi si j ai écris une sottise ou si vous penser autrement ,il est important de partager la Foi ,Que Dieu vous bénisse !
shazam
(…) Que faut-il faire pour aller au Ciel ?
Il y a un certains nombres de moyens, et parmi ceux-ci, sainte Thérèse d’Avila nous en donne un : « Je promet le Ciel à quiconque fait chaque jour, un quart d’heure d’Oraison. »

Vous pourriez me dire : mais l’heure n’est-elle pas à l’action ?
L’heure est à l’action, mais une action qui n’est pas fécondé par la prière est une action stérile… « Si le …More
(…) Que faut-il faire pour aller au Ciel ?
Il y a un certains nombres de moyens, et parmi ceux-ci, sainte Thérèse d’Avila nous en donne un : « Je promet le Ciel à quiconque fait chaque jour, un quart d’heure d’Oraison. »

Vous pourriez me dire : mais l’heure n’est-elle pas à l’action ?
L’heure est à l’action, mais une action qui n’est pas fécondé par la prière est une action stérile… « Si le Seigneur ne préside pas à l’édification de la Maison, c’est en vain que travaillent ceux qui la bâtisse. »
Si la prière est la, l’action est comme béni de Dieu, fécondé de Dieu.

L’oraison, cette prière intérieure, silencieuse, cette élévation de notre âme vers Dieu, ce cœur à cœur ce face à face avec Dieu, où l’âme s’adresse plus directement à Dieu ; Thérèse d’Avila disait que l’oraison est un échange d’amitié où l’on s’entretient souvent seul à seul avec Dieu, dont on sait qu’Il nous aime.

L’oraison est une manière de vivre de la vie même de Dieu, c’est une participation à la vie même de Dieu ! Pourquoi dit-on cela ? Parce que l’oraison, c’est un regard sur Dieu, on regarde Dieu comme étant le Père, notre Père.

Ce regard sur Dieu, engendre – doit engendrer, naturellement – un amour de Dieu, des sentiments, des actes d’adoration, de sujétion, d’humilité, d’espérance, de charité, d’amour de Dieu.
L’oraison n’est pas une méditation philosophique, une dissertation métaphysique ! C’est un regard sur Dieu, mais un regard qui aboutit à des actes de l’âme, de notre cœur, de charité, d’espérance.

Ce regard sur Dieu, cet amour de Dieu, va changer notre regard et notre manière de considérer notre prochain.

Si l’on sait que Dieu nous aime comme Père alors on doit aimer les autres hommes comme nos frères ; voyez, ça change notre manière de voir. C’est pour cela que l’oraison est si importante parce qu’elle nous fait voir les choses comme Dieu, elle nous fait agir comme Dieu ! Elle nous fait nous comporter à l’imitation de Dieu.
Voilà la grandeur de l’oraison. Voilà pourquoi c’est une participation même à la vie de Dieu, voilà ce qui fait l’excellence de cette dévotion.

Comment faire oraison ?
(…)

On Lui demande après cette oraison, de faire en sorte que notre action, que notre vie soit conforme à ce qu’Il attend de nous, que notre vie soit à l’imitation de ce qu’Il Est, que ce colloque soit un cœur à cœur avec Dieu.
L’on pourrait dire que l’oraison c’est être en Dieu avec Dieu sous le regard de Dieu en présence de Dieu. Et de ce fait la, on ressort différent de l’oraison.

Si vous êtes fidèle à suivre cette pratique, et bien vous verrez que cette oraison changera quelque chose dans votre vie.
L’oraison est un exercice difficile. Il nous est tous arrivé de nous mettre à genoux devant Dieu, et puis très vite, d’être sec !... de ne pas savoir quoi dire quoi faire devant Dieu. Que faire dans ce cas la ?
Disons surtout que nous sommes là pour être simplement présent, à offrir un temps de présence au bon Dieu.
Mon Dieu, je ne sais pas quoi vous dire, mais je suis la ! Je me tiens présent devant vous, je vous adore ! »
Voilà une disposition de l’âme. Seigneur, apprenez-nous à prier.
Olivier Emmanuel
@shazam merci encore ,vous avez trés bien expliqué ce que peut être l oraison , c est une grande Grâce que Dieu fait à une âme pour progresser vers la Sainteté ,n hésitons pas à la demander ! Que Dieu vous bénisse abondamment ! Amicalement