Faon
Faon

La France catholique à Paris

On est en droit de se méfier d'une personne se présentant comme catholique de tradition et employant à tort et à travers la stupide insulte "facho", qui est commune aux gauchistes et anticatholiques de tous poils ; on entend cette insulte, par exemple, lorsqu'on prie le chapelet devant un avortoir... Il apparaît de plus en plus que Phil est ce qu'on appelle communément un "troll", c'est-à-dire …More
On est en droit de se méfier d'une personne se présentant comme catholique de tradition et employant à tort et à travers la stupide insulte "facho", qui est commune aux gauchistes et anticatholiques de tous poils ; on entend cette insulte, par exemple, lorsqu'on prie le chapelet devant un avortoir... Il apparaît de plus en plus que Phil est ce qu'on appelle communément un "troll", c'est-à-dire quelqu'un qui vient polluer un forum sous un prétexte ou un autre : en l'espèce, la haine obsessionnelle du drapeau flamand. Mais il semble que ce soit uniquement là un leurre destiné à nous faire oublier l'essentiel, c'est-à-dire ce magnifique pèlerinage. Le mieux, dans un cas comme celui-ci, est de laisser le "troll" délirer tranquillement dans son coin. Et surtout, de ne plus "remettre deux thunes dans le bastringue" en lui répondant : il n'attend que cela pour faire monter encore sa mayonnaise. 👌
Faon

La France catholique à Paris

De tout mon coeur, je plains des gens comme Phil, qui ne voient les grandes choses que par le petit bout de la lorgnette. Phil a repéré dans cette belle procession un drapeau flamand ("flamingand", dit-il), qui symbolise manifestement sa bête noire. Alors, il prend sa lorgnette par le petit bout, et comme ce n'est pas encore suffisant pour cracher son venin, il prend un microscope. On lui montre …More
De tout mon coeur, je plains des gens comme Phil, qui ne voient les grandes choses que par le petit bout de la lorgnette. Phil a repéré dans cette belle procession un drapeau flamand ("flamingand", dit-il), qui symbolise manifestement sa bête noire. Alors, il prend sa lorgnette par le petit bout, et comme ce n'est pas encore suffisant pour cracher son venin, il prend un microscope. On lui montre un magnifique pèlerinage, courageux défi à l'antichristianisme ambiant et au respect humain, et qu'est-ce qu'il voit, qu'est-ce qui le fait réagir : le drapeau "flamingand"... Et de citer ce pauvre Jacques Brel, qui crachait sur ses racines et sur la Foi de son enfance du mieux qu'il pouvait, avec tout le talent que Dieu lui avait donné... Vraiment pitoyable.