Langue
Clics
512
AJPM 3 1

La mère Michel (la conciliaire) va canoniser son chat (Paulo)...

C'est la mère Michel qui a perdu son chat,
Qui crie par la fenêtre à qui le lui rendra.
C'est le père, l'eusses-tu cru,
Qui lui a répondu :
Allez la mère Michel vot' chat n'est pas perdu.


Paul VI bientôt canonisé grâce à un… faux miracle !
par Francesca de Villasmundo _ 22 décembre 2017

Le pape Paul VI sera bientôt « canonisé » selon les normes conciliaires. Le Saint-Siège vient en effet de reconnaître un miracle attribué au pontife, celui de la naissance d’Amanda, une enfant venue au monde après avoir survécu à la rupture du placenta. Le miracle en question doit servir à la cause de la canonisation. L’officialisation de la nouvelle est arrivée par le diocèse de Brescia. Après l’examen des consultations médicales et théologiques, ce sera au pape François de décider le jour de la « canonisation ». La date qui semble possible serait celle du premier dimanche d’octobre.

Le miracle en lui-même, survenu en 2014, serait intervenu « par l’intercession » de Paul VI qui est mort à Castelgandolfo en 1978. La mère de l’enfant, originaire de Vérone, en Italie, a été priée au sanctuaire des Grâces de Brescia, un lieu de dévotion de Giovanni Battista Montini. Au cinquième mois de grossesse elle subit une rupture du placenta, un fait qui aurait pu compromettre la vie de la maman et du bébé. La maman, qui ne veut pas avoir recours à l’avortement préconisé par le médecin, prie alors, à côté d’une religieuse, au sanctuaire cité. Amanda est née au 6e mois de grossesse et a grandi depuis sans aucun problème grâce donc à l’intercession de Paul VI qui a été « béatifié » par François le 19 octobre 2014.

Mais est-ce un miracle, telle est la question qui se pose ? Puisque un décollement placentaire n’est pas toujours mortel ni pour l’enfant ni pour la mère et peut-être compatible avec la poursuite de la grossesse. Et qu’aujourd’hui un enfant peut tout-à-fait vivre normalement en naissant au 6e mois de grossesse, « miracle » de ce sacro-saint progrès tellement chéri par les progressistes aux commandes au Vatican…

Ce « miracle » apparaît plus comme une fumisterie destinée à « canoniser » le pape du Concile. « Les fumées de Satan » n’en finissent plus d’asphyxier les esprits de la Rome néo-moderniste et néo-protestante…

Source : medias-catholique.info/…/11266

* * * * * * * * * * * * *
Album ACTU

Votre commentaire…
Et toujours des PAPES DOUTEUX cela fera l’hôtel des 3 ANNNNNNNNNES
AveMaria44
Un miracle douteux, pour un pape douteux fera un saint douteux.........Mais canonisera la nouvelle église, la nouvelle religion......que de "saints papes" en cinquante ans...
Francesco I aime ça. 
GChevalier a mentionné cette publication dans ACTU.