Clicks781
fr.news
23

Le Pape François Publie une Lettre Lèche-Botte dans le Jeu du Blâme Abusif.

Le Pape François a publié le 20 août une lettre de trois pages très émotive, hyperbolique et lèche-botte à l'occasion du, non-corroboré,

Rapport du Grand Jury de Pennsylvanie.

Dans la lettre, il écrit que "aucun effort pour demander pardon et chercher à réparer le mal fait ne sera jamais suffisant" [pour les médias oligarques].

François exprime "la honte et la repentance" en déclarant que "nous" n'avons "pas pris soin" des petits, "nous les avons abandonnés". Si François croit à cette affirmation générale, alors il fait partie du problème et devrait démissionner. Il est intéressant de noter qu'il ne mentionne jamais la racine du problème, l'homosexualité.

François ignore que l'Église a réussi à surmonter la crise des abus et est devenue l'un des endroits les plus sûrs pour les enfants et les jeunes.

Le "scandale des abus" ne concerne plus les "abus dans l'Église" : Il s'agit d'abuser de l'Église.

Image: © Mazur/catholicnews.org.uk, CC BY-NC-SA, #newsMmgeazsmgk
Sylvanus
@Etienne bis Merci Étienne, de votre message! Tenez moi si vous le voulez au courant des éléments que vous auriez recueillis, dans le cas d'une éventuelle enquête. Bonne soirée. Sylvanus
Etienne bis
@L'Epérance
Ah le plus que parfait du subjonctif ! Voilà une preuve de l'absence de pacte ou accord ?

Aux toutes dernières nouvelles (de Mgr Carlo M. Vigano), les pactes ou accords tacites ou non, autour du personnage central de cet article, ils ne semblent pas rares du tout.
Par ailleurs, l'article 80 interdit toute magouille avec des pouvoirs politiques.
Or, des soupçons de collus…More
@L'Epérance
Ah le plus que parfait du subjonctif ! Voilà une preuve de l'absence de pacte ou accord ?

Aux toutes dernières nouvelles (de Mgr Carlo M. Vigano), les pactes ou accords tacites ou non, autour du personnage central de cet article, ils ne semblent pas rares du tout.
Par ailleurs, l'article 80 interdit toute magouille avec des pouvoirs politiques.
Or, des soupçons de collusion avec l'état-major de campagne de Mme Clinton existent aussi.
Ce qui manque donc, c'est une enquête serrée sur les "mafias", dès avant 2005.
Ces derniers jours, les chances d'obtenir ça ont augmenté considérablement.
Sylvanus likes this.
Sylvanus
@Etienne bis Vous eussiez produit à la fois des pactes ou accords contraignants (c'est l'objet de l'interdiction) ainsi qu'un raisonnement juridique construit, cela eut sans doute été un plus sérieux...
Bon dimanche. Sylvanus
Etienne bis
@Sylvanus.
"Café du commerce" vous-même.
Sylvanus
@Etienne bis Bonjour Étienne,
Merci de votre post :
- Primo, j'ai bien cité l'article 81 au complet. Je le recite : "En outre, que les Cardinaux électeurs s'abstiennent de toute espèce de pactes, d'accords, de promesses ou d'autres engagements de quelque ordre que ce soit, qui pourraient les contraindre à donner ou à refuser leur vote à un ou à plusieurs candidats. Si ces choses se produisaient …More
@Etienne bis Bonjour Étienne,
Merci de votre post :
- Primo, j'ai bien cité l'article 81 au complet. Je le recite : "En outre, que les Cardinaux électeurs s'abstiennent de toute espèce de pactes, d'accords, de promesses ou d'autres engagements de quelque ordre que ce soit, qui pourraient les contraindre à donner ou à refuser leur vote à un ou à plusieurs candidats. Si ces choses se produisaient de fait, même sous serment, je décrète qu'un tel engagement est nul et non avenu, et que personne n'est obligé de le tenir ; et dès à présent, je frappe d'excommunication latæ sententiæ les transgresseurs de cette interdiction. Cependant, je n'entends pas interdire les échanges d'idées en vue de l'élection, durant la vacance du Siège. Merci de produire le pacte ou accord contraignant et son contenu. En quoi ne s'agirait-il pas d'échanges d'idées en vue de l'élection, comme cela est expressément autorisé dans ce même texte?
- Secundo, par un raisonnement alambiqué de donc et de donc : "Pour désobéissance, donc pour indiscipline, donc pour agissement schismatique." Le droit canonique (comme le droit en général) n'est pas le café du commerce ! Et oui, il n'est pas question de schisme dans ce texte, que vous sembler inventer par des déductions hasardeuses. Et comme rappelé, il n'est pas question de nullité de l'élection.
Bien à vous. Bon dimanche.
Sylvanus
Etienne bis
@Sylvanus

Vous êtes bien gentil, mais je n'ai pas envie de suivre votre cours particulier sur l'organisation des conclaves. Pouquoi ça ?

Vous citez les articles que je vous ai signalés.
Dans votre commentaire, vous reprenez partiellement l'art. 81. Vous arrêtez la citation à "obligé de tenir". Mais, la suite précise immédiatement "et dès à présent, je frappe d'excommunication latae sententiae …More
@Sylvanus

Vous êtes bien gentil, mais je n'ai pas envie de suivre votre cours particulier sur l'organisation des conclaves. Pouquoi ça ?

Vous citez les articles que je vous ai signalés.
Dans votre commentaire, vous reprenez partiellement l'art. 81. Vous arrêtez la citation à "obligé de tenir". Mais, la suite précise immédiatement "et dès à présent, je frappe d'excommunication latae sententiae les transgresseurs de cette interdiction".
C'est donc une excommunication automatique qui est prononcée, sans qu'il soit nécessaire ni d'en discuter ni même de la prononcer.

Excommunication pour quel motif, ici ?
Pour désobéissance, donc pour indiscipline, donc pour agissement schismatique.
Si le mot n'est pas utilisé, c'est tout simplement que cette faute-là est évidente ; et que ça va sans le dire.
Comment se pourrait-il, s'il vous plaît, que des schismatiques organisés, excommuniés latae sententiae, participent légitimement à un conclave pour y faire désigner un des leurs ?
Se sont- ils confessés mutuellement entre copains (comme cochons).

Mais alors, qu'est-ce qui fait que ces schismatiques continuent à être pris au sérieux ?
Par exemple.
- Le conformisme sans passion du reliquat de peuple chrétien.
- Les intérêts du corporatisme clérical.
Même quand ils ne sont pas d'accord entre eux, notre reliquat de clergé évite scier la branche sur laquelle ils est assis.
- Et puis, on veut éviter le scandale ravageur que ce serait, si on était obligé de constater que, depuis 2013, l'Eglise est aux mains d'une cabale d'usurpateurs.

Allez, je vous quitte pour de bon cette fois.
Sylvanus
@Etienne bis Merci Étienne.
Je viens de relire précisément les points 79 à 83.
- "79. De même, confirmant les prescriptions de mes Prédécesseurs, j'interdis à quiconque, fût-il revêtu de la dignité cardinalice, de contracter des engagements, tandis que le Pontife est vivant et sans l'avoir consulté, à propos de l'élection de son Successeur, ou de promettre des voix ou de prendre des décisions à …More
@Etienne bis Merci Étienne.
Je viens de relire précisément les points 79 à 83.
- "79. De même, confirmant les prescriptions de mes Prédécesseurs, j'interdis à quiconque, fût-il revêtu de la dignité cardinalice, de contracter des engagements, tandis que le Pontife est vivant et sans l'avoir consulté, à propos de l'élection de son Successeur, ou de promettre des voix ou de prendre des décisions à ce sujet dans des réunions privées."
81. En outre, que les Cardinaux électeurs s'abstiennent de toute espèce de pactes, d'accords, de promesses ou d'autres engagements de quelque ordre que ce soit, qui pourraient les contraindre à donner ou à refuser leur vote à un ou à plusieurs candidats. Si ces choses se produisaient de fait, même sous serment, je décrète qu'un tel engagement est nul et non avenu, et que personne n'est obligé de le tenir ; et dès à présent, je frappe d'excommunication latæ sententiæ les transgresseurs de cette interdiction. Cependant, je n'entends pas interdire les échanges d'idées en vue de l'élection, durant la vacance du Siège.
82. Pareillement, j'interdis aux Cardinaux d'établir des accords avant l'élection, ou bien de prendre, par une entente commune, des engagements qu'ils s'obligeraient à respecter dans le cas où l'un d'eux accéderait au Pontificat. Si de telles promesses se réalisaient en fait, même par un serment, je les déclare également nulles et non avenues.
83. Avec la même insistance que mes Prédécesseurs, j'exhorte vivement les Cardinaux électeurs à ne pas se laisser guider, dans l'élection du Pontife, par la sympathie ou l'aversion, ou influencer par des faveurs ou par des rapports personnels envers quiconque, ou pousser par l'intervention de personnalités en vue ou de groupes de pression, ou par l'emprise des moyens de communication sociale, par la violence, par la crainte ou par la recherche de popularité. Mais, ayant devant les yeux uniquement la gloire de Dieu et le bien de l'Église, après avoir imploré l'aide divine, qu'ils donnent leur voix à celui qu'ils auront jugé plus capable que les autres, même hors du Collège cardinalice, de gouverner l'Église universelle avec fruit et utilité."

Il s'agit ici de "contracter des engagements", de "promettre des voix" ou de "prendre des décisions".
Quelle est la sanction, si de tels contrats, promesses, accords ou prises de décisions seraient prises? Art. 81 : "je décrète qu'un tel engagement est nul et non avenu, et que personne n'est obligé de le tenir" On ne sait si dans les rencontres dont il est question, il y aurait eu des "engagements", des "contrats" , ces "promesses". Si cela avait été le cas, ils seraient nuls.
Par ailleurs, il n'est pas question (à ma connaissance) de nullité de l'élection du pape, en cas de violation de ces principes.
Voici une première analyse juridique, sans doute rapide (si vous aviez une autre analyse juridique circonstanciée, merci de m'en faire part).
Bien à vous.
Sylvanus
Etienne bis
"aux comportements"
Etienne bis
@Sylvanus

Vous voyez que vous avez trouvé facilement !
Bravo et merci.

Avez-vous lu attentivement le chapitre VI ? Des points 79 à 83

Si on pouvait, durant la charge du Pontife, préparer sa succession, ce serait évidemment organiser la subversion.
Aux dires et aux comportement du cardinal, c'est bien ce qui s'est produit.

Bon dimanche et à Dieu.
Sylvanus
@Etienne bis Merci Étienne! Je ne sais en quoi j'aurais pratiqué la langue de buis... J'ai simplement sollicité une précision pour savoir sur quoi se basait votre affirmation... sans réponse précise de votre part.
Voici la constitution Universi Dominici gregis, qui règlemente le conclave. Je l'ai parcourue, sans trouver quel(s) point(s) précis de ce texte n'auraient pas été respectés !
Vous …More
@Etienne bis Merci Étienne! Je ne sais en quoi j'aurais pratiqué la langue de buis... J'ai simplement sollicité une précision pour savoir sur quoi se basait votre affirmation... sans réponse précise de votre part.
Voici la constitution Universi Dominici gregis, qui règlemente le conclave. Je l'ai parcourue, sans trouver quel(s) point(s) précis de ce texte n'auraient pas été respectés !
Vous concluez de cette accusation non fondée juridiquement (sauf erreur de ma part), que ces personnes seraient "schismatiques", sans préciser non plus sur quoi vous vous fondez pour cela. Tout éventuel manque de respect d'un point du Code de droit canonique entraîne-il un schisme ou une excommunication latae sententiae? Je pense qu'il est utile quand on porte une accusation comme celle que vous avez faite, d'être factuel et précis. Bien à vous. Sylvanus
Etienne bis
@Sylvanus

Cher Sylvanus, bonjour.
Mes félicitations pour vos capacités en langue de buis : c'est toujours un plaisir de lire ces textes-là.

Mon propos porte sur les deux derniers conclaves. Celui de 2005, d'où Mgr Danneels sortit sans pouvoir cacher sa colère, tant il était hostile à Benoït XVI ; et celui de 2013, d'où il sortit confit dans une satisfaction béate.

Il n'est pas permis de prépa…More
@Sylvanus

Cher Sylvanus, bonjour.
Mes félicitations pour vos capacités en langue de buis : c'est toujours un plaisir de lire ces textes-là.

Mon propos porte sur les deux derniers conclaves. Celui de 2005, d'où Mgr Danneels sortit sans pouvoir cacher sa colère, tant il était hostile à Benoït XVI ; et celui de 2013, d'où il sortit confit dans une satisfaction béate.

Il n'est pas permis de préparer la succession d'un pape hors des périodes de conclave. C'est même une faute grave. (Pour la référence canonique, cherchez vous-même : vous trouverez.)

Quant à l'humour dont fit preuve le cardinal (ex) de Belgique, lors de ses aveux publics. Pourquoi cela lui vaudrait-il une absolution ?
Là, vous m'intéressez beaucoup : j'ai sur le dos quelques fautes pour lesquelles j'hésite à me confesser. S'il me suffisait d'exhiber une bouche en cul de poule et faire le malin, j'appliquerais la recette, volontiers et facilement .

De tout quoi il ressort qu'on peut maintenir que ces prélats sont schismatiques. Ce que je fais.
Bonne journée à vous.
Sylvanus
@Etienne bis Bonsoir Étienne. Merci de votre message. De ce que j'ai entendu, le mot "mafia" dans la bouche du Cardinal Daneels était de l'humour... Que ces personnes aient contrevenus aux règles du conclave, je vous avoue que je ne vois pas lesquelles (et à quel conclave). Si vous aviez des précisions relatives aux règles du conclave qui n'auraient pas été respectées, je serais intéressé. Bien …More
@Etienne bis Bonsoir Étienne. Merci de votre message. De ce que j'ai entendu, le mot "mafia" dans la bouche du Cardinal Daneels était de l'humour... Que ces personnes aient contrevenus aux règles du conclave, je vous avoue que je ne vois pas lesquelles (et à quel conclave). Si vous aviez des précisions relatives aux règles du conclave qui n'auraient pas été respectées, je serais intéressé. Bien à vous. Sylvanus
Etienne bis
@Sylvanus
Vous avez certainement connaissance des aveux publics télévisés du cardinal (en retraite) Danneels. (Protecteur aussi de son ami, le dévergondé évêque de Bruges.)

Les agissements de cette "mafia" a contrevenu, durant de longues années et très évidemment, aux règles prévues pour l'organisation des conclaves.
Cette mafia était donc composée de schismatiques, et ce schisme patent ne port…More
@Sylvanus
Vous avez certainement connaissance des aveux publics télévisés du cardinal (en retraite) Danneels. (Protecteur aussi de son ami, le dévergondé évêque de Bruges.)

Les agissements de cette "mafia" a contrevenu, durant de longues années et très évidemment, aux règles prévues pour l'organisation des conclaves.
Cette mafia était donc composée de schismatiques, et ce schisme patent ne portait pas sur un point de détail.
Dans ces cas, la sanction ne doit-elle pas tomber automatiquement ?
En bonne logique, ne doit-on pas exclure de l'Eglise, de facto, et les comploteurs... et leur poulain ?
Sylvanus
@Etienne bis Oui, notre saint Père n'a pas à ma connaissance proclamé de nouveaux dogmes, et n'a pas erré en matière dogmatique. Après, le reste relève de votre analyse personnelle, si vous jugez qu'il serait trompeur ou comédien. C'est pour les catholiques fidèles au principe de la succession apostolique sur le siège de Rome, le saint Père, avec ses forces et ses faiblesses, lui qui est assis …More
@Etienne bis Oui, notre saint Père n'a pas à ma connaissance proclamé de nouveaux dogmes, et n'a pas erré en matière dogmatique. Après, le reste relève de votre analyse personnelle, si vous jugez qu'il serait trompeur ou comédien. C'est pour les catholiques fidèles au principe de la succession apostolique sur le siège de Rome, le saint Père, avec ses forces et ses faiblesses, lui qui est assis sur le siège de Pierre, l'Église (auquel Jésus a promis que les portes de l'enfer ne prévaudront pas contre elle). Bien à vous. Sylvanus
Etienne bis
@Sylvanus

"À ma connaissance notre saint père n'a jamais erré en enseignant ex cathedra sur des points dogmatiques".
Forcément, c'est un terrain où il ne s'avance pas vraiment. Il se contente de l'effleurer, de biaiser.
Il préfère "causer politique", là où il n'a pas de compétence, il utilise le prestige de sa fonction et ses talents de comédien pour orienter le débat suivant ses choix …More
@Sylvanus

"À ma connaissance notre saint père n'a jamais erré en enseignant ex cathedra sur des points dogmatiques".
Forcément, c'est un terrain où il ne s'avance pas vraiment. Il se contente de l'effleurer, de biaiser.
Il préfère "causer politique", là où il n'a pas de compétence, il utilise le prestige de sa fonction et ses talents de comédien pour orienter le débat suivant ses choix personnels.
En réalité, c'est un éléphant : il trompe énormément. :-((
Spina Christi 2 likes this.
Sylvanus
@COLUCHE Bonjour. Avec un peu de retard, merci de votre post.
Je vais y répondre en quelques mots :
- Concernant l'affaire dite "Scalfari", on ne peut faire dire à un compte-rendu contesté une position officielle du pape
- Concernant l'affaire Ploumen, je fus je pense le premier sur ce site (avant la réaction du Vatican) à remettre les choses en contexte. Les usages diplomatiques sont les …More
@COLUCHE Bonjour. Avec un peu de retard, merci de votre post.
Je vais y répondre en quelques mots :
- Concernant l'affaire dite "Scalfari", on ne peut faire dire à un compte-rendu contesté une position officielle du pape
- Concernant l'affaire Ploumen, je fus je pense le premier sur ce site (avant la réaction du Vatican) à remettre les choses en contexte. Les usages diplomatiques sont les usages diplomatiques, même si ils pourraient être changés. Le tout est de ne pas en déformer le sens, comme le firent certains "traditionalistes" ou Mme Ploumen. Chaque décoration du Vatican a un sens particulier. La notion Wikipedia sur sur l'ordre de saint Grégoire le Grand est par ailleurs en partie erronée.
- Mon avis sur le pape : je suis fils de l'Église, et je ne vois pas où il ne faudrait pas suivre l'Église et son pasteur. À ma connaissance notre saint père n'a jamais erré en enseignant ex cathedra sur des points dogmatiques. Cela me suffit.
Merci de l'ensemble de votre réponse, je m'excuse d'une réaction aussi courte... J'essaye de prendre quelques jours de congés dans une communauté religieuse. Je prierai pour vous. Bien à vous. Sylvanus
Etienne bis
On est rendu où...
- Le cléricalisme ? Cause véritable mais secondaire. A dénoncer !
- L'homosexualité ? Cause véritable et première. Surtout, à ne pas dénoncer ?
D'ailleurs... "Qui suis-je pour juger ?"
C'est de qui cette phrase prononcée à contresens dans le contexte de ce jour-là ?

Le même continue sur sa lancée.
Il ose inviter le peuple chrétien à battre sa coulpe, à la place d'ordonner ce …More
On est rendu où...
- Le cléricalisme ? Cause véritable mais secondaire. A dénoncer !
- L'homosexualité ? Cause véritable et première. Surtout, à ne pas dénoncer ?
D'ailleurs... "Qui suis-je pour juger ?"
C'est de qui cette phrase prononcée à contresens dans le contexte de ce jour-là ?

Le même continue sur sa lancée.
Il ose inviter le peuple chrétien à battre sa coulpe, à la place d'ordonner ce comportement aux prélats qui sont ses amis, à la place d'une véritable purge de limogeage. (Et pas un cinéma sans discernement comme pour les évêques chiliens.)

Le plus hypocrite et clérical des clercs en vie, ce 21/08/2018, il se nomme J. Bergoglio
Sylvanus
@COLUCHE Rebonjour. Merci de votre message. Quand je vois une information qui a un style de fake news, ou dont la lecture me laisse dubitatif, je vérifie les sources, et dans la plupart des cas il y a entre un compte-rendu et la réalité d'un texte (ou d'une situation) une distorsion énorme. Je le regrette, mais j'en fait l'expérience à presque chaque vérification. Ce fut la cas avec l'affaire …More
@COLUCHE Rebonjour. Merci de votre message. Quand je vois une information qui a un style de fake news, ou dont la lecture me laisse dubitatif, je vérifie les sources, et dans la plupart des cas il y a entre un compte-rendu et la réalité d'un texte (ou d'une situation) une distorsion énorme. Je le regrette, mais j'en fait l'expérience à presque chaque vérification. Ce fut la cas avec l'affaire Ploumen (à laquelle j'ai réagi hier, pour restituer les faits).
Comme vous le dites avec justice, je ne le fait pas systématiquement de vérification (faute de temps). Mais comme vous, je partage le souci de la vérité : vérité des faits, et Vérité au sens plus profond.
Vous me demandez mon avis sur le pontificat actuel : je n'ai pas d'avis tranché. Quand je lis les sermons du pape, ils me paraissent très éclairants. Certains de ses propos mériteraient sans doute des précisions pour ne pas être détournés. Je suis d'Église, et je suis (du verbe suivre) notre saint Père, pasteur donné par Jésus-Christ. Je sais qu'en suivant le Christ en Église, je ne saurais me perdre. Je ne pense pas que ce que je dis soit de l'idéologie : toute la Tradition de l'Église parle de l'union au successeur de saint Pierre (même saint Irénée de Lyon en parlais au 2ème siècle). Je regrette simplement les idéologues, qui pour défendre une position vont ignorer ou déformer des faits. Bien à vous. Sylvanus
Sylvanus
@COLUCHE Suite à votre message : "Vous préférez donc les informations de ce journal bergoglien à la solde du Nouvel ordre mondial aux informations de Gloria T.V ?" Primo j'ai envoyé ce lien avec le journal La Croix, par ce qu'il reproduisait la lettre critiquée dans le post de fr.news. Secundo, je lis en général un texte de même qu'une critique. Pour me faire une opinion raisonnée, je vais à …More
@COLUCHE Suite à votre message : "Vous préférez donc les informations de ce journal bergoglien à la solde du Nouvel ordre mondial aux informations de Gloria T.V ?" Primo j'ai envoyé ce lien avec le journal La Croix, par ce qu'il reproduisait la lettre critiquée dans le post de fr.news. Secundo, je lis en général un texte de même qu'une critique. Pour me faire une opinion raisonnée, je vais à la source. Je sais que cela n'est pas nécessaire pour les idéologues, qui préfèrent le prêt-à-penser et se contentent de compte-rendus malveillants, déformants et souvent mensongers. Chacun ses méthodes. Bien à vous. Sylvanus
Pace Bene likes this.
GChevalier
Que l'Antéchrist se regarde d'abord dans la glace car il a plusieurs affaires sur le dos qui là du coup sont bien corroborées.
jacouille54
@COLUCHE: Oui, bien sûr, et les jeunes soeurs violées par leur directeur spirituel ou même leur évêque, c'est aussi à cause du lobby homosexuel ? Ou des infidèles ? Et le prêtre dans le rapport du Grand Jury qui a engrossé une adolescente et lui a payé l'avortement, c'est le lobby LGBT ? Non, c'est à cause du cléricalisme et de la soumission aveugle au pouvoir du prêtre.
Sylvanus
@fr.news Toujours pas de sources... Je livre quand même la lettre du pape pour ceux qui refusent qu'on pense à leur place : www.la-croix.com/…/Pedophilie-Pape….
Pace Bene likes this.
jacouille54
Les victimes, particulièrement les victimes féminines, remercient chaleureusement Gloria TV pour ce brillant article. La racine du problème, c'est avant tout le cléricalisme et la soumission des fidèles.