Langue
Clics
279
jean pierre aussant 5 2

La frustration de l’imposition du mariage gay aux français qui n’en voulaient pas, contribue-t-elle au soulèvement actuel ?

Certes, les médias n’ont pas soulevé cette hypothèse (bon ce n’est pas une surprise, hein…). Pour autant, la colère des gilets jaunes doit aussi être considérée comme une sorte de revanche envers le mépris affiché par le gouvernement de l’époque de François Hollande (en réalité parfaitement interchangeable avec celui actuel de Mr Macron) sur les revendications du peuple à l’occasion de la manif « pour tous ». Les Français, en effet, sans être homophobes, ne voulaient pas de ce mariage qu'ils considéraient être « contre nature ». Quand bien même inconsciemment, il semble que le peuple (ayant gardé malgré tout un reste d’éthique chrétienne) n’ait jamais réussi à cicatriser cette fin de non-recevoir de la part des apparatchiks du gouvernement d’alors. En effet, au cours de ces quelques années qui nous séparent de la manif « pour tous », un processus de frustration (accentué par la censure de plus en plus insupportable des réseaux sociaux) semble donc s’être développé chez les Français. Si à cela nous ajoutons que, pour couronner le tout, Mr Macron quelques semaines avant son investiture, avait jugé nécessaire pour satisfaire les lobbys LGBT, de piétiner le pays réel en allant dans une école pour faire l’apologétique du mariage homosexuel auprès des enfants, on comprend dès lors que l’explosion populaire n’était plus qu’une question de temps. Ainsi et sachant que les facteurs psychologiques jouent un rôle déterminant dans les sociétés, nous pouvons affirmer que le refus de la marionnette « François Hollande » d’écouter la voix du pays réel qui ne voulait pas de ce mariage du même sexe, s’est transformer en bombe à retardement qui -outre gouvernement- est en train de « péter à la gueule » de cet autre pion du système qui est Mr Macron. Le grand mathématicien Français Lavoisier disait : « rien ne se crée rien ne se perd tout se transforme ». Certes, la frustration du peuple Français, littéralement violé dans sa chair par l’imposition du mariage pour tous, s’est transformée en haine « tout court » contre les pantins de la franc maçonnerie qui nous gouvernent depuis le coup d’état jacobin que l’on nomme à tort Révolution Française. .

PHOTO: Messieurs Macron et Hollande.
jili22
Mobilisation pour la récitation du Rosaire en ces temps ténébreux .La seule solution passe par la Sainte Vierge !...
blanche52
Oui ! et en plus les français ont découvert la brutalité de la police ! ils n'oublieront jamais les enfants gazés en pleine face, les vieux piétinés, les jeunes filles brutalisées ... ils n'oublieront jamais ! il y a eu une vraie cassure entre les français et leur police ! il fallait être "Charlie" pour les applaudir !