Langue
Clics
502
fr.news 2

Le nouveau code du droit canon ne peut gérer adéquatement les affaires d'agressions sexuelles

"Nous devons revenir au langage plus explicite et détaillé du Code de droit canonique de 1917", a déclaré le cardinal Raymond Burke à Raymond Arroyo, le 16 août.

Burke a qualifié la langue du Code de 1983 d'inadéquate, après qu’Arroyo l’a confronté aux paragraphes concernant les abus sexuels de 1917 et de 1983.

Le cardinal rappelle qu'il existe des rites liturgiques pour la dégradation des évêques et des clercs qui ont gravement péché : "Ces rites n'étaient pas juste là par souci d'exhaustivité".

Arroyo lui a également posé des questions sur les affirmations du père Thomas Rosica, un sycophante de François, selon lequel celui-ci dirige l’Eglise en se basant non sur l’Ecriture et la Tradition mais sur ses caprices.

Burke a qualifié cette déclaration de "non-sens" et de "mauvais service" rendu à François.

Selon Burke, aucun pape ne peut diriger l’Église en "autocrate".

#newsPnwanmcxzb

Votre commentaire
AveMaria44
Le nouveau code est le concile mis en lois, le code civil de la révolution, il n'y a pas que sur les affaires d'agressions sexuelles, qu'il est à rejeter.
GChevalier
Burke veut ménager la chèvre et le chou, en conséquence de quoi il se discrédite.
Quant au code de 83, il est bon à mettre au panier comme Vatican II dont il s'inspire.