Clicks833
fr.news
61

Un archidiocèse enseigne la "fidélité" au péché mortel

L'archidiocèse de Turin, en Italie, donnera des "leçons de fidélité" aux couples homosexuels lors d'une soi-disant retraite pendant le Carême, écrit La Stampa le 3 février.

La retraite aura lieu les 24 et 25 février dans un monastère des Filles de la Sagesse. Le père Gianluca Carrega, responsable d'une "pastorale des homosexuels", n'a pas nié que des chambres doubles seront offertes aux homosexuels qui veulent pratiquer la fornication contre nature au monastère.

Carrega dit à propos de cette "retraite" : "Nous voulons dire aux homosexuels qu'ils méritent aussi la fidélité." Selon l'Evangile, la "fidélité" de Carrega est la fidélité au péché mortel. Carrega enseigne le Nouveau Testament à la faculté de théologie de Turin.

La retraite sera tenue par le père jésuite Pino Piva. Il parlera de "la valeur de la fidélité et de l'amour à la lumière du message biblique". L'Église n'a jamais vu de lien entre la sodomie et l'amour.

Carrega raconte qu'en 2017, il a reçu de ses amis trois invitations à des pseudo-mariages homosexuels mais seulement une invitation à un mariage normal. En mai 2016, l'Italie a introduit le pseudo-mariage gay. Selon Carrega "cette loi a apporté beaucoup de fruits".

Image: Duomo di Torino, #newsBjjgpkhwyw
GChevalier
Écoute mon vieux, pas l'temps de lire, donc... à la prochaine !
JeanDC
HAMLET. – Être, ou ne pas être: telle est la question. Y a-t-il pour l’âme plus de noblesse à endurer les coups et les revers d’une injurieuse fortune, ou à s'armer contre elle pour mettre frein à une marée de douleurs? Mourir... dormir, c’est tout;... Calmer enfin, dit-on, dans le sommeil les affreux battements du cœur; quelle conclusion des maux héréditaires serait plus
dévotement souhaitée? …More
HAMLET. – Être, ou ne pas être: telle est la question. Y a-t-il pour l’âme plus de noblesse à endurer les coups et les revers d’une injurieuse fortune, ou à s'armer contre elle pour mettre frein à une marée de douleurs? Mourir... dormir, c’est tout;... Calmer enfin, dit-on, dans le sommeil les affreux battements du cœur; quelle conclusion des maux héréditaires serait plus
dévotement souhaitée? Mourir... dormir, dormir! Rêver peut-être! C’est là le hic. Car, échappés des liens charnels, si, dans ce sommeil du trépas, il nous vient des songes... halte-là ! Cette considération prolonge la calamité de la vie. Car, sinon, qui supporterait du sort les soufflets et les avanies, les torts de l'oppresseur, les outrages de l’orgueilleux, les affres de l'amour dédaigné, les remises de la justice, l'insolence des gens officiels, et les rebuffades que les méritants rencontrent auprès des indignes, alors qu’un simple petit coup de pointe viendrait à bout de tout cela ?

William Shakespeare, Hamlet, Acte III, scène 1, extrait (1601), traduction d’André Gide, dans les Œuvres complètes, tome 2, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1959.

Tenez, @GChevalier cela vous tiendra occupé pour un petit bout de temps et ainsi vous pourrez mieux attiser le feu, de votre enfer. Voulez-vous dire LGBT ou LGBTQ2 ou LGBTQQiP2SAA?
GChevalier
@JeanDC Tu es donc LGBT ? Si c'est le cas, attends-toi à griller !!!
JeanDC likes this.
JeanDC
C'est certain que @GChevalier aime ça et qu'il prend son pied; et s'il a les mains chaudes c'est probablement à force de tenir les poignées des portes de l'enfer, probablement.
AveMaria44
GChevalier
Voici le thème que je leur propose pour leur retraite : Profitons de la vie tant que nous pourrons car bientôt nous brûlerons éternellement en enfer ! Qu'ils méditent là-dessus : cela leur fera du bien. Musique ici : www.youtube.com/watch
GChevalier likes this.