Clicks872
tantumergo+
35

« Renaissance » d'un magnifique Crucifix du 14ème siècle

"Nous avons découvert un trésor caché sous la poussière depuis plusieurs siècles", a déclaré le cardinal Angelo Comastri, archiprêtre de la Basilique Saint-Pierre de Rome aux journalistes lors d'une conférence de presse au Vatican, le 28 octobre 2016.

Ce trésor n'est autre que le plus ancien Christ en Croix de la Basilique, datant du début des années 1300. Nous devons la réalisation de cette œuvre remarquable à un sculpteur inconnu doué d'un «talent artistique exceptionnel» et d'une grande habileté technique. Ce Crucifix fut d'abord placé dans la Basilique originelle de Saint-Pierre datant du IVème siècle.

Le torse de 2,15 m de long et les jambes sont d'une seule pièce, sculptés dans un solide tronc de bois de noyer. Les bras - couvrant presque 2 m - et la tête ont été sculptés séparément, mais provenaient d'arbres déjà vieux de plusieurs siècles.

Des gravures antiques et de nombreuses archives retracent les différents changements d'emplacement du Crucifix à l'intérieur de l'ancienne Basilique ainsi que son transfert à la nouvelle Basilique en 1620. Les documents attestent que ce Crucifix a toujours connu une très grande vénération

Il a même réussi à échapper au sac de Rome en 1527 et à la profanation quand la Basilique a été transformée en une «étable à chevaux et que le Christ était vêtu de l'uniforme des mercenaires envahisseurs», explique Mgr Vittorio Lanzani, délégué de la Fabbrica di San Pietro (responsable de l'entretien de la Basilique).

Bien qu'il soit composé d'un bois massif et solide, cela n'a pas empêché les termites d'infliger, en 700 ans, des dégâts considérables à cette œuvre inestimable.

Les premiers restaurateurs ont rempli les trous béants avec des morceaux de tissu, renforcé les zones affaiblies avec des enveloppes de toile et de stuc, puis caché la décoloration due aux terriers noirs de termites avec la peinture "de couleur bronze" sombre.

Déplacé en 1749 pour faire place à la Pietà de Michel-Ange, le précieux Crucifix s'éloigne progressivement de la zone principale de la Basilique, pour entrer progressivement dans l'ombre et demeurer dans une chapelle fermée.

"Confiné dans un endroit négligé et presque inaccessible, il a été oublié par beaucoup et a été en quelque sorte enlevé de la dévotion des fidèles", a commenté Mgr Vittorio Lanzani .

Lorsque le pape François a annoncé l'Année Sainte de la Miséricorde, la Basilique a tout mis en œuvre pour faire restaurer ce Crucifix ; ce qui a pris 15 mois d'un travail difficile et délicat.

Les restaurateurs ont utilisé des lasers thermiques pour enlever les couches de peinture une à une et des solvants "à la fine pointe" qui dissolvent des substances spécifiques telles que les huiles, les laques et la crasse, tout en laissant les couleurs désirées inchangées.

Les experts ont suivi leurs progrès avec des microscopes stéréoscopiques, qui sont utilisés en microchirurgie. Ils ont identifié neuf couches successives de peintures, vernis et revêtements protecteurs sur le corps et quinze couches sur le pagne blanc, bordé d'or.

Le cardinal Angelo Comastri a déclaré que le Crucifix nouvellement restauré sera montré au public pour la première fois le 6 novembre 2016 , pendant « le jubilé des détenus » en qualité de «beau signe d'espoir et de message de miséricorde».

Il sera alors replacé dans la partie principale de la Basilique, dans la chapelle du Saint-Sacrement et consacré à «la mémoire perpétuelle du Jubilé de la Miséricorde». «Il sera accroché au mur à gauche de l'entrée. Ainsi lorsque quand les gens entreront, ils seront immédiatement rejoints par le regard de Christ au moment même où Il se préparera à donner sa vie pour toute l'humanité», a déclaré le Comastri.

(Sources : CNS / Photos Paul Haring - Traduction : wwww.carmesdumidi.fr)
Dr. Hany likes this.
Espérance
Le cardinal Angelo Comastri a déclaré que le Crucifix nouvellement restauré sera montré au public pour la première fois le 6 novembre 2016 , pendant « le jubilé des détenus » en qualité de «beau signe d'espoir et de message de miséricorde».
tantumergo+ likes this.
Espérance and 3 more users like this.
Espérance likes this.
Fondation des Choisis de Jésus likes this.
dvdenise likes this.
shazam likes this.
Catholique nous disons DU CHRIST et non DE Christ le De en son essence est péjoratif ,ou si vous voulez Protestant.
AveMaria44
Au sac de Rome en 1527 par qui ???????? Magnifique chef d’œuvre.