Clicks1.3K
tantumergo+
243

Entretien du Cardinal Sarah sur la Sainte Eucharistie

Analyse du journaliste Patrice de Plunkett sur la récente interview du cardinal Robert Sarah dans le magazine Famille chrétienne.

Le cardinal Robert Sarah est le préfet de la Congrégation pour le culte divin. Il parle en expert et n'hésite pas à indiquer ce qu'il faut changer : d'où l'intérêt de son entretien à Famille chrétienne (23/05).

► Le cardinal rappelle des points catholiques fondamentaux :

- "remettre l'eucharistie au centre de notre vie",

- "replacer Dieu au centre de la liturgie" (notamment redécouvrir le rôle du silence),

- redécouvrir que "l'assemblée, avec le prêtre à sa tête, est comme aspirée par le mystère de la croix au moment de l'élévation",

- reconnaître la liturgie comme "oeuvre de Dieu", ce qui implique "une vraie conversion du coeur",

- procéder à "un travail de formation" pour "retrouver la sacralité et la beauté de la liturgie",

- rétablir dans la richesse théologique et l'intégralité des "formules du Missel romain" leur traduction française (le pape en a confirmé la nécessité au cardinal Sarah le 2 avril dernier)...

Trois idées dans l'entretien sont particulièrement frappantes :

- "la participation des fidèles ne saurait être comprise comme la nécessité de 'faire quelque chose' ; elle consiste à se laisser entraîner à la suite du Seigneur dans le mystère de sa mort et de sa résurrection" ;

- " on ne va pas à la messe pour assister à une représentation : on y va pour participer au mystère de Dieu, a rappelé le pape tout récemment" ;

- "seul un regard trempé dans une foi contemplative nous gardera de réduire la liturgie à un spectacle où chacun aurait un rôle à jouer."


► En foi de quoi le cardinal appelle à rectifier certaines dérives :

- "beaucoup de nos liturgies deviennent des spectacles",

- "en cherchant à inventer des liturgies créatives ou festives, nous courons le risque d'un culte trop humain, à la hauteur de nos désirs et de nos modes du moment",

- "si les célébrations liturgiques se transforment en autocélébrations humaines, le péril est immense car Dieu disparaît",

- "une Eglise refermée sur elle-même en un cercle clos aurait perdu sa raison d'être."

L'analyse du cardinal est à prendre au sérieux. On ne doit pas la lire en projetant distraitement sur elle les vieux stéréotypes des années 1970-1980. Ces années-là avaient sans doute vu une désacralisation en France ; violant les consignes de Vatican II, la pratique liturgique avait souvent suivi la sécularisation et le relativisme qui étaient les modes de l'époque. Mais c'était il y a quarante ans... Aujourd'hui d'autres "modes du moment" (selon la formule du cardinal) influencent des laïcs. Pleins de bonnes intentions, mais croyant que la célébration dépend de leur créativité musicale*, certains animateurs liturgiques paroissiaux produisent des animations problématiques : le volume sonore et le syncopé dispersent l'attention et l'éloignent de l'action de l'autel. Dans certaines "messes des jeunes" avec instruments, chorale, soliste avantageuse et chants happy-clappy (souvent en anglais**), le spectacle supplante la liturgie. C'est ce que le cardinal Sarah appelle "l'autocélébration". Et c'est un tout autre problème que la dérive progressiste d'autrefois... Certaines églises sont bondées ces dimanches-là ? Tant mieux : mais le défaut n'en est que plus sensible.

Loin de nous les nostalgies de pompons-dentelles ou de rubricisme à l'ancienne... (D'ailleurs les communautés tridentines ne sont pas exemptes non plus du danger d'autocélébration, sous une autre forme plus subliminale). C'est de problèmes d'aujourd'hui que parle le cardinal préfet de la Congrégation du culte : le "chauffer la salle", qui est étranger à la liturgie catholique ; la greffe du tapage sur la messe, qui produit une incohérence profonde. Qu'on ne réponde pas au cardinal - comme je l'ai entendu dire ailleurs : "ce n'est pas parce qu'on est chrétien qu'on doit s'isoler" ! Ce n'est pas "s'isoler" que de dire avec l'Eglise : "il n'est pas concevable que n'importe quelle musique ait sa place dans le culte chrétien", et "l'Esprit Saint, qui conduit au Logos, suscite une musique qui élève le coeur - le sursum corda de la liturgie. Loin de la dissolution dans l'ivresse informe, c'est l'intégration de l'homme tout entier dans ce qui l'élève qui forme le critère d'une musique selon le Logos..." ***

_______________

* Pourquoi tant d'équipes paroissiales mettent-elle au placard le vaste répertoire Gouze-Emmanuel (etc) au profit de petits airs discordants et souvent inchantables ? Il faudrait étudier les causes psychologiques conduisant à exclure les mélodies amples pour les remplacer par du saccadé.

** Pourquoi en anglais ? Pourquoi remplacer - dans une paroisse de la région parisienne - le Gloria par Glory glory Hallelujah et le Kyrie par Bless my soul O Lord ? Jusqu'à nouvel ordre, le globish n'est pas plus vernaculaire en France que le latin ou le grec.

*** Joseph Ratzinger, L'esprit de la liturgie, Ad Solem 2002. Le futur Benoît XVI y écrit aussi : "L'homme devrait s'inspirer de la musique intérieure du cosmos et de son ordonnance, et faire résonner sa musique du 'chant fraternel' des sphères célestes..."
Myriamir
Cet article est vraiment à propos..la vérité ne manque pas de nous donner de la joie..maintenant il nous suffis d'avoir confiance à nos pasteurs afin que ce qui était Sacré revienne vite nous envahir ..Nous avons tant besoin que l'Esprit-Saint nous dirige saintement, Merci beaucoup à tantumergo+ pour ce partage !
tantumergo+ likes this.
avecrux.avemaria
tantumergo+, oui, mea culpa. Merci pour le livre des proverbes. J'aime à lire ce livre. Pas assez et c'est bien dommage.
tantumergo+ likes this.
tantumergo+
Chère avecrux.avemaria, comme écrit ICI, il me semble que je suis resté en partie dans le sujet en évoquant les réactions de votre petit frère apvs par rapport à FAURE ERIC . Petite coquine, auriez-vous le désir de voir de l'hémoglobine couler à flot lors d'un duel direct et "sanglant" entre M. Faure et moi ? Mais vu qu'il dit avoir reçu de Notre-Dame le pouvoir d"humilier quiconque s'oppo…More
Chère avecrux.avemaria, comme écrit ICI, il me semble que je suis resté en partie dans le sujet en évoquant les réactions de votre petit frère apvs par rapport à FAURE ERIC . Petite coquine, auriez-vous le désir de voir de l'hémoglobine couler à flot lors d'un duel direct et "sanglant" entre M. Faure et moi ? Mais vu qu'il dit avoir reçu de Notre-Dame le pouvoir d"humilier quiconque s'opposerait à son prophétisme, j'en ai déjà les jambes flageolantes et préfère donc déserter en rase compagne ! ^^ Je tiens à mon EGO, MOI, depuis mon Tröne : pas question pour moi d'être humilié !... :-)))
>>
Plus sérieusement, je vous répondrai ceci : " Ne fréquente pas le coléreux, n’approche pas l’homme irascible ; sinon, tu prendras leurs manières, tu seras pris au piège. " (Livre des Proverbes 22, 24-25)
avecrux.avemaria likes this.
avecrux.avemaria
tantumergo+, j'approuve totalement mon petit frère apvs Ce n'est pas à lui qu'il faut adresser cette phrase :
-
"Si je m'en tiens à la page actuelle des commentaires de Gtv, je ne vous ai pas vu par exemple "monter au front" face aux attaques et jugements d'une extrême véhémence contre des Papes et contre son prochain d'un certain "FAURE ERIC". Mais peut-être cela s'explique-t-il …More
tantumergo+, j'approuve totalement mon petit frère apvs Ce n'est pas à lui qu'il faut adresser cette phrase :
-
"Si je m'en tiens à la page actuelle des commentaires de Gtv, je ne vous ai pas vu par exemple "monter au front" face aux attaques et jugements d'une extrême véhémence contre des Papes et contre son prochain d'un certain "FAURE ERIC". Mais peut-être cela s'explique-t-il par vos communes croyances survivantistes ?..."
-
Le mieux est de s'adresser à la personne concernée

-
Oh la la la, je sens que vous allez ramasser avec Monsieur FAURE.
tantumergo+
saint nilus prier pour nous a écrit : " je préfère malgré votre ironie les messes comme vous dite "pompons-dentelles " " Je suis resté perplexe en vous lisant ,sa sent le soufre. "
>>

Réponse : Désolé de n'être pas très "pompons-dentelles" et ce par simple goût esthétique. En revanche, je suis un inconditionnel de l'encens qui déteste l'odeur du soufre. ^^ Bonne semaine.
Je suis resté perplexe en vous lisant ,sa sent le soufre.
Spina Christi 2 likes this.
tantumergo+
Salut l'ami apvs.
>>
J'ai supprimé un de vos commentaires, plus lourdement narquois que légèrement guilleret, car vous y relativisiez et souteniez mine de rien l'accusation objectivement diffamatoire de AveMaria44 envers Benoit XVI. La diffamation n'est jamais une matière légère, a fortiori envers un Pape. La Messe dite de Paul VI n'est plus ad experimentum depuis belle lurette. Votre opinion…More
Salut l'ami apvs.
>>
J'ai supprimé un de vos commentaires, plus lourdement narquois que légèrement guilleret, car vous y relativisiez et souteniez mine de rien l'accusation objectivement diffamatoire de AveMaria44 envers Benoit XVI. La diffamation n'est jamais une matière légère, a fortiori envers un Pape. La Messe dite de Paul VI n'est plus ad experimentum depuis belle lurette. Votre opinion partiale sur la question de la validité des Messes n'engage que vous et non le Magistère. Pour ce qui est de votre 2e commentaire j'adhère d'autant plus à votre opinion sur l'impossibilité, pour nous pécheurs, de traiter notre prochain de pharisien sans risque de se tromper, que je vous ai exprimé cette même opinion il y a quelques temps.
>>
Le "pauvre" pape François (dixit apvs) ne vise pas des personnes précises mais certaines mauvaises tendances d'une partie du peuple de Dieu, et, en la matière, certains milieux pieux ayant tendance à se croire au-dessus de la médiocre "mêlée" des fidèles. Pourquoi les donneurs habituels de leçons et de corrections ( à l'endroit des Papes svp ! ) ont tant de mal eux-mêmes à les encaisser ( de la part de chefs de l'Eglise svp !), fût-ce injustement parfois, sans redoubler ensuite d'attaques ? Incompréhensible, non, sinon à cause d'un orgueil spirituel profond ?...
>>
Vous pouvez vous présenter avec vos amis traditionalistes lefebvristes comme de pures victimes de la "méchante" hiérarchie ecclésiale mais cette version demeurera en partie plus que discutable : ce n'est quand même pas rien de médire régulièrement de et d'invectiver des Papes et leur magistère ordinaire, jusqu'à parfois les laisser traiter ou les traiter de "monstres" et d'"antichrists". Même la médisance malveillante envers les Papes et le Magistère ne devrait jamais devenir une chose anodine pour n'importe quel catholique qui se respecte.
>>
Je souscris au propos en gras de votre 2e commentaire qui toutefois serait plus compréhensible si vous ne "likiez" pas régulièrement des commentaires de vos amis contenant des invectives ad personam et, mieux encore, si vous montriez la même ardeur à vous opposer aux violentes invectives de vos amis idéologiques que vous en montrez à l'égard de ceux qui n'ont pas l'heur de partager en tout votre point de vue, comme c'est mon cas.
>>
Si je m'en tiens à la page actuelle des commentaires de Gtv, je ne vous ai pas vu par exemple "monter au front" face aux attaques et jugements d'une extrême véhémence contre des Papes et contre son prochain d'un certain "FAURE ERIC". Mais peut-être cela s'explique-t-il par vos communes croyances survivantistes ?... Ainsi, la cohérence ne semble vraiment pas votre faure fort, l'ami. Mais au moins avez-vous le mérite de terminer votre intervention en vous reconnaissant publiquement comme le dernier des ingrats et des méchants ... rivalisant au passage d'humilité avec notre soeur natale07. Bravo !
>>
Voilà, ça, c'est fait. Je peux maintenant poser mon flingue de "méchant". www.youtube.com/watch
>>
J'ai décidé de vous mettre au jeûne ad experimentum de querelles de mots sur ce forum.
>>
Bon dimanche
remi dec likes this.
tantumergo+
@natale07 : " On se croirait au milieu des pharisiens et des publicains !!!! "
>>

Désolé, bien-aimée du Seigneur, car je ne suis pas digne d'être un publicain ni un pharisien : je ne suis qu'un pauvre scribe !
natale07 likes this.
natale07
Apvs, c'est moi la dernière! Amen! Que Dieu vous bénisse aussi. Grosses bises fraternelles
apvs likes this.
apvs
Voyez-vous, seul Jésus voyait à quel point les pharisiens menaient moralement une double vie, c'est pourquoi Il pouvait les dénoncer comme "pharisiens hypocrites", qui faisaient sans-blanc de promouvoir la loi de Dieu, quand ils étaient intérieurement plein d'ossements et de pourriture... Cela, aucun homme ne peut le dire d'un autre homme sans danger. Qui est sans péché, sinon notre Seigneur ?
More
Voyez-vous, seul Jésus voyait à quel point les pharisiens menaient moralement une double vie, c'est pourquoi Il pouvait les dénoncer comme "pharisiens hypocrites", qui faisaient sans-blanc de promouvoir la loi de Dieu, quand ils étaient intérieurement plein d'ossements et de pourriture... Cela, aucun homme ne peut le dire d'un autre homme sans danger. Qui est sans péché, sinon notre Seigneur ?
En outre, aucune parole courageuse n'est jamais sorti du gosier de ces pharisiens... Ils se contentaient de se répandre en contre vérité, se bouchant les yeux pour ne pas voir les miracles du Christ, traitant le "bas peuple" de sans-Dieu... Aucune objectivité, aucune humilité, aucun dialogue possible.
Quand à nous, seul l'humilité nous sauvera.
Lorsqu'on a la chance d'avoir un Dieu qui est disposé à entendre nos supplications et à nous faire miséricorde pour nos péchés, il ne faut pas se répandre en invective contre son prochain, fût-il clairement méchant :
" Que tes bonnes actions brille devant les hommes. Tu seras alors vraiment le fils du Père, qui fait briller son soleil et tomber la pluie sur tous. Car Il est bon, Lui, pour les ingrats et les méchants "( Mat 5,45 )

Etant le dernier de ceux-ci, priez aussi pour moi +
Et que Dieu vous bénisse et vous garde
remi dec and 3 more users like this.
remi dec likes this.
tantumergo+ likes this.
perceval2507 likes this.
natale07 likes this.
natale07
Oh la! Bien aimés du Seigneur! On se croirait au milieu des pharisiens et des publicains!!!! mais où est donc Jésus!?....... Jésus Revient vite!
apvs likes this.
dvdenise
"Notre Seigneur n'en regarde pas tant à la grandeur de nos oeuvres qu’à l’amour avec lequel nous les accomplissons."

Ste Thérèse d’Avila
tantumergo+ likes this.
Pour les distributions distraites de la communion ,voir Pape François en Amérique du sud Luther n'aurait pas fait mieux ,et si les Papes peuvent changer le rite des messes a leur idée ,alors je comprend les messes rasta et plus ,je préfère malgré votre ironie les messes comme vous dite "pompons-dentelles .
tantumergo+
@AveMaria44 Benoit XVI, contrairement à ce que vous dites de façon diffamatoire, n'a pas menti lorsqu'il a écrit dans son Motu proprio que l'antique et tridentin Ordo Missae n'a jamais été canoniquement abrogé à la suite de la promulgation universelle du N.O.M. de Paul VI.
>>
En outre, il n'y a pas de "véritable Messe", il n'y a qu'une seule Sainte Messe, qu'une seule Sainte Eucharistie, …More
@AveMaria44 Benoit XVI, contrairement à ce que vous dites de façon diffamatoire, n'a pas menti lorsqu'il a écrit dans son Motu proprio que l'antique et tridentin Ordo Missae n'a jamais été canoniquement abrogé à la suite de la promulgation universelle du N.O.M. de Paul VI.
>>
En outre, il n'y a pas de "véritable Messe", il n'y a qu'une seule Sainte Messe, qu'une seule Sainte Eucharistie, catholique, qui se décline en plusieurs formes selon les décrets et inspirations des Papes, gardiens de la Sainte Tradition.
>>
L'Eucharistie originelle des premiers chrétiens, évoquée dans les épitres de Saint Paul, était substantiellement aussi sainte que la Messe tridentine. Pourtant, elle était loin de contenir autant de rubriques que la Messe tridentine et ses habituels " pompons-dentelles ".
>>
Comme le dit à juste titre Patrice de Plunkett à propos de l'entretien du Card. Sarah, " les communautés tridentines ne sont pas exemptes non plus du danger d'autocélébration, sous une autre forme plus subliminale ". C'est l'esprit de foi, d'humilité, de charité et d'adoration qui animent la sainte liturgie, laissant place entre autres à un silence contemplatif minimal, qui importe, et non pas la sophistication formelle et esthétique qui du reste peut donc insensiblement constituer aussi une idolâtrie.
>>
Quant à votre jugement sur le caractère prétendument misérabiliste de la Messe du Pape à Sainte Marthe, il peut se discuter. Je laisse pour ma part Notre Seigneur juger des raisons des quelques libertés que se permet le Pape actuel vis-à-vis de la forme canonique de célébration. Et bien que n'adhérant pas par ailleurs dans le détail à toutes ses paroles et opinions, je ne peux m'empêcher de constater que ce Pape, avec ses limites et défauts personnels, a reçu un charisme du Seigneur pour purifier la vie catholique de sa gangue trop formaliste, trop légaliste, trop conformiste, trop auto-satisfaite, bref, pharisaïque, afin de rendre le peuple de Dieu plus réceptif aux désirs de l'Esprit Saint, Père des pauvres, relativement à l'évangélisation des soifs secrètes d'amour véritable que porte le monde sans Dieu, si blessé et si pécheur.
>>
Les nombreux errements liturgiques d'une large part de pasteurs irresponsables, rebelles ou imprudents (exemple : la communion distraite dans la main) sont par définition une trahison vis-à-vis de la volonté du Magistère et ses derniers Papes.
>>
Votre accusation inique et réitérée de mensonge envers Benoit XVI et votre esprit de médisance malveillante ne peuvent à mes yeux plus longtemps s'exprimer sur ce forum. Ce sera donc votre dernier commentaire.
>>
Bien à vous grâce à Dieu
AveMaria44
@tantumergo+
Mais pardonnez-moi, je ne fais que rapporter des faits exacts, et suis le premier à les déplorer.
Benoit XVI nous déclare dans son Motu proprio que la Messe tridentine n'a jamais été abrogée, alors que Paul VI voulait clairement la remplacer par son bricolage, et qu'elle est la forme extraordinaire du rit romain équivalente au rit "ordinaire" de Paul VI, c'est un mensonge, ce …More
@tantumergo+
Mais pardonnez-moi, je ne fais que rapporter des faits exacts, et suis le premier à les déplorer.
Benoit XVI nous déclare dans son Motu proprio que la Messe tridentine n'a jamais été abrogée, alors que Paul VI voulait clairement la remplacer par son bricolage, et qu'elle est la forme extraordinaire du rit romain équivalente au rit "ordinaire" de Paul VI, c'est un mensonge, ce n'est pas moi qui l'ai proféré il est écrit et vérifiable.
Les "messes" ordinaires à Sainte Marthe des triangles, sont sur le modèle de la messe de Luther, je n'en suis aucunement coupable, la suppression des nombreuses génuflexions, du respect infini qui existe dans les rubriques de la véritable Messe tournée vers Dieu, et qui portent quasi automatiquement à l'adoration, même pour un non-catholique, ce n'est pas le cas du NOM, bricolé avec des experts protestants en vue d'un faux œcuménisme.
Lex orandi, lex credendi.
On ne peut pas déplorer les effets "ordinaires" et automatiques de la forme ordinaire qui modifient la foi.
Dans la Sainte Messe les rubriques nombreuses et fort précises éliminent toute créativité du célébrant, qui célèbre in persona Christi et non selon son bon plaisir. Mais ce qui est insupportable aux modernistes, c'est d'être obligés d'obéir à toutes ses règles.
Comment interpréter le fait de dire que la Messe n'a jamais été abrogée et par ailleurs ne pas la célébrer ?
dvdenise
Le Québec est malheureusement dans une mauvaise vague, avec ses messes Western qui remplissent les églises.
tantumergo+ likes this.
Un grand MERCI
tantumergo+ likes this.
tantumergo+
Non, vous ne m'avez pas bien compris. Quand, assez bientôt, les influents Soixante-huitards et autres adeptes de la révolution dans l'Eglise, qui ont fortement concouru à la désacralisation de la sainte liturgie et au laïcisme civil, ne seront plus là, les plus jeunes générations de catholiques, en particulier parmi le clergé, pourront plus sereinement remettre Dieu vraiment au centre de la …More
Non, vous ne m'avez pas bien compris. Quand, assez bientôt, les influents Soixante-huitards et autres adeptes de la révolution dans l'Eglise, qui ont fortement concouru à la désacralisation de la sainte liturgie et au laïcisme civil, ne seront plus là, les plus jeunes générations de catholiques, en particulier parmi le clergé, pourront plus sereinement remettre Dieu vraiment au centre de la liturgie, entre autres.
remi dec likes this.
tentumergo ,Si je comprend bien ,quand les anciens serons parti ,on fera notre évangile a notre gout ,cela s'appelle du protestantisme?comme est déjà en partie Vatican II
tantumergo+
@Abramo, Lorsque bientôt les générations liées plus ou moins à la subversion de Mai 68 (et des années 70) seront parties, la réforme de la réforme liturgique post-conciliaire (souvent abusive en beaucoup d'endroits) pourra très probablement se produire...
tantumergo+
@AveMaria44, Je ne vous permettrai plus sur ce forum de lancer des accusations graves et téméraires contre quelque Pape légitimement élu que ce soit, en l’espèce Benoit XVI. La passion de la médisance et de la diffamation contre le Magistère catholique et ses Papes récents, ne peut pas être tolérée comme une chose banale par un catholique qui se respecte, fût-ce au motif de la grave crise (en …More
@AveMaria44, Je ne vous permettrai plus sur ce forum de lancer des accusations graves et téméraires contre quelque Pape légitimement élu que ce soit, en l’espèce Benoit XVI. La passion de la médisance et de la diffamation contre le Magistère catholique et ses Papes récents, ne peut pas être tolérée comme une chose banale par un catholique qui se respecte, fût-ce au motif de la grave crise (en particulier liturgique) que traverse l’Eglise en certaines régions du monde.
>>

En guise de réponse rapide à vos misérables (à défaut d'être misérabilistes) accusations :

>>

Cet article : www.revueenroute.jeminforme.org/motu_proprio_li…

>>

Cette citation : " Le second grand évènement au début de mes années à Ratisbonne a été la publication du missel de Paul VI, avec l’interdiction quasi complète du missel précédent... J’étais cependant perplexe vis-à-vis de l’interdiction du missel ancien, car une chose semblable ne s’était jamais produite auparavant dans l’histoire de la liturgie... Il n’est pas possible par conséquent, de parler de fait d’une interdiction des missels antérieurs et jusqu’alors légitimement valides. A présent, au contraire, la promulgation de l’interdiction du Missel qui s’était célébré tout au long des siècles depuis l’époque des sacramentaux de l’Église antique, a constitué une rupture dans l’histoire de la liturgie dont les conséquences ne pouvaient être que tragiques " (Joseph Ratzinger, Ma vie, p.148-149).
dvdenise likes this.
dvdenise and one more user like this.
dvdenise likes this.
apvs likes this.
AveMaria44
Verba movent exempla trahunt. Si Benoit XVI au lieu de nous dire, de façon mensongère, que la Sainte Messe n'était pas abolie comme forme extraordinaire du rit romain, c'était remis à célébrer la Messe de son ordination en laissant pour la poubelle la synaxe de Paul VI, la Messe du Pape devant être la norme cela aurait fait beaucoup plus que de longs discours.
apvs likes this.
AveMaria44
L"exemple vient d'en haut, la célébration misérabiliste à sainte Marthe, maison des hôtes de passage, n'arrange rien.
apvs likes this.
Abramo
Ces choses sont vérissimes et l'on continue à les répéter, mais à la fin tout reste comme avant...
apvs likes this.
remi dec likes this.