Langue
Clics
877
jean pierre aussant 7 2

Le cas "Schiappa"

Mme Schiappa, qui il y a peu de temps encore, était une illustre inconnue, fait partie de ces personnes (il est vrai de plus en plus nombreuses dans les sphères du pouvoir républicain) qui tout en ayant un niveau intellectuel somme toute des plus banals (et ce n’est pas péjoratif), ont néanmoins réussi à se médiatiser et à « percer » en politique. Comment cela se fait-il ? C’est que la république maçonnique obsédée par sa mission de mener à bien le génocide culturel du catholicisme (mission inscrite dans son acte de naissance jacobin), privilégie naturellement les personnes qui ont la passion de la déconstruction et notamment la passion de déconstruire la civilisation chrétienne, aux personnes d’intelligence supérieure. Ainsi, nombre de politicien-nes se sont fait remarquer et ont pu accéder au pouvoir non pas par leur compétence (souvent inexistantes) mais par leur capacité à pouvoir haineusement surenchérir sur les thèmes de la déconstruction anticatholique et de la laïcité de combat (Un peu comme au temps de la révolution certains « sans culottes » avaient eux aussi, grâce à leur haine de l’Église, réussi à monter en grade). Ces thèmes, nous les connaissons. Il s’agit de l’éloge frénétique de l’avortement, du mariage homosexuel, de la théorie du genre, de la PMA « pour toutes », de la haine du sexe masculin… Bref, il faut appartenir à la génération du « dénonce ton porc ». Par honnêteté, nous devons ici humblement reconnaître que Mme Schiappa excelle dans ce rôle.
230 ans après la prise de pouvoir maçonnique, réalisée, en autre, sur le sang des martyrs vendéens, dans la France de 2019, Fille a
înée de l’Église, la condition sine qua non pour réussir sa carrière politique est la détestation de l’Église Catholique. Pas mal, non ?
En effet, sinon comment expliquer que dans notre pays qui compte des intellectuels de la meilleure pointure (pensons à des personnes comme René Girard ou encore au professeur Lejeune) la république ne soit pas capable de nous présenter autre chose que Mesdames Schiappa, Taubira, Najat Vallaud-Belkacem and Co…pour nous gouverner ?
Au fond, il n’y a pas de cas « Schiappa », Mme Schiappa s’inscrit dans la logique républicaine la plus banale de toujours ; et cette logique se caractérise par la haine pathologique du catholicisme et du réel créé par Dieu.
Roy-XXIII
Rappel : quand la promotion illégale du livre de Marlène Schiappa aux frais de l’Etat n’est pas sanctionnée
www.contre-info.com/promotion-du-li…

Lu chez Capital : « La CNIL a cessé les poursuites envers la secrétaire d’État chargée de l’égalité hommes-femmes, estimant que la promotion de son livre par le ministère était une erreur « isolée » et « de bonne foi ».
Episode final dans l’affaire … Plus
DE toute façon pour ce que sont devenues les écoles "Catholique" plus près des F.M. que de DIEU ,alors et combien y a t"il de vrais Catholiques en France ? la plupart sont des endormis bercé dans la boue républicaine .
"La ministre laïciste fanatique Marlène Schiappa choisit pour l'éducation de ses enfants.....une école catholique. C'était bien la peine de recevoir le Prix Spécial Laïcité du Grand Orient de France : "Au magazine "La Vie" (ex-Catholique), elle avait déclaré "se faire sa propre religion". En l’occurrence, ses références sont toujours maçonniques, comme le lui a inculqué son père, Jean-Marc … Plus
Plus l'individu est médiocre, plus il aura besoin de surenchérir dans une fuite en avant haineuse pour se donner à lui et aux autres l'impression d'exister.