Langue
Clics
830
jean pierre aussant 9 4

Le retour du Roi, mais comment?

Une chose est sûre. La république maçonnique qui a pris le pouvoir illégitimement et dans la terreur, ne le rendra pas "aimablement" au Roi. Ceux et celles qui pensent que de concessions en concessions, l’idée de la monarchie sera devenue tellement sympathique, que les Français y adhéreront alors naturellement, se trompent. Un retour à la monarchie salvatrice ne se fera pas sans douleur. En outre, cette technique ne fonctionne de toute façon pas. Nous avons l’exemple du comte de Paris qui s’était tellement adapté à l’air du temps au point se faire « copain » avec le sinistre François Mitterrand -père du socialisme caviar, pro avortement et anticatholique (sauf à la dernière seconde où juste avant de mourir, il a paniqué et s’est quelque peu rapproché de la religion). Les Français ont-ils pour autant voulu un retour à la monarchie ? Non, bien sûr que non. Comment un peuple abruti par 230 ans de fausse historiographie pourrait-il spontanément « redevenir » sain d’esprit ?
Il est incohérent, comme le voudraient certains (d’une façon plus ou moins inavouée) de penser que le retour à la monarchie puisse se faire au fond par le truchement d’un vote démocratique. Et si cela, par miracle devait se réaliser, ça voudrait dire, en creux, que la monarchie s’est elle-même tellement prostituée à la pensée unique, qu’elle n’aurait en soi alors pas plus de légitimité que la république qu'elle désirerait remplacer.
Olivier L
Comment ? En allant se faire sacrer à Reims. Sans attendre aucune permission. Et nous aurions un roi avec le Sacré Cœur sur les armoiries royales. Voilà pour le symbole. Le Roi est légitime par la volonté du Christ.
Steph-Etienne
Un roi "très" catholique devrait sortir après une succession d'échecs de la part de ceux qui se succèdent au pouvoir , et dans le même sac les partis républicains.
Pour changer la constitution, les lois ; il faudrait y avoir le monopole ,et tout est verrouillé par des dirigeants invisibles .
"...Lorsque le commandement d'un homme est manifestement contraire à la loi de Dieu , c'est un devoir de … Plus
Ce que dit le cardinal Pie 1815/1880 est valable pour ce qui est du concile Vatican II .
Point N° 100 : En attendant l’heure du Triomphe

En attendant l’heure du Triomphe du Cœur Immaculé de Marie et de la «divine surprise » qui redonnera à notre nation un chef d’Etat souverain,

1. La Phalange, d’abord, travaille à la conversion catholique du pays, de ses élites, conversion qui, pour être sincère, doit conduire à la haine de la Révolution, au rejet de la démocratie, à l’aspiration … Plus
"La Constitution française moderne s’accommode de toutes les religions et leur donne une égale protection. C’est là une insulte publique à Celui qui est la Voie, la Vérité et la Vie». Le cardinal Pie (1815-1880), évêque de Poitiers s’en était ouvert à Napoléon III lors de l’audience du 15 mars 1859. Voici un extrait de cet entretien :
— Sire, ni la Restauration, ni vous n’avez fait pour Dieu … Plus
AveMaria44
Il semble aussi qu'il soit dans l'illusion : "Si les français m'appellent...." Il n'est pas contre une monarchie constitutionnelle, or ce n'est pas la solution.
jean pierre aussant
Bonsoir @La louange de mes lèvres. Ô que j'aimerais que cela soit évident pour tous les royalistes. Chose qui hélas, n'est pas le cas.
Bonsoir @jean pierre aussant. Il me semble évident que si la République française d'inspiration en bonne partie maçonnique doit tomber un jour au bénéfice par exemple d'un régime monarchique traditionnel d'inspiration catholique, possibilité en laquelle je crois, cela ne pourra se faire qu'à la faveur de très douloureuses épreuves collectives à travers lesquelles une majorité de gens seront … Plus
jean pierre aussant
Il est au fond d'une insupportable imbécilité, de vouloir rétablir la monarchie par voie démocratique