Clicks1.9K
Francesco I
102

Ce désastreux pontificat

Quelque chose s'est cassé vendredi dernier, quand le pape François a utilisé la lecture de l'Évangile du jour comme une occasion de plus pour promouvoir son propre point de vue sur le divorce et le remariage. Condamnant l'hypocrisie et la «logique de la casuistique», le Pontife a dit que Jésus rejette l'approche des docteurs de la loi.

C'est assez vrai. Mais dans son reproche aux Pharisiens, qu'a dit Jésus au sujet du mariage?
«Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Donc, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas!»
... et...
«Quiconque répudie sa femme et en épouse une autre, commet un adultère contre elle; et si une femme répudie son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère».
Jour après jour, dans ses homélies à la messe du matin dans la résidence Sainte-Marthe au Vatican, François dénonce les «docteurs de la loi» et l'application «rigide» de la doctrine morale catholique. Parfois, son interprétation des lectures bibliques du jour est forcée; souvent sa description des catholiques de sensibilité traditionelle est insultante. Mais cette fois, le Pape a retourné la lecture de l'Evangile totalement à l'envers. En lisant le compte-rendu par Radio Vatican de cette stupéfiante homélie, je ne pouvais plus prétendre que François est simplement en train d'offrir une nouvelle interprétation de la doctrine catholique. Non; c'est plus que cela. Il est engagé dans un effort délibéré pour changer ce que l'Église enseigne.

Depuis plus de 20 ans maintenant que j'écris quotidiennement sur l'actualité du Vatican, j'ai essayé d'être honnête dans mon évaluation des déclarations et des gestes du pape. J'ai parfois critiqué saint Jean Paul II et le pape Benoît XVI, quand je pensais que leurs actions étaient imprudentes. Mais jamais il ne m'a traversé l'esprit que l'un de ces papes posait le moindre danger pour l'intégrité de la foi catholique. En regardant en arrière beaucoup plus loin dans l'histoire de l'Église, je réalise qu'il y a eu de mauvais papes: des hommes dont les actions personnelles étaient motivées par la cupidité et la jalousie ou la soif de pouvoir ou tout bonnement la luxure. Mais y a-t-il jamais eu un pontife romain qui ait montré un tel mépris pour ce que l'Église a toujours enseigné et cru et pratiqué sur ces questions fondamentales que sont la nature du mariage et l'Eucharistie?

François a suscité la controverse du jour où il a été élu comme successeur de saint Pierre. Mais au cours des derniers mois, la controverse est devenue si intense, la confusion parmi les fidèles si répandue, l'administration au Vatican si arbitraire - et les diatribes du pape contre ses ennemis (réels ou imaginaires) si frénétiques - qu'aujourd'hui l'Eglise universelle se précipite vers une crise.

Dans une grande famille, comment un fils se comporte-t-il quand il se rend compte que le comportement pathologique de son père menace le bien-être de l'ensemble du foyer? Il doit certainement continuer à faire preuve de respect pour son père, mais il ne peut pas indéfiniment nier le danger. Un jour ou l'autre, une famille dysfonctionnelle a besoin d'une intervention.

Dans la famille de dimension planétaire qu'est l'Eglise catholique, le meilleur moyen d'intervention est toujours la prière. La prière intense pour le Saint-Père serait un projet particulièrement opportun pour la saison du Carême. Mais l'intervention exige également l'honnêteté: une reconnaissance franche que nous avons un sérieux problème.

Reconnaître le problème peut également fournir une sorte de soulagement, un relâchement de l'accumulation de tensions. Quand je dis à des amis que je considère cette papauté comme un désastre, je remarque que le plus souvent, ils se sentent étrangement rassurés. Ils peuvent se détendre un peu, sachant que leurs propres appréhensions ne sont pas irrationnelles, que d'autres partagent leurs craintes quant à l'avenir de la foi, qu'ils n'ont pas besoin de poursuivre une recherche infructueuse des moyens de concilier l'inconciliable. En outre, après avoir donné un nom au problème, ils peuvent identifier ce que cette crise du catholicisme N'EST PAS. François N'EST PAS un antipape, encore moins l'Antéchrist. Le Siège de Pierre N'EST PAS vacant, et Benoît N'EST PAS le «vrai» Pontife.

François est notre pape, pour le meilleur ou pour le pire. Et si c'est pour le pire - comme malheureusement je conclus ici - l'Église a dans le passé survécu à de mauvais papes. Nous, catholiques, avons été gâtés pendant des décennies, jouissant d'une succession de dirigeants du Vatican remarquables: des Pontifes qui étaient des enseignants doués et des hommes saints. Nous avons pris l'habitude de regarder vers Rome pour avoir une orientation. Aujourd'hui, nous ne le pouvons plus.

(Je ne veux pas dire que François a perdu le charisme de l'infaillibilité. S'il émet une déclaration ex cathedra, en union avec les évêques du monde entier, nous pouvons être sûrs qu'il remplit son devoir de transmettre ce que le Seigneur a donné à saint Pierre: le dépôt de la foi. Mais ce pape a choisi ne pas parler avec autorité, au contraire, il a catégoriquement refusé de clarifier son document d'enseignement le plus provocateur).

Mais si nous ne pouvons pas compter sur des directives claires de Rome, où peut-on se tourner? Tout d'abord, les catholiques peuvent compter sur l'enseignement constant de l'Eglise, les doctrines qui sont maintenant trop souvent remises en question. Si le pape est source de confusion, le Catéchisme de l'Église catholique ne l'est pas. Deuxièmement, nous pouvons et devons demander à nos propres évêques diocésains d'intensifier et d'assumer leurs propres responsabilités. Les évêques, eux aussi, se sont pendant des années référés à Rome pour les questions difficiles. Maintenant, par nécessité, ils doivent fournir leurs propres affirmations claires et décisives de la doctrine catholique.

Il se peut que François me prouve que j'ai tort, et qu'il va émerger comme un grand Maître catholique. J'espère et je prie pour qu'il le fasse. Il se peut que tout mon argument soit mal avisé. Je me suis trompé avant, et je ne doute pas que je me tromperai encore; une erreur de plus est sans grande conséquence. Mais si j'ai raison, et si la direction du Pape actuel est devenue un danger pour la foi, alors d'autres catholiques, et en particulier des leaders de l'Eglise ordonnés, doivent décider comment réagir. Et si j'ai raison - comme c'est sûrement le cas - [en affirmant] que la confusion au sujet des enseignements fondamentaux de l'Eglise est devenue trop répandue, les évêques, en tant que premiers Maîtres de la foi, ne peuvent pas négliger leur devoir d'intervenir.

benoit-et-moi.fr/…/ce-desastreux-p…
Dr. Hany and one more user like this.
Dr. Hany likes this.
apvs
@Spirigold Et pendant ce temps là, François fait son petit bonhomme de chemin tout discrètement, sans trop montrer la croix ni de sigle religieux, sans doute pour que son message soit à la mesure de nos (propres) forces ...
François visite la Colombie :) :) :) ooooOOOOOoooooh ! :) :) :) Oh François ! François François François ! :) :) :)
Spirigold
Ah là là, çà n'en finit pas, l'épanchement maladif des chrétiens perdus ! A force de suivre les antipapes, il est certain que beaucoup vont heurter les murs dans les virages hérétiques.
D'autres vont même prendre des barrières en pleine figure ! L'abbé de Tanhouarn a même soutenu en public qu' il y aurait des impasses dans Vatican II. Malheur aux clercs infidèles, les hérétiques nous mènent sur …More
Ah là là, çà n'en finit pas, l'épanchement maladif des chrétiens perdus ! A force de suivre les antipapes, il est certain que beaucoup vont heurter les murs dans les virages hérétiques.
D'autres vont même prendre des barrières en pleine figure ! L'abbé de Tanhouarn a même soutenu en public qu' il y aurait des impasses dans Vatican II. Malheur aux clercs infidèles, les hérétiques nous mènent sur des routes impraticables, mais l'Eglise du Christ nous trace un discret petit chemin, à la mesure de nos forces. Il faut juste éteindre le phare de son orgueil, et entretenir la lumière de la vraie Foi, pour voir clair à travers les broussailles.
Mais quel aveuglement ! Il vaudrait mieux prier seul dans sa chambre, que d'étaler son verbiage à qui mieux-mieux. Le ponpon : "je considère cette papauté comme un désastre" Quel aveu d'orgueil et d'ignorance théologique. Du jamais vu, à ce degré de bêtise: les chrétiens décernent les bons et mauvais points aux pseudo-papes, comme à l'école primaire...
Les bons papes italiens (au sens de bonté), nous ont tracé la route bien droite. Paul VI a bien tenu le cap, jusqu'à "Humanae vitae". C'est les fidèles qui ont perdu la boule!
Vaya_con_dios likes this.
et voila qu'ils ne diront plu la Messe (qui est l'offrande Catholique du Fils a son Père ) mais ( la sainte mémoire ) ? Tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, plus sa vas plus cela décent et je pense aux dires de Saint NILUS terrible sera la fin .
Francesco I and one more user like this.
Francesco I likes this.
Roy-XXIII likes this.
apvs
apvs
Marc 1,22 : " Ils étaient frappés de sa doctrine; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas ,comme les scribes. "
Actes des apôtres 2 " Pierre alors, debout avec les Onze, éleva la voix et leur adressa ces mots : " Hommes de Judée et vous tous qui résidez à Jérusalem, apprenez ceci, prêtez l'oreille à mes paroles ! (...) Jésus le Nazaréen (...) Dieu l'a ressuscité, le délivrant des …More
Marc 1,22 : " Ils étaient frappés de sa doctrine; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas ,comme les scribes. "
Actes des apôtres 2 " Pierre alors, debout avec les Onze, éleva la voix et leur adressa ces mots : " Hommes de Judée et vous tous qui résidez à Jérusalem, apprenez ceci, prêtez l'oreille à mes paroles ! (...) Jésus le Nazaréen (...) Dieu l'a ressuscité, le délivrant des affres de l'Hadès ( ... ) " D'entendre cela, ils eurent le coeur transpercé, et ils dirent à Pierre et aux apôtres : " Frères, que devons-nous faire ? " Pierre leur répondit : " Repentez-vous, et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus-Christ pour la rémission de ses péchés, et vous recevrez alors le don du Saint Esprit. ( ... )
Ne nous laissez pas sucomber and one more user like this.
Ne nous laissez pas sucomber likes this.
Francesco I likes this.
apvs likes this.
P.S .Lisez Saint NILUS cela poudrais vous aider a réfléchir ?
Encore un qui dit sens dire tout en disant ce qu'il ne veux pas dire mais qu'il dit ?assez de blabla pour sauver cette nouvelle Eglise lisez et réfléchissez la vie de Jean XXIII et l'exemple Paul VI les embrassades coranique de J-P II les prosternations de Benoit XVI et la déconfiture d'aujourd'hui ,alors arrêtez d'encensé ce qui c'est détourné de Dieu ,pour retournez aux siècles des idolâtries. …More
Encore un qui dit sens dire tout en disant ce qu'il ne veux pas dire mais qu'il dit ?assez de blabla pour sauver cette nouvelle Eglise lisez et réfléchissez la vie de Jean XXIII et l'exemple Paul VI les embrassades coranique de J-P II les prosternations de Benoit XVI et la déconfiture d'aujourd'hui ,alors arrêtez d'encensé ce qui c'est détourné de Dieu ,pour retournez aux siècles des idolâtries. Les séminaristes et les Eglise Plaine son celles qui ont suivie Pie XII et les Pères de l'Eglise .Que Dieu nous protège et nous gardes sur son chemin .
Francesco Federico
Francesco I