Langue
Clics
656
GChevalier

Le discours d'un côté, les faits de l'autre : accablant !!!

François est-il désorienté
par rapport aux Nations Unies ?


Par : David martin
David Martin est l'ancien modérateur de St. Michaels Radio qui est le seul programme radiophonique de notre temps spécialisé dans la prophétie Catholique. Il est également l'auteur de nombreux articles sur l'Église et la Papauté publiés sur divers blogues et sites Web.


David réside actuellement à Los Angeles, en Californie où, pendant trente ans, il a coordonné un ministère Catholique. Il est un communiant quotidien dans son église paroissiale et soutient fortement l'aspiration de Benoît XVI à voir la Messe Latine Traditionnelle rendue à chaque paroisse Catholique du monde.

SOURCE : The Remnant
Le 13 janvier 2018

Lundi, le 8 janvier 2018, le Pape François a prononcé le discours annuel du Pape devant le corps diplomatique — les ambassadeurs du Vatican de plus de 180 nations. Son discours a porté sur la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme adoptée par l'Assemblée Générale des Nations Unies il y a 70 ans, le 10 décembre dernier. Le Pape a déclaré : « Après soixante-dix ans, il est regrettable de relever comment de nombreux droits fondamentaux sont aujourd’hui encore violés ».

Le problème est que les Nations Unies ne portent pas sur les droits fondamentaux mais sur les droits de se révolter contre Dieu. La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme adoptée en 1948 était satanique dans son ordre du jour, en ce sens qu'il s'agissait d'instiguer la rébellion contre l'autorité morale et d'initier une nouvelle ère qui ignorerait le caractère sacré de la vie humaine et assassinerait les impuissants. Il s'agissait de valoriser ceux qui font avancer la destruction du Christianisme à travers toutes les formes de corruption morale, y compris la sorcellerie, la sodomie, la pédophilie, l'infiltration de drogues, et qui, dès le départ, ont décidé de « marginaliser » les Chrétiens et de porter atteinte à leur liberté religieuse.

Dans son discours, le Pape a souligné que le droit à la vie est le premier droit de tous les droits de l'homme, se plaignant du fait que « des enfants innocents sont rejetés avant même de naître, non voulus parfois uniquement parce qu’ils sont malades ou malformés, ou à cause de l’égoïsme des adultes ».

En cela, François dit la vérité. Pourquoi alors a-t-il invité à plusieurs reprises les défenseurs de l'avortement de l'ONU comme Paul Ehrlich et Jeffrey Sachs à utiliser son Vatican comme une tribune pour faire avancer le contrôle de la population ? Par exemple, les 16 et 17 novembre derniers, plusieurs partisans de l'avortement et de l'euthanasie ont obtenu une tribune pour exprimer leur point de vue lors d'une conférence de fin de vie de deux jours organisée par l'Académie Pontificale pour la Vie du Vatican.

Parmi les défenseurs pro-avortement en vedette, il y avait le Dr Yvonne Gilli, une gynécologue et politicienne du Parti Vert qui dirige le conseil d'administration de la « Sexual Health Switzerland » [ Santé Sexuelle Suisse ] de la « International Planned Parenthood Federation » [ Fédération Internationale pour la planification familiale ], qui conseille les femmes sur la manière d'obtenir un avortement.

De plus, l'ancienne Ministre Néerlandaise du Commerce, Lilianne Ploumen, connue pour son travail frénétique en faveur de l'avortement et des droits LGBT, a récemment été honorée par le Pape François avec le titre de Commandeur de l'Ordre Pontifical Équestre de Saint Grégoire le Grand, un honneur traditionnellement remis en reconnaissance d’un service personnel à l'Église et au Saint-Siège. En 2017 seulement, Ploumen, par son programme « She Decides » [ Elle décide ] a recueilli plus de 300 millions de dollars pour financer des organisations dans le monde entier qui réalisent et promeuvent l'avortement. Compte tenu du fait que Ploumen se distingue clairement dans le monde en tant que défenderesse passionnée des droits féministes et reproductifs, nous pouvons seulement déduire que l'honneur pontifical a été conféré pour cette raison.

Dans son discours, le Pape a mis en garde contre les « nouveaux droits » qui ont émergé à la « suite des bouleversements sociaux de « 1968 » ». Serait-ce une référence au renouveau militant de notre époque où les conservateurs revendiquent leurs droits de combattre les droits rebelles des années 60 ?

Le Pape a déclaré que « des conceptions controversées des droits humains ont été exprimées, en contraste avec la culture de nombreux pays » ajoutant «il peut donc y avoir le risque – paradoxal par certains côtés – que, au nom des mêmes droits humains, on en vienne à instaurer des formes modernes de colonisation idéologique des plus forts et des plus riches au détriment des plus pauvres et des plus faibles ».

Qui est plus pauvre et vulnérable que l'enfant à naître, qui est tombé en proie à des fauteurs de pouvoir comme Lilianne Ploumen qui est assise parmi les riches et les puissants et qui ont décidé qu'ils coloniseront la civilisation avec leur culture élitaire de la mort ! François a-t-il parlé dans son discours de gens comme Ploumen ou dit-il que l'imposition de la loi Chrétienne est une forme de colonisation qui porte atteinte aux droits des autochtones ?

Parmi les autres violations des droits de l'homme citées par François dans son discours, citons la traite des êtres humains, la maltraitance des femmes et la « marginalisation sociale » des personnes de Foi. Le problème est que l'ONU promeut la traite des êtres humains, l'abus des femmes par la pornographie et l'avortement, et la « marginalisation sociale » des Chrétiens conservateurs qui défendent la liberté religieuse, alors pourquoi François défend-il les Nations Unies ?

L'ONU, depuis ses débuts, était diabolique puisqu'elle a été fondée par les Grands Maîtres du CFR [ Council of Foreign Relations --- Concile des relations étrangères ] dans le but même de soumettre les nations à l'autorité d'un gouvernement Communiste mondial et, malheureusement, ils sont allés de mal en pis à chaque jour qui est passé. Les attaques incessantes contre la vie et la famille que nous combattons chaque jour sont générées par les Nations Unies, alors pourquoi Rome est en collusion avec la pieuvre mondiale et lui permet d'envelopper ses tentacules autour de l'Église ?

Certains diront que le Pape est simplement naïf, mais comment peut-on être naïf quand sa formation dès sa jeunesse est largement Marxiste ? Ce n'est pas un secret qu’à ses débuts, François attendait avec impatience la livraison des chroniques Communistes hebdomadaires qui devaient être introduites clandestinement dans son lieu de travail en raison de l'interdiction de la littérature Communiste en Argentine à l'époque.

Ceci, c’est sans mentionner qu'il prône depuis longtemps la théologie de la libération radicale, qui n'est rien d'autre que le Marxisme passé sous le nom de Catholicisme. Il n'y a pas si longtemps, François a fait l'éloge du Président Communiste Bolivien Evo Morales et du prêtre Marxiste Helder Camara, qui est maintenant à l’étude pour sa béatification.

Certains pourraient argumenter que le Pape est maintenant réformé, mais qu'il est extrêmement timide et ne sait pas très bien comment s'opposer à ces géants du contrôle de la population, et que son discours sur les Droits de l'Homme était donc tout simplement le mieux qu'il pouvait faire. Certains pourraient même dire qu'il jette les Droits de l'Homme à la face de l'ONU et qu’il donne aux Mondialistes une conférence sur les droits de l'enfant à naître.

Mais pense-t-il vraiment que l'avorteuse Emma Bonino qu'il a félicité devrait être enfermée en prison ? Que l'ONU est une couvée meurtrière de vipères qui devrait être dissoute et que tous les libéraux recyclés et experts du contrôle de la population au Vatican devraient être expulsés ? Pense-t-il que les « marginalisés » de la Foi, y compris les FFI [ Frères Franciscains de l’Immaculée ], les Cardinaux des dubia et leurs signataires ainsi que Mgr Schneider et ses partisans devraient être placés aux premières loges au Vatican pour diriger l'Église dans le mode ad orientum pour un retour à la Tradition ?

Parlant en défense apparente de la famille, le Pape a déploré « les liens fugaces » qui « sont préférées à la stabilité d’un projet définitif ». Il a dit : « Il faut plutôt une roche, sur laquelle ancrer des bases solides. Et la roche est précisément cette communion d’amour, fidèle et indissoluble, qui unit l’homme et la femme, une communion qui a une beauté austère et simple, un caractère sacré et inviolable et une fonction naturelle dans l’ordre social ».

Le problème est que François préconise la dissolution du mariage par des « nullités » et a même béni la dissolution du mariage au point d'accorder la Communion aux couples divorcés-civilisés « remariés » qui vivent dans l'adultère. Le Pape a décrété le 5 juin 2017 que deux documents sanctionnant l'administration de la Sainte Communion aux couples divorcés remariés dans certains cas soient promulgués dans les Acta Apostolicae Sedis du Vatican , en tant que « Magistère Authentique ».

Nous avons une situation très étrange à Rome. Sœur Lucie de Fatima, sous la direction de la Sainte Vierge, a prophétisé la « désorientation diabolique » qui allait s'abattre sur les membres dirigeants de l'Église, et sa prophétie est arrivée. Rome est devenue aujourd'hui comme ces miroirs déformants au cirque ; rien n'a du sens. La désorientation diabolique est vraiment devenue l'ordre du jour.

Prions pour que la lumière de la Sainte Tradition descende sur la Ville Éternelle pour dissiper les ténèbres infernales qui enserrent actuellement l'Église.

Source : dieuetmoilenul.blogspot.com/…/francois-est-il…

* * * * * * * * * * * * *
Album ACTU

Votre commentaire…
@Stephane77 2 ,et je fut bien déçu de ce personnage ,heureux je fut pour mes frères de couleur autant je fut meurtris pour eux des idées et actions de ce triste personnage ,comme quoi la couleur n'y change rien ;l'homme suis le chemin du Dieu Créateur ou celui du Malin .
Stephane77 2 aime ça. 
Stephane77 2
Sur la photo se trouve Obama prix Nobel pour la paix , président responsable d'incessantes guerres. Au milieu Soros , spéculateur devenu milliardaire , et redoutable cosmopolite engagé contre les goyim .
Ne nous laissez pas sucomber aime ça. 
Tonino aime ça. 
GChevalier a mentionné cette publication dans ACTU.