Clicks577
AJPM
1

ZHANG TONGLI, le Mgr LEFEBVRE de CHINE

Album ACTU
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : comme François l'est, concluez !

* * *

Un ÉVÊQUE CHINOIS CLANDESTIN qui n'est PAS RECONNU par le VATICAN
ENVISAGE d'ORDONNER des ÉVÊQUES sans la PERMISSION du PAPE


(Le clergé arrivant pour les funérailles du défunt chef de l'Église catholique souterraine à Shanghai, Mgr Joseph Fan Zhongliang, le 22 mars 2014. Certains catholiques de la communauté religieuse clandestine de Shanghai disent que l'évêque autoproclamé Zhang Tongli était censé être le successeur de l'évêque Fan.)

Zhang Tongli, qui prétend être évêque dans l’Église souterraine de Shanghai, a admis à ucanews.com qu'il avait l'intention d'ordonner de nouveaux évêques - une décision qui a suscité des inquiétudes parmi certains membres de la communauté clandestine.

Zhang aurait reçu une ordination épiscopale secrète en 1999 de feu l'évêque coadjuteur de Kaifeng dans la province du Henan, Anthony Zong Changfeng, sous un privilège accordé par le Pape Saint Jean Paul II à l'Église chinoise dans les années 80.

Certains disent que Zhang devait succéder à l'ancien évêque de Shanghai, Joseph Fan Zhongliang, mais le Vatican ne reconnaît pas son identité épiscopale et lui interdit de surveiller tout diocèse.

Zhang a dit qu'il avait approché trois hauts représentants de l’Église - le cardinal Fernando Filoni, l'archevêque Eugène Nugent et l'archevêque Ante Jozic - à Hong Kong dans le passé et tous lui ont dit de faire son ministère. « Je n'ai jamais commis de méfaits », dit-il.

Selon Anthony Lam Sui-ki, chercheur principal du Centre d'étude du Saint-Esprit du diocèse de Hong Kong, le privilège pontifical a permis aux évêques de Chine de procéder à l'ordination épiscopale sans la permission du Vatican, puis de faire rapport au pape.

Lam a dit que le privilège a été accordé par le Pape Saint Jean Paul II parce qu'il a soutenu Mgr Peter Joseph Fan Xueyan, évêque de Baoding au Hebei, en ordonnant secrètement des évêques pendant la persécution sous le Parti communiste chinois (PCC).

Cependant, le Pape Benoît XVI a révoqué ce privilège dans une lettre à l'Église chinoise en 2007.

Zhang prétendait que certains fidèles lui avaient demandé d'ordonner des séminaristes pour devenir diacres, prêtres ou même évêques au cours des dernières années, mais il les avait tous rejetés.

« Mais quand je regarde en ce moment, mon refus est peut-être un péché parce que Dieu veut apporter du sang nouveau à l'Église. Comment puis-je empêcher l'Église de grandir ? » demanda Zhang.

Mgr Zhang a déclaré que plusieurs prêtres lui avaient dit qu'il avait le droit, en tant qu'évêque, d'ordonner le clergé parce que l'accord provisoire Vatican-Chine sur la nomination des évêques en septembre dernier avait trahi la foi.

« Cela rend l'Église en Chine plus compliquée. Pour les fidèles, l'Église peut continuer. Je ne peux plus rejeter [les ordinations] », ajouta Zhang.

Le prêtre clandestin, le père John, qui est candidat à la consécration, n'est pas d'accord avec le plan parce que « nous ne pouvons pas utiliser une mauvaise chose pour couvrir une autre mauvaise chose ».

« Même si certains croient que le Pape François nous a trahis, ce n'est pas comme à l'époque de l'évêque Pierre Joseph Fan. Nous avons encore des prêtres », a dit le père John à ucanews.com. « Nous ne pouvons pas mélanger la doctrine, sinon nous serons comme l'Association patriotique [un organisme contrôlé par le PCC]. »

Le catholique clandestin Paul s'oppose également au plan de Zhang, affirmant que le privilège papal a été révoqué. Il a dit à ucanews.com que l'auto-organisation causerait des problèmes à l’Église souterraine.

« Le gouvernement ne tolérera pas que l'Église clandestine ordonne un évêque par elle-même. Cela rendra l'Église vulnérable à une plus grande persécution », a dit Paul.

Le lendemain de l'accord Chine-Vatican sur la nomination des évêques, le pape François a annoncé qu'il avait gracié huit évêques illicites de l'Église ouverte contrôlée par le PCC.

Selon une source de l'Église, le Vatican ne veut pas reconnaître les évêques clandestins, en partie parce qu'il ne veut pas rendre les négociations avec la Chine plus compliquées. Une autre raison est que certains évêques clandestins manquent de formation et ne sont pas qualifiés selon le Vatican.

La Chine a 5-6 évêques secrètement ordonnés. Le plus célèbre de ces dernières années est le Père Paul Dong Guanhwa, qui a été arrêté par le PCC pour avoir été ordonné évêque en 2016.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Audio à télécharger : "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

* Le ROSAIRE : MÉTHODE & EXPLICATION en CANTIQUE par St Louis-Marie Grignion de Montfort (PDF illustré de 12 pages) *

>>> Le Ciel ouvert par les TROIS AVE MARIA du matin et du soir
& La NEUVAINE EFFICACE


Francesco I likes this.