Clicks805

Rabbi Louis Jacob sait aussi très bien danser !

shazam
14
Extrait du film Rabbi Jacob (1973) Le chorégraphe Ilan Zaoui : « La scène de la danse n’était pas inscrite dans le scénario (!) Gérard Oury (le réalisateur du film) voulait qu’il y ait un moment …More
Extrait du film Rabbi Jacob (1973) Le chorégraphe Ilan Zaoui : « La scène de la danse n’était pas inscrite dans le scénario (!)
Gérard Oury (le réalisateur du film) voulait qu’il y ait un moment traditionnel.
Dans sa première vision, il le voyait jouer du violon comme un virtuose. Je m’étais uniquement présenté comme musicien et non comme chorégraphe.

Par hasard, je lui ai proposé de venir me voir, en lui disant qu’il y avait une scène qui pourrait l’intéresser. A l'époque je travaillais déjà cette chorégraphie avec la compagnie Kol Aviv.

Quand Gérard a vu la chorégraphie, il a voulu l’intégrer dans le film. Tout a commencé comme ça. »

Henri Guybet ‘’Salomon’’ le chauffeur de Louis ‘’Victor Pivert’’ : « Après le film, je suis devenu Juif. Tout le monde me disait: " Vous êtes Juif ? " Ce qui m’a fait dire avec humour: "Je suis le premier goy ashkénaze." (rires) »

La fille du réalisateur (Danièle Thompson) souhaite un Rabbi Jacob 2.
Les producteurs Haut et court et G Films : « Dans une France qui a perdu son insouciance, n'aurait-on vraiment plus le cœur à rire ensemble d'un industriel raciste déguisé en rabbin pour sauver un arabe ?... »
-

Louis, 31 Juillet 1914 + 27 janvier 1983
perceo3 and one more user like this.
perceo3 likes this.
La louange de mes lèvres likes this.
Bien que ce film soit drôle, il y a quand même de la propagande idéologique 100% juive : l'encouragement au métissage (l'arabe musulman avec la fille de Pivert, une catholique), le français catholique raciste primaire et antisémite (le personnage de De Funès), les juifs super gentils, chaleureux et accueillants, lol (le personnage d'Henri Guibet et toute la communauté juive). Faut dire qu'Oury …More
Bien que ce film soit drôle, il y a quand même de la propagande idéologique 100% juive : l'encouragement au métissage (l'arabe musulman avec la fille de Pivert, une catholique), le français catholique raciste primaire et antisémite (le personnage de De Funès), les juifs super gentils, chaleureux et accueillants, lol (le personnage d'Henri Guibet et toute la communauté juive). Faut dire qu'Oury était un...juif (Tannenbaum de son vrai nom).
Comme quoi, la propagande talmudique anti-française et métissolâtre (mais que pour les sales goyim) ne date d'hier...
Et pourtant Louis De Funès de base n'était pas du tout philosémite...
Sylvanus and one more user like this.
Sylvanus likes this.
natale07 likes this.