Clicks691

Une puce au lieu d’un lavage de cerveau – Est-ce que Merkel est manipulée?

Ericminurne
122
A méditer en son âme et conscience. Presque toute l'humanité est au pouvoir de la bête décrite dans l'apocalypse. La bête était mais n'est plus mais réapparaîtra. Elle subira une blessure mortelle …More
A méditer en son âme et conscience. Presque toute l'humanité est au pouvoir de la bête décrite dans l'apocalypse.
La bête était mais n'est plus mais réapparaîtra. Elle subira une blessure mortelle mais se relèvera aidée par une autre bête. Elle deviendra toute puissante Qui sera égal à la bête ? La bête séduira des nations qui l'adoreront. Même d'innombrables chrétiens se coucheront devant la bête pour l'adorer. L'objectif de la bête, détruire l'humanité pour régner en maître. La bête sera démantelée et l'agneau régnera La bête sera jeté dans l'étang de feu qui lui est réservé depuis le commencement.
Ericminurne

Merci pour le document ( je le regarderai mieux plus tard ) André de quels Palestiniens parles tu , Les originels doivent ètre une poignée . Je te rappelle qu ils sont +- 1 millions 300 à vivre en Israel . Tu parles des milices du grand Mufti , ou celle de Yasser arafat , ou du Hamas , parce que ça c'est comme Daesh ( tres peu de Palestiniens d'origine ) et puis ceux qui vivent à …More
Ericminurne

Merci pour le document ( je le regarderai mieux plus tard ) André de quels Palestiniens parles tu , Les originels doivent ètre une poignée . Je te rappelle qu ils sont +- 1 millions 300 à vivre en Israel . Tu parles des milices du grand Mufti , ou celle de Yasser arafat , ou du Hamas , parce que ça c'est comme Daesh ( tres peu de Palestiniens d'origine ) et puis ceux qui vivent à Ramallah , Rawabi , ça va pour eux , contrairement aux chrétiens qu'ils persécutent , voir les arabes envahissent la Palestine 1948 , les Egyptiens se débarassent de leurs frères musulmans sur la plage de Gaza www.google.com/search

Histoire du peuplement de la Palestine


www.europe-israel.org/…/histoire-immigr…

En bref les arabes détenus a Gaza et dans les camps du Liban et de Jordanie servent juste la cause arabe , et à détourner des millions pour les dirigeants , STP ne donnes pas dans la propagande du Hamas , là aussi il faut faire du révisionnisme
Pour moi les gazaouis sont radicalisés , de la chair à canon au captagon
www.youtube.com/playlist

Bientot on pourra aussi dire que les algériens sont chez eux en France , et puis il faut étudier les conquètes islamiques , ils n'ont fait que ça importer des populations
Jérusalem appartient à l'église orthodoxe , D 'apres toi les chrétiens aussi doivent dégager pour laisser la place aux traine- babouche ???????
Ce n'est pas parce qu' on critique le pouvoir sioniste qu'il faut donner raison à une bande de fous furieux
De toutes façons sur ce sujet tu ne parviendras pas à me convaincre , et j'ai une tonne de docs , bien poivrés , pour appuyer ce que je maintient , à ta disposition si tu en veux quelques uns . Et vas demander aux chrétiens du Liban ce qu'ils en pensent des gentils Palestiniens
LA GUERRE DES CIRCONCIS PAS CHEZ NOUS !
Pour la puce , il va falloir porter des gants en plomb , ou bien déménager dans un pays ou ce n'est pas obligatoire , et ou l'argent liquide a encore cours
One more comment from le mage vainqueur
Ericminurne
ça c'est un rappel historique , mais le principe est toujours valable

Comment les banquiers juifs ont créé le Troisième Reich

Les noms des Juifs sont en italiques
L'une des méthodes éprouvées de la guerre de l'information contre la Russie est la direction de l'énergie intellectuelle dans l'impasse des discussions stériles dans lesquelles les Russes sont forcés de se défendre …More
Ericminurne
ça c'est un rappel historique , mais le principe est toujours valable

Comment les banquiers juifs ont créé le Troisième Reich

Les noms des Juifs sont en italiques
L'une des méthodes éprouvées de la guerre de l'information contre la Russie est la direction de l'énergie intellectuelle dans l'impasse des discussions stériles dans lesquelles les Russes sont forcés de se défendre constamment et de se défendre contre les accusations de crimes qu'ils n'ont pas commis.
La récente résolution de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE, qui égalise complètement le rôle de l'Union soviétique et de l'Allemagne nazie dans le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, a pour but de diaboliser la Russie en tant que successeur de l'URSS et de préparer la Russie. motif juridique pour le priver du droit de s'opposer à la révision du résultat de la guerre (ce n'est pas un hasard si la résolution a été approuvée en même temps que l'adoption par le parlement japonais de la loi déclarant Territoire originel du Kuriles du Sud du Japon).
A la veille de l'anniversaire du début de la guerre, une vaste campagne d'information a déjà été lancée en Occident pour former une «compréhension commune de l'histoire européenne» visant à reconnaître les crimes du communisme contre l'humanité dans un ordre juridique comme le nazisme.
Mais si nous soulevons la question de la responsabilité de ces crimes, c'est la Russie, principale victime de l'expansion militaire paneuropéenne du XXe siècle, qui devrait prendre l'initiative d'identifier et de condamner (avec les conséquences politiques appropriées) les véritables coupables du massacre mondial. Et la clé ici est la question de savoir qui a fourni le pouvoir aux nazis, qui les a dirigés vers une catastrophe mondiale. Toute l'histoire de l'Allemagne d'avant-guerre montre que les chocs financiers contrôlés ont servi de cours politique «nécessaire», dans lequel, incidemment, le monde a été plongé aujourd'hui.
Et puis, et maintenant, les organisateurs de ces chocs étaient des clans financiers anglo-américains (plus précisément, juifs), formant la première couche bancaire au monde.
Par conséquent, quand on se propose de déclarer le 30 septembre - date de la collusion munichoise - le jour de la mémoire des victimes du libéralisme et du nazisme, il faut rappeler que cette collusion était l'un des maillons de la chaîne des événements. vise à organiser un affrontement militaire entre l'URSS et l'Allemagne.
Dans l'histoire d'avant-guerre de l'Ouest, nous pouvons distinguer de nombreuses dates que la communauté mondiale devrait célébrer comme des journées de commémoration des victimes de l'union des banquiers internationaux et des nazis. La même date tragique, en passant, est le jour de la signature du concordat entre le Vatican et l'Allemagne nazie, qui a condamné les catholiques chrétiens à une soumission totale au régime nazi.
* * *
Les principales institutions financières du Royaume-Uni et des États-Unis - la Banque d'Angleterre et le Système fédéral de réserve - et les organisations financières et industrielles connexes, qui avaient pour but d'établir un contrôle absolu sur le système financier allemand afin de gérer les processus politiques en Europe centrale. Dans la mise en œuvre de cette stratégie, nous pouvons distinguer les étapes suivantes:
Le premier: de 1919 à 1924. - préparer le terrain pour des injections massives de capitaux américains dans l'économie allemande;
2ème: de 1924 à 1929 - Mise en place d'un contrôle sur le système financier allemand et soutien financier au national-socialisme;
3ème: de 1929 à 1933. - provoquer et déclencher une crise financière et économique profonde et assurer l'arrivée des nazis au pouvoir;
4 e: de 1933 à 1939 ans. - la coopération financière avec les autorités nazies et le soutien à sa politique étrangère expansionniste visant à préparer et déclencher une nouvelle guerre mondiale.
Au premier stade, les principaux leviers pour assurer la pénétration du capital américain en Europe étaient les dettes militaires et le problème étroitement lié des réparations allemandes. Après l'entrée officielle des États-Unis dans la Première Guerre mondiale, ils accordèrent 8,8 milliards de dollars de prêts aux alliés (principalement la Grande-Bretagne et la France), dont le montant total, y compris les prêts consentis par les États-Unis en 1919-1921, 11 milliards de dollars pour résoudre leurs problèmes, les pays débiteurs ont essayé au détriment de l'Allemagne, en lui imposant une somme énorme et des conditions extrêmement difficiles pour le paiement des réparations. La fuite des capitaux allemands à l'étranger et le refus de payer des impôts ont conduit à un tel déficit du budget de l'État, qui ne pouvait être couvert que par des émissions massives de marques non garanties. Le résultat de ceci était l'effondrement de la devise allemande - la «grande inflation» de 1923, s'élevant à 578512%, quand pour un dollar a été donné 4,2 trillions. marques. Les industriels allemands ont commencé à saboter ouvertement toutes les mesures de paiement des obligations de réparation, ce qui a provoqué la fameuse "crise de la Ruhr" - l'occupation franco-belge de la Ruhr en janvier 1923.
C'est ce qu'attendaient les cercles dirigeants anglo-américains, pour laisser la France s'enliser dans l'aventure qui venait de commencer et prouver son incapacité à résoudre le problème, à prendre l'initiative en main. Le secrétaire d'Etat américain Hughes a souligné: "Nous devons attendre que l'Europe mûrisse pour accepter la proposition américaine".
Un nouveau projet a été développé dans les entrailles de " J.P. Morgan et Co. "à la direction de la tête de la Banque d'Angleterre Montague Norman . Il était basé sur les idées du représentant de la Dresdner Bank, Yalmar Shacht , formulé par lui en mars 1922 sur la suggestion de John Foster Dulles (futur secrétaire d'Etat au bureau du président Eisenhower ), conseiller juridique du président Wilson à la conférence de paix de Paris. D.F. Dulles a donné cette note au représentant autorisé en chef de " J.P. Morgan et Co. ", après quoi J.P. Morgan a recommandé J. Shacht M. Norman , et le dernier - les dirigeants de Weimar. En décembre 1923, J. Schacht devint le directeur de la Reichsbank et joua un rôle crucial dans le rapprochement de la communauté financière anglo-américaine et allemande.
À l'été 1924, ce projet, connu sous le nom de «Plan Dawes » (pour le compte du président du comité qui l'a préparé, le banquier américain, directeur d'une des banques du groupe Morgan ) a été adopté à la conférence de Londres. Il prévoyait une réduction de moitié du paiement des réparations et décidait des sources de leur couverture. Cependant, la tâche principale était de fournir des conditions favorables à l'investissement américain, ce qui n'était possible qu'avec la stabilisation de la marque allemande. A cette fin, le plan prévoyait que l'Allemagne accorderait un prêt important de 200 millions de dollars (800 millions de marks), dont la moitié serait à la banque de Morgan . En même temps, les banques anglo-américaines contrôlaient non seulement le transfert des paiements allemands, mais aussi le budget, le système de circulation monétaire et, dans une large mesure, le système de crédit du pays. En août 1924, l'ancienne marque allemande a été remplacée par une nouvelle, la situation financière de l'Allemagne s'est stabilisée et, comme l'a écrit le chercheur GD . Preparta , république de Weimar, était préparée à "l'aide économique la plus pittoresque de l'histoire, suivie par la moisson la plus amère de l'histoire du monde" - "le sang américain s'est répandu dans les veines financières de l'Allemagne avec un flux incontrôlable".
Les conséquences de cela n'ont pas ralenti.
Tout d'abord, en raison du fait que les paiements annuels de réparations allaient couvrir le montant des dettes payées par les alliés, le «cercle absurde de Weimar» s'est développé. L'Allemagne, payée sous forme de réparations de guerre, fut vendue, gagée et disparue aux Etats-Unis, d'où elle retourna en Allemagne sous la forme d'une «aide» au régime qui la donna à l'Angleterre et à la France et leur paya la dette militaire américaine. Ce dernier, l'ayant enfermé avec intérêt, l'envoya de nouveau en Allemagne. En conséquence, tout le monde en Allemagne vivait endetté, et il était clair que si Wall Street rappelait ses prêts, le pays serait complètement en faillite. En même temps, les banquiers américains n'auraient rien perdu, car, en échange d'emprunts, ils les ont vendus à des citoyens américains.
Deuxièmement, bien que des prêts aient été officiellement accordés pour assurer les paiements, il s'agissait en fait de restaurer le potentiel militaro-industriel du pays. Le fait est que pour les prêts les Allemands ont payé avec des parts d'entreprises, de sorte que le capital américain a commencé à s'intégrer activement dans l'économie allemande. Le montant total de l'investissement étranger dans l'industrie allemande en 1924 - 1929. a représenté près de 63 milliards de marks-or (30 milliards représentaient des prêts), et le paiement des réparations - 10 milliards de marks. 70% des revenus financiers ont été fournis par des banquiers américains, principalement des banques JP . Morgan .
En conséquence, déjà en 1929, l'industrie allemande arrivait en deuxième place dans le monde, mais elle était largement entre les mains des principaux groupes financiers et industriels américains. Ainsi, "I.G. Farbenindustrie, ce fournisseur majeur de la machine militaire allemande, qui a financé 45% de la campagne électorale de Hitler en 1930, était contrôlé par Standard Oil de Rockefeller.
Morgans à travers le "General Electric" contrôlait l'industrie allemande de la radio et de l'électricité en la personne d'AEG et de Siemens (en 1933, 30% des actions AEG appartenaient à General Electric), à travers la société de communication ITT - 40% du réseau téléphonique allemand. détenait 30% du capital de la société de construction aéronautique Fokke-Wulf. Plus "Opel" a été établi le contrôle de la "General Motors", appartenant à la famille de Dupont . Henry Ford contrôlait 100% des actions de la société Volkswagen. En 1926, avec la participation de la banque Rockefeller "Dilon Reed and Co.", le deuxième plus grand après "IG" Farbenindustrie "monopole industriel de l'Allemagne - la métallurgie" Fereinigte contreplaqué "(Steel Trust) Thyssen , Flick , Wolff et Fegler, et d'autres.
La coopération américaine avec le complexe militaro-industriel allemand était si intense et omniprésente qu'en 1933, sous le contrôle du capital financier américain, il y avait des industries clés de l'industrie allemande et de grandes banques telles que Deutsche Bank, Dresdner Bank, Donat Bank et Les Américains y ont consacré plus de 150 prêts à long terme émis dans les 7 ans, de sorte que le «plan Dawes » n'est pas appelé accidentellement le premier plan quinquennal allemand avant la guerre.
Simultanément, la force politique qui devait jouer un rôle décisif dans la réalisation des plans anglo-américains était également en préparation. Il s'agit de financer le parti nazi et personnellement A. Hitler .
Formé en 1919, le parti nazi a commencé sa croissance seulement au printemps de 1922, quand ses dirigeants avaient des moyens financiers. Comme l'écrivait l'ancien chancelier allemand Brüning dans ses mémoires, à partir de 1923, Hitler reçut des sommes importantes de l'étranger. D'où ils viennent est inconnu, mais ils sont venus par les banques suisses et suédoises.
On sait aussi qu'en 1922, à Munich, A. Hitler rencontra l'attaché militaire américain en Allemagne, le capitaine Truman Smith , qui en rédigea un rapport détaillé aux autorités de Washington (au Bureau des renseignements militaires), dans lequel il parlait hautement d' Hitler . C'est grâce à Smith qu'Ernst Franz Zedgwick Ganfshtengl (Putzi), diplômé de l'Université de Harvard, qui joua un rôle important dans la formation de A. Hitler en tant que politicien qui lui apporta un soutien financier considérable et lui donna connaissance avec des personnalités britanniques de haut rang. En 1937, Hansfstengl a quitté l'Allemagne et est arrivé en Amérique, où pendant la guerre, il a travaillé comme conseiller de F.D. Roosevelt .
Hitler se préparait à une grande politique, cependant, alors que la prospérité régnait en Allemagne, son parti restait à la périphérie de la vie publique. La situation change radicalement avec le début de la crise.
Depuis l'automne 1929, après que la Fed a provoqué l'effondrement de la bourse américaine, la troisième phase de la stratégie de la communauté financière anglo-américaine commence à être mise en œuvre. Depuis 1928, Wall Street a progressivement retiré ses prêts à l'Allemagne, mais c'est après l'effondrement financier aux Etats-Unis que la Banque d'Angleterre, la Réserve fédérale et la banque Morgan ont décidé d'arrêter de prêter à l'Allemagne, provoquant la crise bancaire et économique en Europe centrale. En septembre 1931, l'Angleterre a abandonné l'étalon-or, détruisant délibérément le système de paiement international et fermant complètement l'oxygène financier à la République de Weimar. En attendant, comme l'écrit F. Engdal , à l'époque, même une prolongation minimale des prêts pour de petites quantités pourrait très bien empêcher une crise incontrôlée à un stade précoce. Cependant, Yalmar Schacht démissionne de manière inattendue, et le nouveau président de la Reichsbank, Hans Luther , nommé à la demande de M. Norman et J. Harrison (chef de la Réserve fédérale), s'est abstenu abstention de toute action pour empêcher l'effondrement des grandes banques allemandes.
Mais avec le parti nazi, un miracle financier survient: en septembre 1930, à la suite des importantes donations de Thyssen, "I.G. Farbenindustrie et Kirdorf, le parti reçoit 6,4 millions de voix, prend la deuxième place au Reichstag, après quoi de généreuses injections de l'étranger commencent. Le lien principal entre les plus grands industriels allemands et les financiers étrangers est J. Schacht .
En octobre 1931, A. Rosenberg arriva à Londres, où il rencontra les plus grands financiers et hommes d'affaires britanniques: avec M. Norman , avec Henry Deterding , chef de la Royal Dutch Shell, qui fournit à Hitler 10 millions de marks jusqu'en 1933, et enfin, avec Frank K. Tayrksom , la première personne de la "Schroeder Bank" londonienne, associée au New York "JG. Schroeder Bank "et Cologne" I.G. Stein Bank ", détenue par le Baron Kurt von Schroeder . Le Schroeder Banking House était extrêmement influent dans le réseau financier mondial et faisait partie de ce cercle restreint de maisons londoniennes jouissant d'une influence reconnue sur la Banque d'Angleterre (de 1918 à 1945, Taiarkx était le fiduciaire de Schröder à la Banque d'Angleterre). Schroeder avait des liens étroits avec Morgan et Rockefeller , et son représentant officiel à Wall Street était le cabinet d'avocats Sullivan and Cromwell, dans lequel travaillaient les frères John Foster et Allen Dullesa (ce dernier faisait partie du conseil d'administration de Schroeder Bank).
Ces liens avec les nazis étaient cruciaux, car après 1931 le Baron von Schroeder et Schacht se tournèrent vers les principaux magnats industriels et financiers de l'Allemagne pour le soutien du NSDAP, la première question était de savoir comment la communauté financière internationale et Norman prendraient personnellement en compte les perspectives du gouvernement allemand. chapitre avec Hitler et sont-ils prêts à aider avec des prêts?
La réponse fut affirmative et, le 4 janvier 1932, à la villa de Kurt von Schroeder , il rencontra A. Hitler et von Papen , au cours desquels un accord secret fut conclu sur le financement du NSDAP, encombré de lourdes dettes. Les frères Dulles étaient également présents à cette rencontre, que les biographes n'aiment pas mentionner.
Et le 14 janvier 1933, une autre réunion d' Hitler avec Schroeder , Papen et Kepler a eu lieu , où le programme de Hitler a été entièrement approuvé. C'est ici que la question du transfert du pouvoir aux nazis fut finalement résolue et, le 30 janvier, Hitler devint chancelier du Reich. Maintenant commence la mise en œuvre de la quatrième étape de la stratégie.
L'attitude des cercles dirigeants anglo-américains envers le nouveau gouvernement est devenue extrêmement bienveillante. Quand Hitler refusa de payer des réparations, ce qui remettait naturellement en question le paiement des dettes de guerre, ni la Grande-Bretagne ni la France ne lui présentèrent des réclamations au sujet des paiements. De plus, après la visite de la nouvelle Reichsbank J. Shacht aux Etats-Unis en mai 1933 et sa rencontre avec le président et les plus grands banquiers de Wall Street, l'Amérique alloue de nouveaux prêts à l'Allemagne pour un milliard de dollars. Le temps d'un voyage à Londres et les rencontres avec M. Norman Schacht sont à la recherche d'un prêt anglais de 2 milliards de dollars et d'une réduction, puis d'une cessation des paiements pour les anciens prêts. Ainsi, les nazis ont obtenu ce que les gouvernements précédents n'ont pas pu réaliser.
Au début de 1934, quand un groupe des plus grands financiers se réunit à M. Norman pour discuter de la situation politique en Europe, l'Allemagne fut considérée comme une force stabilisatrice. En mai de la même année, Norman se rendit à Berlin pour un accord financier secret. À l'été 1934, la Grande-Bretagne a signé l'accord de transfert anglo-allemand, qui est devenu l'un des fondements de la politique britannique envers le Troisième Reich et à la fin des années 1930 l'Allemagne devenait le principal partenaire commercial de l'Angleterre. Dans le même temps, l'Angleterre a repris le moratoire établi en 1931 pour rembourser les dettes du «plan Dawes » et tous les fonds que l'Allemagne devait aux banques de Londres. De plus, M. Norman a avancé aux nazis un nouveau prêt de 4 millions de livres pour faciliter la mobilisation du prêt commercial allemand. L'Angleterre a également prêté à des intérêts privés allemands, tels que IGFarbenindustrie, tandis que la Banque d'Angleterre a ordonné à ses employés de ne pas discuter ouvertement de cette question en raison de sa confidentialité. La banque de Schröder devient l'agent principal de l'Allemagne au Royaume-Uni et, en 1936, sa succursale de New York fusionne avec la Rockefeller House pour créer la banque d'investissement Schroeder, Rockefeller and Co., que le Times qualifie de propagandiste économique. Rome. "
En conséquence, en 1939, l'Allemagne avait rendu à ses créanciers moins de 10% de la monnaie étrangère, ce qui était sa dette en 1932, mais les milieux financiers internationaux étaient en tous points favorisés par les nazis.Comme Hitler lui-même l'a admis , il a planifié son plan de quatre ans sur la base financière d'un prêt étranger, de sorte qu'il ne lui a jamais inspiré la moindre alarme.
Sous les nazis, l'influence des capitaux étrangers en Allemagne commence à croître principalement en raison de l'investissement direct. En août 1934, Standard Oil acquit 730 000 acres de terres en Allemagne et construisit de grandes raffineries de pétrole qui approvisionnaient les nazis en pétrole. Dans le même temps, l'équipement le plus moderne pour les usines d'aviation valant 1 million de dollars a été expédié secrètement en Allemagne à partir des États-Unis, où la production d'avions allemands commencera. Des firmes américaines Pratt et Whitney, Douglas, Bendix Avance, l'Allemagne a reçu un grand nombre de brevets militaires, et Junkers-87 a été construit sur les technologies américaines. En 1941, les investissements américains dans l'économie allemande a atteint "Standard Oil" 475 millions $ investis au 120 millions, "General Motors" - .. 35 millions, ITT -. 30 millions, et "Ford" -. 17,5 millions.
Un rôle particulièrement important dans les relations entre les milieux financiers des États - Unis et de l' Allemagne a joué la Banque des règlements internationaux (BRI), établie en 1930 , conformément au « Plan Jeunes » les efforts combinés des banques mondiales pour réglementer la réception et la distribution des paiements de réparations allemandes. Bien que la banque a été mis en place pour superviser les opérations de la conversion des devises de l' étranger allemand, il a commencé à exercer la fonction inverse, devenant un canal pour le pompage de l'argent américain et britannique dans des chars nazis. Au début de la Seconde Guerre mondiale BIS entièrement passée sous le contrôle d' Hitler , bien que le conseil d' administration de la banque dirigée par un Américain , Thomas McKittrick .
L'inspirateur de cette entreprise était le même J. Shacht , qui conçut l'idée de créer une telle institution qui, même en cas de conflit militaire mondial, préserverait les liens entre les plus grands financiers du monde.
Par conséquent, la Charte de la BRI incluait un article garantissant l'immunité à la banque dans n'importe quelle situation: elle ne faisait pas l'objet d'une confiscation ou d'une liquidation et ses activités n'étaient pas soumises à un contrôle.
La coopération financière et économique étroite des cercles d'affaires anglo-américains et nazis a servi de toile de fond à la politique de pacification de l'agresseur dans les années 1930 et à Munich.
Aujourd'hui, lorsque l'élite financière mondiale s'est engagée dans la mise en œuvre du plan Grande Dépression 2 et la transition subséquente vers un «nouvel ordre mondial», identifier son rôle clé dans l'organisation des crimes contre l'humanité devient une priorité absolue.

TRADUIT AVEC GOGOLE
Ericminurne
le mage vainqueur l==> Merci pour cette info. Je ne voulais plus en parler lorsque j'eus compris le niveau culturel.. Les meilleurs savants c'est Hitler qui les possédait. Hitler avait trouvé le moyen de rehausser le niveau de son pays après la crise de 1929 en se coupant de la banque mondiale. Cela déplut à Winston Churchill et au U.S. A,qui ont demandé aux juifs d'Allemagne de ne plus …More
le mage vainqueur l==> Merci pour cette info. Je ne voulais plus en parler lorsque j'eus compris le niveau culturel.. Les meilleurs savants c'est Hitler qui les possédait. Hitler avait trouvé le moyen de rehausser le niveau de son pays après la crise de 1929 en se coupant de la banque mondiale. Cela déplut à Winston Churchill et au U.S. A,qui ont demandé aux juifs d'Allemagne de ne plus travailler pour Hitler, Hitler décréta alors de faire la chasse aux juifs.... Dans le même temps Hitler accordait des facilités dans les recherches scientifiques de tous les domaines. La manipulation génétique Hitler voulant préserver la race blanche ou une race la plus intelligente Race aryenne....Tout un amalgame d'enchevêtrement les U.S.A et l'autre voulait qu'Hitler revienne à la banque juive sioniste américaine. Hitller craignait l'URSS avec son communisme destructeur. Les agents secrets travaillaient et le monde commençait à savoir que Hitler faisait des progrès techniques ahurissants. Hitler rêvait de construire le 3ème Reicn (l'Europe de nos jours) Petit à petit le monde lui déclara la guerre . Bien organisé par l'ordre et la discipline, Hitler gagnait assez rapidement les batailles. De Gaulle se réfugia à Londres parce qu'il connaissait la manoeuvre et ne voulait pas de 3 ème Reich, ni de manipulation génétique.. Alors les français ignares l'ont accusé de déserteur et de protéger les juifs. De Gaulle avait vu juste, les américains arrivant les premiers ont embarqué catimini tous les savants pro-sionistes en Amérique en leur faisant des offres alléchantes. C'est ainsi que j'apprendrai encore môme mais assoiffé de sciences, tous les progrès fulgurants américains de 1945 à 1950.... Si Hitler n'avait pas été déchu il aurait grâce au sionisme l'Europe à sa merci.... Les français furent trompés par le plus énorme mensonge, sauf De Gaulle qui avait compris mais il était obligé de se taire et je l'ai compris.
Armes psychotroniques Des complexes techniques spécialisés qui exercent une influence psychotronique ont été appelés «Centre de gestion de la nature et des personnes» (TSULiP). Ils ont un design technique différent, qui dépend de: rendez-vous (exposition de masse de la population ou personnifiée), - les technologies appliquées de l'influence psychotronique (stations HF, stations hyperfréquences, …More
Armes psychotroniques Des complexes techniques spécialisés qui exercent une influence psychotronique ont été appelés «Centre de gestion de la nature et des personnes» (TSULiP). Ils ont un design technique différent, qui dépend de: rendez-vous (exposition de masse de la population ou personnifiée), - les technologies appliquées de l'influence psychotronique (stations HF, stations hyperfréquences, générateurs de torsion), - le niveau de développement de la radio électronique. De l'histoire Les historiens publient peu à peu des informations encore confidentielles sur le projet allemand "Thor", développé en Allemagne fasciste. Dans le cadre de ce projet, des appareils ont été créés pour manipuler la conscience de la population. En 1944, à la disposition des scientifiques allemands, des échantillons d'instruments exploitables sont apparus et, à la fin de la guerre, jusqu'à 15 stations opérant sur le territoire allemand influençaient la conscience de la population et leurs propres troupes étaient déjà opérationnelles. Ils étaient déterminés à augmenter le moral, le fanatisme, la volonté de gagner. Leur impact visait principalement les "cristaux de la volonté" - des formations spéciales dans l'hypophyse TSULiPy En Union Soviétique, dans de nombreuses villes, des systèmes stationnaires de manipulation psychotronique de la conscience de population "Air Serpent", "Crabe" ont été installés. [Riga] Le principe du «cerf-volant» mis en œuvre à Riga dans les années 1980 est qu'une zone peuplée est couverte par un champ cohérent dans lequel les gens ont une certaine qualité commune - c'est-à-dire que chacun est «le leur» ici. Le système a coupé toutes les anomalies, c'est-à-dire égalisé les habitants en termes d'intelligence, de ton physique et d'humeur émotionnelle. Ceux qui vont au-delà des bandes fixes ressentent l'inconfort, l'hostilité des gens qui les entourent et, à la fin, descendent à l'état moyen. Avec un tel système, les émeutes et les troubles populaires sont impossibles. Le système «Serpent» réglait le niveau de criminalité et, selon l'idée des créateurs, devait promouvoir le bonheur serein et le ralliement des travailleurs. Son efficacité s'est avérée si élevée qu'elle est devenue un produit d'exportation, laissant la place aux pays du CAEM et de l'Extrême-Orient. Le système "crabe" a été introduit à Moscou, Leningrad, Alma-Ata et Douchanbé. C'est un réseau plus moderne d'émetteurs de psi. Il vous permet de manipuler la conscience des gens et les pousse à commettre diverses actions programmées. De plus, à Douchanbé en février 1990, le système a échoué et la population de la ville était dans un état de demi-folie pendant deux jours. Tous les magasins et les institutions ont été pillés. Dans les émeutes impliquées la police et les troupes internes. Les informations sur ces objets, qui dépassent périodiquement les restrictions sur le secret, sont méchantes, mais donnent une représentation sommaire. En tant qu'héritage de l'Union Soviétique, les États post-soviétiques ont obtenu la station TsULiP, le développement de la fin des années 1970. De telles stations sont installées dans toute la Russie. Depuis la mise en service, ce système a été mis à jour plusieurs fois, mais depuis la fin des années 1980, rien n'a changé radicalement. Aujourd'hui, ce système est "pourri" au sol, tout ce qui reste est de l'époque soviétique. Gérer les stations militaires, beaucoup de personnel civil avec un abonnement. Les scientifiques, et en général les gens alphabétisés vous ne rencontrerez pas - chez les employés ordinaires du salaire mendiant. Schéma fonctionnel de l'emplacement de l'équipement à la station soviétique TsULiP Le complexe lui-même occupe toute la pièce, pour la plupart il est assemblé à partir d'instruments soviétiques standards (générateurs, fréquencemètres, voltmètres, un énorme ordinateur de contrôle "antique", magnétrons, guides d'ondes), il est très bruyant et chaud. Le complexe comprend un électrostimulateur transcrânien et à encéphalographie suffisamment fonctionnel, pour l'instant, avec un courant maximum puissant de 20 mA. L'encéphalographe et le stimulant transcrânien sont connectés à l'opérateur. L'opérateur est assis dans une petite pièce séparée. Et tout le système est contrôlé par un technicien. Il établit le programme sur une bande perforée en plastique (comme un film), entre les paramètres sur le panneau de commande et appuie sur un bouton. La composition de l'équipement est incompréhensible pour un technicien de l'électronique et de la radio typique, de par sa conception, une boîte mesurant environ 120 par 80 par 80 cm, doublée extérieurement de mousse de polystyrène. Cinq guides d'ondes, faisceaux de câbles, une épaisseur de 10 cm, et des tubes du bloc de compresseur d'un réfrigérateur industriel entrent dans cette boîte - la boîte est refroidie à une bonne température négative (-50 ou -70) pendant le fonctionnement. Dans ses travaux, le système utilise une fréquence de 44 GHz et, à cet égard, il est possible, en tant qu'agent d'impact, d'appliquer des champs de torsion. Dans un bâtiment sécurisé, de tels complexes peuvent être d'une douzaine ou deux. Malgré un long siècle de travail, un tel système n'a été couvert nulle part dans les médias, bien qu'il soit toujours demandé d'exercer une influence inconsciente sur la population. Traitement psychotronique de la population en Union soviétique Mais, en 1973, le procès de "Radio Hypnose" dans l'unité militaire 71592, où il a été créé (région de Novossibirsk), est devenu célèbre. Le rapport sur ce test "Impact sur les objets biologiques par des impulsions électriques et électromagnétiques modulées" a été entendu à l'Institut de Radio Engineering et d'Électronique de l'Académie des Sciences de Russie. L'appareil génère un rayonnement micro-ondes dont les impulsions provoquent des vibrations acoustiques dans le cerveau. La capacité de l'installation est suffisante pour traiter une ville d'une centaine de kilomètres carrés, plongeant tous ses habitants dans un profond sommeil. Un effet secondaire de l'installation est des mutations dans les cellules du corps. Le rapport d'essai a été signé par l'académicien Yu. Kobzarev et le docteur en sciences physiques et mathématiques E. Godick. L'aide générale dans la facilitation et la conception de la découverte a été fournie par le Colonel-Général de l'Aviation V.N. Abramov. Il a supervisé ces travaux deux fois Héros de l'Union soviétique Marshal de l'aviation E. Ya Savitsky. Dans les années 1980 et 1990, des services spéciaux en URSS ont pratiqué la «méthode de réseau» du traitement psychotronique de la population. À ce moment-là, il y avait des plaintes massives sur l'exposition des citoyens aux services spéciaux. Et en 1993, lors des séminaires de l'Academy of New Mind, les détails techniques de cette bacchanale criminelle ont été révélés (ce qui nécessite encore une évaluation criminelle des forces de l'ordre). la suite avec shemas et illustrations https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=ru&u=https://www.kramola.info/vesti/metody-genocida/psihotronnoe-oruzhie&prev=search
Ericminurne likes this.
galates likes this.
Etienne bis
Le cardinal Parolin participe à la réunion actuelle du Bilderberg.
Serait-il aller se faire pucer ?
Ericminurne likes this.
Ericminurne
ouvres ton coeur l==> Il va y avoir du changement avant 2020 Le lien que je cherchais est donné par Trump le 14 mai 2018. Le compte à rebours st déclenché L'humanité est entrée dans les atroces douleurs de l'enfantement. Un accouchement qui doit durer 1260 jours.
Ericminurne
Bien à eux à tous les intervenants, ici. Je suis révisionniste depuis 2007 et avec tous les messages occultées, j'ai découvert le don de plonger mon regard vers l'avenir (avec des paroles soufflées lorsque je ne comprenais pas qui ne pouvaient venir que de Jésus, elles ne pouvaient venir du diable ce malin ne va quand même pas dévoiler son plan). Depuis 2008, je n'ai cessé de hurler et de …More
Bien à eux à tous les intervenants, ici. Je suis révisionniste depuis 2007 et avec tous les messages occultées, j'ai découvert le don de plonger mon regard vers l'avenir (avec des paroles soufflées lorsque je ne comprenais pas qui ne pouvaient venir que de Jésus, elles ne pouvaient venir du diable ce malin ne va quand même pas dévoiler son plan). Depuis 2008, je n'ai cessé de hurler et de prévenir de tous les dangers qui vont tomber sur la France et sur le monde entier. Maintenant où nous en sommes' il faut se rapprocher sincèrement de Jésus et Marie. Le lien que je cherchais sera donné le 14 mai 2018 par Trump qui a déclenché le compte à rebours. Les atroces douleurs de l'enfantement sont commencées d'une durée de 1260 jours.
dvdenise
L'adversaire de l'homme et ses suppôts ont mis en place des armes silencieuses. Sachez en tenir compte au plus vite.

J'avais déjà compris plusieurs éléments et avais pris des mesures en conséquence, mais j'en ai appris davantage en écoutant cette vidéo. Je vous convie fortement à l'écouter, malgré la voix monotone.
www.youtube.com/watch
Ericminurne likes this.
ouvres ton coeur
Ericminurne likes this.
dvdenise
Implanté des puces à tous les nouveaux-nés... OUCH!

Liste des membres du groupe Bilderberg: fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_membr…
Ericminurne likes this.
ouvres ton coeur likes this.
ouvres ton coeur
il semblerait que la puce soit effectivement obligatoire pour tous les nouveaux nés à partir de décembre 2020
Ericminurne likes this.