Clicks1.2K

«Pastoral» - le mot magique

Gloria.tv
75
Don Reto Nay
MERCI, mon Père, pour cet éclairage. Je vous découvre (avec bonne surprise) sur gloria.tv. Voici un extrait du "Catéchisme catholique de la crise dans l'Eglise" (p.58-59) de M. l'abbé Matthias GAUDRON (FSSPX), Ed. du Sel, édité originalement en langue allemande sous "Katholischer Katechismus sur kirchlichen Krise".

- N'y a-t-il donc jamais eu de concile "pastoral" avant Vatican II ?
Tous les …More
MERCI, mon Père, pour cet éclairage. Je vous découvre (avec bonne surprise) sur gloria.tv. Voici un extrait du "Catéchisme catholique de la crise dans l'Eglise" (p.58-59) de M. l'abbé Matthias GAUDRON (FSSPX), Ed. du Sel, édité originalement en langue allemande sous "Katholischer Katechismus sur kirchlichen Krise".

- N'y a-t-il donc jamais eu de concile "pastoral" avant Vatican II ?
Tous les conciles de l'Eglise ont été pastoraux. Mais ils l'ont été en définissant les dogmes, en démasquant les erreurs, en défendant la doctrine catholique, et en luttant contre les désordres disciplinaires et moraux. L'originalité de Vatican II a été de vouloir être "pastoral" d'une nouvelle manière, en refusant de définir des dogmes, de condamner les erreurs et même de présenter la doctrine catholique de façon défensive.
(…)

- La "pastoralité" de Vatican II se caractérise-t-elle par l'adaptation de l'Eglise à notre temps ?
Tous les conciles ont adapté l'Eglise à leur temps. (…) L'adaptation ne visait pas à se conformer au siècle, mais à mieux lui résister. Il ne s'agissait pas de plaire au monde, mais de l'affronter et de le vaincre, pour plaire à Dieu. Jean XXIII et Paul VI ont cherché, au contraire, à rendre l'Eglise séduisante pour l'homme moderne.
iivari likes this.
Merci beaucoup mon père ! Je comprends trop bien ce que vous dites et ce que vous sous-entendez... Quelle joie de voir que la Vérité et la (véritable) Charité progressent de nouveau, de plus en plus ouvertement et de plus en plus joyeusement, sans se soucier des débris et des ruines qui jonchent et encombrent encore (pour quelque temps) le chemin vers l'avenir. C'est l'effet "Pape …More
Merci beaucoup mon père ! Je comprends trop bien ce que vous dites et ce que vous sous-entendez... Quelle joie de voir que la Vérité et la (véritable) Charité progressent de nouveau, de plus en plus ouvertement et de plus en plus joyeusement, sans se soucier des débris et des ruines qui jonchent et encombrent encore (pour quelque temps) le chemin vers l'avenir. C'est l'effet "Pape François" ? Merci encore !
Les chrétiens ne sont pas des juristes (Pape François) ; fr.radiovaticana.va/…/fr1-763947

Denis09 and one more user like this.
Denis09 likes this.
MaMie likes this.
Oui, stan48 ce que vous dites est juste et vrai, fondamental, voire « basique » ? Pourtant il existe des prêtres pour lesquelles ça ne l’est pas. Dommage que Don Reto, n'illustre pas par un cas concret son propos et là où il veut en venir précisément. Car sans cela, ses prédications font un peu "pavé dans la marre", mais sans marre. Dommage.
Jésus Fils de Dieu likes this.
MaryamTSV
Entièrement en accord avec ce que vous écrivez stan.
stan48
Pour ma part, je crois savoir que la théologie pastorale n'est pas à isoler de la théologie dogmatique; les deux vont bien ensemble, selon ce que, du moins, je comprends de l'épikie de Saint Thomas d'Aquin en théologie morale et en théologie pastorale. Si notre pape François met beaucoup l'accent sur la théologie pastorale, n'est-ce pas parce qu'il a bien compris que, avant d'être une théologie,…More
Pour ma part, je crois savoir que la théologie pastorale n'est pas à isoler de la théologie dogmatique; les deux vont bien ensemble, selon ce que, du moins, je comprends de l'épikie de Saint Thomas d'Aquin en théologie morale et en théologie pastorale. Si notre pape François met beaucoup l'accent sur la théologie pastorale, n'est-ce pas parce qu'il a bien compris que, avant d'être une théologie, un catéchisme ou un enseignement, la foi des apôtres a été d'abord une primordiale expérience de rencontre avec Jésus; et que c'est bien après cette expérience de rencontre avec le Christ que la théologie (l'intelligence de la foi) a pu se développer? Il me semble donc important (selon mon point de de vue) d'évangéliser les personnes par une expérience de rencontre avec le Christ, avant de les sacramentaliser, et avant de les catéchiser... sinon il est plus que probable que sacrements et catéchismes resteront sans adhérence du coeur chez ces personnes catéchisées et sacramentalisées (comme cela se faisait et se passait autrefois).
Bereshit likes this.