Spina Christi 2
@Hérésiarque "Psaume 62" (auteur de cette hérésie que Notre Seigneur "enseigna à tolérer entre autre le péché d'adultère")

Tu vas nous en coller combien de "post-scriptum" ?

Ta promesse de ne plus venir sur GTV, ça commence mal !
😂

C'est que tu as dû souffrir pour chercher, en vain, un article ou décret de l'Eglise montrant un supposé enseignement de la tolérance au péché -entre autres d'…More
@Hérésiarque "Psaume 62" (auteur de cette hérésie que Notre Seigneur "enseigna à tolérer entre autre le péché d'adultère")

Tu vas nous en coller combien de "post-scriptum" ?

Ta promesse de ne plus venir sur GTV, ça commence mal !
😂

C'est que tu as dû souffrir pour chercher, en vain, un article ou décret de l'Eglise montrant un supposé enseignement de la tolérance au péché -entre autres d'adultère- de la part du Seigneur !!!

Et te voilà à te rabattre pitoyablement sur un article traitant de tolérance sur tout sauf ... le péché.

A partir de GTV (enfin, à ce que tu dis !!!) autant partir en faisant repentance de tes âneries progressistes sciemment proférées.

A bientôt !

😂 😂 😂
Catholique et Français
"À bientôt !" 😂 😂 😉
perceval2507
Oui, "à bientôt" et planqué sous un nouveau pseudo 😎 🤥 ! 🥴
perceval2507
🥳 "...pour la simple raison que j'ai pris la résolution - que je sais au fond de moi et que je veux cette fois-ci définitive - de ne plus venir visiter le site Gloria.tv"

=> Youpiii !!!!!!
Spina Christi 2
@Hérésiarque "Psaume 62" (auteur de cette hérésie que Notre Seigneur "enseigna à tolérer entre autre le péché d'adultère")

Je répondrai, moi, en revanche, à tes calomnies et mensonges ineptes chaque fois que necessaire !

Ainsi quand tu écris cette pourriture progressiste que
"Le Seigneur Jésus enseigna de fait à tolérer entre autres l’adultère d’une femme"

Je note ton rétropédalage pitoyable. …More
@Hérésiarque "Psaume 62" (auteur de cette hérésie que Notre Seigneur "enseigna à tolérer entre autre le péché d'adultère")

Je répondrai, moi, en revanche, à tes calomnies et mensonges ineptes chaque fois que necessaire !

Ainsi quand tu écris cette pourriture progressiste que
"Le Seigneur Jésus enseigna de fait à tolérer entre autres l’adultère d’une femme"

Je note ton rétropédalage pitoyable. Car si tu veux utiliser le sens étymologique des mots, parles en latin, en grec ou en hébreu !

En Français "tolérer" signifie :

1"Permettre quelque chose bien que ce ne soit pas conforme au règlement, au statut, à la loi, etc"
2"Considérer avec indulgence quelque chose, un comportement, ne pas le punir, le laisser passer..."


"pour la simple raison que j'ai pris la résolution - que je sais au fond de moi et que je veux cette fois-ci définitive - de ne plus venir visiter le site Gloria.tv"
Grand bien nous fasse, et puisses-tu, cette fois, respecter ta parole.
Psaume 62
"Spina Christi 2" etc.,
Je ne répondrai plus jamais à vos calomnies ineptes [ la tolérance dont je parle n'est pas approbation du péché mais tolérance au sens étymologique le plus fort, à savoir le fait de supporter un mal, d'exercer de la patience envers celui-ci, de prendre sur soi ce faisant, afin d'ouvrir un chemin d'espérance et de rédemption à son prochain pécheur grâce à la grâce …More
"Spina Christi 2" etc.,
Je ne répondrai plus jamais à vos calomnies ineptes [ la tolérance dont je parle n'est pas approbation du péché mais tolérance au sens étymologique le plus fort, à savoir le fait de supporter un mal, d'exercer de la patience envers celui-ci, de prendre sur soi ce faisant, afin d'ouvrir un chemin d'espérance et de rédemption à son prochain pécheur grâce à la grâce miséricordieuse invisible de Dieu toujours offerte et renouvelée vis-à-vis de quiconque se repent ] pour la simple raison que j'ai pris la résolution - que je sais au fond de moi et que je veux cette fois-ci définitive - de ne plus venir visiter le site Gloria.tv, tant je perçois que la grande majorité des contenus qui y figurent désormais à la une depuis quelques mois, sont très souvent mauvais pour la santé spirituelle et même mentale. Je ne prendrai pour seul exemple tout récent qu'une vidéo montrant un prêtre schismatique qui affirme, en se donnant un air grave certes un peu forcé semble-t-il, que l'obligation du port du masque sanitaire (qu'il fait semblant d'ailleurs de confondre avec les masques bandeaux qui cachent le haut du visage hormis les yeux) relève d'un rite occultiste ! Par ailleurs et pour finir, je vous pardonne sincèrement le mal que vous m'avez fait, toi et tes amis, et de mon côté je vous demande à nouveau sincèrement pardon pour le mal que je vous ai fait à certains moments.
Psaume 62
Post-scriptum en signe d' "à Dieu" à l'adresse de tout lecteur de bonne volonté et en signe de mépris à l'adresse d'une certaine stupidité fière d'elle-même. Lire sur le sujet de la tolérance au sens chrétien cet article écrit par Frère Benoït, moine bénédictin de l'abbaye Notre-Dame de Maylis, qui a apporté une réponse catholique, tout sauf "hérésiarque" ( lol 😂 ), à notre problématique. …More
Post-scriptum en signe d' "à Dieu" à l'adresse de tout lecteur de bonne volonté et en signe de mépris à l'adresse d'une certaine stupidité fière d'elle-même. Lire sur le sujet de la tolérance au sens chrétien cet article écrit par Frère Benoït, moine bénédictin de l'abbaye Notre-Dame de Maylis, qui a apporté une réponse catholique, tout sauf "hérésiarque" ( lol 😂 ), à notre problématique. Extrait : "Dieu est-il tolérant ? La réponse est évidente : oui, Dieu tolère le mal. Il le tolère en nous ! Il tolère le mal qui pourtant l’offense et le blesse. Il y a quelque chose de divin dans la tolérance ! Le Christ expose clairement cette tolérance divine dans la parabole du blé et de l’ivraie (Mt 13,24-30 ; 36-43). Lorsque les serviteurs proposent au maître d’arracher l’ivraie, ce dernier répond : « Non, de peur qu’en enlevant l’ivraie, vous n’arrachiez le blé en même temps. » (Matthieu 13,29) En attendant le jugement final, il vaut mieux tolérer du mal que de chercher à l’éradiquer entièrement. Ne pas tolérer du mal en ce monde risquerait de faire plus de mal que de bien !"
Psaume 62
"Post-scriptum" ! 😂 😂 😂 Un petit coucou au passage ! Vu que je n’ai pas réussi à couper brutalement tout lien avec Gloria.tv (heureusement d'ailleurs car autrement je n'aurais pas pu lire des messages personnels de soutien en privé), j’ai eu la curiosité de lire aujourd’hui cette page pour y lire de probables réactions à mes derniers commentaires. Des réactions faites de propos en partie si …More
"Post-scriptum" ! 😂 😂 😂 Un petit coucou au passage ! Vu que je n’ai pas réussi à couper brutalement tout lien avec Gloria.tv (heureusement d'ailleurs car autrement je n'aurais pas pu lire des messages personnels de soutien en privé), j’ai eu la curiosité de lire aujourd’hui cette page pour y lire de probables réactions à mes derniers commentaires. Des réactions faites de propos en partie si rectifiables qu’il faudrait être un saint accompli pour être impassible devant eux et les laisser sans réponse aucune. De fait, je ne suis pas un saint accompli. En écrivant ce nouveau "post-scriptum", qui dénote donc certes de la faiblesse et de l’incohérence de ma part, je vais sans doute satisfaire jusqu’au rire ceux qui ont pronostiqué un prochain retour. Qu’il en soit ainsi ! Je tiens toutefois à ce que cette intervention ne soit qu’une très brève réapparition sur ce site (qui affiche désormais de plus en plus ouvertement certaines positions schismatiques). J'aurais pu répondre aussi aux objections injustes d'autres commentaires mais se borner à la question de la tolérance est bien suffisant puisqu'il s'agit d'une brève réapparition.
One more comment from Psaume 62
Psaume 62
(suite) Revenons-en donc au fond de la question. D’après même le Dictionnaire Larousse en ligne, L’UNE des significations possibles du verbe « TOLÉRER » est « ENDURER », « SUPPORTER », à savoir : « subir avec fermeté ou avec résignation quelque chose de pénible, de désagréable ». Exemple : « Comment peut-il endurer qu'on lui parle ainsi ! ».

D’autre part, citons la Sainte Ecriture (traduction …More
(suite) Revenons-en donc au fond de la question. D’après même le Dictionnaire Larousse en ligne, L’UNE des significations possibles du verbe « TOLÉRER » est « ENDURER », « SUPPORTER », à savoir : « subir avec fermeté ou avec résignation quelque chose de pénible, de désagréable ». Exemple : « Comment peut-il endurer qu'on lui parle ainsi ! ».

D’autre part, citons la Sainte Ecriture (traduction Bible de Jérusalem) : "Yahvé passa devant lui et il cria: "Yahvé, Yahvé, Dieu de tendresse et de pitié, lent à la colère, riche en grâce et en fidélité; qui garde sa grâce à des milliers, TOLÈRE [ Nota : « supporte », « pardonne » sont des traductions également possibles ] faute, transgression et péché mais ne laisse rien impuni et châtie les fautes des pères sur les enfants et les petits-enfants, jusqu'à la troisième et la quatrième génération." (Exode 34:7-8)

Tolérer renvoie donc aussi à la notion de supporter, de souffrir, de prendre sur soi. Exemple : « Souffre donc que nous sommes en total désaccord !». Ainsi que nous pouvons le constater sur cette page de concordance de textes bibliques, « pardonner », « supporter », « porter » (une charge), « endurer » sont des notions similaires dans certains versets bibliques.

Dieu hait (= rejette radicalement et totalement) évidemment le mal étant donné qu’il n’est que Bien et qu’Il ne désire que le bien. Mais le fait est, surtout depuis que Son amour s’est révélé pleinement en Jésus-Christ, que Son amour le porte à tolérer des maux et des péchés par charité pour le pécheur, en vue de son bien final et éternel qui passe certes par le repentir.

Sa tolérance vis-à-vis du mal force d’autant plus l’admiration qu’il est Le Saint, L’Innocent, Le Pur, et donc l’Etre qui forcément est le plus sensible au mal, qui peut en percevoir et en souffrir les formes les plus sournoises et cachées, par exemple l’attachement aux apparences de la vertu (ex : en matière de dévotion) en négligence et au mépris de la vertu elle-même qui est indissociablement amour authentique et concret du prochain.

Le problème ne vient donc pas du verbe « tolérer » en soi s’agissant de la phrase : « Dieu tolère le mal, des erreurs, des fautes, des péchés » mais il vient d’un contresens rendu possible par la notion équivoque de tolérance depuis que les Lumières philosophiques et politiques ont fait évoluer la notion de tolérance versle sens de l’acceptation indifférentiste d’une réalité, interdisant de porter un jugement moral négatif sur elle, au nom de la paix civile.

Dire que « Jésus a enseigné en pratique à tolérer entre autres l’adultère d’une femme » est bien sûr correct à l’aune de notre définition de la tolérance, définition qui est donc celle de ce moine bénédictin à l’école duquel (« hérésiarque » ! LOL!) je me suis donc mis pour ainsi dire [ Je le cite : « Dieu est-il tolérant ? La réponse est évidente : oui, Dieu tolère le mal. Il le tolère en nous ! Il tolère le mal qui pourtant l’offense et le blesse. Il y a quelque chose de divin dans la tolérance ! Le Christ expose clairement cette tolérance divine dans la parabole du blé et de l’ivraie » (Mt 13,24-30 ; 36-43) ] !

Quoi qu’en pense et affirme un certain amateur de logomachie, de coupe à l’infini de cheveux et de procès en hérésie drolatiques, il va de soi que ni ce moine bénédictin catholique, ni moi-même, ni du reste aucun chrétien utilisant à bon escient cette notion de tolérance, ne voulons dire que Dieu tolère le mal comme fin en soi, globalement et indistinctement, le mal avec un M majuscule donc, mais qu’Il tolère concrètement le mal constitué d’erreurs, de fautes et de péchés personnels plus ou moins graves commis dans la réalité humaine des humains pécheurs.

Au passage, même après le Jugement dernier, Dieu tolérera l’existence éternelle, dans les ténèbres extérieures au Royaume, du mal en actes que seront des créatures spirituelles définitivement rebelles (angéliques et humaines) qu’Il aurait pourtant pu, par la vertu de sa toute-puissance, renvoyer dans le néant de l’inexistence.

Je n’ai pas légitimé moralement des lois iniques, ni un quelconque mal, quoi qu’en aient dit malhonnêtement plusieurs fois des esprits malveillants et calomnieux qui du reste auront à répondre devant Dieu de tous ces péchés s’ils ne sont pas repentis.

D’autre part, j’ai trouvé samedi sur internet l’enseignement intéressant de ce chrétien protestant dit évangélique qui bien qu’adhérant sincèrement à une confession chrétienne en partie erronée ou hérétique, a manifestement très bien compris une vérité évangélique essentielle sur cette forme de tolérance chrétienne envers le mal, la calomnie en particulier.
perceval2507
@Hérésiarque

" Ne savez-vous pas que vos corps sont membres du Christ ?
Prendrais-je les membres du Christ pour en faire des membres de prostituée ? Certes non ! Ne savez-vous pas que celui qui s'unit à la prostituée fait avec elle un seul corps ? Car il est dit : les deux ne seront qu'une seule chair.
Mais celui qui s'unit au Seigneur est avec lui un seul esprit.
Fuyez la débauche. Tout autre …More
@Hérésiarque

" Ne savez-vous pas que vos corps sont membres du Christ ?
Prendrais-je les membres du Christ pour en faire des membres de prostituée ? Certes non ! Ne savez-vous pas que celui qui s'unit à la prostituée fait avec elle un seul corps ? Car il est dit : les deux ne seront qu'une seule chair.
Mais celui qui s'unit au Seigneur est avec lui un seul esprit.
Fuyez la débauche. Tout autre péché commis par l'homme est extérieur à son corps. Mais le débauché pèche contre son propre corps. Ou bien ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous et qui vous vient de Dieu, et que vous ne vous appartenez pas ?
Quelqu'un a payé le prix de votre rachat. Glorifiez donc Dieu par votre corps."
Spina Christi 2
@Hérésiarque "Psaume 62" (auteur de cette hérésie que Notre Seigneur "enseigna à tolérer entre autre le péché d'adultère")

Tu ne devais pas t'informer auprès d'une autorité supérieure de l'Eglise ???

Où l'Eglise enseigne t-elle que Jésus tolère le péché ? OU ?

Peut-être chez les "vieilles catholiques" excommuniées, et encore !

Sûrement chez les LGBT "chrétiens" car ça les arrange bien !


"…More
@Hérésiarque "Psaume 62" (auteur de cette hérésie que Notre Seigneur "enseigna à tolérer entre autre le péché d'adultère")

Tu ne devais pas t'informer auprès d'une autorité supérieure de l'Eglise ???

Où l'Eglise enseigne t-elle que Jésus tolère le péché ? OU ?

Peut-être chez les "vieilles catholiques" excommuniées, et encore !

Sûrement chez les LGBT "chrétiens" car ça les arrange bien !


"Jésus lui a toléré, a supporté, a pris sur lui son péché et, bien plus encore, tout le péché du monde jusqu’à se faire péché sur la Croix"
C'est bien justement parce que Jésus ne tolère pas le péché qu'il l'a exposé sur la Croix pour le détruire.
Comment un prétendu "catholique", en réalité progressiste endurci, défenseur d'une forme d'union civile homo, peut-il encore discuter sur ce point ????


"Oui, Dieu tolère le péché des pécheurs"
C'est bien cela : "Psaume 62" est hérésiarque.

"Le Seigneur prend patience envers vous, car il ne veut pas en laisser quelques-uns se perdre, mais il veut que tous parviennent à la conversion. » (Epitre de saint Pierre).
Est-ce que cela signifie que le Seigneur tolère le péché ? NON !

"Dieu, en un sens précis, est le Tolérant, le Patient, le Miséricordieux"
Ah, ça y est, tu t'es fait musulman ??????? 😂 😂 😂

« Non, dit–il, de peur qu’en arrachant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé. Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, et, à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Arrachez d’abord l’ivraie, et liez–la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier. »
Et donc, "arracher l'ivraie pour la bruler" ce serait une marque de grande tolérance envers cette ivraie...

"Je ne maudirai plus la terre, à cause de l'homme, parce que les pensées du coeur de l'homme sont mauvaises dès sa jeunesse; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l'ai fait. Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l'été et l'hiver, le jour et la nuit ne cesseront point. » (Genèse 8:20-22)
Tu oublies ceci :
"et je me souviendrai de mon alliance entre moi et vous, et tous les êtres vivants, de toute chair, et les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair." (Genèse 9:15)

Car Dieu a promis de ne plus détruire la terre par l'eau, pas par le feu :


"...dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises, et disant : Où est la promesse de son avènement ? Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création. Ils veulent ignorer, en effet, que des cieux existèrent autrefois par la parole de Dieu, de même qu'une terre tirée de l'eau et formée au moyen de l'eau, et que par ces choses le monde d'alors périt, submergé par l'eau, tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d'à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies."

"Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les oeuvres qu'elle renferme sera consumée."

Vas-y, crétin, appliques donc pour toi-même ta nouvelle hérésie, et comme Luther, cet autre hérésiarque, pèches encore et encore, lâches-toi, milites pour l'union LGBT et cesses de refouler tes passions PUISQUE DIEU TOLERE TES PECHES !
Psaume 62
Citation : Il n'y a pas besoin d'avoir fait "les Ponts et Chaussées" pour se rendre compte qu'il y a relativement peu de probabilité ( ce qui ne veut pas dire aucune ) pour que cet incendie soit accidentel

Réponse : D’après les faits constatés relativement très rapidement par l'autorité civile, la piste d’une défaillance électrique, qu’elle soit de nature non-intentionnelle ou intentionnelle, …More
Citation : Il n'y a pas besoin d'avoir fait "les Ponts et Chaussées" pour se rendre compte qu'il y a relativement peu de probabilité ( ce qui ne veut pas dire aucune ) pour que cet incendie soit accidentel

Réponse : D’après les faits constatés relativement très rapidement par l'autorité civile, la piste d’une défaillance électrique, qu’elle soit de nature non-intentionnelle ou intentionnelle, n’est pas improbable du tout, ni même relativement improbable.
apvs
Si j’ai employé le terme ‘brillant’ c’était dans l’intention ironique de faire miroir au terme « con » dont l’intéressé avait gratifié autrui après semble-t-il avoir brillamment lu de travers mon commentaire
... commentaire qui commençait textuellement par un "Stop à la connerie etc " sans plus d'explication, sans préciser à qui il s'adressait, et qui pouvait naturellement induire mon interprétat…More
Si j’ai employé le terme ‘brillant’ c’était dans l’intention ironique de faire miroir au terme « con » dont l’intéressé avait gratifié autrui après semble-t-il avoir brillamment lu de travers mon commentaire
... commentaire qui commençait textuellement par un "Stop à la connerie etc " sans plus d'explication, sans préciser à qui il s'adressait, et qui pouvait naturellement induire mon interprétation, surtout lorsqu'on connait l'acharnement de notre pseudo contre certains de ses frères dits "traditionnels" .
Quant à son énième interprétation fantaisiste de mon commentaire, comme devant absolument exclure un accident, elle m'est aussi indifférente que le souvenir de mon premier éternuement , et montre un peu le niveau où se situe notre brillant pseudo.
apvs
Nota bene : s'il s'avérait que la cause première de cet incendie soit en lien avec le système électrique.... il resterait toujours à prouver que ce départ de feu soit ACCIDENTEL, et non pas aidé par la main de l'homme :)))))
Psaume 62
Citation : Notre Seigneur Jésus-Christ ayant soi-disant "enseigné à tolérer entre autre le péché d'adultère" (Psaume 62), il n'y a plus aucun motif de colère ni de tristesse puisque depuis cette nouvelle hérésie progressiste nous sommes tenus de tolérer aussi le péché de destruction des églises.

Répondons malgré son caractère loufoque à cette énième polémique puérile et hors sujet de la part …More
Citation : Notre Seigneur Jésus-Christ ayant soi-disant "enseigné à tolérer entre autre le péché d'adultère" (Psaume 62), il n'y a plus aucun motif de colère ni de tristesse puisque depuis cette nouvelle hérésie progressiste nous sommes tenus de tolérer aussi le péché de destruction des églises.

Répondons malgré son caractère loufoque à cette énième polémique puérile et hors sujet de la part de "Spina Christi 2" qui semble être en mal perpétuel de nouvelles polémiques. Je crois en effet que Notre Seigneur Jésus-Christ a enseigné dans la pratique une forme de tolérance (au sens étymologique du latin tolerare = supporter, porter sur soi et de tolerantia = endurance, patience), entre autres envers le péché d’adultère de cette femme, qui sans sa divine intervention allait être lapidée et tuée par de zélés religieux qui, s’appuyant sur la loi de Moïse, ne toléraient pas du tout son péché jusqu’à désirer la mettre à mort (mais qui, soit dit en passant, toléraient sans doute très bien le leur, de péché…). Jésus lui a toléré, a supporté, a pris sur lui son péché et, bien plus encore, tout le péché du monde jusqu’à se faire péché sur la Croix, pour que nous n’ayons plus à porter le poids de malédiction consécutif à la chute originelle. Oui, Dieu tolère le péché des pécheurs tout en le haïssant bien sûr de tout Son être, pécheurs qu’Il aime infiniment jusqu’à avoir donné Son Fils en sacrifice salvifique pour eux. « Le Seigneur prend patience envers vous, car il ne veut pas en laisser quelques-uns se perdre, mais il veut que tous parviennent à la conversion. » (Epitre de saint Pierre).

Heureusement d’ailleurs que Dieu, en un sens précis, est le Tolérant, le Patient, le Miséricordieux car aucune chair et aucun pécheur ne pourrait subsister sur cette terre sinon ! La parabole du semeur exprime bien cette réalité de la patience de Dieu qui de facto implique une forme de tolérance. « Non, dit–il, de peur qu’en arrachant l’ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé. Laissez croître ensemble l’un et l’autre jusqu’à la moisson, et, à l’époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs: Arrachez d’abord l’ivraie, et liez–la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier. »

Et également, entre autres, ces paroles du livre de la Genèse laissent deviner cette tolérance patiente qui anime le Coeur de Dieu vis-à-vis du péché, par amour du pécheur et en vue de son repentir :

« Noé bâtit un autel au Seigneur; il prit de toutes les bêtes pures et de tous les oiseaux purs, et il offrit des holocaustes sur l'autel. 21 le Seigneur sentit une odeur agréable, et le Seigneur dit en son coeur : Je ne maudirai plus la terre, à cause de l'homme, parce que les pensées du coeur de l'homme sont mauvaises dès sa jeunesse; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l'ai fait. 22 Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l'été et l'hiver, le jour et la nuit ne cesseront point. » (Genèse 8:20-22)
Psaume 62
Citation : "Notre commentateur", qui a une sage estime de lui-même et se fiche pas mal d'être qualifié de "brillant" ( contrairement à d'autre pseudo-humble ), ne fait du reste que valider l'opinion actuelle des autorités publiques, qui au vue des faits, privilégient une cause criminelle à cette incendie ( ce qui n'exclue pas qu'un accident ait pu se produire )

Si j’ai employé le terme ‘brillan…More
Citation : "Notre commentateur", qui a une sage estime de lui-même et se fiche pas mal d'être qualifié de "brillant" ( contrairement à d'autre pseudo-humble ), ne fait du reste que valider l'opinion actuelle des autorités publiques, qui au vue des faits, privilégient une cause criminelle à cette incendie ( ce qui n'exclue pas qu'un accident ait pu se produire )

Si j’ai employé le terme ‘brillant’ c’était dans l’intention ironique de faire miroir au terme « con » dont l’intéressé avait gratifié autrui après semble-t-il avoir brillamment lu de travers mon commentaire, intéressé dont je me fiche d’ailleurs de tous les jugements téméraires, en l’occurrence celui relatif à ma présumée pseudo-humilité. Si les quelques rares représentants de l’autorité publique ont semblé privilégier dans un tout premier temps l’hypothèse criminelle, ils n’ont en revanche jamais considéré comme étant improbable (contrairement à « notre commentateur ») la piste accidentelle, a fortiori quand le même jour ils ont été informés des faits en lien avec le système électrique de la cathédrale.
Roy-XXIII
Nantes : l’incendie de la cathédrale - le clandestin africain du diocèse - l’avocat cosmopolite

- Peu après l’incendie de la cathédrale de Nantes, un « réfugié rwandais » était interpellé.

« L’homme de 39 ans, qui avait été placé en garde à vue samedi dans l’enquête sur l’incendie de la cathédrale de Nantes, a été remis en liberté dimanche soir, a-t-on appris auprès du procureur de la …More
Nantes : l’incendie de la cathédrale - le clandestin africain du diocèse - l’avocat cosmopolite

- Peu après l’incendie de la cathédrale de Nantes, un « réfugié rwandais » était interpellé.

« L’homme de 39 ans, qui avait été placé en garde à vue samedi dans l’enquête sur l’incendie de la cathédrale de Nantes, a été remis en liberté dimanche soir, a-t-on appris auprès du procureur de la République. » (source)

- L’homme est peut-être innocent mais on relèvera tout de même que :
• le diocèse confie les clefs de la cathédrale à un migrant (peut-être clandestin) qui parle si peu le français que la police a dû recourir à un interprète durant l’audition. Xénolâtrie et misère du clergé français.
• l’avocat (choisi par le diocèse ?) qui a assisté le Rwandais a osé, avec sa drôle de tête, appeler les catholiques à la « miséricorde » et a minimisé le désastre en disant qu’il n’y avait pas de blessé… : → Vidéo
Spina Christi 2
Notre Seigneur Jésus-Christ ayant soi-disant "enseigné à tolérer entre autre le péché d'adultère" (Psaume 62), il n'y a plus aucun motif de colère ni de tristesse puisque depuis cette nouvelle hérésie progressiste nous sommes tenus de tolérer aussi le péché de destruction des églises.
apvs
"Notre commentateur", qui a une sage estime de lui-même et se fiche pas mal d'être qualifié de "brillant" ( contrairement à d'autre pseudo-humble ), ne fait du reste que valider l'opinion actuelle des autorités publiques, qui au vue des faits, privilégient une cause criminelle à cette incendie ( ce qui n'exclue pas qu'un accident ait pu se produire ). Laissons l'enquête se faire au lieu de …More
"Notre commentateur", qui a une sage estime de lui-même et se fiche pas mal d'être qualifié de "brillant" ( contrairement à d'autre pseudo-humble ), ne fait du reste que valider l'opinion actuelle des autorités publiques, qui au vue des faits, privilégient une cause criminelle à cette incendie ( ce qui n'exclue pas qu'un accident ait pu se produire ). Laissons l'enquête se faire au lieu de tergiverser. Pour ma part, je ne serais aucunement attristé ou déçu s'il s'avérait que c'était un accident. Mais j'en doute pour le moment.
Spina Christi 2
Quoique, cher ami, rien n'arrivant sans que Dieu ne l'ai décidé ou permis, un "accident" pourrait très bien être le signe d'une Colère Divine quant aux errements d'une certaine hiérarchie de l'Eglise.
Psaume 62
Allez, on n'est jamais à une erreur de lecture près :))

Je ne le fais pas dire ! :)) Ce qui ne m'empêchera pas de corriger humblement mon propos à la faveur de la juste remarque de notre brillant commentateur : "Et contrairement à ce que le brillant auteur dudit commentaire incline à affirmer, la piste accidentelle n’est pas improbable du tout à l’heure où j'écris ce commentaire"
apvs
"Et contrairement à ce que le brillant auteur dudit commentaire affirme, la piste accidentelle n’est pas impossible du tout à l’heure qu’il est."
VS :
"il y a relativement peu de probabilité ( ce qui ne veut pas dire aucune ) pour que cet incendie soit accidentel."

Allez, on n'est jamais à une erreur de lecture près :))
Psaume 62
Et contrairement à ce que le brillant auteur dudit commentaire affirme, la piste accidentelle n’est pas impossible du tout à l’heure qu’il est. Lire : « Cathédrale de Nantes : de Flandrin à une armoire électrique » (source). Citation :

« L’emplacement de ce tableau, qui a été détruit sans qu’il ait aucune proximité avec l’orgue (il en est même très loin) pose la question de l’origine d’un …More
Et contrairement à ce que le brillant auteur dudit commentaire affirme, la piste accidentelle n’est pas impossible du tout à l’heure qu’il est. Lire : « Cathédrale de Nantes : de Flandrin à une armoire électrique » (source). Citation :

« L’emplacement de ce tableau, qui a été détruit sans qu’il ait aucune proximité avec l’orgue (il en est même très loin) pose la question de l’origine d’un incendie qui s’est déclaré dans trois endroits différents. On peut évidemment, penser à un acte criminel, même si aucune effraction n’est apparente. Mais ce n’est pas la seule hypothèse possible. Il pourrait aussi s’agir d’un problème électrique. Il est troublant en effet de constater que la toile de Flandrin était placée au-dessus d’une armoire électrique qui a complètement brûlé et que le feu ne s’est pas étendu ailleurs à cet endroit (ill. 5 et 6). Le grand orgue était électrifié depuis les années 1970 et le procureur de la République a parlé d’un autre orgue, de chœur, qui a lui aussi brûlé. Trois points électriques donc. Comment penser qu’un incendiaire se serait attaqué à l’armoire électrique ? Le plus probable - et cette hypothèse est très crédible, pour un de nos interlocuteurs pompier, spécialisé dans ce type d’incendie - est que l’armoire ait pris feu, et que cet incendie se soit propagé via le réseau électrique aux deux orgues. »
Psaume 62
Citation : « Ceux qui ici déplorent les effets de cet anarchisme gauchiste athée anticlérical espagnol sont souvent les mêmes qui, formatés à un humanisme crétin, sont à condamner un franquisme dont ils ne connaissent que ce que l'école ripoublicaine et les médias mainstream veulent en dire. »

Réponse : Pour ma part, j’espère que j'aurais soutenu le camp franquiste non pas aveuglément et incond…More
Citation : « Ceux qui ici déplorent les effets de cet anarchisme gauchiste athée anticlérical espagnol sont souvent les mêmes qui, formatés à un humanisme crétin, sont à condamner un franquisme dont ils ne connaissent que ce que l'école ripoublicaine et les médias mainstream veulent en dire. »

Réponse : Pour ma part, j’espère que j'aurais soutenu le camp franquiste non pas aveuglément et inconditionnellement mais comme un choix catholique de raison et comme contraint, car dans le contexte historique le seul camp à pouvoir vaincre le camp révolutionnaire et anticatholique communiste se trouvait être du côté de Franco. Cela étant, les crimes abominables du camp communiste révolutionnaire durant la Guerre d’Espagne ne justifient et n’excusent nullement certains crimes eux aussi abominables du franquisme. Et ce n’est pas le très talentueux écrivain catholique Bernanos, peu suspect de gauchisme révolutionnaire !, qui pût dire le contraire ! Conclusion : Il est parfaitement possible et cohérent d'être à la fois profondément hostile au gauchisme révolutionnaire et critique vis-à-vis du franquisme.
Psaume 62
Pour précision par rapport au sympathique commentaire plus bas, en écrivant « stop à la connerie criminelle et intolérante » je faisais allusion à l’hypothèse, la plus probable à cette heure-là, de la connerie haineuse, intolérante et incendiaire de groupes anti-catholiques (notamment, dans la région de Nantes, à des activistes anarchistes et gauchistes) et non à tel ou tel commentateur qui …More
Pour précision par rapport au sympathique commentaire plus bas, en écrivant « stop à la connerie criminelle et intolérante » je faisais allusion à l’hypothèse, la plus probable à cette heure-là, de la connerie haineuse, intolérante et incendiaire de groupes anti-catholiques (notamment, dans la région de Nantes, à des activistes anarchistes et gauchistes) et non à tel ou tel commentateur qui aurait opté imprudemment pour une piste (ex : des musulmans) à l’exclusion d’autres.
apvs
"Stop à tous les cons qui n'habitent pas Nantes comme moi, et qui sans connaitre cette ville osent dire leur avis ! Je pense, d'après mes connaissances très approfondies de ma ville que ce sont des déséquilibrés de gauches, ou bien des musulmans, qui auraient pu faire le coup."
Pardon pour mon apparent irrespect envers l'auteur de ce commentaire de très haute volée selon lui.... mais c'est …More
"Stop à tous les cons qui n'habitent pas Nantes comme moi, et qui sans connaitre cette ville osent dire leur avis ! Je pense, d'après mes connaissances très approfondies de ma ville que ce sont des déséquilibrés de gauches, ou bien des musulmans, qui auraient pu faire le coup."
Pardon pour mon apparent irrespect envers l'auteur de ce commentaire de très haute volée selon lui.... mais c'est vraiment très très con ( j'allais même dire d'avantage que d'habitude ! ) comme réaction... Et dénote un chauvinisme très mal placé en regard du drame qui s'est déroulé aujourd'hui, et qui concerne tout le monde catholique, déjà frappé par celui de sainte Sophie.

Il n'y a pas besoin d'avoir fait "les Ponts et Chaussées" pour se rendre compte qu'il y a relativement peu de probabilité ( ce qui ne veut pas dire aucune ) pour que cet incendie soit accidentel : une cathédrale est très difficile à "allumer", il est incroyable que 3 départs de feu se soient déclenchés en même temps accidentellement.

Dans le cas de Notre Dame de Paris, un départ de feu accidentel est plausible, quoi qu'hypothétique : il y avait les travaux qui augmentaient considérablement les risques, et surtout cette aspertion des poutres de la charpente par un liquide hautement inflammable.

Mais ici ? Rien de semblable qui puisse justifier un incendie. Que l'enquête fasse donc objectivement son travail, et puissent les cons nous dispenser de leur mépris stupide, même si eux, habitent aux alentours de Nantes.
lacrimarum valle
voila encore un fait de l'anti -christianisme que l'on regrette mais pour autant nous ne rejetterons pas l'Evangile 😘
Aube de la Force
De juillet à décembre 2020,c'est le temps nécessaire pour mettre notre civilisation par-terre. Ne désespérons pas, même si les têtes apparemment vides de nos contemporains et des modernes ne fonctionnent plus,la main de Dieu est toute puissante.
tournesol
Que s est il passé le 18 juillet 1830 ? Je viens a l instant d etre éclairée . Le ciel est descendu sur la terre… De juillet à décembre 1830 sœur Catherine, jeune « novice » des Filles de la Charité, reçoit l’immense faveur de s’entretenir trois fois avec la Vierge Marie. www.chapellenotredamedelamedaillemiraculeuse.com/…/nuit-du-18-juil…
Aube de la Force
La protection de DIEU est toujours là !
Aube de la Force
Difficile d'être à la Médaille Miraculeuse pendant les "offices" mais même dehors, de Duroc à Sèvres Babylone, les rayons lumineux de la Sainte Vierge sont présents.
tournesol
Il doit bien y a voir plus de 25 ans que je la porte à mon cou ( médaille ) les Grâces incroyables que j ai reçues , des démons chassés et oui je vous le dis .. portez la médaille avec confiance et patience et vous serez comblés de grâces . Ô Marie conçue sans péché , priez pour nous qui avons recours a vous !