Clicks79

Catéchisme en Images, texte & Image no. 64

LES VERTUS LES VERTUS ÉVANGÉLIQUES 1. Les vertus évangéliques sont des vertus qui se rapportent aux vertus cardinales, et qui sont particulièrement recommandées dans l’Évangile. 2. Il y a quatre …More
LES VERTUS

LES VERTUS ÉVANGÉLIQUES

1. Les vertus évangéliques sont des vertus qui se rapportent aux vertus cardinales,
et qui sont particulièrement recommandées dans l’Évangile.
2. Il y a quatre vertus évangéliques : l’Humilité, la Pauvreté, la Chasteté et
l’Obéissance.

L’Humilité

3. L’Humilité est une vertu qui nous fait reconnaître nos défauts et rapporter à Dieu
le peu de bien qui est en nous.

La Pauvreté

4. La Pauvreté est une vertu qui nous porte à détacher notre coeur des biens de la
terre, pour l’attacher à Dieu seul.

La Chasteté

5. La Chasteté est une vertu qui nous porte à éviter les plaisirs défendus, et à user
avec modération de ceux qui sont permis.

L’Obéissance

6. L’Obéissance est une vertu qui nous porte à obéir aux ordres légitimes de tous nos
supérieurs, en les considérant comme les enfants de Dieu.
7. C’est sur cette base qu’a été élevé l’édifice de la perfection chrétienne. L’Évangile
a surnaturalisé ces vertus, les a perfectionnées et a proposé, non comme un devoir
mais comme un conseil, non comme une obligation générale mais comme fidélité à
une vocation privilégiée, de les porter jusqu’à l’héroïsme dans ce qu’elle appelle la
vie religieuse. L’état religieux repose sur 3 voeux ou engagements, qui sont la
pratique suréminente des vertus morales, à savoir : les voeux de pauvreté, de
chasteté, d’obéissance et la pratique constante de l’humilité.
8. Voici comment Jésus-Christ, dans l’Évangile, appelle un jeune homme à cette voie
de perfection :
18 Et un homme de qualité l’interrogea, disant Bon Maître, que ferai-je pour
posséder la vie éternelle ? 19 Jésus lui dit : Pourquoi m’appelez-vous bon ? Nul n’est
bon que Dieu seul. 20 Vous connaissez les commandements : Tu ne tueras point ; tu
ne seras point adultère ; tu ne déroberas point ; tu ne porteras point de faux
témoignage ; honore ton père et ta mère. 21 Il répondit : Tous ces commandements,
je les ai gardés depuis ma jeunesse. 22 Jésus l’ayant entendu, lui dit : Une chose
encore vous manque : Tout ce que vous avez, vendez-le et donnez-le aux pauvres, et
vous aurez un trésor dans le ciel ; venez alors et suivez-moi.
23 Mais lui, à ces paroles, fut attristé, parce qu’il était fort riche. 24 Et voyant qu’il
était devenu triste, Jésus dit : Qu’il est difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer
dans le royaume de Dieu. 25 Il est plus facile qu’un chameau passe par le trou d’une
aiguille, qu’il ne l’est à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. 26 Ceux qui
l’écoutaient dirent : Et qui peut donc être sauvé ? 27 Il leur dit : Ce qui est
impossible aux hommes est possible à Dieu. (Luc. 18.)

Explication du tableau

9. Ce tableau nous offre, en haut, à gauche, un bel exemple d’humilité dans la
personne de saint Jean-Baptiste. Un jour, les juifs envoyèrent de Jérusalem des
prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui êtes-vous ? » Jean leur déclara qu’il
n’était ni le Christ, ni Élie, ni prophète. Ils lui dirent alors : « Pourquoi donc
baptisez-vous, si vous n’êtes ni le Christ, ni Élie, ni prophète ? » Jean leur répondit :
« Pour moi, je baptise dans l’eau : mais il y en a un au milieu de vous que vous ne
connaissez pas. C’est lui qui doit venir après moi, qui est au-dessus de moi, et je ne
suis pas digne de délier la courroie de sa chaussure. »
10. Les premiers chrétiens pratiquaient parfaitement la vertu de pauvreté. Tous
ceux qui avaient des terres et des maisons les vendaient et, comme on le voit sur ce
tableau, en haut, à gauche, en apportaient le prix aux pieds des apôtres, qui les
distribuaient ensuite aux fidèles.
11. Ce tableau nous offre, en bas, à gauche, un exemple de parfaite obéissance dans
la conduite de saint Jacques et de saint Jean, fils de Zébédée. Un jour qu’ils étaient
occupés à raccommoder leurs filets, Jésus leur dit : « Suivez-moi. » Ils le suivirent
aussitôt, laissant dans leur barque Zébédée et ceux qui travaillaient avec lui.
12. Ce tableau représente, à droite, Notre-Seigneur Jésus-Christ, l’ami des âmes
pures, et auprès de lui, quatre saints qui se sont particulièrement distingués par la
chasteté la plus parfaite, qui est la chasteté virginale. Ce sont, à droite : la Sainte
Vierge et saint Jean-Baptiste ; à gauche : saint Joseph et saint Jean l’Évangéliste.
-

Catéchisme en Images, édition 1908 - PDF - Toutes les pages.

Et aussi en version Textes transcrits:
Catéchisme en Images, édition 1908 - PDF - Textes transcrits.