fr.news
6783
Verminator
Il y a des gens qui contestent la validité du NOM, n'en déplaise à cet avocat mal informé.
D'ailleurs, un rite légitime ne peut pas être mauvais, vu que l'Église est guidée par le Saint-Esprit. Si donc le rituel de Montini est mauvais, c'est qu'il ne procède point de l'Église, donc il est invalide et "Paul VI" un faux pape.
Yacine Borin
LE CHASSER DE ROME = URGENCE ABSOLUE CHRÉTIENNE !
Etienne bis
Que le peuple de Rome lui balance des tomates pourries. Bon, admettons. Mais il ne faut pas le laisser partir trop vite : qui va gratter les mauvaises herbes qui poussent sur la place Saint-Pierre ? 😂😂
AveMaria44
Déconnecté de l’Église catholique surtout
Grosminet
L'Église se relèvera grâce à la Tradition, et non à partir des ruines et des cendres du désastre conciliaire.
Ludovic Denim
« Grâce au pape Benoît XVI, qui a libéré le rite romain d'une sorte de captivité babylonienne après 50 ans, il n'y a désormais plus de retour en arrière possible. Le mouvement traditionnel est un mouvement de jeunes, et ils sont l'avenir. »

« Michael Brendan Dougherty a écrit dans le New York Times que le Novus Ordo représente une autre religion. »

« Le Novus Ordo de 1970 est une construction …More
« Grâce au pape Benoît XVI, qui a libéré le rite romain d'une sorte de captivité babylonienne après 50 ans, il n'y a désormais plus de retour en arrière possible. Le mouvement traditionnel est un mouvement de jeunes, et ils sont l'avenir. »

« Michael Brendan Dougherty a écrit dans le New York Times que le Novus Ordo représente une autre religion. »

« Le Novus Ordo de 1970 est une construction humaine, inventée par l'archevêque Bugnini et ses collègues dans un hôtel suisse au milieu de riches cours et de vins fins, et perfectionnée dans une trattoria de Trastevere, à Rome. Elle n'est pas le fruit de l'étude, du jeûne et de la pénitence des saints, martyrs et docteurs de l'Église catholique. Il ne s'agit pas non plus d'un rite ancien remontant à l'Église primitive, gardé et préservé par les papes et les conciles, et développé et sanctifié par le Saint-Esprit, comme l'est le rite romain. »