montfort.kingeshop.com shares this
624
Catholique et Français
Quelques points peu connus, oubliés, négligés ou passés sous silence :
- le premier journal à publier sur le grand miracle du 13 octobre 1917, avec photo fut le journal maçonnique portugais "O Seculo". Je crois qu'il s'agit de l'édition du 14 octobre. Publication (honnête) en première page, avec photo à l'appui.
- de nombreuses personnes étaient venues, parfois de loin, dans l'idée de confondre …More
Quelques points peu connus, oubliés, négligés ou passés sous silence :
- le premier journal à publier sur le grand miracle du 13 octobre 1917, avec photo fut le journal maçonnique portugais "O Seculo". Je crois qu'il s'agit de l'édition du 14 octobre. Publication (honnête) en première page, avec photo à l'appui.
- de nombreuses personnes étaient venues, parfois de loin, dans l'idée de confondre la petite Lucie et de se réjouir de la fin d'une supercherie.
- il y a des témoignages de personnes éloignées de Fatima et qui pensaient à toute autre chose qui ont également assisté au grand miracle.
- il y a un ou deux témoignages de personnes qui ont affirmé n'avoir rien vu.
- certains, dans un but de dénigrement, ont parlé d'"hallucination collective". Explication facile mais Frère Michel de la Trinité a fait de longues recherches très approfondies sur ce concept (psychiâtrie, histoire, bibliographie etc...). Et il n'a trouvé en tout et pour tout qu'un seul exemple avéré dans l'histoire; encore faut-il signaler que cela s'est produit dans l'équipage peu nombreux d'un navire en grande détresse depuis plusieurs jours et privé de tout (eau, nourriture...). Ajoutons que la matinée du 13 octobre avait été très pluvieuse et que les 70.000 assistants étaient trempés : tout a séché en quelques secondes quand le miracle a commencé, ce qui est incompatible avec une "hallucination collective".
- sauf erreur, il faut remonter à l'Ancien Testament pour trouver un miracle public d'une telle ampleur. Si le Ciel s'est dérangé pour un tel miracle, garant des Révélations de Notre-Dame de Fatima, c'est que les temps que nous vivons ne sont pas ordinaires. On comprend que satan, vaincu et ne pouvant contredire Fatima, se soit acharné, tout comme à Lourdes, à en faire des contrefaçons, caricatures du miracle du 13 octobre...
- enfin, la petite Lucie, à peu près inculte à l'époque, avait annoncé de la part de la "Dame", le lieu, le jour et l'heure d'"un grand miracle que tous pourraient voir" : tout s'est déroulé exactement comme elle l'avait dit !
- il y eut également plusieurs signes concrets extraordinaires mais de moindre importance, notamment le 13 septembre, que beaucoup de témoins ont pu constater.
Olivier L
Une “hallucination collective” prévue avant sa réalisation puisque Marie Très Sainte avait donné le lieu, le jour...
La mauvaise foi est insondable.
Merci pour le rappel des ces faits.