Christmas Campaign: Financial Insights
Clicks2.7K
demaita
10

Apocalypse : La Sainte Vierge révèle les complots antichrétiens du Communisme et de la maçonnerie laïque et ecclésiastique.

Par une série de Messages, la Très Sainte Vierge Marie a expliqué au Père Stefano Gobbi les derniers événements de notre ère, prophétisés dans le livre de l'Apocalypse.
Notre Dame donne une explication didactique et concrète de chaque image qui apparaît dans l'Apocalypse, à partir de l'Aigle, en passant par le Dragon rouge, la Panthère noire, l'agneau avec les cornes, le signe de la Bête, la persévérance des Saints, les plaies, la Femme vêtue de soleil, jusqu'à arriver au Règne de Sainteté et de Paix du Seigneur Jésus.
6 mai 1989.
L'aigle et les deux ailes.
« Mes Fils bien-aimés, grâce à vous qui m'avez répondu, la dévotion envers Moi refleurit maintenant dans toute l'Église. Je peux ainsi exercer, en votre temps, le grand pouvoir que la Très Sainte Trinité m'a donné, pour rendre inoffensive l'attaque que mon Adversaire, le Dragon rouge (Ap. 12.3), a déchaînée contre Moi, en vomissant de sa bouche un fleuve d'eaux (Ap. 12.15) pour m'engloutir.
Ce fleuve d'eaux est formé de l'ensemble de toutes les nouvelles doctrines théologiques qui ont cherché à obscurcir la figure de votre Maman du Ciel, à nier mes privilèges, à en réformer le culte à mon égard, à ridiculiser tous mes dévots.
A cause de ces attaques du Dragon, la dévotion envers Moi a diminué de plus en plus en ces années chez tant de mes fidèles et, en certains endroits, elle a même complètement disparu.
Mais, au secours de votre Maman du Ciel sont venus les deux ailes du grand aigle (Ap. 12.14). Le grand aigle est la Parole de Dieu, surtout la Parole contenue dans l'Évangile de mon Fils Jésus.
Parmi les quatre Évangiles, l'aigle indique celui de Saint Jean, parce qu'il vole plus haut que les autres, il entre au cœur même de la Très Sainte Trinité, en affirmant avec force la divinité, l'éternité, la consubstantialité du Verbe et de la divinité de Jésus Christ.
Les deux ailes de l'aigle sont la Parole de Dieu écoutée, aimée et gardée par la foi et la Parole de Dieu vécue par la grâce et la charité. Les deux ailes de la foi et de la charité — c'estàdire de la Parole de Dieu écoutée et vécue par Moi — m'ont permis de voler pardessus le fleuve d'eau de toutes les attaques montées contre Moi, parce qu'elles ont manifesté au monde ma véritable grandeur.
J'ai ensuite cherché refuge dans le désert.
Ce désert, dans lequel J'ai établi ma demeure habituelle, est constitué par le cœur et l'âme de tous mes enfants qui m'accueillent, m'écoutent, se confient totalement à Moi, se consacrent à mon cœur Immaculé.
Dans le désert où Je me trouve, J'opère aujourd'hui mes plus grands prodiges. Je les opère dans le cœur et l'âme, c'estàdire dans la vie de tous les plus petits de mes enfants.
Je les amène ainsi à me suivre sur la route de la foi et de la charité, en les disposant à accueillir, à aimer et à garder la Parole de Dieu et en les aidant à la vivre chaque jour avec cohérence et courage.
C'est ainsi, dans le silence et l'effacement que Je prépare chaque jour ma grande victoire sur le Dragon par le triomphe de mon Cœur Immaculé dans le monde. »
14 mai 1989, Solennité de la Pentecôte.
L'énorme dragon rouge.
Fils de prédilection,…
J'invite tous les évêques, les prêtres, les religieux et les fidèles. Mon Cœur Immaculé est le lieu de ce nouveau, spirituel et universel Cénacle.
Vous devez entrer dans ce Cénacle par votre acte de consécration, qui vous confie pour toujours à Moi, afin que Je puisse unir ma voix aux vôtres pour invoquer sur l'Église et sur toute l'humanité le don d'une seconde Pentecôte.
Seul l'Esprit du Seigneur peut ramener l'humanité à la parfaite glorification de Dieu.
Seul l'Esprit du Seigneur peut renouveler l'Église par la splendeur de son unité et de sa sainteté.
Seul l'Esprit du Seigneur peut vaincre la puissance et la force victorieuse de l'énorme Dragon rouge (Ap 12,3), qui en votre siècle, s'est déchaîné partout d'une manière terrible pour séduire et tromper toute l'humanité.
L'énorme Dragon rouge est le communisme athée qui a répandu partout l'erreur de la négation et du refus obstiné de Dieu.
L'énorme Dragon rouge est l'athéisme marxiste, qui se présente avec dix cornes, c'estàdire avec la puissance de ses moyens de communication, pour amener l'humanité à désobéir aux dix commandements de Dieu, et avec sept têtes portant chacune un diadème en signe de puissance et de royauté. Les têtes couronnées indiquent les nations où le communisme athée s'est établi et domine avec la force de son pouvoir idéologique, politique et militaire.
L'énormité du Dragon manifeste clairement l'immensité de la terre occupée par la domination incontestée de l'athéisme communiste.
Sa couleur est rouge parce qu'il se sert de la guerre et du sang comme instruments de ses nombreuses conquêtes.
L'énorme Dragon rouge a réussi en ces années à conquérir l'humanité par l'erreur de l'athéisme théorique et pratique, qui a séduit désormais toutes les nations de la terre.
Il a réussi de cette façon à construire une nouvelle civilisation sans Dieu, matérialiste, égoïste, hédoniste, aride et froide, qui porte en elle même les germes de la corruption et de la mort.
L'énorme Dragon rouge a la tâche diabolique de soustraire toute l'humanité à la domination de Dieu, à la glorification de la Très Sainte Trinité, à la pleine réalisation du dessein du Père, qui, par son Fils, l'a créée pour sa gloire.
Le Seigneur m'a revêtue de sa Lumière et l'Esprit Saint de sa divine puissance. Ainsi J'apparais comme un grand signe dans le Ciel, la Femme revêtue de soleil, parce que Je suis chargée de soustraire l'humanité à la domination de l'énorme Dragon rouge et de la ramener toute entière à la parfaite glorification de la Très Sainte Trinité.
C'est pourquoi Je me forme la cohorte de mes plus petits enfants partout dans le monde ; et Je leur demande de se consacrer à mon Cœur Immaculé. Ainsi Je les amène à vivre uniquement pour la gloire de Dieu par le moyen de la foi et de la charité ; et Je les cultive Moi même jalousement dans mon céleste jardin.
Alors, chaque jour Je me présente devant le trône de mon Seigneur en acte de profonde adoration, J'ouvre la porte d'or de mon Cœur Immaculé, J'offre dans mes bras tous ces enfants en disant : « Très Sainte et Divine Trinité, au moment de ton universelle négation, Je te présente l'hommage de ma maternelle réparation par l'intermédiaire de tous ces petits enfants qui sont les miens et que Je forme chaque jour à ta plus grande glorification. »
Ainsi le Seigneur reçoit aujourd'hui encore de la bouche des enfants et des nourrissons sa parfaite louange. (Sal. 8.2) »
3 juin 1989, fête du Cœur Immaculé de Marie
La panthère noire.
«Fils de prédilection, Le temps est venu où mon Cœur Immaculé doit être glorifié par toute l'Église et toute l'humanité, parce que, en ces temps de l'apostasie, de la purification et de la grande tribulation, mon Cœur Immaculé est le seul refuge et la route qui vous conduit au Dieu du salut et de la paix.
Pardessus tout, mon Cœur Immaculé devient aujourd'hui le signe de ma victoire assurée dans la grande lutte qui se livre entre les partisans de l'énorme Dragon rouge et les disciples de la Femme revêtue de soleil.
Dans cette lutte terrible surgit de la mer, au secours du Dragon rouge, une bête semblable à une panthère (Ap 13,2).
Si le Dragon rouge est l'athéisme marxiste, la Bête noire est la Franc maçonnerie.
Le Dragon se manifeste avec la vigueur de sa puissance ; la Bête noire, au contraire agit dans l'ombre ; elle se dissimule, elle se cache, de manière à pouvoir entrer partout.
Elle a les pattes d'un ours et la gueule d'un lion, parce qu'elle opère partout avec astuce et par les moyens des communications sociales, c'estàdire de la propagande.
Les sept têtes indiquent les diverses loges maçonniques, qui agissent partout de manière sournoise et dangereuse.
Cette Bête noire à dix cornes et, sur les cornes, dix diadèmes, qui sont les signes de domination et de royauté.
La Franc-maçonnerie domine et gouverne dans le monde entier par les dix cornes.
Dans le monde biblique, la corne a toujours été un instrument d'amplification, un moyen de faire entendre plus puissamment sa voix, un puissant moyen de communication.
C'est pourquoi Dieu a communiqué sa Volonté à son peuple par le moyen des dix cornes qui ont fait connaître sa Loi : les dix commandements.
Celui qui les accueille et les observe marche dans la vie sur la route de la divine volonté, de la joie et de la paix. Celui qui fait la Volonté du Père, accueille la Parole de son Fils et participe à la Rédemption accomplie par Lui. Jésus donne aux âmes la vie même de Dieu, à travers la grâce qu'il nous a méritée par le Sacrifice accompli sur le Calvaire.
La Grâce de la Rédemption est communiquée par le moyen des sept sacrements. La tâche de la Bête noire, c'estàdire de la Franc-maçonnerie, est de combattre, de manière sournoise mais tenace, pour empêcher les âmes de parcourir cette route indiquée par le Père et par le Fils et illuminée par les dons de l'Esprit.
En effet, si le Dragon rouge cherche à conduire toute l'humanité à se passer de Dieu, à le nier, si dans ce but, il répand l'erreur de l'athéisme, le but de la Franc-maçonnerie n'est plus de nier Dieu, mais de le blasphémer.
La bête ouvre la bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom et sa demeure et contre tous ceux qui habitent au Ciel.
Le blasphème le plus grand est celui de nier le culte dû à Dieu seul pour le donner aux créatures et à Satan lui-même. Voilà pourquoi, dans le sillage de l'action perverse de la Franc-maçonnerie, se répandent partout les messes noires et le culte satanique.
En outre, la Francmaçonnerie agit par tous les moyens pour empêcher que les âmes se sauvent ; elle veut ainsi rendre vaine l'œuvre de Rédemption accomplie par le Christ.
Si le Seigneur a communiqué sa Loi par les dix commandements, la francmaçonnerie diffuse partout, avec la puissance de ses dix cornes, une loi qui est complètement opposée à celle de Dieu.
A l'encontre du commandement du Seigneur : « Tu n'auras pas d'autre Dieu que moi », elle construit de fausses idoles, devant lesquelles beaucoup se prosternent aujourd'hui en adoration.
Au commandement : « Ne pas prononcer en vain le nom du Seigneur », elle s'oppose en blasphémant Dieu et son Christ de tant de manières sournoises et diaboliques, jusqu'à réduire à une réclame inconvenante de vente son Nom et à réaliser des films sacrilèges sur sa vie et sur sa Personne divine.
A l'encontre du commandement : « Rappelletoi de sanctifier les fêtes », elle transforme le dimanche en weekend, en un jour de sport, de jeux et de divertissements.
Au commandement : « Honore ton père et ta mère », elle oppose un nouveau modèle de famille fondé sur la vie commune, même entre homosexuels.
A l'encontre du commandement : « Ne pas tuer », elle a réussi à faire légitimer partout l'avortement, à faire accepter l'euthanasie, à faire presque disparaître le respect dû à la valeur de la vie humaine.
A l'encontre du commandement : « Ne pas commettre des actes impurs », elle justifie, exalte et propage toutes les formes d'impureté, jusqu'à justifier des actes contre nature.
A l'encontre du commandement : « Ne pas voler », elle travaille à répandre de plus en plus les vols, la violence, les prises d'otages, les enlèvements.
A l'encontre du commandement : « Ne pas proférer de faux témoignages », elle travaille à propager de plus en plus la loi de la tromperie, du mensonge, de la duplicité.
A l'encontre du commandement : « Ne pas désirer le bien et la femme d'autrui », elle cherche à corrompre en profondeur la conscience, en trompant l'esprit et le cœur de l'homme.
Les âmes sont de cette façon poussées sur le chemin pervers et mauvais de la désobéissance à la Loi du Seigneur ; elles sont submergées par le péché et sont ainsi empêchées de recevoir le don de la Grâce et de la Vie de Dieu.
Aux sept vertus théologales et cardinales, qui sont le fruit d'une vie vécue dans la grâce de Dieu, la francmaçonnerie oppose la diffusion des sept péchés capitaux, qui sont le fruit d'une vie vécue habituellement en état de péché.
A la foi, elle oppose l'orgueil ; à l'espérance la luxure ; à la charité l'avarice ; à la prudence la colère ; à la force la paresse ; à la justice l'envie ; à la tempérance la gourmandise.
Celui qui devient victime des sept péchés capitaux est amené graduellement à supprimer le culte dû à Dieu pour le donner à des fausses divinités, qui sont la personnification même de tous ces vices. C'est en cela que consiste le blasphème le plus grand et le plus horrible. Voilà pourquoi sur chaque tête de la bête est écrit un titre blasphématoire. Chaque loge maçonnique reçoit la tâche de faire adorer une divinité différente.
La première tête porte le titre blasphématoire de l'orgueil, qui s'oppose à la vertu de foi et conduit à donner le culte au dieu de la raison humaine et de l'orgueil, de la technique et du progrès.
La deuxième tête porte le titre blasphématoire de la luxure, qui s'oppose à la vertu d'espérance et conduit à donner le culte au dieu de la sexualité et de l'impureté.
La troisième tête porte le titre blasphématoire de l'avarice, qui s'oppose à la vertu de charité et répand partout le culte du Dieu de l'argent.
La quatrième tête porte le titre blasphématoire de la colère, qui s'oppose à la vertu de prudence et conduit à donner le culte du Dieu de la discorde et de la division.
La cinquième tête porte le titre blasphématoire de la paresse, qui s'oppose à la vertu de force et répand le culte à l'idole de la peur, de l'opinion publique et de l'exploitation.
La sixième tête porte le titre blasphématoire de l'envie, qui s'oppose à la vertu de justice et conduit à donner le culte à l'idole de la violence et de la guerre.
La septième tête porte le titre blasphématoire de la gourmandise, qui s'oppose à la vertu de tempérance et conduit à donner le culte à l'idole ainsi exaltée de l'hédonisme, du matérialisme et du plaisir.
La tâche des loges maçonniques est d'agir aujourd'hui avec une grande astuce pour amener partout l'humanité à mépriser la sainte Loi de Dieu, à agir en opposition ouverte aux dix commandements, à supprimer le culte dû à Dieu seul pour le donner à de fausses idoles, qui sont exaltées et adorées par un nombre de plus en plus d'hommes, à savoir : la raison, la chair, l'argent, la discorde, la domination, la violence, le plaisir.
Les âmes sont ainsi précipitées dans le ténébreux esclavage du mal, du vice et du péché, et, au moment de la mort et du jugement de Dieu, dans l'étang de feu éternel qu'est l'Enfer.
Vous comprenez maintenant comment, en ces temps, à l'encontre de l'attaque terrible et rusée de la bête noire, c'estàdire de la Franc maçonnerie, mon Cœur Immaculé devient votre refuge et la route sûre qui vous conduit à Dieu.
Dans mon Cœur Immaculé est tracée la tactique employée par votre Maman du Ciel pour combattre et vaincre la trame sournoise employée par la Bête noire.
Voilà pourquoi Je forme tous mes enfants et les aide à observer les dix commandements de Dieu, à vivre l'Évangile à la lettre, à s'approcher souvent des sacrements, surtout ceux de la pénitence et de la communion eucharistique, comme aides nécessaires pour demeurer dans la grâce de Dieu ; Je les aide à exercer fortement les vertus pour marcher toujours sur la route du bien, de l'amour, de la pureté et de la sainteté.
Ainsi, Je me sers de vous, mes petits enfants qui vous êtes consacrés à Moi, pour démasquer toutes ces embûches sournoises que la bête noire vous tend et pour rendre finalement vaine la grande attaque que la Francmaçonnerie a lancée aujourd'hui, contre le Christ et son Église. Et à la fin, surtout dans sa plus grande défaite, apparaîtra dans toute sa splendeur le triomphe de mon Cœur Immaculé dans le monde.
13 juin 1989, anniversaire de la deuxième apparition de Fatima
La bête semblable à un agneau.
« Fils de prédilection, vous commémorez aujourd'hui ma seconde Apparition, survenue dans la pauvre Cova da Iria à Fatima, le 13 Juin 1917.
Je vous ai alors déjà prédit ce que vous vivez en ces tempsci. Je vous ai annoncé la grande lutte entre Moi, la Femme revêtue de soleil, (Ap. 12.1) et l'énorme Dragon rouge, qui a porté l'humanité à vivre sans Dieu.
Je vous ai aussi prédit le travail sournois et ténébreux, accompli par la Francmaçonnerie pour vous éloigner de l'observance de la Loi de Dieu et vous rendre ainsi victimes des péchés et des vices.
En tant que Maman, J'ai surtout voulu vous avertir du grand danger qui menace aujourd'hui l'Église à cause des nombreuses attaques diaboliques qui cherchent à la détruire.
Pour atteindre ce but, vient de la terre, au secours de la Bête noire montée de la mer, une Bête qui a deux cornes, semblables à celles d'un agneau. (Ap. 13.11)
L'agneau a toujours été, dans la divine Écriture, le symbole du sacrifice.
La Bête porte sur la tête deux cornes semblables à celles d'un agneau.
Au symbole du sacrifice est intimement lié celui du sacerdoce : les deux cornes. Dans l'Ancien Testament, le Grand Prêtre portait un couvrechef à deux cornes.
La Bête noire, semblable à une panthère, indique la Franc maçonnerie ; la bête à deux cornes, semblable à un agneau, indique la Francmaçonnerie infiltrée au sein de l'Église, c'estàdire la Franc-maçonnerie ecclésiastique, qui s'est diffusée surtout parmi les Membres de la Hiérarchie.
Cette infiltration maçonnique, à l'intérieur de l'Église, vous a déjà été prédite par Moi à Fatima, lorsque Je vous ai annoncé que Satan s'introduirait jusqu'au sommet de l'Église.
Si la tâche de la Francmaçonnerie est de conduire les âmes à la perdition, en les conduisant au culte de fausses divinités, le but de la Francmaçonnerie ecclésiastique est, par contre, de détruire le Christ et son Église, en construisant une nouvelle idole, c'estàdire un faux Christ et une fausse Église.
– Jésus Christ est le Fils du Dieu vivant ; il est le Verbe incarné ; il est vrai Dieu et vrai homme, puisqu'il unit dans sa personne divine la nature humaine et la nature divine. -
Alors, la Francmaçonnerie ecclésiastique cherche à obscurcir sa divine Parole par des interprétations naturelles et rationalistes, et, dans la tentative de la rendre plus compréhensive et mieux écoutée, elle la vide de tout contenu surnaturel.
Ainsi, les erreurs se répandent partout dans l'Église Catholique elle même ; à cause de la diffusion de ces erreurs, beaucoup aujourd'hui s'éloignent de la vraie foi, réalisant ainsi la prophétie que Je vous ai faite à Fatima : « Des temps viendront où beaucoup perdront la vraie foi. »
La perte de la foi est une apostasie. La Francmaçonnerie ecclésiastique agit de manière sournoise et diabolique pour conduire tout le monde à l'apostasie.
Jésus est la Vie, car il donne la Grâce.
Le but de la franc-maçonnerie ecclésiastique est que de justifier le péché, de le présenter non plus comme un mal, mais comme une valeur et un bien.
On conseille ainsi de le commettre comme un moyen de satisfaire les exigences de sa propre nature, et on détruit ainsi la racine d'où peut naître le repentir ; et l'on dit qu'il n'est plus nécessaire de le confesser.
Un fruit pernicieux de ce cancer maudit, qui s'est diffusé dans toute l'Église, est la disparition, partout de la confession individuelle. Les âmes sont portées à vivre dans le péché, en refusant le don de la Vie que Jésus nous a offerte.
Jésus est la Voie qui mène au Père par le moyen de l'Évangile.
La Francmaçonnerie ecclésiastique favorise les exégèses qui en donnent des interprétations rationalistes et naturelles par le moyen de l'application des divers genres littéraires, de sorte qu'Il se retrouve déchiré dans toutes ses parties. On en arrive à la fin à nier la réalité historique des miracles et de la résurrection du Christ et, à mettre en doute la divinité ellemême de Jésus et sa mission salvifique.
– Après avoir détruit le Christ historique, la Bête à deux cornes semblable à un agneau cherche à détruire le Christ mystique qui est l'Église.
L'Église instituée par le Christ est unique : c'est l'Église sainte, catholique, apostolique, une, fondée sur Pierre. Comme Jésus, de même l'Église fondée par Lui et qui forme son corps mystique est elle aussi vérité, vie et voie.
L'Église est vérité, parce que c'est à elle seule que Jésus a confié de garder, dans son intégrité, tout le dépôt de la foi. Il l'a confié à l'Église hiérarchique, c'estàdire au Pape et aux Évêques unis à lui.
La Francmaçonnerie ecclésiastique cherche à détruire cette réalité par le faux œcuménisme, qui porte à l'acceptation de toutes les Églises chrétiennes, en affirmant que chacune d'entre elles possède une partie de vérité.
Elle cultive le dessein de fonder une Église œcuménique universelle, formée par la fusion de toutes les confessions chrétiennes, parmi lesquelles aussi l'Église Catholique.
L'Église est vie parce qu'elle donne la Grâce et elle seule possède les moyens efficaces de la grâce que sont les sept sacrements. Elle est vie spécialement parce qu'à elle seule a été donné le pouvoir de faire l'Eucharistie, par le moyen du sacerdoce ministériel et hiérarchique. Dans l'Eucharistie, Jésus Christ est réellement présent avec son Corps glorieux et sa Divinité.
Alors la Franc-maçonnerie ecclésiastique cherche de tant de manières sournoises, à attaquer la piété ecclésiale envers le sacrement de l'Eucharistie. Elle en valorise seulement l'aspect de la Cène ; elle cherche à en minimiser l'aspect de Sacrifice et à nier la présence réelle et personnelle de Jésus dans les Hosties consacrées.
Dans ce but ont été graduellement supprimés tous les signes extérieurs, qui manifestent la foi en la présence réelle de Jésus dans l'Eucharistie, comme les génuflexions, les heures d'adoration publique, la sainte coutume d'entourer le Tabernacle de lumières et de fleurs.
L'Église est voie parce qu'elle conduit au Père, par le Fils, dans l'EspritSaint, sur le chemin de la parfaite unité. Comme le Père et le Fils sont Un, ainsi vous devez être un entre vous.
Fils de prédilection, Je vous ai invités à vous consacrer à mon Cœur Immaculé et à entrer dans ce refuge maternel, surtout pour être préservés et défendus contre cette terrible embûche.
Voilà pourquoi Je vous ai invités, dans l'acte de consécration de mon Mouvement, à renoncer à toute aspiration de faire carrière.
Vous pouvez ainsi vous soustraire à l'embûche la plus forte et la plus dangereuse dont se sert la Franc-maçonnerie pour associer à sa secte secrète tant de mes fils de prédilection.
Je vous porte à un grand amour envers Jésus vérité, en faisant de vous de courageux témoins de la foi ; envers Jésus vie, en vous portant à une grande sainteté ; envers Jésus voie, en vous demandant d'être dans la vie uniquement l'Évangile vécu et annoncé à la lettre.
Ensuite, je vous conduirai au plus grand amour pour l'Église.
- Je vous ferai aimer l'Église-Vérité en faisant de vous de forts annonciateurs de toutes les vérités la foi catholique, alors que vous vous opposez, avec force et courage, à toutes les erreurs.
Je vous rends ministres de l'ÉgliseVie, en vous aidant à être des Prêtres fidèles et saints. Soyez toujours disponibles pour les besoins des âmes ; prêtezvous, avec une généreuse abnégation, au ministère de la Réconciliation et soyez des flammes ardentes d'amour et de zèle envers Jésus présent dans l'Eucharistie.
Qu'on revienne dans vos Églises à de fréquentes heures d'adoration publique et de réparation envers le très Saint Sacrement de l'autel.
Ainsi, à la force ténébreuse qu'exerce aujourd'hui la Francmaçonnerie ecclésiastique pour détruire le Christ et son Église, J'oppose la forte splendeur de ma cohorte sacerdotale et fidèle, pour que le Christ soit aimé, écouté et suivi par tous et que son Église soit de plus en plus aimée, défendue et sanctifiée.
17 juin 1989
Le numéro de la bête : 666.
« Fils de prédilection, vous comprenez maintenant le dessein de votre Maman du Ciel, la Femme revêtue de soleil (Ap 12.1), qui combat avec sa cohorte dans la grande lutte contre toutes les forces du mal, pour obtenir sa victoire dans la parfaite glorification de la Très Sainte Trinité.
Combattez avec Moi, petits enfants, contre le Dragon, (Ap 12.3) qui cherche à dresser toute l'humanité contre Dieu.
Combattez avec Moi, petits enfants, contre la Bête noire (Ap 13.2), la Franc maçonnerie, qui veut conduire les âmes à la perdition.
Combattez avec Moi, petits enfants, contre la Bête semblable à un agneau, (Ap 13.11) la Francmaçonnerie qui s'est infiltrée à l'intérieur de la vie ecclésiale pour détruire le Christ et l'Église.
Et pour atteindre ce but, elle veut construire une nouvelle idole, c'estàdire un faux Christ et une fausse Église.
– La Francmaçonnerie ecclésiastique reçoit ordres et pouvoir des diverses loges maçonniques et travaille à amener secrètement tout le monde à faire partie de ces sectes secrètes.
Elle sollicite ainsi les ambitieux par les perspectives de carrières faciles ; elle comble de biens les affamés d'argent ; elle aide ses membres à briguer et à occuper les postes les plus importants, tandis qu'elle marginalise de manière sournoise mais décidée tous ceux qui refusent de participer à son dessein.
En effet la Bête semblable à un agneau exerce tout le pouvoir de la première Bête, en sa présence ; elle contraint la terre et tous ses habitants à adorer la première Bête.
La Francmaçonnerie ecclésiastique a réussi même à construire une statue en l'honneur de la Bête et contraint tout le monde à adorer cette statue (Ap 13.14).
Mais, selon le premier commandement de la sainte Loi du Seigneur, c'est Dieu seul qu'il faut adorer ; à lui seul est due toute forme de culte. Alors, on remplace DIEU par une IDOLE puissante, forte, dominatrice. Une idole puissante au point de faire mettre à mort tous ceux qui n'adorent pas la statue de la Bête. Une idole forte et dominatrice au point de faire en sorte que tous, petits et grands, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, reçoivent une marque sur la main droite et sur le front, et que personne ne peut acheter ou vendre sans avoir cette marque, c'estàdire le nom de la Bête et le nombre de son nom.
Comme Je vous l'ai déjà révélé dans le message précédent, cette grande idole, construite pour être adorée et servie par tous, est un faux Christ et une fausse Église.
Mais quel est son nom ?
– Au chapitre 13 de l'Apocalypse, il est écrit : « Ici réside la sagesse. Celui qui a de l'intelligence, qu'il calcule le nombre de la Bête : il représente un nom d'homme. Et ce chiffre est 666. (Ap 13.18)»
Par l'intelligence, illuminée par la lumière de la divine Sagesse, on réussit à déchiffrer du nombre 666 le nom d'un homme ; et ce nom, indiqué par ce chiffre, est celui de L'ANTÉCHRIST.
… Le nombre 666, indiqué une fois, c'estàdire par un, exprime l'année 666.
En cette période historique, l'Antéchrist se manifeste à travers le phénomène de l'Islam, qui nie directement le mystère de la Divine Trinité et la Divinité de Notre Seigneur Jésus Christ.
L'islamisme, avec sa force militaire, se déchaîne partout, détruisant toutes les anciennes communautés chrétiennes ; il envahit l'Europe et ce n'est que par ma maternelle et extraordinaire intervention, sollicitée fortement par le SaintPère, qu'il ne réussit pas à détruire complètement la chrétienté.
Le 666 indiqué deux fois, c'estàdire par 2, exprime l'année 1332.
En cette période historique, l'Antéchrist se manifeste par une attaque radicale contre la foi en la Parole de Dieu.
A travers les philosophes, qui commencent à donner une valeur exclusive à la science, puis à la raison, on tend graduellement à constituer comme critère unique de vérité la seule intelligence humaine. Naissent alors les grandes erreurs philosophiques, qui se prolongent à travers les siècles jusqu'à nos jours.
L'importance exagérée donnée à la raison, comme critère exclusif de vérité, conduit nécessairement à la destruction de la foi en la Parole de Dieu.
De fait, avec la réforme protestante, on refuse la Tradition comme source de la divine Révélation ; et l'on n'accepte plus que la Sainte Écriture.
Mais celleci doit aussi être interprétée par la raison, et l'on refuse obstinément le Magistère authentique de l'Église hiérarchique, à qui le Christ a confié la tâche de garder le dépôt de la Foi. Chacun est libre de lire et de comprendre la Sainte Écriture selon son interprétation personnelle. De cette manière, la foi dans la Parole de Dieu est détruite.
L'œuvre de l'Antéchrist en cette période historique est la division de l'Église, la formation, par conséquent, de nouvelles et nombreuses confessions chrétiennes, qui sont poussées graduellement à une perte de plus en plus étendue de la vraie foi en la Parole de Dieu.
Le 666, indiqué trois fois, c'estàdire par 3, exprime l'année 1998.
En cette période historique, la Francmaçonnerie, aidée par la Franc maçonnerie ecclésiastique, réussira dans son grand objectif : construire une idole à mettre à la place du Christ et de l'Église.
Par conséquent, la statue construite en l'honneur de la première Bête pour être adorée de tous les habitants de la terre et qui marquera de son sceau (Ap 13.16) tous ceux qui voudront acheter ou vendre, est celle de l'ANTÉCHRIST.
Vous serez ainsi parvenus au sommet de la purification, de la grande tribulation et de l'apostasie. (2 Tess. 2,3).
Celleci sera alors généralisée parce que presque tous suivront le faux Christ et la fausse Église.
Sera ouverte alors la porte pour l'apparition de l'homme ou de la personne même de l'ANTÉCHRIST (2 Tess. 2,3).
Voilà pourquoi, fils de prédilection, J'ai voulu vous éclairer sur les pages de l'Apocalypse, qui se réfèrent aux temps que vous vivez.
Pour vous préparer avec Moi à la partie la plus douloureuse et décisive de la grande lutte qui se déroule entre votre Maman du Ciel et toutes les forces du mal qui se sont déchaînées.
Courage ! Soyez forts, mes petits enfants. A vous revient la tâche, en ces années difficiles, de rester fidèles au Christ et à son Église, en supportant hostilités, luttes et persécutions.
Mais vous êtes la part précieuse du petit troupeau, dont la tâche est de combattre et de vaincre à la fin la force puissante de l'Antéchrist.
Tous, Je vous forme, vous défends et vous bénis. »
28 juin 1989
Le témoignage de Jésus.
« Fils de prédilection, avec quel amour Je vous regarde et comme mon Cœur Douloureux est consolé par votre Cénacle continu, qui répète ici la réalité de celui de Jérusalem !
Vous vous recueillez dans une prière continuelle, intense, faite avec Moi.
Comme J'apprécie la prière de la Liturgie des Heures, le Rosaire complet que vous récitez, l'Adoration Eucharistique, la concélébration solennelle de la Messe, qui constitue le cœur de tout le Cénacle !
Satan se déchaîne contre vous parce que vous formez mon talon, c'estàdire la partie la plus faible et fragile de Moimême, et parce que vous êtes ma descendance. Ainsi, il vous tend aujourd'hui avec force des embûches et il se déchaîne contre tous par toutes sortes de tentations et de persécutions.
Restez sereins. Ayez confiance en Moi.
Vous vivez les temps de la bataille et vous devez combattre pour ma victoire. C'est pourquoi Je vous invite aujourd'hui à posséder tous le témoignage de Jésus. (Apocalypse 12,11)
Conservez le témoignage de Jésus en ces temps de la grande tribulation.
Les jours prédits par l'Évangile et par l'Apocalypse sont venus. Les forces du mal, unies par la puissance de celui qui s'oppose au Christ, feront de grands prodiges dans le Ciel et sur la terre, au point de séduire une grande partie de l'humanité.
Vous, restez fermes dans votre témoignage héroïque à Jésus et combattez avec Moi contre la force puissante de celui qui se manifeste comme l'ennemi du Christ.
A la fin, vous pourrez contempler avec joie ma grande victoire dans le glorieux triomphe du Christ.
Je vous bénis tous avec ceux qui vous sont chers ; Je bénis les âmes qui vous sont confiées, votre ministère sacerdotal, et J'accueille dans mes mains toutes les intentions de bien que vous portez dans votre cœur. »
15 août 1989, fête de l'Assomption de la Très Sainte Vierge
Ici doit se manifester la constance des Saints
« Vous me contemplez aujourd'hui, Moi, votre Maman du Ciel, entrée dans la gloire du Paradis avec mon âme et dans la splendeur de mon Corps glorieux.
Je suis la Femme revêtue de soleil. Je suis votre Céleste Chef. Je suis la Reine de tous les Saints.
ContemplezMoi comme le signe de votre ferme espérance et de votre consolation, ces temps de la purification, de l'apostasie et de la grande tribulation.
Les temps sont venus de la lutte et de la grande conquête de la part du Dragon, de la Bête qui vient de la terre et de la Bête qui vient de la mer.
Ce sont donc les temps où l'on construit une civilisation sans Dieu et où l'on conduit toute l'humanité à vivre sans Lui.
Ce sont les temps où Satan et les forces diaboliques se font adorer par un nombre d'hommes de plus en plus grand ; et ainsi s'accroît la diffusion du culte satanique, des sectes et des messes noires.
Ce sont les temps où se construit une idole (Ap 13,14) à mettre à la place du vrai Dieu et de la véritable Église ; et cette idole est un faux Christ et une fausse Église.
Ce sont les temps où tous ceux qui suivront cette idole seront marqués de son sceau sur le front et sur la main (Ap 13,16).
Ce sont les temps où les fidèles disciples de l'Agneau seront soumis à la marginalisation, aux persécutions, à la prison et à la mort (Ap 13,9).
Ce sont donc les temps de votre constance.
Ici doit se montrer la constance des Saints.
Ici doit se montrer la constance (Ap 14,12) de ceux qui appartiennent au Seigneur, mettent en pratique les commandements de Dieu et restent fidèles à Jésus.
Ici doit se montrer la constance de ceux qui seront persécutés et conduits au martyre, parce que sont bienheureux ceux qui meurent dans le Seigneur et trouvent repos de leurs fatigues ; et le bien qu'ils ont fait les accompagne.
Ici doit se montrer la constance de ceux qui n'adorent pas la Bête et ne se laissent pas marquer de son sceau diabolique.
Ceux qui, au contraire, adoreront la Bête et sa statue et qui recevront son sceau sur le front et sur la main, boiront le vin de la colère de Dieu, versé dans le calice de son terrible châtiment ; ils seront torturés en présence de l'Agneau et des saints Anges par le feu et le soufre.
Ici doit se montrer la constance de ceux qui portent écrit sur leur front le nom de l'Agneau et le nom de son Père, parce qu'ils n'ont pas trahi leur Dieu et que, dans leur langage, il n'y a jamais eu de mensonge et qu'ils suivent l'Agneau partout où il va.
Ici doit se montrer la constance de tous mes petits enfants, que J'appelle à se consacrer à mon Cœur Immaculé, pour vivre avec Moi les moments conclusifs de la bataille et de la chute de Babylone, lorsque la vigne de la terre sera vendangée et que les grappes seront jetées dans la cuve du pressoir, qui représente le grand châtiment de Dieu.
C'est pourquoi Je vous invite tous aujourd'hui à me contempler, Moi, votre Maman du Ciel, dans la splendeur de mon Corps glorieux, pour que ma lumière vous illumine, mon Cœur Immaculé vous enserre en son sein, mon amour maternel vous soutienne et vous aide à être en ces temps des témoins courageux et constants face à l'Église et à toute l'humanité. »
8 septembre 1989, Nativité de la Sainte Vierge Marie
La marque sur le front et sur la main.
« C'est aujourd'hui la fête de la naissance de votre Maman du Ciel, mes bienaimés et fils consacrés à mon Cœur Immaculé.
Vivez-la dans la joie et dans la paix, dans le silence et dans la prière, dans la confiance et dans un filial abandon.
Laissezvous marquer par Moi de mon sceau maternel.
Ce sont les temps où les partisans de celui qui s'oppose au Christ sont marqués de son sceau sur le front et sur la main.
Le sceau sur le front et sur la main est l'expression d'une totale dépendance de la part de celui qui est marqué de ce signe.
Ce signe indique celui qui est ennemi du Christ, c'estàdire l'Antéchrist, et son sceau, qui est imprimé, signifie la totale appartenance de la personne ainsi marquée à la cohorte de celui qui s'oppose au Christ et lutte contre sa domination divine et royale.
Le front indique l'intelligence, parce que l'esprit est le siège de la raison humaine.
La main exprime l'activité humaine, parce que c'est avec ses mains que l'homme agit et travaille.
C'est donc la personne qui est marquée du sceau de l'Antéchrist dans son intelligence et dans sa volonté.
Celui qui se laisse marquer du sceau sur le front est amené à accueillir la doctrine de la négation de Dieu, du refus de sa Loi, de l'athéisme, qui en ces temps, est de plus en plus diffusé et proclamé.
Il est ainsi poussé à suivre les idéologies aujourd'hui à la mode et à se faire le propagateur de toutes les erreurs.
Celui qui se laisse marquer du sceau sur la main est obligé d'agir de manière autonome et indépendante de Dieu, en ordonnant sa propre activité à la recherche d'un bien uniquement matériel et terrestre.
Il soustrait ainsi son action au dessein du Père, qui veut l'illuminer et la soutenir par sa divine Providence ; il soustrait son action à l'amour du Fils qui fait de l'effort humain un moyen précieux pour sa propre rédemption et sanctification ; il soustrait son action à la puissance de l'Esprit qui agit partout pour renouveler intérieurement chaque créature.
… J'imprime mon sceau sur votre front par le signe très saint de la Croix de mon Fils Jésus.
J'ouvre ainsi l'intelligence humaine à accueillir sa divine Parole, à l'aimer, à la vivre.
Je vous amène à vous confier totalement à Jésus, qui vous l'a révélée ; et Je fais de vous aujourd'hui des témoins courageux de la foi.
A ceux qui sont marqués sur le front du sceau blasphématoire, J'oppose mes fils marqués de la Croix de Jésus Christ.
Et puis, J'ordonne toute votre activité à la parfaite glorification de la Très Sainte Trinité.
C'est pourquoi J'imprime mon sceau sur votre main, qui est le signe du Père, du Fils et du Saint Esprit.
Mes fils de prédilection, laissezvous tous marquer sur le front et sur la main de mon sceau maternel, en ce jour où, rassemblés avec amour autour de mon berceau, vous célébrez la fête de la naissance terrestre de votre Maman du Ciel. »
15 septembre 1989, fête de Notre-Dame des Douleurs
Grande est ma douleur
« Participez, fils de prédilection, à ma douleur. Je suis votre Mère douloureuse. (Ap 12,2) Mon Cœur Immaculé est transpercé d'épines nombreuses et douloureuses.
La domination de mon Adversaire s'est intensifiée de jour en jour et son pouvoir s'étend dans les cœurs et dans les âmes.
Une épaisse ténèbre est désormais descendue sur le monde. C'est la ténèbre du refus obstiné de Dieu.
C'est la ténèbre du péché, qui est commis, justifié et qui n'est plus confessé.
C'est la ténèbre de la luxure et de l'impureté
C'est la ténèbre de l'égoïsme effréné et de la haine, de la division et de la guerre.
C'est la ténèbre de la perte de la foi et de l'apostasie.
Dans le calice de mon Cœur Immaculé, Je recueille encore aujourd'hui toute la douleur de mon Fils Jésus, qui revit mystiquement les heures sanglantes de son agonie.
Un nouveau Gethsémani pour Jésus c'est de voir aujourd'hui son Église si violée et si déserte, où la majeure partie des Pasteurs dort dans l'indifférence et la tiédeur, tandis que d'autres répètent le geste de Judas et trahissent en raison de leur soif de pouvoir et d'argent.
Le Dragon exulte devant l'ampleur de sa conquête, réalisée avec l'aide de la Bête noire et de la Bête semblable à un agneau, en ces jours où le Diable s'est déchaîné contre vous, sachant qu'il lui reste peu de temps. C'est pourquoi sont venus aussi les jours de ma grande douleur.
… Alors, Je vous demande aujourd'hui, à vous, fils consacrés à mon Cœur Immaculé, ce qu'en ce lieu même en mai 1917, J'ai demandé à mes trois petits enfants Lucie, Jacinthe et François, auxquels Je suis apparue.
Voulezvous vous offrir en victimes au Seigneur, sur l'autel de mon Cœur Immaculé, pour le salut de tous mes pauvres enfants pécheurs ?
Si vous accueillez ma requête, vous devez faire ce que Je vous demande maintenant.
Priez toujours plus, spécialement le Saint Rosaire. Faites de fréquentes heures d'adoration et de réparation eucharistique.
Accueillez avec amour toutes les souffrances que le Seigneur vous envoie.
Diffusez sans peur les messages que Je vous donne comme Céleste Prophétesse en ces derniers temps.
Si vous saviez le châtiment qui vous attend, si vous fermez encore la porte de vos cœurs à la voix angoissée de votre Maman du Ciel !
Car, le divin Cœur de mon Fils Jésus a confié à mon Cœur Immaculé la tentative ultime et extrême pour vous conduire tous au salut. »
13 octobre 1989, anniversaire de la dernière apparition à Fatima
L'Ange du premier fléau
« Vous rappelez aujourd'hui ma dernière apparition, survenue à Fatima le 13 Octobre 1917, confirmée par le miracle du soleil.
Contemplez de plus en plus la Femme revêtue de soleil, dont la tâche est de préparer l'Église et l'humanité à la venue du grand jour du Seigneur.
Les temps de la bataille décisive sont venus. Sur le monde est descendue l'heure de la grande tribulation, parce que les Anges du Seigneur sont envoyés avec leurs fléaux pour châtier la terre.
Que de fois Je vous ai invités à marcher sur la route de la mortification des sens, de la maîtrise de vos passions, de la modestie, du bon exemple, de la pureté et de la sainteté !
Mais, l'humanité n'a pas accueilli mon invitation et a continué à désobéir au sixième commandement de la Loi du Seigneur, qui prescrit de ne pas commettre des actes impurs.
Bien plus, on a voulu exalter une telle transgression et la proposer comme la conquête d'une valeur humaine et d'une nouvelle manière d'exercer sa liberté personnelle.
On en est ainsi arrivé aujourd'hui à légitimer comme bons tous les péchés d'impureté.
On a commencé par corrompre la conscience des petits enfants et des jeunes, en les conduisant à la conviction que les actes impurs commis seuls ne sont plus des péchés ; que les relations sexuelles entre fiancés avant le mariage sont permises et bonnes ; que les familles peuvent se comporter librement et recourir aussi aux moyens qui empêchent les enfants de naître.
On en est arrivé à la justification et à l'exaltation des actes impurs contre nature et même à proposer des lois qui mettent sur le même pied que la famille la vie commune entre homosexuels.
Jamais comme aujourd'hui, l'immoralité, l'impureté et l'obscénité n'ont été objets de propagande continuelle à travers la presse et tous les moyens de communication sociale.
La télévision surtout est devenue l'instrument pervers de ce bombardement quotidien d'images obscènes, destinées à corrompre la pureté de l’esprit et du cœur de tous.
Les endroits de divertissement, en particulier les cinémas et les discothèques, sont devenus lieux de profanation publique de la dignité humaine et chrétienne.
C'est le temps où le Seigneur notre Dieu est continuellement et publiquement offensé par les péchés de la chair.
La divine Écriture vous a déjà avertis que celui qui pèche par la chair, trouve dans sa chair même sa juste punition.
C'est ainsi qu'est venu le temps où l'Ange du premier fléau passe sur le monde pour qu'il soit châtié selon la volonté de Dieu.
Le premier fléau ce sont les tumeurs malignes (Ap. 16,2) et toutes sortes de cancers, contre lesquels la science ne peut rien faire, malgré les progrès dans tous les secteurs ; des maladies qui se répandent de plus en plus et frappent le corps humain, en le dévastant par des plaies très douloureuses et malignes.
Fils de prédilection, pensez à la diffusion de ces maladies inguérissables partout dans le monde et aux millions de morts qu'elles causent.
Le premier fléau est la nouvelle maladie du sida, qui frappe surtout mes pauvres enfants victimes de la drogue, des vices et des péchés impurs contre nature.
Votre Maman du Ciel veut être pour tous aide, soutien, réconfort et espérance, en ces temps où l'humanité est frappée par ce premier fléau. C'est pourquoi Je vous invite à marcher sur la route du jeûne, de la mortification et de la pénitence.
Aux petits enfants Je demande de croître dans la vertu de la pureté ; Je souhaite que, dans ce chemin difficile, ils soient aidés par les parents et les éducateurs.
Aux jeunes Je demande de se former à la domination de leurs passions par la prière et la vie d'union avec Moi ; et qu'ils renoncent à aller au cinéma et dans les discothèques, où il y a un danger grave et continuel d'offenser cette vertu qui est si chère à mon Cœur Immaculé.
Aux fiancés, Je demande de s'abstenir de toute relation avant le mariage.
Aux familles chrétiennes Je demande de se former à l'exercice de la chasteté conjugale ; et qu'elles n'emploient jamais des moyens artificiels pour empêcher la vie, selon l'enseignement du Christ, que l'Église propose encore aujourd'hui avec une sagesse éclairée.
Combien Je désire des Prêtres la scrupuleuse observance du célibat, et des Religieux la pratique fidèle et austère de leur vœux de chasteté !
A mes pauvres enfants, frappés par le premier fléau de la plaie douloureuse et maligne, Je me présente comme une Maman miséricordieuse qui soulage et réconforte, qui porte à l'espérance et à la paix.
Je leur demande d'offrir leurs souffrances en esprit de réparation, de purification et de sanctification.
… Ainsi, en ces temps où l'humanité est frappée par le premier fléau, Je vous invite tous à me contempler, Moi, votre Maman du Ciel, pour être réconfortés et aidés. »
1 novembre 1989, fête de la Toussaint
La nouvelle Jérusalem.
« C'est la fête aujourd'hui de tous les Saints et demain, vous commémorerez tous ceux qui se sont sauvés mais qui sont encore plongés dans la souffrance purificatrice du Purgatoire. En ces temps de la grande purification doit être fortement vécue par vous la Communion des Saints. Je suis la Reine de tous les Saints. Je suis le Chef d'une cohorte unique.
– C'est aux Anges du Seigneur que J'ai confié la tâche de répondre avec force et puissance à toutes les embûches que vous tendent chaque jour le Dragon, la Bête noire, la Bête semblable à un agneau et les esprits malins.
Combien est grand aujourd'hui leur céleste pouvoir, parce qu'ils sont envoyés par Moi pour combattre la tactique de mon Adversaire, qui consiste à éloigner tant de mes pauvres enfants de l'adoration due à Dieu seul, par la diffusion de plus en plus grande du culte satanique et des messes noires !
A cette action perverse et blasphématoire des démons, les Anges répondent par leur acte perpétuel, profond et incessant d'adoration et de glorification du Seigneur.
– Aux dangers qu'en ces temps les méchants vous dressent, cherchant à parsemer d'obstacles, de difficultés, d'oppositions sournoises la route que vous devez parcourir, les Saints du Paradis répondent par leur puissante assistance et intercession.
Les complots cachés et obscurs que la Francmaçonnerie ourdit contre vous pour vous faire tomber dans ses filets, sont dévoilés et détruits par les Saints, qui font descendre du Paradis une forte lumière, qui vous enveloppe pour parfumer de foi, d'espérance, d'amour, de pureté et de sainteté toute votre existence.
La communion de vie avec les Saints du Paradis est le remède que Je vous donne contre les dangers sournois et si insidieux que la Bête noire de la Francmaçonnerie vous tend aujourd'hui.
– Contre les difficultés, les dérisions, les mises à l'écart, que la Bête semblable à un agneau suscite contre vous, mes fils de prédilection, recourez à une perpétuelle union de prière avec les Âmes saintes du Purgatoire.
Cette communion de prière avec les Âmes du Purgatoire leur donne la lumière et le réconfort d'abréger le temps de leur purification et vous accorde, à vous, la sécurité et le courage de réaliser dans votre vie mon dessein, qui est de vous aider à accomplir à chaque instant la divine Volonté du Seigneur.
Je vous contemple avec joie aujourd'hui, réunis ensemble dans le céleste jardin de mon Cœur Immaculé, pour vivre cette réalité étonnante de la Communion des Saints, qui vous unit, vous aide, vous engage tous à combattre pour le triomphe plénier du Christ, dans l'avènement en ce monde de son règne glorieux d'amour, de sainteté, de justice et de paix.
Ainsi vous contribuez déjà à construire la nouvelle Jérusalem, la cité sainte, qui doit descendre du Ciel, comme une épouse parée pour son époux ; et vous formez la demeure de Dieu parmi les hommes, pour qu'ils deviennent tous son peuple, où toute larme sera essuyée par leurs yeux, où il n'y aura plus de mort, de deuil, de lamentation, d'affliction, parce que les choses anciennes seront passées. »
8 décembre 1989, fête de l'Immaculée Conception
Une couronne de douze étoiles.
« Fils de prédilection, vous contemplez aujourd'hui la blancheur immaculée de votre Maman du Ciel. Je suis l'Immaculée Conception. Je suis la seule créature exempte de toute tache de péché, de celle aussi du péché originel. Je suis toute belle : tota pulchra.
Laissezvous envelopper de mon manteau de beauté pour être vous aussi illuminés par mon éclat céleste, par ma lumière immaculée. Je suis toute belle, parce qu'appelée à être la Mère du Fils de Dieu et à former la pousse virginale d'où doit jaillir la Fleur divine. C'est pourquoi mon dessein s'insère dans le mystère même de votre salut.
Je suis annoncée dès le début comme l'ennemi de Satan, celle qui remportera sur lui la victoire totale. « Je mettrai l'inimitié entre toi et la Femme, entre ta descendance et la sienne. Elle t'écrasera la tête, tandis que tu essaieras de la mordre au talon. (Genèse 3,15)»
Je suis montrée à la fin comme la Femme revêtue de soleil, dont la tâche est de combattre contre le Dragon rouge et sa puissante armée, pour le vaincre, le lier et le chasser dans son royaume de mort, pour que sur le monde, seul, puisse régner le Christ.
Me voici donc présentée par la divine Écriture dans l'éclat de ma maternelle royauté : « Et un autre signe apparut dans le Ciel : une Femme, vêtue de soleil, avec la lune sous les pieds et sur la tête une couronne de douze étoiles. (Ap 12: 1). »
Autour de ma tête, il y a donc une couronne de douze étoiles. La couronne est le signe de la royauté.
… Les douze étoiles indiquent les douze tribus d'Israël, qui composent le peuple élu, choisi et appelé par le Seigneur à préparer la venue dans le monde du Fils de Dieu, du Rédempteur.
Puisque Je suis appelée à devenir la Mère du Messie.
… De fait, l'Église m'exalte par ces paroles : « Toi la gloire de Jérusalem, toi, la joie d'Israël, toi l'honneur de notre peuple ».
Les douze étoiles signifient aussi les douze Apôtres, qui sont le fondement sur lequel le Christ a fondé son Église.
Je me suis trouvée souvent avec eux pour les encourager à suivre Jésus et à croire en Lui, durant les trois années de sa mission publique.
A leur place, avec Jean, J'étais sous la Croix au moment de la crucifixion, de l'agonie et de la mort de mon Fils Jésus.
Avec eux, J'ai participé à la joie de sa Résurrection ; avec eux, recueillis dans la prière, J'ai assisté au moment glorieux de la Pentecôte.
Durant ma vie terrestre, Je suis restée auprès d'eux par la prière et ma présence maternelle pour les aider, les former, les encourager et les pousser à boire le calice que le Père Céleste avait préparé pour eux.
Je suis ainsi Mère et Reine des Apôtres, qui, autour de ma tête, forment douze étoiles lumineuses de ma royauté maternelle.
Je suis Mère et Reine de toute l'Église.
Les douze étoiles signifient encore une nouvelle réalité. L'Apocalypse me voit en effet comme un grand signe dans le Ciel : la Femme revêtue de soleil, qui combat le Dragon et sa puissante armée du mal.
Alors les étoiles autour de ma tête indiquent ceux qui se consacrent à mon Cœur Immaculé, font partie de ma cohorte victorieuse, se laissent guider par Moi pour combattre dans cette bataille et pour obtenir à la fin notre plus grande victoire.
Ainsi tous mes fils de prédilection et mes enfants consacrés à mon Cœur Immaculé, appelés à être aujourd'hui les apôtres des derniers temps, sont les étoiles les plus lumineuses de ma couronne royale.
Aussi, en la fête de mon Immaculée Conception, Je vous appelle tous à constituer une partie précieuse de ma couronne et à devenir les brillantes étoiles qui répandent partout dans le monde la lumière, la grâce, la sainteté, la beauté et la gloire de votre Maman du Ciel. »
24 décembre 1989, Nuit Sainte
Le temps est accompli.

... « Vous entrez désormais dans les événements qui vous préparent à son second Noël. Vous approchez du moment du glorieux retour du Christ. (Ap 20,4 ; Mt 24:37; 2 Thess. 2,1 ; Actes 1,19; 3:21). Aussi, ne vous laissez pas prendre par la peur, ni par la tristesse, ni par une vaine curiosité, ni par des inquiétudes inutiles.

Vivez avec la simplicité des petits, chaque moment de ce Nouvel Avent dans mon Cœur Immaculé et cherchez avec empressement à ouvrir les portes des hommes et des peuples au Christ qui vient.

Et ouvrez votre cœur à l'espérance pour accueillir avec joie l'annonce que Je vous fais aujourd'hui : le temps de son glorieux retour est sur le point de s'accomplir. »
31 décembre
Ouvrez vos cœurs.
"Ouvrez les cœurs de tous les hommes, afin qu'ils puissent accueillir le Christ qui vient, dans la splendeur de sa lumière, pour faire toutes choses nouvelles » (Ap 21,5).

-----------------------------------------------------------

D'autres Messages se rapportant aux événements de ces derniers temps se trouvent aux dates : 24/12/1078 ; 19/05/1991 ; 31/12/1992 ; 29/09/1994 ; 03/11/1995 ; 26/05/1996 ;
Ceux qui veulent approfondir le thème du "Retour ou Seconde venue de Jésus», voient : LA DEUXIEME VENUE DU SEIGNEUR JESUS S'APPROCHE

(Réélaboré du film en espagnol :
MARIA REVELA EL APOCALIPSIS al P. Gobbi
Ne nous laissez pas sucomber
Pourquoi le créateur nous a donnez le serpent comme modèle du mensonge et de ce fait lui a mis une langue finissant par deux ,n'a-t-il pas dit langue de vipères aux grand prêtres de Jérusalem .ceux qui vous disent que de toute façon vous serez sauvé sont des vipères ,qu'ils viennent du laïque ou de l'Eglise CATHOLIQUE ,pour eux c'est même pire .
Catholique et Français
Cher "Vaya_con_dios", si vous avez une petite 1/2h je vous conseille de lire ce texte hallucinant mais très sérieux qui raconte une histoire absolument authentique qui a trompé nombre d'excellents catholiques il y a quelques siècles; cet exemple est loin d'être le seul mais c'est l'un des plus effarants : ici. On savait autrefois très bien dans l'Eglise que Satan est prêt à perdre un peu pour …More
Cher "Vaya_con_dios", si vous avez une petite 1/2h je vous conseille de lire ce texte hallucinant mais très sérieux qui raconte une histoire absolument authentique qui a trompé nombre d'excellents catholiques il y a quelques siècles; cet exemple est loin d'être le seul mais c'est l'un des plus effarants : ici. On savait autrefois très bien dans l'Eglise que Satan est prêt à perdre un peu pour gagner BEAUCOUP... à son heure; si les personnes étaient un peu moins crédules, elles comprendraient que cet argument des "bons fruits" ne tient pas un instant devant les autres éléments (Foi vicieuse, mauvaise vie des "voyants" etc...) et peut être, au contraire un grosse ficelle pour attirer les gogos. P.S. = votre modestie et votre humilité me touchent beaucoup !
Vaya_con_dios
Bonjour @Catholique et Français 🤗
J'aime bien vos réponses, vous avez l'air d'un homme pieux et surtout, sensé, je dirais équilibré ! C'est rassurant. Comme je le disais à une dame bien gentille en tchat, je suis pas athée, je crois en Dieu, Jésus, Marie, les anges etc. Mais je suis pas pratiquant du coup je ferai l'affront à personne ici de me comparer à lui. Cette dame me parlait de …More
Bonjour @Catholique et Français 🤗
J'aime bien vos réponses, vous avez l'air d'un homme pieux et surtout, sensé, je dirais équilibré ! C'est rassurant. Comme je le disais à une dame bien gentille en tchat, je suis pas athée, je crois en Dieu, Jésus, Marie, les anges etc. Mais je suis pas pratiquant du coup je ferai l'affront à personne ici de me comparer à lui. Cette dame me parlait de Medjugorje, elle croit mordicus que c'est bien la vierge qui apparaît là bas, qu'il suffit de voir les bons fruits etc. Moi je crois pas que ces fruits soient une preuve, pas sûr non plus que le fait que l'église reconnaisse que tel apparition est vraie soit une garantie. Si on lit ce qu'on lit ici sur l'église et le pape, il tient le même discours que vous dites sur les religions qui seraient toutes égales devant Dieu. Du coup si l'église dit que Don Gobillo, O Citra et la Gospa sont vraies, on fait quoi ? On y croit ? Plus j'y pense et moins j'aimerais être à votre place, ça doit pas être facile de garder sa foi intacte... Je dis ça, la mienne a depuis longtemps défailli, pour d'autres raisons mais bon..
Catholique et Français
"Vaya_con_dios", je vous répète de nouveau que les temps que nous vivons ne sont pas ordinaires; les seules apparitions authentiques, authentifiées par les plus éclatants miracles depuis l'Antiquité, publiques et récentes de la Vierge Marie sont celles de Fatima, il y a exactement 100 ans. Il y a bien eu quelques autres apparitions, mais rares et d'intérêt local (L'Ile Bouchard pour la France …More
"Vaya_con_dios", je vous répète de nouveau que les temps que nous vivons ne sont pas ordinaires; les seules apparitions authentiques, authentifiées par les plus éclatants miracles depuis l'Antiquité, publiques et récentes de la Vierge Marie sont celles de Fatima, il y a exactement 100 ans. Il y a bien eu quelques autres apparitions, mais rares et d'intérêt local (L'Ile Bouchard pour la France en 1947 etc...). Les évènements de Fatima sont d'une telle importance, eschatologique, que le père du mensonge se déchaine comme jamais dans le passé, essayant de noyer la Vérité de Dieu dans un flot de fausses nouvelles, attirant hélas à lui des multitudes de naïfs avides de merveilleux : fausses doctrines, sectes, impostures de toutes sortes, communications "divines", faux messages ou fausses apparitions mêlant diaboliquement erreurs et Vérité (l'une des plus célèbres et des plus nocives étant la "gospa" de Medjugorje). Vous devez savoir, vous qui êtes loin de la Foi, que l'une des principales caractéristiques de Satan est d'être le "singe de Dieu" : ne pouvant contredire en face et frontalement la lumineuse Vérité, il la contrefait avec une habileté... diabolique. Si tout était simple... Evidemment, dans notre temps, ses attaques et ses contrefaçons (dans lesquelles il laisse tout de même toujours dépasser un bout de sa queue, comme à Medjugorje où la "gospa" a affirmé que toutes les religions sont égales devant Dieu, assertion monstrueuse) sont dirigées contre la Vierge Marie, dont il sait mieux que quiconque, qu'Elle doit bientôt l'écraser; ce n'est pas pour rien, "Vaya_con_dios", que Notre-Dame de Fatima a parlé avec insistance et à plusieurs reprises de "désorientation diabolique" pour notre temps ! Circonstance aggravante, depuis une cinquantaine d'années, Rome et la hiérarchie de l'Eglise, dont c'est pourtant la mission, ne démasque plus, ne met plus en garde et ne condamne plus (ou alors mollement et discrètement) ce pullullement d'impostures. Je termine enfin ce petit message un peu décousu en vous disant que toutes ces folies n'ont rien de surprenant car annoncées à l'avance dans les Ecritures et accessoirement par nombre de saints et de saintes canonisés depuis 2000 ans : il suffit de lire !
Vaya_con_dios
C'est pire que ce que j'imaginais ici, une ribambelle d'allumés qui "ont vu la vierge", comment vous voulez être pris au sérieux, franchement..?
Vaya_con_dios
Ah bah ça a pris moins de 3 min sur google "Don Gobbi position de l'église" et premier résultat : forumarchedemarie.forumperso.com/t2707-don-gobbi…
2 more comments from Vaya_con_dios
Vaya_con_dios
Bon je vais quand même faire une petite recherche google sur ce Don Gobbi..
Vaya_con_dios
Il délire pas un peu ce "don gobbillo" ? 😀
Bon sans rire, vous croyez pas que c'est plutôt lui qui nous a pondu un super exposé sur l'apocalypse, et pas la vierge Marie ? Je veux bien croire qu'il y a des gens qui sont inspirés au plus, ou qui ont certains dons de visionnaires au moins, mais ce qui me tane, c'est ces illuminés prêts à gobber n'importe quoi (sans jeu de mots).
Ne nous laissez pas sucomber
Regarder su You tub Signe apocalypse pour le 23 09 2017 le singe de notre sainte vierge ?
Ne nous laissez pas sucomber
Lecture pour les catholiques moderne ,et lisez jusqu'au bout.