Clicks575
fr.news
3

Scalfari : L'objectif de François est de créer une religion mondiale

François a souvent dit à l'athée italien Eugenio Scalfari, 96, qu'il voulait mettre fin aux "conflits" entre catholiques et protestants et rendre les différences entre eux "supportables".

Scalfari écrit (IlSussidiario.net, 20 novembre) qu'en fait, François est allé bien au-delà de ce "défi" et a également traité des religions non chrétiennes car Dieu est pour François "pas simplement chrétien".

La croyance de François qu'il n'y a "qu'un seul Dieu" qui est "le même partout" est pour Scalfari "révolutionnaire". Selon Scalfari, le but de François est de faire comprendre qu'"il n'y a qu'un seul Dieu et une seule religion".

#newsFcubehoiqk

Théophile Maizière
CE'ST BIEN CERTAIN. Il est sans cesse en contradiction avec l'enseignement CONSTANT de tous les (vrais) papes.

Ceci met chaque (vrai) catholique devant un choix:

ou bien le Saint Esprit est enfin venu éclairer l'Église, avec le Concile, après 1930 ans de ténèbres et il faut craindre pour le salut éternel de tous nos prédécesseurs catholiques,

ou bien c'est l'Église "d'avant" qui était dans la …More
CE'ST BIEN CERTAIN. Il est sans cesse en contradiction avec l'enseignement CONSTANT de tous les (vrais) papes.

Ceci met chaque (vrai) catholique devant un choix:

ou bien le Saint Esprit est enfin venu éclairer l'Église, avec le Concile, après 1930 ans de ténèbres et il faut craindre pour le salut éternel de tous nos prédécesseurs catholiques,

ou bien c'est l'Église "d'avant" qui était dans la vérité et le respect des enseignements du Christ., donc, François est le chef et le promoteur d'une fausse Église.

A part les murs qu'il occupe, quelle est sa légitimité ?

Le texte reproduit ci-dessous est très significatif de la doctrine "un dieu, des religions". Iln’est évidemment pas une définition ex cathedra qui obligerait les croyants, car Francesco ne le fait jamais vu que le dogme de l’infaillibilité pontificale le fait sourire, mais il distille le venin, par quelques paroles ici ou là, comme il le fait ce 14 mai :
C'est pourquoi aujourd'hui, nous tous, frères et soeurs, DE CHAQUE CONFESSION RELIGIEUSE, NOUS PRIONS DIEU. Peut-être quelqu'un dira-t-il: "C'est du relativisme religieux, on ne peut pas le faire". Mais comment on ne peut pas le faire! Prier le Père de tous? Chacun prie comme il sait le faire, comme il peut, COMME IL L'A APPRIS DANS SA PROPRE CULTURE. Nous ne prions pas l'un contre l'autre, une tradition religieuse contre une autre, non! NOUS SOMMES TOUS UNIS EN TANT QU'ÊTRES HUMAINS, COMME FRÈRES, EN PRIANT DIEU, SELON SA PROPRE CULTURE, SELON SA PROPRE TRADITION, SELON SES PROPRES CROYANCES, MAIS EN TANT QUE FRÈRES ET EN PRIANT DIEU, c'est l'important!
AveMaria44
🤮 🤮 🤮
Panetier
Ce dieu est sûrement grand horloger mais quand les minutes s'arrêteront, il ne restera que l’Éternité.
Il serait temps de s'en préoccuper.