Clicks1.2K
fr.news
2

La réforme de François : Des personnages "inquiétants" et "dangereux"

Le Cardinal Braz de Aviz et l'Archevêque Carballo, les meneurs de la Congrégation pour les religieux sont des "personnages inquiétants et dangereux", écrit MarcoTosatti.com (13 septembre).

Désormais, toutes les communautés de vieux rite sont sous leur commandement et on leur érige des "guillotines sacrées". Aviz se vante d'être un bâtard (sic !) descendant des rois du Portugal, a été affilié en tant que prêtre au mouvement des Focolari et à la théologie communiste de la libération et a été [donc] fait évêque et archevêque par Jean-Paul II.

Sa promotion à Rome en 2011 par Benoît XVI a surpris la nonciature brésilienne car ses obsessions pour l'économie ont laissé des souvenirs amers. Il a personnellement reconnu avoir couvert des prêtres qui avaient des enfants, dont son frère aujourd'hui décédé à qui il a confié une paroisse à Brasilia.

Carballo est devenu célèbre en tant que général des Franciscains (OFM) lorsqu'il a été responsable du plus grand scandale économique parmi les communautés religieuses (perte : 50 millions d'euros). L'affaire n'a - évidemment - jamais fait l'objet d'une enquête parce que des "libéraux" en étaient responsables.

À l'origine de l'affaire, des investissements liés à la drogue et aux armes. Carballo ne vit pas avec les Franciscains à proximité immédiate du Vatican mais dans un somptueux appartement sur le territoire du Vatican (Specola : "juste au cas où").

Récemment, Carballo a eu l'impudence de publier un document sur les lignes directrices pour la bonne administration des communautés religieuses...

Image: João Braz de Aviz, José Carballo © wikicommons, CC BY-SA, #newsUoxcdwixxp

Etienne bis
Vivement que le Bon Dieu libère son Eglise de ces cohortes de pourris. 😲 😡 😤
Siagrius
Quand le cœur d'un homme est pourri, tout devient permis.