12 à 17 ans de prison pour "climat de terreur et de crainte"

Le tribunal de Vila Nova de Famalicão, au Portugal, a infligé des peines de prison de 12 et 17 ans au père Joaquim Milheiro, 90 ans, ancien curé de paroisse, et à trois religieuses âgées de 70 à 75 ans "pour avoir réduit en esclavage" au moins neuf novices et sœurs, dont l'une s'est suicidée après avoir été forcée de manger du "caca de chien". Elle faisait partie de la communauté depuis vingt ans.

Les abus présumés ont eu lieu pendant trois décennies dans un monastère de la Fraternidad Misionera de Cristo Joven.

Selon DiariDeGirona.cat (1er juillet), le tribunal a considéré comme "avérés" un "climat de terreur et de peur" et les "agressions barbares" commises par les condamnés.

#newsEhcfcyapob
Ludovic 2Nîm
C'était annoncé dans le secret de la Salette que des gens viendraient pour pourrir les couvents de l'intérieur...
Joséphine Cyr shares this
2921
... l'une s'est suicidée après avoir été forcée de manger du "caca de chien".
blanche52
Est-ce possible ??
annemome
une femme de ma conniassance était obligée par son père de manger son vomi.... tout est possible à un tyran, hélas. sans parler de ces petites novices, données en pâture à certains évêques libidineux... Jeunes femmes priantes, mariées au Christ, vendues par leurs soeurs et. violées par leurs supérieurs.... oui, ça a existé, c'est à la retraite que la parole se libère.