Clicks569
AJPM
1

Le CONFINEMENT de la GRANDE-BRETAGNE sur le POINT de DEVENIR un ÉTAT POLICIER (Farage)

youtube.com/watch?v=wmexvAuV-FY

Le leader du Brexit, Nigel Farage, a averti que les confinements au Royaume-Uni poussent le pays vers un état policier à part entière, prédisant que la bataille pour retrouver les libertés individuelles sera plus difficile que de quitter l’Union européenne.

M. Farage a déclaré qu’il est peu probable que le gouvernement britannique abandonne les pouvoirs d’urgence qu’il a accumulés pendant la crise du coronavirus.

“Une fois que l’État aura pris le pouvoir, comment pourrons-nous le récupérer ? Avons-nous assez de députés indépendants à Westminster pour défier l’exécutif une fois la crise passée et dire que ces pouvoirs doivent être rendus, que ces libertés doivent revenir au peuple ?
“Je commence à penser que la bataille pour notre liberté individuelle pourrait être une bataille encore plus grande que celle pour nous faire sortir de l’Union européenne”, a déclaré M. Farage.
“C’est monter le voisin contre le voisin, c’est monter les gens contre les forces de police, et cela ne va pas arrêter la propagation de ce virus”, a-t-il suggéré.
M. Farage a évoqué une “vidéo très dérangeante en provenance d’Écosse”, dans laquelle la police fait irruption au domicile d’une famille et la menace d’arrestation pour violation présumée des restrictions relatives au coronavirus, alors qu’en fait l'”invitée” de la famille était leur fille malade qui vient de sortir de l’hôpital.
“Un tel comportement n’incite pas les citoyens à soutenir la police”, a déclaré M. Farage, ajoutant : “cela va beaucoup, beaucoup trop loin.”

M. Farage a déclaré qu’au nom de la lutte contre le coronavirus, la Grande-Bretagne sacrifie ses libertés et qu’il y a “un danger que nous devenions quelque chose qui ressemble à un État policier”.

This is what your taxes and capitulating to the government get you.
Scottish police use lockdown powers to storm into a home and violently arrest the family. The children screaming really fucked me up. t.co/J6qfHLHKzv
— Speech God (@CountDankulaTV) January 7, 2021

Mercredi, le service de police métropolitaine de Londres a annoncé qu’il avait été demandé aux agents d'”infliger des amendes plus rapidement” à ceux qui n’ont pas d'”excuses raisonnables” pour être à l’extérieur parce qu’ils ne portent pas de masque.
La ministre de l’intérieur, Priti Patel, a déclaré qu’elle “soutenait complètement la police” en exigeant de savoir pourquoi les gens sont dehors et en demandant aux gens de prouver pourquoi ils sont dehors lors du récent confinement, qui interdit de quitter la maison sauf pour des raisons essentielles.
Le commissaire élu de la police et du crime pour la police des West Midlands a également demandé au gouvernement d’accorder à la police le pouvoir d’entrer chez les citoyens qui, selon eux, enfreignent le confinement sans mandat.
“Pour la petite minorité de personnes qui refusent l’entrée aux policiers et entravent leur travail, le pouvoir d’entrée semble être un outil utile”, a déclaré David Jamieson.

twitter.com/…age/status/1347693313374220288

Peu après que M. Farage a diffusé la vidéo dans laquelle il mettait en garde contre la perte de liberté en Grande-Bretagne, Twitter a suspendu définitivement le président des États-Unis en exercice, Donald Trump.
En réponse à la décision du géant technologique de la Silicon Valley, M. Farage s’est dit “choqué que le président des États-Unis ait été banni par Twitter”.
“Ne pas assister à l’inauguration n’encourage guère la violence. La liberté d’expression doit l’emporter”, a-t-il déclaré vendredi soir.
Lundi matin, l’allié de longue date de Trump a ajouté : “La censure des grands médias sociaux et la vindicte des démocrates pourraient se retourner contre eux de manière terrible”.
“Trump est la voix de dizaines de millions d’Américains. Martyrisez-le et bien pire encore suivra”, a prévenu Farage.
Twitter a également supprimé des tweets du compte officiel @POTUS [Président des États-Unis] et l’a verrouillé, probablement jusqu’à son transfert à Joe Biden, et a banni le compte @TeamTrump, afin de mettre un terme aux efforts du Président pour communiquer par leur intermédiaire.
Au moins un de ses fournisseurs de services de messagerie électronique l’aurait également déplateformé, entravant sa capacité à communiquer directement avec ses partisans ou les orientant potentiellement vers d’autres plateformes de médias sociaux, comme Parler – qui vient lui-même d’être retiré du magasin d’applications Google Play et menacé d’un retrait imminent par Apple.

Traduction de Breitbart par Aube Digitale

>>> "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !" 🙏

>>> HOLD-UP & Feuille de route de la Tyrannie mondiale

>>>
L’ANTÉCHRIST et le TEMPS de la FIN du MONDE d’après les Écritures commentées par les Pères
durdur bis shares this
569
durdur bis