Clicks589

Une leçon aux sedevacantistes

jean pierre aussant
L’IMPASSE THÉOLOGIQUE DU SEDEVACANTISME
Nous souffrons tous de l’insupportable lâcheté d’une partie de l’Église (Surtout en occident). Pour autant, le sedevacantisme reste un piège tendu par le diable. En effet, Le Seigneur a dit à Pierre « au début tu allais où tu voulais mais après tu iras là où tu ne voudras pas aller » (Pierre ne représentant pas seulement lui-même mais aussi « Rome » …More
L’IMPASSE THÉOLOGIQUE DU SEDEVACANTISME
Nous souffrons tous de l’insupportable lâcheté d’une partie de l’Église (Surtout en occident). Pour autant, le sedevacantisme reste un piège tendu par le diable. En effet, Le Seigneur a dit à Pierre « au début tu allais où tu voulais mais après tu iras là où tu ne voudras pas aller » (Pierre ne représentant pas seulement lui-même mais aussi « Rome » dans tout son cheminement sur terre, donc au fond tous les futurs papes). En insinuant que Rome, ira là où Elle ne veut pas aller, il reconnait implicitement la validité de cette Rome (péchant par lâcheté et non pas par conviction car « là où tu ne veux pas aller »). En creux et paradoxalement, la critique du Seigneur sur la tiédeur de cette Rome de « fin des temps », confirme "en soi" sa légitimité irréversible (et en cela, invalide une fois pour toute le sedevacantisme).
Il n'y a qu'une Église et quand celle-ci pèche par lâcheté, au lieu de créer un énième schisme (Qui avec le temps se transformera irréversiblement en secte protestante « de plus »), il faut au contraire rester plus que jamais à l’intérieur pour dénoncer ce qui ne va pas. Je crois que c'est ce que voulait faire Mgr Lefebvre.
Mgr Lefebvre (Qui n’était pas sedevacantiste https://youtu.be/1cyWQUmjnOk ) a dit dans un de ses discours que peut-être était-ce la volonté de Dieu que l’Eglise devienne « tiède » vers la fin des temps car « il faut que cela arrive ». Notons que même dans ce cas de figure, il s’agit toujours de la même Église et qu’il n’est pas question de la remplacer pour en faire une autre. Le Pape reste le successeur de Pierre (de même que Pierre est resté « Pierre » même après avoir désavoué Le Seigneur trois fois pour sauver sa peau) et cela jusqu’à son retour glorieux. D'une façon ou d'une autre, le sedevacantisme est une voie sans issue. Le Seigneur n'a jamais dit: Si l'Église devient tiède, tu en sortiras pour en créer une nouvelle"
ladoctrine
Ce que vous écrivez sur les sedevacantistes est mensonger monsieur @jean pierre aussant et n'a aucun sens !!!! Si vous avez des difficultés avec la Doctrine, le livre de la Sagesse vous donne la solution : "priez, et l'intelligence vous sera donnée" ! Non, il est impossible que les sedevacantistes insultent le Vicaire du Christ pour la simple et bonne raison qu'ils ont toujours, comme leur nom l'…More
Ce que vous écrivez sur les sedevacantistes est mensonger monsieur @jean pierre aussant et n'a aucun sens !!!! Si vous avez des difficultés avec la Doctrine, le livre de la Sagesse vous donne la solution : "priez, et l'intelligence vous sera donnée" ! Non, il est impossible que les sedevacantistes insultent le Vicaire du Christ pour la simple et bonne raison qu'ils ont toujours, comme leur nom l'indique, proclamé haut et fort qu'il n'y avait plus de Vicaires du Christ depuis un demi-siècle ! Vous confondez avec la Fraternité de Mgr Lefebvre qui n'a cesse de protester contre l'autorité qu'elle reconnaît (à tort), ce qui n'est absolument pas catholique, et qui s'entête à faire perdurer la crise en arrangeant à sa sauce l'infaillibilité du Magistère ordinaire ! Ne mélangez pas tout ! Faites attention à ce que vous écrivez.... Vous vous trompez de combat ! C'est précisément parce qu'il n'y a plus de papes que les sedevacantistes peuvent se permettre de dénoncer inlassablement les innombrables erreurs et blasphèmes véhiculés depuis vatican II par des vêtements blancs assis sur le Siège de Pierre, dont malheureusement aucun à ce jour n'a condamné ses prédécesseurs. Si ces derniers étaient papes, ils seraient forcément assistés tous les jours par le Saint Esprit comme le Bon Dieu l'a promis, monsieur, et il n'y aurait aucune critique à leur faire, vous le savez très bien ; vous et moi nous leur serions soumis afin d'avoir la Vie Eternelle et si ce n'est pas possible de leur être soumis parce que l'on veut être fidèles au Christ et à son Eglise..... alors c'est qu'ils ne sont pas papes, et n'ont donc aucune autorité !
magofio
lisez bien l'exorcisme du pape <léon 13.je crois que l'erreur y est bien décrite...c'est le grand serpent ,le dragon, qui vous a tous influencé en se faisant passer pour un ange de lumière...il le dit.
Heryclide Cyclanos
@ClaudiusCartapuce peut être mentionnez vous ceci. Si le pape réel est en exil ou Benoît XVI ou Siri ou autre, c'est un mystère me concernant.
Lien : dafeizhontadoukoz.org/ProphetieCatherineEmmerich.htm
Heryclide Cyclanos
Vraiment cette mystique(sainte) est merveilleuse. Beaucoup de saints sont en réalité trop méconnus ou pris au sérieux
Heryclide Cyclanos
Est ce vraiment encore le temps des querelles de chapelle ? Personnellement je suis "sedevacantiste" et content que ce cardinal y voie clair.
apvs
Autre remarque : il n'y a rien de commun entre un sédévacantiste et un protestant.
Il me semble bien que le premier considère le siège de saint Pierre comme vide provisoirement, quand l'autre nie purement et simplement qu'il y ait jamais eu un siège de saint Pierre institué par le Christ pour son Vicaire, à la tête de son Église catholique.
Cet article succinct semble donc très défaillant, pardo…More
Autre remarque : il n'y a rien de commun entre un sédévacantiste et un protestant.
Il me semble bien que le premier considère le siège de saint Pierre comme vide provisoirement, quand l'autre nie purement et simplement qu'il y ait jamais eu un siège de saint Pierre institué par le Christ pour son Vicaire, à la tête de son Église catholique.
Cet article succinct semble donc très défaillant, pardon Jean-Pierre de vous le dire.
apvs
Il faudrait conclure de cette courte maxime que : le Bon Dieu, en installant volontairement un hérétique sur le trône de saint Pierre, aurait voulu tendre un piège aux bons catholiques qui auraient l'outrecuidance de lui résister, de le dénoncer voire de l'ignorer cordialement, les appelant "sédévacantistes" pour cette faute impardonnable...
Quid ? Je m'interroge...
apvs
Par conséquent : je ne suis pas sûr que le titre " Une leçon aux sédévacantistes" soit bon.
Claudius Cartapus
En passant, Benoît XVI est toujours là. François est un pape intercalaire qui a renoncé de lui-même aux attributs du titre. Comme l'Esprit Saint repose sur le successeur de Pierre, l'Esprit Saint a t-il quitté Benoît XVI le 13 mars 2013 au soir pour être avec François ? C'est toujours Benoît XVI qui bénit officiellement les nouveaux cardinaux, et pourquoi donc ? Si Benoît XVI ne l'était plus, …More
En passant, Benoît XVI est toujours là. François est un pape intercalaire qui a renoncé de lui-même aux attributs du titre. Comme l'Esprit Saint repose sur le successeur de Pierre, l'Esprit Saint a t-il quitté Benoît XVI le 13 mars 2013 au soir pour être avec François ? C'est toujours Benoît XVI qui bénit officiellement les nouveaux cardinaux, et pourquoi donc ? Si Benoît XVI ne l'était plus, alors François ferait le processus de bénédiction tout seul. La prophétie des deux papes d'Anne-Catherine Emmerich, vous connaissez ?
Etienne bis
Bonsoir Claudius.
Je ne sais rien des prophéties de Mme Emmerich et elles m'intéressent fort peu.
Et quand vous laissez supposer que c'est Benoît XVI qui bénit les cardinaux (choisis et désignés par Bergoglio), je ne comprends pas votre message.
Par exemple.
Quand J-P ii est arrivé en fin de vie, c'est Ratzinger qui assurait l'interim (sans revêtir la soutane blanche). La situation actuelle n'a …More
Bonsoir Claudius.
Je ne sais rien des prophéties de Mme Emmerich et elles m'intéressent fort peu.
Et quand vous laissez supposer que c'est Benoît XVI qui bénit les cardinaux (choisis et désignés par Bergoglio), je ne comprends pas votre message.
Par exemple.
Quand J-P ii est arrivé en fin de vie, c'est Ratzinger qui assurait l'interim (sans revêtir la soutane blanche). La situation actuelle n'a rien à voir.
Claudius Cartapus
@Etienne bis Cette photo parle tout seul. Si le geste aurait été anodin, il n'aurait pas eu lieu. Convaincu d'une chose, François n'a pas tous les pouvoirs dévolus à la fonction de pape, et il le sait lui-même mais il fait mine de rien. Convaincu d'une autre chose, à la mort de Benoit XVI, François devra démissionner pour qu'il y ait un conclave pour désigner un seul successeur, parce qu'il y a …More
@Etienne bis Cette photo parle tout seul. Si le geste aurait été anodin, il n'aurait pas eu lieu. Convaincu d'une chose, François n'a pas tous les pouvoirs dévolus à la fonction de pape, et il le sait lui-même mais il fait mine de rien. Convaincu d'une autre chose, à la mort de Benoit XVI, François devra démissionner pour qu'il y ait un conclave pour désigner un seul successeur, parce qu'il y a du schisme dans l'air si ça continue comme ça.
Etienne bis
Je ne suis pas convaincu : c'est une simple bénédiction de ratification.
Mais vous avez raison sur un point : le schisme.
Qui croit en (et obéit encore à) m. J. Bergomachin ? Une majorité composée de lavettes, de complices et de sous-informés.
Exemple ?
Le Vaxtican sera vacciné en urgence avec les saletés fabriquées ad hoc.
Une dizaine de prélats condamne explicitement l'usage de ces saletés.
Et …More
Je ne suis pas convaincu : c'est une simple bénédiction de ratification.
Mais vous avez raison sur un point : le schisme.
Qui croit en (et obéit encore à) m. J. Bergomachin ? Une majorité composée de lavettes, de complices et de sous-informés.
Exemple ?
Le Vaxtican sera vacciné en urgence avec les saletés fabriquées ad hoc.
Une dizaine de prélats condamne explicitement l'usage de ces saletés.
Et l'âne de Bergomachin fait la sourde oreille.
AveMaria44
Mais celui qui insulte Pierre et son Divin Maître c'est le profanateur pachamamesque.....Et puis le cardinal Sarah a résisté modérément et maintenant démissionne, laissant la place au successeur qui ne manquera pas d'aller dans le "bon" sens, celui de la révolution, si cher à François....