Clicks34

La Salette, Fatima "Rome perdra la Foi et deviendra le siège de l'antéchrist"

Dima
"Jérusalem, ville sainte (Maria), Dieu va te frapper pour les œuvres de tes fils, mais de nouveau il aura pitié des fils des justes. Rends toute grâce au Seigneur et bénis le Roi des siècles ! Qu’il …More
"Jérusalem, ville sainte (Maria), Dieu va te frapper pour les œuvres de tes fils, mais de nouveau il aura pitié des fils des justes. Rends toute grâce au Seigneur et bénis le Roi des siècles ! Qu’il relève en toi le sanctuaire, Qu’il réjouisse en toi les exilés, qu’il aime en toi les malheureux, pour les siècles sans fin. Une lumière brillante brillera jusqu’aux limites de la terre. De loin, viendront des peuples nombreux vers ton nom qui est saint, les mains chargées de leurs offrandes pour le Roi du ciel. Les générations des générations t’empliront d’allégresse, et le nom de l’Élue restera pour les siècles. [ Maudits soient tous ceux qui te menaceront, maudits soient tous ceux qui te détruiront ou raseront tes remparts, tous ceux qui abattront tes tours et mettront le feu à tes maisons. Mais bénis soient tous ceux qui te respecteront, à jamais !] Réjouis-toi, exulte, à cause des fils des justes : tous rassemblés, ils béniront le Seigneur éternel. Heureux ceux qui t’aiment : ils se réjouiront de ta paix. Heureux tous ceux qui s’affligeront sur toi à cause de toutes tes épreuves : en toi ils se réjouiront, ils prendront part à ta joie pour toujours. Mon âme, bénis le Seigneur, le Grand Roi : il bâtira, dans Jérusalem, sa maison pour les siècles ! heureux serai-je, s’il reste quelqu’un de ma descendance pour contempler ta gloire et célébrer le Roi du ciel. Les portes de Jérusalem seront d’émeraude et de saphir ; ses murs, de pierre précieuse ; les tours de Jérusalem seront en or, et leurs créneaux, en or pur ; ses rues, pavées de rubis et de pierres d’Ophir. Ses portes retentiront de chants de joie, et ses demeures diront : « Alléluia ! Béni soit le Dieu d’Israël ! » Que les bénis de Dieu bénissent le Nom très saint, pour les siècles et à jamais !" (TOBIE 13,10-18)