Clicks535
fr.news
2

Un quotidien italien a des doutes sur la légitimité de François

Le quotidien italien Libero, fondé par Vittorio Feltri, a publié un article d'Andrea Cionci affirmant que Benoît XVI n'a pas renoncé au trône papal lors de sa démission et qu'il est donc toujours le pape.

L'article ne contient pas de nouvelles informations mais montre que la question des deux papes n'est pas prête de disparaître. Cionci soutient qu'en 2013 Benoît XVI a renoncé à son "ministerium" (ministère) et non à son "munus" (charge), concluant qu'il n'a abandonné que l'exercice de la papauté, et non la papauté en tant que telle.

Bien que le droit de l'Église utilise "munus", les deux termes sont interchangeables en latin, et Benoît XVI a explicitement écrit dans sa lettre de démission que le siège papal était vacant.

En outre, Cionci se réfère à la déclaration de Benoît XVI selon laquelle "aucun pape n'a démissionné depuis mille ans, et même au cours du premier millénaire, c'était une exception" (cf. Peter Seewald "Last Conversations", 2016). Cionci pense que l'"exception" fait référence à Benoît VIII (980-1024), qui a été brièvement évincé en 1012 par l'antipape Grégoire VI jusqu'à ce qu'il soit réintégré par l'empereur Henri II.

De plus, selon Cionci, Benoît ne considère pas sa démission dans la lignée de l'abdication de Célestin V en 1294, car dans "Mein Leben" (2020), il déclare que cette abdication "ne pouvait en aucun cas être invoquée comme précédent" pour sa propre démission.

De plus, Cionci insiste sur le fait que Benoît s'habille toujours comme un pape et signe avec "Pontifex Pontificum" [que François n'utilise jamais].

#newsDieakfryue

montfort.kingeshop.com shares this
535
Ludovic Denim shares this
535
L'invalidité de la démission du Pape Benoit XVI / the invalid resignation of Pope Benedict XVI