Adrien
71.1K

FSSPX: Mgr Vitus Huonder est-il vraiment un évêque?

Suite à un long article écrit par l'abbé Dominique Rousseau (ex-FSSPX, maintenant Reconquista) posté sur GloriaTV par @AveMaria44 , dans lequel l'abbé met en doute l'épiscopat de Mgr Vitus Huonder, citant Mgr Lefebvre qui disait que le nouveau rite était douteux, je tiens à apporter un début de réponse à ce seul point.

Que Mgr Lefebvre ait dit que les nouveaux rites des Sacrements étaient douteux est une chose, mais il y a une différence entre avoir des doutes et avoir une certitude. Si des rites sont révisés, il est normal d'être prudent au début. Puis on procède à une analyse et lorsque la validité du rite est confirmée, il devient alors fort inconvenable de traiter le rite de ''douteux''.

Les deux autres aspects c'est que Marcel Lefebvre ne possédait pas la science pour procéder à l'analyse des nouveaux rites (contrairement à l'abbé Gregory Hesse qui a démontré que le Sacrement de l'Ordre dans le nouveau rite romain est valide) et que Mgr Lefebvre n'avait pas non plus le don surnaturel de science infuse. Malgré toutes les bonnes choses de Mgr Lefebvre a dites, il n'était pas pour autant un Oracle Divin.

L'important dans n'importe quel rite de consécration épiscopale, c'est l'imposition des mains car le Sacrement de l'Ordre se transmet par contact physique. Pour ce qui est du reste du nouveau rite romain, il a nécessairement beaucoup plus de contenu que ce qu'ont fait les Apôtres lors de l'inclusion de Saint-Matthias dans leur groupe (Actes 1:26).

Si tous les gnostiques qui prétendent qu'il faut absolument utiliser l'ancien rite romain pour consacrer un évêque avaient raison, alors il n'y aurait aucun évêque sur la planète puisque les Apôtres n'utilisaient pas ce rituel.

Consécration épiscopale dans le nouveau rite romain.


Public domain
Adrien
@dmargot
Le Sacrement de l'Ordre comporte trois degrés : l’épiscopat, le presbytérat et le diaconat. (Selon le Pape Pie XII).
Consécration épiscopale: Plénitude du Sacrement de l'ordre par lequel on devient évêque.
Pour la prêtrise, on dit ordination sacerdotale ou ordination presbytérale.
Dans chaque cas, on reçoit le Sacrement de l'Ordre.
Quelque rite que ce soit: (Les différents rites …More
@dmargot

Le Sacrement de l'Ordre comporte trois degrés : l’épiscopat, le presbytérat et le diaconat. (Selon le Pape Pie XII).

Consécration épiscopale: Plénitude du Sacrement de l'ordre par lequel on devient évêque.

Pour la prêtrise, on dit ordination sacerdotale ou ordination presbytérale.

Dans chaque cas, on reçoit le Sacrement de l'Ordre.

Quelque rite que ce soit: (Les différents rites catholique.) Rite syro-malankar, rite copte, rite melkite-byzantin, rite syriaque, nouveau rite romain, ancien rite romain, etc. La liste est trop longue.

Tous les rites du Sacrement de l'ordre sont valides même s'ils sont souvent très différents les uns des autres, en autant que l'ordinant touche physiquement à celui qui reçoit le Sacrement.

Un homme baptisé pourrait validement recevoir l'épiscopat sans auparavant être ordonné prêtre. J'ai le parfait exemple dans mon bref article avec Matthias dans le livre des Actes des Apôtres chapitre 1 versets 15 à 26, sans oublier les Apôtres eux-mêmes qui n'ont jamais été simples prêtres.

Voici une manière d'expliquer la question de la validité par ce vidéo fait par la FSSPX à écouter depuis le début ou à partir de 19:39 pour aller directement au sujet du Sacrement de l'Ordre.

Crisis Series #39: Are Novus Ordo Priests & Bishops Validly Ordained?
subtitles/cc → auto-translate → french

@Lecombat
dmargot
"L'important dans n'importe quel rite de consécration épiscopale, c'est l'imposition des mains car le Sacrement de l'Ordre se transmet par contact physique. " Parlez-vous de l'ordination sacerdotale ou du sacre épiscopal ? Le doute le plus important porte sur l'ordination sacerdotale; si celle-ci est douteuse, le sacre subséquent l'est aussi. N'oublions pas que, selon un cardinal repenti sur son …More
"L'important dans n'importe quel rite de consécration épiscopale, c'est l'imposition des mains car le Sacrement de l'Ordre se transmet par contact physique. " Parlez-vous de l'ordination sacerdotale ou du sacre épiscopal ? Le doute le plus important porte sur l'ordination sacerdotale; si celle-ci est douteuse, le sacre subséquent l'est aussi. N'oublions pas que, selon un cardinal repenti sur son lit de mort, le but des ennemis n'est pas de détruire les sacrements mais de les rendre douteux. La principale action de Mgr Lefebvre aura été de les garder intégralement sûrs ! Maintenant, la FSSPX entre aussi dans le cadre douteux. (Cela fait d'ailleurs un certain temps que les prêtres arrivant dans la FSSPX ne sont plus ré ordonnés sous condition : tous les sacrements qu'ils donnent entrent alors dans la catégorie douteuse)
Lecombat
Je ne comprends pas : si vous reconnaissez les sacres et les ordinations, pourquoi les séminaristes d'Ecône ne font pas ordonner par l'évêque de leur diocèse propre ! Egalement, si ces prêtres sont validement ordonnés pourquoi allons-nous le dimanche dans des chapelles aménagées et non dans nos églises, leur messe d'après tous vos arguments est valide
Adrien
Vous vous adressez peut-être à La Grenouille qui a laissé le premier message? Mais voici, votre première question exigerait une très longue réponse.
Pour la deuxième, ''si ces prêtres sont validement ordonnés pourquoi allons-nous le dimanche dans des chapelles aménagées et non dans nos églises, leur messe d'après tous vos arguments est valide ?'' Vous pouvez très bien y aller. Cela dépend …More
Vous vous adressez peut-être à La Grenouille qui a laissé le premier message? Mais voici, votre première question exigerait une très longue réponse.

Pour la deuxième, ''si ces prêtres sont validement ordonnés pourquoi allons-nous le dimanche dans des chapelles aménagées et non dans nos églises, leur messe d'après tous vos arguments est valide ?'' Vous pouvez très bien y aller. Cela dépend du lieu où vous habitez, des options qui sont à votre portée. Le premier directeur du Séminaire d'Écône a dit un jour que c'était le problème de la communion dans les mains des fidèles qui a rendu, pour lui en tant que prêtre, la cohabitation impossible.

Du point de vue d'un fidèle, la situation a changé avec le temps selon l'endroit, ça fait au moins 17 ans que je ne me suis pas fait refuser en me présentant pour communier, même en 2020-2022. Pour moi par exemple (étant un simple fidèle), la possibilité de recevoir le Saint Sacrement de la manière traditionnelle ainsi qu'avoir un accès convenable au Sacrement de Pénitence, en plus que le prêtre ne me paraisse pas schismatique sont les trois critères généraux qui influencent mon choix. Habitant dans une région cosmopolite, j'ai eu la possibilité d'aller à la Messe dans le rite melkite-byzantin mais ce n'était pas pratique pour la confession fréquente. Il y a de nombreuses années j'ai cessé d'aller à la FSSPX, l'une des raisons était que l'un des prêtres était extrêmement schismatique. J'ai beaucoup appris de choses par la suite sur la Fraternité mais je parle seulement de cette époque.

Ce que je dirais à tous c'est quel que soit l'endroit que vous choisissez, soyez toujours en esprit de communion avec les successeurs des Apôtres qui sont à présent les derniers bons Cardinaux et les bons évêques de l'Église.
Suricate Suri Cate
Combien de grâces reçoivent ceux qui sont entrés dans l'opposition à l'Eglise, Une, Sainte, Catholique et Apostolique? Même chez les modernistes les grâces affluent, j'en sais quelque chose pour l'avoir vécu maintes et maintes fois. Et cela est possible, car ces fidèles demeurent attachés à l'Eglise dont la tête est Notre Seigneur en personne : hors de cette Eglise point de salut.
Adrien
Bon euh.... pour ce qui est du Extra Ecclesiam nulla salus, ce sera à Dieu d'en juger. Le clergé de la FSSPX n'a pas quitté tous les moyens qui peuvent apporter le Salut puisqu'ils prient la très Sainte Vierge Marie, contrairement à la vaste majorité de ceux qui quittent le Fils de Dieu en quittant son unique Église. D'autre part, les prêtres de la FSSPX pourraient très bien bientôt revenir …More
Bon euh.... pour ce qui est du Extra Ecclesiam nulla salus, ce sera à Dieu d'en juger. Le clergé de la FSSPX n'a pas quitté tous les moyens qui peuvent apporter le Salut puisqu'ils prient la très Sainte Vierge Marie, contrairement à la vaste majorité de ceux qui quittent le Fils de Dieu en quittant son unique Église. D'autre part, les prêtres de la FSSPX pourraient très bien bientôt revenir à l'unité de l'Église. Nous n'avons plus de Pape depuis quelques mois, mais nous avons encore des Cardinaux et des évêques pour les accepter.
Suricate Suri Cate
Extra Ecclésiam nulla salus, cela vient de Dieu et non des hommes. C'est de signes des fruits dont je parle. Alors, concrètement, quels sont les fruits des sédévac ?