shazam
1377
shazam
"Pour qu’un signe soit compris il faut une forme de complicité avec celui qui nous le donne.

L’information écrase, là ou le signe laisse libre, et en dit infiniment plus.

Dieu vient à notre rencontre mais Il veut aussi que nous-même venions à Sa rencontre, c’est pourquoi Il ne cesse de nous envoyer des signes sur notre route.

Mais ces signes demandent à être interprétés. Voir et comprendre …More
"Pour qu’un signe soit compris il faut une forme de complicité avec celui qui nous le donne.

L’information écrase, là ou le signe laisse libre, et en dit infiniment plus.

Dieu vient à notre rencontre mais Il veut aussi que nous-même venions à Sa rencontre, c’est pourquoi Il ne cesse de nous envoyer des signes sur notre route.

Mais ces signes demandent à être interprétés. Voir et comprendre les signes de Dieu demande une certaine disponibilité de notre part – mais comme dans l’Evangile – demandent un certain savoir.

Les signes de Dieu sont la pour nous encourager, quel père n’encourageait-il pas ses enfants ?..."

---


Les Pharisiens et les Sadducéens abordèrent Jésus, et, pour le tenter, ils lui demandèrent de leur faire voir un signe venant du ciel.

Il leur répondit : " Le soir vous dites : Il fera beau, car le ciel est rouge ;
et le matin : Il y aura aujourd'hui de l'orage, car le ciel est d'un rouge sombre.

Hypocrites, vous savez donc discerner les aspects du ciel, et vous ne savez pas reconnaître les signes des temps !
(Matthieu 16, 1-4)