Christmas Campaign: Financial Insights
avecrux.avemaria
C toujours un réel plaisir de lire ces belles prières 🥰💖🕊
AJPM
EXAMEN de CONSCIENCE QUOTIDIEN (suite)
montfortajpm.blogspot.com/…/examen-de-consc…
Faisons un acte de Contrition :

Me voici, Seigneur, tout couvert de confusion, et pénétré de douleur à la vue de mes fautes. Je viens les détester devant Vous, avec un vrai déplaisir d’avoir offensé un Dieu si bon, si aimable, et si digne d’être aimé. Était-ce donc-là, ô mon Dieu, ce que Vous deviez …More
EXAMEN de CONSCIENCE QUOTIDIEN (suite)
montfortajpm.blogspot.com/…/examen-de-consc…
Faisons un acte de Contrition :

Me voici, Seigneur, tout couvert de confusion, et pénétré de douleur à la vue de mes fautes. Je viens les détester devant Vous, avec un vrai déplaisir d’avoir offensé un Dieu si bon, si aimable, et si digne d’être aimé. Était-ce donc-là, ô mon Dieu, ce que Vous deviez attendre de ma reconnaissance, après m’avoir aimé jusqu’à répandre votre Sang pour moi ! Oui, Seigneur, j’ai poussé trop loin ma malice et mon ingratitude. Je Vous en demande très humblement pardon, et je Vous conjure, ô mon Dieu ! Par cette même bonté dont j’ai ressenti tant de fois les effets, de m’accorder la grâce d’en faire dès aujourd’hui et jusqu’à la mort une sincère pénitence.

Prenons une ferme résolution de ne plus pécher :
Que je souhaiterais, ô mon Dieu, ne Vous avoir jamais offensé ! Mais puisque j’ai été assez malheureux que de Vous déplaire, je vais Vous marquer mon repentir par une conduite meilleure que celle que j’ai gardée jusqu’ici. Je renonce dès à présent au péché et à l’occasion du péché, surtout de celui où j’ai la faiblesse de retomber si souvent. Et si Vous daignez m’accorder votre grâce, ainsi que je la demande et que je l’espère, je tâcherai de remplir fidèlement mes devoirs, et rien ne sera capable de m’arrêter quand il s’agira de Vous servir. Ainsi soit-il.

Pater, Ave, Credo, Confiteor.
Montfort AJPM
EXAMEN de CONSCIENCE QUOTIDIEN

Demandons à Dieu de connaître nos péchés :
Source éternelle de lumière, Esprit-Saint, dissipez les ténèbres qui me cachent la laideur et la malice du péché. Faites-m’en concevoir une si grande horreur, ô mon Dieu, que je le haïsse, s’il se peut, autant que Vous le haïssez Vous-même, et que je ne craigne rien tant que de le commettre à l’avenir.

Examinons-…More
EXAMEN de CONSCIENCE QUOTIDIEN

Demandons à Dieu de connaître nos péchés :
Source éternelle de lumière, Esprit-Saint, dissipez les ténèbres qui me cachent la laideur et la malice du péché. Faites-m’en concevoir une si grande horreur, ô mon Dieu, que je le haïsse, s’il se peut, autant que Vous le haïssez Vous-même, et que je ne craigne rien tant que de le commettre à l’avenir.

Examinons-nous sur le mal que nous avons commis :
(L’Examen peut aussi se faire, pour varier utilement, en parcourant les Commandements de Dieu et de l’Église (montfortajpm.blogspot.com/…/les-commandemen…), les péchés capitaux, et les devoirs de son état, ou en suivant les actions de la journée et les circonstances de lieux et de personnes.)

Envers Dieu :
Omissions ou négligences dans nos devoirs de piété, irrévérences à l’église, distractions volontaires dans nos prières, résistances à la grâce, jurements, murmures, manques de confiance et de résignation.

Envers le prochain :
Jugements téméraires, mépris, haine, jalousie, désirs de vengeance, querelles, emportements, imprécations, injures, médisances, calomnies, railleries, faux rapports, dommage aux biens ou à la réputation, mauvais exemples, scandales ; manques de respect, d’obéissance, de charité, de zèle, de fidélité.

Envers nous-mêmes :
Vanité, respect humain, mensonges ; pensées, désirs, regards, lectures, discours et actions contraire à la pureté ; intempérance, colère, impatience, vie inutile et sensuelle, paresse à remplir les devoirs d’état.

ACTE DE CONTRITION
Mon Dieu, j’ai un très regret de vous avoir offensé,
parce que vous êtes infiniment bon,
et que le péché vous déplaît.
Je prends la ferme résolution
avec le secours de votre sainte grâce,
de ne plus vous offenser
et de faire pénitence.
Montfort AJPM
2. — APRÈS LA CONFESSION.

Aussitôt après la confession, si le confesseur n’en a pas disposé autrement, on récite, si on le peut, la prière imposée pour pénitence ; puis on se rappelle et on grave bien dans son esprit les conseils reçus ; on renouvelle les bonnes résolutions ; enfin on remercie le Seigneur.

Comme vous avez été bon avec moi, Seigneur ! Les paroles me manquent pour vous remerc…More
2. — APRÈS LA CONFESSION.

Aussitôt après la confession, si le confesseur n’en a pas disposé autrement, on récite, si on le peut, la prière imposée pour pénitence ; puis on se rappelle et on grave bien dans son esprit les conseils reçus ; on renouvelle les bonnes résolutions ; enfin on remercie le Seigneur.

Comme vous avez été bon avec moi, Seigneur ! Les paroles me manquent pour vous remercier. Au lieu de me punir pour tant de péchés que j’ai commis, vous me les avez tous pardonnés avec une infinie miséricorde, en cette confession. De nouveau, je m’en repens de tout mon cœur ; je promets, avec le secours de votre grâce, de ne plus jamais vous offenser, et de compenser par des bonnes œuvres et par beaucoup d’amour les innombrables offenses que je vous ai faites durant la vie.

Vierge sainte, Anges et Saints du ciel, je vous remercie de votre assistance, rendez grâces pour moi au Seigneur de ses miséricordes, et obtenez-moi la constance et le progrès dans le bien.


Dans les tentations, on n’oubliera pas d’invoquer l’aide de Dieu, en disant, par exemple :
« Mon Jésus, aidez-moi et donnez-moi la grâce de ne jamais vous offenser. »

(Catéchisme de la doctrine chrétienne, publié par ordre de St Pie X en 1912)
5 more comments from Montfort AJPM
Montfort AJPM
LE SACREMENT DE PÉNITENCE

1. — AVANT LA CONFESSION.

Mon très miséricordieux Sauveur, j’ai péché et beaucoup péché contre vous par ma faute, par ma très grande faute, entrant en rébellion avec votre loi sainte et donnant la préférence sur vous, mon Dieu et mon Père du ciel, à de misérables créatures et à mes caprices. Bien que je ne mérite que châtiments, ne me refusez pas la grâce de …More
LE SACREMENT DE PÉNITENCE

1. — AVANT LA CONFESSION.

Mon très miséricordieux Sauveur, j’ai péché et beaucoup péché contre vous par ma faute, par ma très grande faute, entrant en rébellion avec votre loi sainte et donnant la préférence sur vous, mon Dieu et mon Père du ciel, à de misérables créatures et à mes caprices. Bien que je ne mérite que châtiments, ne me refusez pas la grâce de bien connaître, détester et confesser sincèrement tous mes péchés, afin que je puisse obtenir votre pardon et parvenir à un amendement véritable.

Vierge sainte, intercédez pour moi.


Pater, Ave.

1. On fait soigneusement l’examen des péchés commis par pensées, paroles, actions et omissions, contre les commandements de Dieu, les commandements de l’Église et les devoirs d’état.

2. On considère le grand mal qu’on a commis en offensant gravement Dieu, qui est notre Seigneur et Père, qui nous a comblés de si nombreux bienfaits, nous aime tant et mérite infiniment d’être aimé par-dessus toutes choses et servi en toute fidélité. On rappelle à son esprit que la Passion de Notre-Seigneur Jésus- Christ fut occasionnée par nos péchés. On réfléchit à la perte de la grâce et du paradis ainsi qu’an châtiment de l’enfer que l’on a mérité. Puis on récite avec une profonde componction l’
Acte de contrition.

3. En se présentant au confesseur, le pénitent s’agenouille, fait le signe de la croix et demande la bénédiction, puis se confesse humblement.

4. Ensuite, il écoute docilement les avis du confesseur, accepte la pénitence, et, au moment de l’absolution, renouvelle l’
Acte de contrition.

(Catéchisme de la doctrine chrétienne, publié par ordre de St Pie X en 1912)
Montfort AJPM
SAINTE COMMUNION : disposition, obligations, effets

Q.335- Combien de conditions sont nécessaires pour faire une bonne communion ?

R. Pour faire une bonne communion, trois conditions sont nécessaires : 1° être en état de grâce ; 2° savoir qui l’on va recevoir et y penser ; 3° être à jeun depuis minuit.

Q.336- Que signifie être en état de grâce ?

R. Être en état de grâce signifie avoir la …More
SAINTE COMMUNION : disposition, obligations, effets

Q.335- Combien de conditions sont nécessaires pour faire une bonne communion ?

R. Pour faire une bonne communion, trois conditions sont nécessaires : 1° être en état de grâce ; 2° savoir qui l’on va recevoir et y penser ; 3° être à jeun depuis minuit.

Q.336- Que signifie être en état de grâce ?

R. Être en état de grâce signifie avoir la conscience pure de tout péché mortel.

Q.337- Celui qui communie avec la conscience d’un péché mortel reçoit-il Jésus-Christ ?

R. Celui qui communie avec la conscience d’un péché mortel reçoit Jésus-Christ, mais non pas sa grâce ; il commet, au contraire, un horrible sacrilège et mérite la damnation.

Q.338- Que signifie « savoir qui l’on va recevoir et penser à Lui » ?

R. Savoir qui l’on va recevoir et penser à Lui signifie s’approcher de Notre-Seigneur Jésus-Christ avec une foi vive, un désir ardent, une humilité et une modestie profondes.

Q.339- Quel est le jeûne requis avant la communion ?

R. Avant la communion, il est requis le jeûne naturel ou total, qui se rompt en prenant quoi que ce soit en manière de nourriture ou de boisson.

Q.340- La communion n’est-elle jamais permise à qui n’est pas à jeun ?

R. La communion est permise sans être à jeun quand il y a danger de mort, et durant les longues maladies, mais dans les conditions déterminées par l’Église.

Q.341- Y a-t-il obligation de recevoir la communion ?

R. Il y a obligation de recevoir la communion chaque année à Pâques, ainsi qu’en danger de mort, pour qu’elle soit le viatique qui soutienne l’âme dans le voyage de l’éternité.

Q.342- À quel âge commence l’obligation de la communion pascale ?

R. L’obligation de faire la communion pascale commence à l’âge où l’on est capable de la faire avec les dispositions suffisantes, c’est-à-dire d’ordinaire vers l’âge de sept ans.

Q.343- Est-il bon et utile de communier souvent ?

R. Il est excellent et très utile de communier souvent et même tous les jours, pourvu qu’on le fasse toujours avec les dispositions requises.

Q.344- Après la communion, combien de temps Jésus-Christ reste-t-il en nous ?

R. Après la communion, Jésus-Christ reste en nous tant que durent les espèces eucharistiques.

Q.345- Quels effets produit l’Eucharistie en ceux qui la reçoivent dignement ?

R. En ceux qui la reçoivent dignement, l’Eucharistie conserve et augmente la grâce, qui est la vie de l’âme, comme la nourriture le fait pour la vie du corps ; elle remet les péchés véniels et préserve des péchés mortels ; elle donne consolation et confort, en augmentant la charité et l’espérance de la vie éternelle, dont elle est le gage.

(Catéchisme de la doctrine chrétienne, publié par ordre de St Pie X en 1912)
Montfort AJPM
§ 4. — L’absolution, la satisfaction, les indulgences.

Q.380- Qu’est-ce que l’absolution ?

R. L’absolution est la sentence par laquelle le prêtre, au nom de Jésus-Christ, remet les péchés au pénitent en disant : « Je t’absous de tes péchés au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il. »

Q.381- Les péchés une fois remis par l’absolution, la peine méritée est-elle remise aussi …More
§ 4. — L’absolution, la satisfaction, les indulgences.

Q.380- Qu’est-ce que l’absolution ?

R. L’absolution est la sentence par laquelle le prêtre, au nom de Jésus-Christ, remet les péchés au pénitent en disant : « Je t’absous de tes péchés au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il. »

Q.381- Les péchés une fois remis par l’absolution, la peine méritée est-elle remise aussi ?

R. Les péchés une fois remis par l’absolution, la peine éternelle méritée par le péché est remise aussi ; mais si on n’a pas une contrition très parfaite, il reste ordinairement à expier, en cette vie ou en l’autre, une peine temporelle.

Q.382- Qu’est-ce que la satisfaction ou pénitence sacramentelle ?

R. La satisfaction ou pénitence sacramentelle est la bonne œuvre imposée par le confesseur en punition de la faute, en correction du pécheur, et en déduction de la peine temporelle méritée par le péché.

Q.383- Quand doit-on faire la pénitence sacramentelle ?

R. Il convient d’accomplir la pénitence sacramentelle au plus tôt, si le confesseur n’en a pas assigné le temps.

Q.384- La pénitence sacramentelle suffit-elle à nous libérer de toute la peine temporelle méritée par le péché ?

R. La pénitence sacramentelle ne suffit pas d’ordinaire à nous libérer de toute la peine temporelle méritée par le péché ; aussi est-il bon d’y suppléer par d’autres œuvres de pénitence et de piété, ainsi que par les indulgences.

Q.385- Quelles sont les œuvres de pénitence et de piété ?

R. Les œuvres de pénitence et de piété sont : les jeûnes, les mortifications, les actes de miséricorde spirituelle et corporelle, les prières et l’usage pieux de ces objets bénits et de ces rites sacrés qu’on nomme sacramentaux, tels que l’eau bénite et les bénédictions diverses. (Formules 21-22.)

Q.386- Qu’est-ce qu’une indulgence ?

R. Une indulgence est une rémission de peine temporelle due pour les péchés : l’Église la concède sous certaines conditions aux âmes en état de grâce, en leur appliquant les mérites et les satisfactions surabondantes de Jésus-Christ, de la Sainte Vierge et des Saints, qui constituent le trésor de l’Église.

Q.387- Combien y a-t-il de sortes d’indulgences ?

R. Il y a deux sortes d’indulgences : les indulgences plénières et les indulgences partielles.

Q.388- Qu’est-ce que l’indulgence plénière ?

R. L’indulgence plénière est celle qui remet toute la peine temporelle due au péché.

Q.389- Qu’est-ce que l’indulgence partielle ?

R. L’indulgence partielle est celle qui remet seulement une partie de la peine temporelle due au péché.

Q.390- Qu’entend-on par indulgence de quarante ou de cent jours, de sept ans, etc. ?

R. Par indulgence de quarante ou de cent jours, de sept ans, etc., on entend la rémission de peine temporelle qu’on aurait obtenue par quarante ou cent jours, par sept ans, etc., de la pénitence établie par l’Église, aux temps antiques.

Q.391- Quelles sont les conditions nécessaires pour acquérir les indulgences ?

R. Les conditions nécessaires pour acquérir les indulgences sont l’état de grâce et l’accomplissement des œuvres prescrites.

(Catéchisme de la doctrine chrétienne, publié par ordre de St Pie X en 1912)
Montfort AJPM
§3. — Confession des péchés.

Q.372- Qu’est-ce que la confession ?

R. La confession est l’accusation des péchés faite au prêtre confesseur pour en recevoir l’absolution.

Q.373- De quels péchés sommes-nous obligés de nous confesser ?

R. Nous sommes obligés de nous confesser de tous les péchés mortels non encore confessés ou mal confessés, et il est bon de confesser aussi les fautes vénielles. …More
§3. — Confession des péchés.

Q.372- Qu’est-ce que la confession ?

R. La confession est l’accusation des péchés faite au prêtre confesseur pour en recevoir l’absolution.

Q.373- De quels péchés sommes-nous obligés de nous confesser ?

R. Nous sommes obligés de nous confesser de tous les péchés mortels non encore confessés ou mal confessés, et il est bon de confesser aussi les fautes vénielles.

Q.374- Comment devons-nous accuser les péchés mortels ?

R. Nous devons accuser les péchés mortels pleinement, sans nous laisser aller à la fausse honte d’en taire aucun ; il faut en déclarer l’espèce, le nombre ainsi que les circonstances qui ajouteraient à la faute une nouvelle malice grave.

Q.375- Celui qui ne se souvient pas du nombre précis des péchés mortels, que doit-il faire ?

R. Celui qui ne se souvient pas du nombre précis des péchés mortels doit faire connaître le nombre qui lui paraît le plus près de la vérité.

Q.376- Pourquoi faut-il ne pas se laisser aller à la fausse honte de taire aucun péché mortel ?

R. Il faut ne pas se laisser aller à la fausse honte de taire aucun péché mortel, parce que nous nous confessons à Jésus-Christ dans la personne du prêtre, et que celui-ci ne peut révéler aucune de nos fautes, au prix même de sa vie ; enfin, parce que, si nous agissions autrement, n’ayant pas obtenu le pardon, nous serions déshonorés en présence de tous au jugement général.

Q.377- Celui qui, par honte ou par un autre motif, tairait un péché mortel, ferait-il une bonne confession ?

R. Celui qui, par honte ou par un autre motif, tairait un péché mortel, ne ferait pas une bonne confession, mais commettrait un sacrilège.

Q.378- Que doit faire celui qui reconnaît ne s’être pas bien confessé ?

R. Celui qui reconnaît ne s’être pas bien confessé doit refaire les confessions mal faites et s’accuser des sacrilèges commis.

Q.379- Celui qui a omis ou oublié un péché mortel, sans qu’il y ait de sa faute, a-t-il fait une bonne confession ?

R. Celui qui a omis ou oublié un péché mortel, sans qu’il y ait de sa faute, a fait une bonne confession, mais il lui reste l’obligation de s’en confesser dans la suite.

(Catéchisme de la doctrine chrétienne, publié par ordre de St Pie X en 1912)
Montfort AJPM
§2. — La contrition et le bon propos.

Q.361- Qu’est-ce que la contrition ?

R. La contrition, ou repentir, ou douleur, est le regret et détestation des péchés commis qui nous fait nous proposer de ne plus pécher.

Q.362- Combien y a-t-il d’espèces de contrition ?

R. Il y a deux espèces de contrition : la contrition parfaite et la contrition imparfaite ou attrition.

Q.363- Qu’est-ce que la cont…More
§2. — La contrition et le bon propos.

Q.361- Qu’est-ce que la contrition ?

R. La contrition, ou repentir, ou douleur, est le regret et détestation des péchés commis qui nous fait nous proposer de ne plus pécher.

Q.362- Combien y a-t-il d’espèces de contrition ?

R. Il y a deux espèces de contrition : la contrition parfaite et la contrition imparfaite ou attrition.

Q.363- Qu’est-ce que la contrition parfaite ?

R. La contrition parfaite est la détestation des péchés commis, en tant qu’ils offensent Dieu notre Père, infiniment bon et aimable, et qu’ils ont causé la Passion et la Mort de notre Rédempteur, Jésus-Christ, Fils de Dieu.

Q.364- Pourquoi l’appelle-t-on parfaite ?

R. On l’appelle parfaite parce qu’elle naît d’un motif parfait, qui est l’amour filial de Dieu ou charité, et parce qu’elle nous obtient immédiatement le pardon des péchés, bien qu’il nous reste l’obligation de les confesser.

Q.365- Qu’est-ce que la contrition imparfaite ou attrition ?

R. La contrition imparfaite ou attrition est la détestation des péchés commis, par crainte des châtiments éternels et temporels, ou à cause de la laideur du péché.

Q.366- Pourquoi l’attrition est-elle une contrition imparfaite ?

R. L’attrition est une contrition imparfaite parce qu’elle naît de motifs moins parfaits, propres aux esclaves plutôt qu’à des fils ; et parce qu’elle ne nous obtient le pardon des péchés que moyennant le sacrement.

Q.367- Est-il nécessaire d’avoir le repentir de tous les péchés commis ?

R. Il est nécessaire d’avoir le repentir de tous les péchés mortels sans exception qui ont été commis, et il convient de l’avoir aussi des péchés véniels.

Q.368- Pourquoi est-il nécessaire d’avoir le repentir de tous les péchés mortels ?

R. Il est nécessaire d’avoir le repentir de tous les péchés mortels parce que chacun d’eux offense Dieu gravement, nous fait perdre sa grâce, et nous mérite de rester séparés de Lui éternellement.

Q.369- Qu’est-ce que le bon propos ?

R. Le bon propos est la volonté résolue de ne plus jamais commettre de péché et d’en fuir les occasions.

Q.370- Qu’est-ce que l’occasion du péché ?

R. L’occasion du péché est ce qui nous met en danger de le commettre, que ce soit une personne ou une chose.

Q.371- Sommes-nous obligés de fuir les occasions de péché ?

R. Nous sommes obligés de fuir les occasions de péché parce que nous sommes obligés de fuir le péché ; qui ne le fuit pas finit par y tomber, car « qui aime le danger y périra ». (Eccli. III, 27.)

(Catéchisme de la doctrine chrétienne, publié par ordre de St Pie X en 1912)
avecrux.avemaria
La Pénitence ! C'est ce que demande la TS Vierge Marie à Lourdes, à Fatima et à la Salette 🙏 Doux Jésus ! l'impureté ! 🙏 Ô Saint Joseph, obtenez-moi la grâce de mener une vie sans tache et que votre patronage me préserve de tout péril ! 🙏
Montfort AJPM
CHAPITRE V : La PÉNITENCE

§1. — Le sacrement et ses parties. — L’examen de conscience.


Q.355- Qu’est-ce que la Pénitence ?

R. La Pénitence ou Confession est un sacrement institué par Jésus-Christ pour remettre les péchés commis après le Baptême.

Q.356- Quand le sacrement de Pénitence a-t-il été institué par Jésus-Christ ?

R. Le sacrement de Pénitence a été institué par Jésus-Christ quand …More
CHAPITRE V : La PÉNITENCE

§1. — Le sacrement et ses parties. — L’examen de conscience.


Q.355- Qu’est-ce que la Pénitence ?

R. La Pénitence ou Confession est un sacrement institué par Jésus-Christ pour remettre les péchés commis après le Baptême.

Q.356- Quand le sacrement de Pénitence a-t-il été institué par Jésus-Christ ?

R. Le sacrement de Pénitence a été institué par Jésus-Christ quand il a dit aux Apôtres et, en eux, à leurs successeurs : « Recevez le Saint-Esprit ; les péchés seront remis à ceux à qui vous les remettrez, et ils seront retenus à ceux à qui vous les retiendrez. » (Joan. XX, 22-23.)

Q.357- Quel est le ministre de la Pénitence ?

R. Le ministre de la Pénitence est le prêtre approuvé par l’Évêque.

Q.358- Combien y a-t-il de conditions requises pour faire une bonne confession, et quelles sont-elles ?

R. Il y a cinq conditions requises pour faire une bonne confession : 1° l’examen de conscience ; 2° la douleur de ses péchés ; 3° le bon propos de ne plus les commettre ; 4° la confession ; 5° la satisfaction ou pénitence.

Q.359- Comment se fait l’examen de conscience ?

R. On fait l’examen de conscience en rappelant à son esprit les péchés qui, depuis la dernière confession bien faite, ont été commis par pensées, par paroles, par actions et par omissions contre les commandements de Dieu, contre les commandements de l’Église et contre les obligations de son état.

Q. 360. Dans l’examen de conscience, devons-nous rechercher le nombre des péchés ?

R. Dans l’examen de conscience, nous devons rechercher, et même avec diligence, le nombre des péchés mortels.

(Catéchisme de la doctrine chrétienne, publié par ordre de St Pie X en 1912)
Montfort AJPM
AVANT LA CONFESSION.

Mon très miséricordieux Sauveur, j’ai péché et beaucoup péché contre vous par ma faute, par ma très grande faute, entrant en rébellion avec votre loi sainte et donnant la préférence sur vous, mon Dieu et mon Père du ciel, à de misérables créatures et à mes caprices. Bien que je ne mérite que châtiments, ne me refusez pas la grâce de bien connaître, détester et confesser …More
AVANT LA CONFESSION.

Mon très miséricordieux Sauveur, j’ai péché et beaucoup péché contre vous par ma faute, par ma très grande faute, entrant en rébellion avec votre loi sainte et donnant la préférence sur vous, mon Dieu et mon Père du ciel, à de misérables créatures et à mes caprices. Bien que je ne mérite que châtiments, ne me refusez pas la grâce de bien connaître, détester et confesser sincèrement tous mes péchés, afin que je puisse obtenir votre pardon et parvenir à un amendement véritable.

Vierge sainte, intercédez pour moi.

Pater, Ave.


1. On fait soigneusement l’examen des péchés commis par pensées, paroles, actions et omissions, contre les commandements de Dieu, les commandements de l’Église et les devoirs d’état.

2. On considère le grand mal qu’on a commis en offensant gravement Dieu, qui est notre Seigneur et Père, qui nous a comblés de si nombreux bienfaits, nous aime tant et mérite infiniment d’être aimé par-dessus toutes choses et servi en toute fidélité. On rappelle à son esprit que la Passion de Notre-Seigneur Jésus- Christ fut occasionnée par nos péchés. On réfléchit à la perte de la grâce et du paradis ainsi qu’an châtiment de l’enfer que l’on a mérité. Puis on récite avec une profonde componction l’
Acte de contrition.

3. En se présentant au confesseur, le pénitent s’agenouille, fait le signe de la croix et demande la bénédiction, puis se confesse humblement.

4. Ensuite, il écoute docilement les avis du confesseur, accepte la pénitence, et, au moment de l’absolution, renouvelle l’
Acte de contrition.

(Catéchisme de la doctrine chrétienne, publié par ordre de St Pie X en 1912)
avecrux.avemaria
Ô Saint Joseph, obtenez-moi la grâce de mener une vie sans tache et que votre patronage me préserve de tout péril ! 🙏
Montfort AJPM
Gertrude se préparait à une fin prochaine par un examen attentif de sa conscience. Ses fautes lui apparurent tellement repoussantes qu’elle courut se prosterner aux pieds de Jésus implorant miséricorde.
Et Jésus la bénit en disant : « La bonté toute gratuite de mon Cœur t’accorde volontiers l’indulgence et la rémission de tous tes péchés. Et maintenant accepte la pénitence que je t’impose : More
Gertrude se préparait à une fin prochaine par un examen attentif de sa conscience. Ses fautes lui apparurent tellement repoussantes qu’elle courut se prosterner aux pieds de Jésus implorant miséricorde.
Et Jésus la bénit en disant : « La bonté toute gratuite de mon Cœur t’accorde volontiers l’indulgence et la rémission de tous tes péchés. Et maintenant accepte la pénitence que je t’impose : tous les jours de l’année qui commence, tu feras une bonne œuvre quelconque en souvenir de l’amour avec lequel je te remets aujourd’hui tes péchés.
- Hélas ! dit Gertrude, ne m’arrivera-t-il pas d’omettre cette bonne œuvre quotidienne, et alors, que devrai-je faire ?
- Comment pourrais-tu l’omettre, répondit Jésus : j’exige si peu de chose : te sera-t-il difficile d’offrir à cette intention un de tes pas, un geste, une parole affectueuse au prochain, un mot charitable adressé à un pécheur ou à un juste ? Ne pourrais-tu pas, une fois le jour lever de terre une paille, dire un requiem pour les défunts ? Or ma bonté se contentera d’un seul de ces actes. »
Gertrude demande à Jésus si d’autres ne pourraient pas avoir part à sa consolation : « Oui, répondit Jésus, j’accorde la même rémission de toutes ses négligences à quiconque voudra accomplir la pénitence que je t’ai imposée. Ah ! quel doux accueil je ferais, l’année écoulée, à celui qui aurait ainsi couvert par ces actes de charité, la multitude de ses fautes ! »
montfortajpm.blogspot.ro/…/sainte-gertrude…

(R.P. Cros S.J. "Le Cœur de Sainte Gertrude")
Montfort AJPM
Jésus, c’est toi qui malgré les blasphèmes
Des ennemis du Sacrement d’Amour,
C’est toi qui veux montrer combien tu m’aimes,
Puisqu’en mon cœur tu fixes ton séjour :
Ô Pain de l’exilé ! Sainte et Divine Hostie,
Ce n’est plus moi qui vis, mais je vis de ta vie !
Ton ciboire doré
Entre tous préféré,
Jésus, c’est moi !

Jésus, c’est moi, ton vivant sanctuaire
Que les méchants ne peuvent profaner :
More
Jésus, c’est toi qui malgré les blasphèmes
Des ennemis du Sacrement d’Amour,
C’est toi qui veux montrer combien tu m’aimes,
Puisqu’en mon cœur tu fixes ton séjour :
Ô Pain de l’exilé ! Sainte et Divine Hostie,
Ce n’est plus moi qui vis, mais je vis de ta vie !
Ton ciboire doré
Entre tous préféré,
Jésus, c’est moi !

Jésus, c’est moi, ton vivant sanctuaire
Que les méchants ne peuvent profaner :
Reste en mon cœur, n’est-il pas un parterre
Dont chaque fleur vers toi veut se tourner ?
Mais si tu t’éloignais, ô blanc Lys des vallées,
Tu le sais bien, mes fleurs seraient bien vite effeuillées.
Toujours, mon Bien-Aimé
Jésus, Lys embaumé,
Fleuris en moi !...


CHANTÉ, ici : Rappelle-toi !
& PAROLES, là : montfortajpm.blogspot.ro/…/Jesus-mon-bien-…
6 more comments from Montfort AJPM
Montfort AJPM
Un Dieu saint et puissant
Forme notre supplice,
Nous sentons le pesant
De toute sa justice.
Il est vrai, nous l’aimons
Comme notre bon Père,
Mais nous le ressentons
Comme un juge sévère.

Hélas ! Seigneur très doux,
Vous nous êtes contraire.
Ah ! quand vous verrons-nous,
Notre Dieu, notre Père !
Que dans votre beauté
Vous nous semblez aimable !
Que notre iniquité
Vous rend épouvantable !

More
Un Dieu saint et puissant
Forme notre supplice,
Nous sentons le pesant
De toute sa justice.
Il est vrai, nous l’aimons
Comme notre bon Père,
Mais nous le ressentons
Comme un juge sévère.

Hélas ! Seigneur très doux,
Vous nous êtes contraire.
Ah ! quand vous verrons-nous,
Notre Dieu, notre Père !
Que dans votre beauté
Vous nous semblez aimable !
Que notre iniquité
Vous rend épouvantable !

Père, vous nous aimez
Comme enfants véritables,
Et vous nous oubliez
Comme des misérables.
Ô Dieu de charité,
Pardon, miséricorde !
Ô Dieu plein de bonté,
Faites miséricorde !

CHANTÉ, ici : PLAINTES des ÂMES du PURGATOIRE (diaporama)
+ Intégralement : 57. Plaintes des âmes du Purgatoire
& PAROLES, là : montfortajpm.blogspot.ro/…/mois-des-ames-d…
Montfort AJPM
Miséricorde pour moi-même
De vous avoir tant approché
Avec une tiédeur extrême,
Avec un cœur plein de péché.

Pardonnez-moi ma négligence,
Et mon peu de préparation,
Et ma cruelle indifférence
Pour la très sainte Communion.

Pardon de mon ingratitude
Après tant de bienfaits reçus,
De mon peu de sollicitude
À vous suivre dans vos vertus.

Peux-tu, mon cœur, être insensible
Au Cœur de Jésus …
More
Miséricorde pour moi-même
De vous avoir tant approché
Avec une tiédeur extrême,
Avec un cœur plein de péché.

Pardonnez-moi ma négligence,
Et mon peu de préparation,
Et ma cruelle indifférence
Pour la très sainte Communion.

Pardon de mon ingratitude
Après tant de bienfaits reçus,
De mon peu de sollicitude
À vous suivre dans vos vertus.

Peux-tu, mon cœur, être insensible
Au Cœur de Jésus méprisé ?
Non, non, il ne t’est pas possible,
C’est pour toi qu’il s’est épuisé !

Si le Cœur d’un Turc infidèle
T’avait aimé jusqu’à ce point,
Tu l’aimerais, ô cœur rebelle !
Pour ce Cœur, tu ne l’aimes point !


Cœur amoureux, je vous embrasse,
Je me donne à vous tout entier !
Il est juste que je le fasse,
Vous m’avez aimé le premier.

CHANTÉ, ici : A34a. Amende honorable au Cœur de Jésus
& PAROLES, là : montfortajpm.blogspot.ro/…/acte-de-reparat…
Montfort AJPM
Allons pécheurs, allons nous rendre
Auprès du Cœur de Jésus-Christ,
C’est par lui qu’il se fait entendre
Pour nous donner un cœur contrit.

« Mon Cœur sent une soif ardente,
Il dit : « J’ai soif ! » incessamment ;
Chez toi, chère âme pénitente,
Il cherche du soulagement.

« Mêle mon Sang avec tes larmes
Puisque tu pleures ton péché ;
Ne crains point, j’ai mis bas les armes
Puisque ton cœur est …
More
Allons pécheurs, allons nous rendre
Auprès du Cœur de Jésus-Christ,
C’est par lui qu’il se fait entendre
Pour nous donner un cœur contrit.

« Mon Cœur sent une soif ardente,
Il dit : « J’ai soif ! » incessamment ;
Chez toi, chère âme pénitente,
Il cherche du soulagement.

« Mêle mon Sang avec tes larmes
Puisque tu pleures ton péché ;
Ne crains point, j’ai mis bas les armes
Puisque ton cœur est si touché.

« Pour redoubler ta pénitence
Entre en mon Cœur si pénitent,
Pour m’aimer d’un amour immense
Entre en mon Cœur qui t’aime tant !
...
Viens à mon Cœur, âme fidèle,
Veux-tu m’abandonner aussi ?
Viens boire à la source éternelle
Que rejette un cœur endurci.
... »
CHANT :
A32e. 3- Les grands biens de la dévotion au Sacré-Cœur
PAROLES : montfortajpm.blogspot.ro/…/acte-de-reparat…
Montfort AJPM
Vous m’avez souvent empêché
De me plonger dans le péché
Vers lequel j’étais tout penché :
Deo gratias !

Tombé, vous m’avez relevé,
Tombant, vous m’avez soulevé,
Et près de tomber, préservé :
Deo gratias !


Tous les jours, au Saint-Sacrement,
Vous devenez mon aliment
Pour me soutenir puissamment :
Deo gratias !


CHANT + PAROLES : montfortajpm.blogspot.ro/…/la-tres-sainte-…
Montfort AJPM
Un jour, je pensais défaillir,
Mon feu venant à s’amortir :
« Amour, sans vous, je vais périr,
Disais-je en défaillance :
Si c’est moi qui vous ai fait fuir,
Pardon de mon offense ! »

Je criais le long des coteaux :
« L’avez-vous vu, bois et ruisseaux ?
Cherchez-le moi, petits oiseaux,
En messagers fidèles,
Et venez, pour finir mes maux,
M’en donner des nouvelles. »

CHANT + PAROLES : montfort…More
Un jour, je pensais défaillir,
Mon feu venant à s’amortir :
« Amour, sans vous, je vais périr,
Disais-je en défaillance :
Si c’est moi qui vous ai fait fuir,
Pardon de mon offense ! »

Je criais le long des coteaux :
« L’avez-vous vu, bois et ruisseaux ?
Cherchez-le moi, petits oiseaux,
En messagers fidèles,
Et venez, pour finir mes maux,
M’en donner des nouvelles. »

CHANT + PAROLES : montfortajpm.blogspot.ro/…/lAmour-divin--c…
Montfort AJPM
Album "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

12. — ACTE DE CONTRITION
Mon Dieu, je me repens de mes péchés de tout mon cœur ; je les hais et les déteste parce qu’ils offensent votre Majesté infinie, sont la cause de la mort de votre divin Fils Jésus, et constituent ma ruine spirituelle. Je ne veux plus en commettre à l’avenir, et je me propose d’en fuir les occasions. — Seigneur, …More
Album "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

12. — ACTE DE CONTRITION
Mon Dieu, je me repens de mes péchés de tout mon cœur ; je les hais et les déteste parce qu’ils offensent votre Majesté infinie, sont la cause de la mort de votre divin Fils Jésus, et constituent ma ruine spirituelle. Je ne veux plus en commettre à l’avenir, et je me propose d’en fuir les occasions. — Seigneur, miséricorde, pardonnez-moi.
(Catéchisme de la doctrine chrétienne, publié par ordre de St Pie X en 1912)
GChevalier
Album "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

23. — LES SEPT PÉCHÉS CAPITAUX
L’orgueil, l’avarice, la luxure, la colère, la gourmandise, l’envie et la paresse.
(Catéchisme de la doctrine chrétienne, publié par ordre de St Pie X en 1912)
Montfort AJPM
J’ai perdu Dieu par mon péché.
Ah ! que mon cœur en est touché !
Il est vrai qu’il en est taché,
Mais il en est bien plus fâché.

Trahir son Roi comme un ingrat,
Combattre son propre Avocat,
Offenser Dieu, quel attentat !
Anges, pleurez sur mon état.

CHANTÉ, ici : Le pécheur contrit
PAROLES : montfortajpm.blogspot.ro/…/dernieres-mises…

Mille fois mon cœur vous désire,
Ô mon Jésus ! Hélas ! quan…
More
J’ai perdu Dieu par mon péché.
Ah ! que mon cœur en est touché !
Il est vrai qu’il en est taché,
Mais il en est bien plus fâché.

Trahir son Roi comme un ingrat,
Combattre son propre Avocat,
Offenser Dieu, quel attentat !
Anges, pleurez sur mon état.

CHANTÉ, ici : Le pécheur contrit
PAROLES : montfortajpm.blogspot.ro/…/dernieres-mises…

Mille fois mon cœur vous désire,
Ô mon Jésus ! Hélas ! quand viendrez-vous ?
Être sans vous, c’est un martyre :
Venez donc, venez donc, ô mon cher Époux !

J’ai mon âme
Toute de flamme :
J’ai mon Sauveur
Au milieu de mon cœur,
Grâce, grâce, grâce à l’amour
Qui triomphe de mon cœur en ce jour !

CHANTÉ, ici : Les désirs de la Communion
Montfort AJPM
Vivre d’Amour, c’est bannir toute crainte,
Tout souvenir des fautes du passé.
De mes péchés je ne vois nulle empreinte,
En un instant l’amour a tout brûlé…..
Flamme divine, ô très douce Fournaise !
En ton foyer je fixe mon séjour,
C’est en tes feux que je chante à mon aise :
« Je vis d’Amour !… »


Vivre d’Amour, c’est vivre de ta vie,
Roi glorieux, délice des élus.
Tu vis pour moi, caché dans …
More
Vivre d’Amour, c’est bannir toute crainte,
Tout souvenir des fautes du passé.
De mes péchés je ne vois nulle empreinte,
En un instant l’amour a tout brûlé…..
Flamme divine, ô très douce Fournaise !
En ton foyer je fixe mon séjour,
C’est en tes feux que je chante à mon aise :
« Je vis d’Amour !… »


Vivre d’Amour, c’est vivre de ta vie,
Roi glorieux, délice des élus.
Tu vis pour moi, caché dans une Hostie,
Je veux pour toi me cacher, ô Jésus !
À des amants, il faut la solitude
Un cœur à cœur qui dure nuit et jour,
Ton seul regard fait ma béatitude :
Je vis d’Amour !…

CHANTÉ, ici : Vivre d'Amour
PAROLES : montfortajpm.blogspot.ro/…/saint-jean-27-d…
10 more comments from Montfort AJPM
Montfort AJPM
Pécheurs, nous faisons par nos crimes
De Marie et de Jésus
Deux très innocentes victimes :
Ah ! Ah ! Ah ! ne péchons jamais plus !

CHANTÉ, ici : Les souffrances de Marie au pied de la Croix sur "Vierge Sainte" (cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

Voici votre brebis, Pasteur incomparable,
Qui languit à vos pieds, envers vous trop coupable.

Venez, mon Dieu, venez, mon doux Sauveur :
More
Pécheurs, nous faisons par nos crimes
De Marie et de Jésus
Deux très innocentes victimes :
Ah ! Ah ! Ah ! ne péchons jamais plus !

CHANTÉ, ici : Les souffrances de Marie au pied de la Croix sur "Vierge Sainte" (cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)

Voici votre brebis, Pasteur incomparable,
Qui languit à vos pieds, envers vous trop coupable.

Venez, mon Dieu, venez, mon doux Sauveur :
Venez régner au centre de mon cœur !

CHANTÉ, ici :
Sur la Communion : 2 cantiques attribués à St Louis-Marie de Montfort
Montfort AJPM
Pour réparer ces outrages,
Aimons-le d’un grand amour !
Rendons-lui tous mille hommages,
Allons lui faire la cour ;
Faisons amende honorable
À son Cœur si méprisé,
Puisque ce Cœur très aimable
S’est pour nous tout épuisé !

Puisque nos biens sont les vôtres,
Les ayant reçus de vous,
Que vos mépris soient les nôtres
Et qu’ils retombent sur nous !
Pour réparer tous ces crimes,
Voilà nos cœurs, …
More
Pour réparer ces outrages,
Aimons-le d’un grand amour !
Rendons-lui tous mille hommages,
Allons lui faire la cour ;
Faisons amende honorable
À son Cœur si méprisé,
Puisque ce Cœur très aimable
S’est pour nous tout épuisé !

Puisque nos biens sont les vôtres,
Les ayant reçus de vous,
Que vos mépris soient les nôtres
Et qu’ils retombent sur nous !
Pour réparer tous ces crimes,
Voilà nos cœurs, prenez-les !
Pour les rendre des victimes
Aux pieds de vos saints autels.

CHANTÉ, ici : Les outrages faits au Saint-Sacrement
Montfort AJPM
Ô mon Jésus, miséricorde !
Pour tous les péchés que j’ai faits ;
Si votre Cœur ne me l’accorde,
Je suis perdu pour un jamais.


Charmé de la flamme divine
Dont je vois votre Cœur si plein ;
C’en est fait, j’ouvre ma poitrine :
Divin Cœur, entrez dans mon sein !

CHANTÉ, ici : Amende honorable au Cœur de Jésus
& PAROLES, là : montfortajpm.blogspot.ro/…/acte-de-reparat…
Montfort AJPM
JÉSUS :
Ah ! j’ai perdu, j’ai perdu ma chère âme,
J’ai, par malheur, égaré ma brebis ;
Je le ressens, mon Sacré-Cœur se pâme,
Elle est livrée à mes grands ennemis.


LE PÉCHEUR PÉNITENT :
Ô mon Jésus, ô mon aimable Maître,
Unique objet digne de me charmer,
Que j’ai longtemps été sans vous connaître !
Que j’ai longtemps été sans vous aimer !

CHANTÉ, ici : Le pécheur converti (cantique en 3 vers…More
JÉSUS :
Ah ! j’ai perdu, j’ai perdu ma chère âme,
J’ai, par malheur, égaré ma brebis ;
Je le ressens, mon Sacré-Cœur se pâme,
Elle est livrée à mes grands ennemis.


LE PÉCHEUR PÉNITENT :
Ô mon Jésus, ô mon aimable Maître,
Unique objet digne de me charmer,
Que j’ai longtemps été sans vous connaître !
Que j’ai longtemps été sans vous aimer !

CHANTÉ, ici : Le pécheur converti (cantique en 3 versions de St Louis-Marie de Montfort)
& PAROLES, là : montfortajpm.blogspot.ro/…/la-conversion-d…


Loin de Jésus que j’aime,
Je souffre incessamment,
Et c’est mon amour même
Qui fait tout mon tourment.

R./ Allez, ô mon bon Ange,
Dire à mon Bien-Aimé
Que ma peine est étrange,
Depuis qu’il m’a charmé !

CHANTÉ + PAROLES, ici : montfortajpm.blogspot.ro/…/loin-de-Jesus-q…
Montfort AJPM
Armes bas, Monarque suprême :
La paix, la paix, donne-la moi !
Je m’arme, non plus contre toi,
Mais tout contre moi-même !

CHANTÉ, ici : 88. La nécessité de la Pénitence

Ô mon bon Jésus, mon âme vous désire :
Du fond de mon cœur après vous il soupire !
C’est tout mon trésor, mon Jésus et ma vie,
Qui sont renfermés dans cette sainte Hostie.

R./ Ô mon bon Jésus, ô mon cher Amour,
Soyez en mon …
More
Armes bas, Monarque suprême :
La paix, la paix, donne-la moi !
Je m’arme, non plus contre toi,
Mais tout contre moi-même !

CHANTÉ, ici : 88. La nécessité de la Pénitence

Ô mon bon Jésus, mon âme vous désire :
Du fond de mon cœur après vous il soupire !
C’est tout mon trésor, mon Jésus et ma vie,
Qui sont renfermés dans cette sainte Hostie.

R./ Ô mon bon Jésus, ô mon cher Amour,
Soyez en mon cœur la nuit et le jour !

CHANTÉ, ici : Cantique de St Jean Eudes sur les désirs de la Communion : www.youtube.com/watch
Montfort AJPM
Ô Mère bien-aimée, malgré ma petitesse,
Comme toi je possède en moi Le Tout-Puissant,
Mais je ne tremble pas en voyant ma faiblesse :
Le trésor de la mère appartient à l’enfant ;
Et je suis ton enfant, ô ma Mère chérie :
Tes vertus, ton amour, ne sont-ils pas à moi ?
Aussi lorsqu’en mon cœur descend la blanche Hostie,
Jésus, ton Doux Agneau, croit reposer en toi !...


CHANTÉ, ici : Pourquoi je t'…More
Ô Mère bien-aimée, malgré ma petitesse,
Comme toi je possède en moi Le Tout-Puissant,
Mais je ne tremble pas en voyant ma faiblesse :
Le trésor de la mère appartient à l’enfant ;
Et je suis ton enfant, ô ma Mère chérie :
Tes vertus, ton amour, ne sont-ils pas à moi ?
Aussi lorsqu’en mon cœur descend la blanche Hostie,
Jésus, ton Doux Agneau, croit reposer en toi !...


CHANTÉ, ici : Pourquoi je t'aime, ô Marie !
PAROLES : montfortajpm.blogspot.ro/…/la-sainte-famil…
Montfort AJPM
Mon Dieu, je vous aime ardemment
Pour l’amour de vous-même !
J’espère en vous très fermement,
Et j’y crois tout de même.
Pardon, mon Dieu, car j’ai péché,
Pardon de mon offense :
Pour votre amour, j’en suis fâché,
Et j’en fais pénitence.

CHANTÉ, ici :
Promesses du baptême
PAROLES + Toutes les Versions, là :
montfortajpm.blogspot.ro/…/renouvellement-…
Montfort AJPM
Pitié, mon Dieu ! sur le bord de l'abîme
Où nous mena le mépris de ta loi,
Nous t'implorons, détestant notre crime,
Et promettant de n'être plus qu'à toi.

Dieu de clémence,
Ô Dieu Sauveur,
Que notre pénitence
Touche ton Sacré-Cœur !


Triomphe, ô Roi, Dieu de l'Eucharistie !
Autour de Toi se pressent tes enfants
Pour réparer l'outrage de l'impie ;
À Toi nos cœurs, et nos vœux et nos chants !


More
Pitié, mon Dieu ! sur le bord de l'abîme
Où nous mena le mépris de ta loi,
Nous t'implorons, détestant notre crime,
Et promettant de n'être plus qu'à toi.

Dieu de clémence,
Ô Dieu Sauveur,
Que notre pénitence
Touche ton Sacré-Cœur !


Triomphe, ô Roi, Dieu de l'Eucharistie !
Autour de Toi se pressent tes enfants
Pour réparer l'outrage de l'impie ;
À Toi nos cœurs, et nos vœux et nos chants !


Nous t'adorons, ô radieuse Hostie !
Du Dieu d'amour, voile mystérieux ;
Sois notre force aux combats de la vie,
Soutiens nos pas sur le chemin des cieux.

(Ces 2 Cantiques sont chantés ici : montfortajpm.blogspot.ro/2016/07/cd-le-cur-de-jesus.html )
Montfort AJPM
« Pardon, ô Charité divine,
De mes refus, de mes froideurs.
C’en est fait, j’ouvre ma poitrine
À vos attraits, à vos ardeurs. »

L'excellence de la Charité sur plusieurs airs (cantique de St Louis-Marie de Montfort)
Montfort AJPM
* NEUVAINE au SACRÉ-CŒUR (23 juin) *

Priez pour moi, divine Mère,
Refuge assuré du pécheur !
Pardon, pardon : votre prière
Peut tout auprès de mon Sauveur.

Ô Miséricorde infinie,
Vous ne pouvez me rejeter.
Ô doux Jésus, douce Marie,
Vous ne pouvez me rebuter.

montfortajpm.blogspot.ro/…/la-conversion-d…

Si pour avoir un Dieu que j’aime
Il faut un parfait dénûment,
Je quitte tout, jusqu’à …
More
* NEUVAINE au SACRÉ-CŒUR (23 juin) *

Priez pour moi, divine Mère,
Refuge assuré du pécheur !
Pardon, pardon : votre prière
Peut tout auprès de mon Sauveur.

Ô Miséricorde infinie,
Vous ne pouvez me rejeter.
Ô doux Jésus, douce Marie,
Vous ne pouvez me rebuter.

montfortajpm.blogspot.ro/…/la-conversion-d…

Si pour avoir un Dieu que j’aime
Il faut un parfait dénûment,
Je quitte tout, jusqu’à moi-même,
Pour Jésus au Saint-Sacrement.

Je suis une biche harassée
Qui cherche la source d’amour ;
La main du chasseur m’a blessée,
Son dard me brûle nuit et jour.
montfortajpm.blogspot.ro/…/cantique-en-lho…