Clicks922
fr.news
2

Un archevêque "héroïque" du Brésil combat le "dragon du traditionalisme"

Selon Mgr Orlando Brandes, 75 ans, archevêque d'Aparecida au Brésil, "la droite" est violente et injuste.

Tel était le contenu d'une "homélie" que Brandes a prononcée devant 40 000 catholiques en la fête de Notre-Dame d'Aparecida (12 octobre).

Au lieu de prêcher l'Évangile, Brandes s'en est pris à un "dragon du traditionalisme" qui, selon lui, "tue le pape, le synode et le Concile Vatican II".

Le Président du Brésil Jair Bolsonaro, un catholique déchu, était présent et a reçu la Sainte Communion. Dans le passé, Bolsonaro a été "re-baptisé" par un protestant. Deux fois divorcé, il assiste maintenant à un service baptiste avec sa concubine protestante, également divorcée.

Les médias ont interprété l'"homélie" de Mgr Brandes comme une attaque contre Bolsonaro. Brandes a immédiatement nié, disant qu'il parlait d'"idéologies" et non de gouvernements politiques.

Il a cependant renouvelé son attaque contre "beaucoup (sic !) de gens" qui ont des "vues traditionalistes" et n'acceptent pas François et l'Église de François.

Image: Jair Bolsonaro, Orlando Brandes, #newsJburmezrfb

GChevalier
Ce que j'apprends sur Bolsonaro me fait voir que lui aussi fait partie de la grande Prostituée de Babylone que dirige le Dragon-Bergoglio.
Bocage
Il est évident qu'une telle homélie ne peut être prononcée que dans le temps du règne de l'antichrist