Clicks815
fr.news
1

Aperçu des interdictions de messes en Europe

Autriche

Les messes sont autorisées pour 10 personnes au maximum et les enterrements pour 50. Le père Justin Minkowitsch a lancé le 25 novembre l'appel de 70 intellectuels demandant aux évêques de libérer la messe. En quelques jours, il a été signé par plus de 700 fidèles.

Belgique

Tout culte est suspendu jusqu'au 13 décembre. Le Comité des Catholiques Concernés demande qu'au moins quelques fidèles puissent participer aux messes comme dans d'autres pays. Sa pétition a reçu dans les jours qui ont suivi 500 signatures.

Allemagne

Un deuxième verrouillage a entraîné la fermeture de restaurants, de gymnases, de théâtres (etc.) mais il n'y a pas d'interdiction de culte. Cependant, des mesures d'hygiène strictes sont appliquées, comprenant parfois le port forcé de masques et la communion sur la main.

France

Tout culte public est suspendu du 30 octobre au 6 décembre. Après cette période, seules 30 personnes sont autorisées, même dans les grandes cathédrales françaises. Chaque dimanche, les catholiques se rassemblent pour prier devant leurs églises.

Pologne

Le culte public est limité à 1 personne par 15 m2, les masques sont obligatoires. Les gymnases sont fermés. Un propriétaire de gymnase à Cracovie a rebaptisé son entreprise "Église du corps sain" pour contourner la fermeture.

Espagne

Les restrictions sont imposées région par région. Depuis le 5 octobre, la participation à la messe est plafonnée à 30 personnes.

Royaume-Uni et Irlande

Tout culte est suspendu du 5 novembre au 2 décembre. Les prêtres irlandais sont confrontés à des mesures draconiennes pour accepter les gens à la messe. Du 23 au 27 décembre, les quatre nations britanniques autorisent trois ménages au maximum à se réunir à l'intérieur de "bulles de Noël".

Image: © Mazur, CC BY-NC-SA, #newsZmqnmoluuo

jamacor