fr.news
988

Müller : "Du côté" de François MAIS personne ne peut justifier les actes homosexuels

"Personne au monde" ne peut comprendre que François fasse de l'homosexualiste McElroy de San Diego un cardinal en août, a déclaré le cardinal Gerhard Müller à LifeSiteNews.com (22 juin).

Müller a déclaré qu'il est "absolument du côté" de François "MAIS cela ne signifie pas que je doive justifier tout ce qui se passe", comme la promotion par François de l'activiste homosexuel James Martin.

Pour le cardinal, il est "absolument clair" que personne ne peut changer la doctrine selon laquelle le comportement homosexuel est un péché grave, comme toute forme de sexualité en dehors du mariage.

Martin ne peut pas changer cela avec des réseaux ou de la propagande, dit Müller, "Ce qu'il fait là est une hérésie. Personne ne peut le justifier". Il déboulonne l'argument de la "pastorale" de Martin car "personne n'est plus proche" de ces personnes que le Christ qui ne justifie pas le péché mais donne la grâce de se convertir de cette "abomination."

"Ce qui est mal est mal et ce qui est bien est bien", insiste Müller. Son exemple : "Personne ne peut dire : j'ai une tendance au poly-mariage ou dire que j'aime non seulement une femme, mais cinq."

Sans qu'on le lui demande, Müller dit ne pas comprendre pourquoi le cardinal Zen n'était "pas digne" d'être reçu par François. "Nous ne pouvons pas le sacrifier uniquement pour quelques accords avec ce régime dictatorial en Chine."

#newsXeowpakcis