Clicks515
fr.news
13

Un prêtre remercie les démons pour leur "aide vaudou".

Le père Davide Rota, 70 ans, a remercié Dieu et les démons pour son rétablissement du coronavirus dans sa chronique hebdomadaire sur EcoDiBergamo.it (10 mai).

Rota a été transporté à l'hôpital avec une infection au coronavirus le 29 février. Il dirige le Patronato San Vincenzo, une organisation de secours du diocèse de Bergame, en Italie.

Dans sa chronique, il exprime sa gratitude à un "chaman africain inconnu" qui a pratiqué un rituel vaudou pour sa santé : "On ne sait jamais".

Le rituel a été organisé et payé par les résidents africains de la maison San Vincenzo à Bergame.

Image: © Dominik Schwarz, CC BY-NC-SA, #newsDkkrvqjzlz

dmt
Pourquoi s'étonner ? Il n'a fait que suivre l'exemple de JP 2 : adoration de divinités sataniques au Togo ; aux îles Fidji où il boit un breuvage "magique" ; en Inde où une prêtresse de Shiva le marqua au front du signe du tilac, et j'en passe. Participer à des cérémonies païennes peut être considérer comme un signe d'apostasie.
Tous ces actes sont formellement condamnés par saint Paul : « Fuyez …More
Pourquoi s'étonner ? Il n'a fait que suivre l'exemple de JP 2 : adoration de divinités sataniques au Togo ; aux îles Fidji où il boit un breuvage "magique" ; en Inde où une prêtresse de Shiva le marqua au front du signe du tilac, et j'en passe. Participer à des cérémonies païennes peut être considérer comme un signe d'apostasie.
Tous ces actes sont formellement condamnés par saint Paul : « Fuyez l’idolâtrie. Ce qu’on sacrifie, c’est à des démons qu’on le sacrifie. Or, je ne veux pas que vous entriez en communion avec les démons. Vous ne pouvez boire à la coupe du Seigneur et à la coupe des démons. Ou bien voudrions-nous provoquer la jalousie du Seigneur ? Serions-nous plus forts que lui ? » (I Corinthiens X, 14-22).
Pensons à tous ces chrétiens d'hier et d'aujourd'hui qui refusent d'adorer ces faux dieux et qui sont massacrés.
Catholique et Français
Ben oui, autrefois, avant Vatican II, on était canonisé pour avoir refusé de donner le moindre signe d'estime aux fausses religions et autres sorcelleries, souvent au prix de sa vie ! Cela s'appelait le "martyre" ! Au contraire, depuis le "saint" Concile Vatican II, on est canonisé en leur ayant grâcieusement donné toutes sortes de signes d'estime : coran affectueusement et publiquement embrass…More
Ben oui, autrefois, avant Vatican II, on était canonisé pour avoir refusé de donner le moindre signe d'estime aux fausses religions et autres sorcelleries, souvent au prix de sa vie ! Cela s'appelait le "martyre" ! Au contraire, depuis le "saint" Concile Vatican II, on est canonisé en leur ayant grâcieusement donné toutes sortes de signes d'estime : coran affectueusement et publiquement embrassé, signe diabolique de Shivâ reçu sur le front, Dalaï Lama appelé sans rire "votre sainteté" etc... etc... (voir aussi infra ma publication du 19 mai sur le discours de "saint" Jean-Paul II aux sorciers vaudous). Et il y a des gens qui nous prennent pour des imbéciles en nous affirmant très sérieusement, sans la moindre explication qui tienne la route, qu'il n'y a absolument aucune raison de s'étonner, de s'inquiéter et encore moins de se scandaliser de ce virage à 180°. Inouï depuis... la Pentecôte ! Dans quel monde vivons-nous maintenant ?
dmt
Dans le monde de l'Antichrist.
Siagrius
Tous ceux qui ont payé le rituel sont très généreux, certes, mais en état de péché mortel. De plus, le prêtre, s'il ne le sait pas risque d'être infecté par le rituel vaudou. Certes il est physiquement guéri mais il devra en payer le prix. Je lui suggère d'aller voir un exorciste et d'examiner le problème en détail avec lui puis d'expliquer à ses fidèles africains qu'il ne faut pas mélanger …More
Tous ceux qui ont payé le rituel sont très généreux, certes, mais en état de péché mortel. De plus, le prêtre, s'il ne le sait pas risque d'être infecté par le rituel vaudou. Certes il est physiquement guéri mais il devra en payer le prix. Je lui suggère d'aller voir un exorciste et d'examiner le problème en détail avec lui puis d'expliquer à ses fidèles africains qu'il ne faut pas mélanger magie blanche et religion chrétienne sans risquer de perdre son âme.
Djadjedje
Voilà la "religion" de Sylvanus et de ses amis de la secte conciliaire...
Siagrius
Non, ce sont de braves et primaires africains qui ont voulu rendre service à leur ami, sans se rendre compte qu'ils risquent de causer la perte de son âme.
perceval2507
Quand le "père" Rota remercie les démons pour son rétablissement du covid, il parle de ceux qui font actuellement le ramadan et auxquels François nous a demandé de nous associer contre le covid ?
=> Si le covid "épargne" 80 % des contaminés, combien de non-musulmans seront épargnés en cas de djihad ? Hé bé... Aucun !
=> Permettez-moi donc d'opter davantage pour le premier virus, le microscopique …More
Quand le "père" Rota remercie les démons pour son rétablissement du covid, il parle de ceux qui font actuellement le ramadan et auxquels François nous a demandé de nous associer contre le covid ?
=> Si le covid "épargne" 80 % des contaminés, combien de non-musulmans seront épargnés en cas de djihad ? Hé bé... Aucun !
=> Permettez-moi donc d'opter davantage pour le premier virus, le microscopique ... 😬🥳
Catholique et Français
RENCONTRE DU PAPE JEAN-PAUL II
AVEC UNE DÉLÉGATION DES DISCIPLES DU VAUDOU

Siège du « Comité pour l’Organisation et le Développement
des Investissements en Afrique et à Madagascar » (CODIAM) à Cotonou (Bénin)
Jeudi, 4 février 1993


Chers Amis (sic !),
1. Je suis heureux d’avoir cette occasion de vous rencontrer et je vous salue très cordialement (sic !). Comme vous le savez, je suis …More
RENCONTRE DU PAPE JEAN-PAUL II
AVEC UNE DÉLÉGATION DES DISCIPLES DU VAUDOU

Siège du « Comité pour l’Organisation et le Développement
des Investissements en Afrique et à Madagascar » (CODIAM) à Cotonou (Bénin)
Jeudi, 4 février 1993


Chers Amis (sic !),
1. Je suis heureux d’avoir cette occasion de vous rencontrer et je vous salue très cordialement (sic !). Comme vous le savez, je suis venu au Bénin, en premier lieu, pour rendre visite aux communautés catholiques, afin de les encourager et de les confirmer dans leur foi. Cependant, j’ai toujours considéré que le contact avec des personnes appartenant à des traditions religieuses différentes (le vaudou, selon "saint" Jean-Paul II, est une "tradition religieuse différente de la "tradition religieuse du Catholicisme" !) était une partie importante de mon ministère.
En effet, l’Eglise catholique est favorable au dialogue : dialogue avec les chrétiens d’autres Eglises et Communautés ecclésiales, dialogue avec les croyants d’autres familles spirituelles, et dialogue aussi avec ceux qui ne professent aucune religion (et "enseigner", selon le commandement de son Maître, elle y est favorable ?). Elle désire établir des rapports positifs et constructifs (sic !!!) avec les personnes et avec les groupes humains de diverses croyances en vue d’un enrichissement mutuel (sic !!!).
2. Le Concile Vatican II, qui a tracé la route de l’Eglise pour la fin de ce millénaire, a reconnu que dans les diverses traditions religieuses il y a du vrai et du bon, des semences du Verbe (sic ! Et l'ivraie de Satan, cela n'existe pas... ?). Il a encouragé les disciples du Christ à découvrir «quelles richesses Dieu, dans sa munificence, a dispensées aux nations»[www.vatican.va/…/hf_jp-ii_spe_19…] (sic !!!).
Tels sont les fondements d’un dialogue (dialogue, dialogue, ils ne connaissent que ce mot, ils n'ont que ce mot à la bouche ! "Enseigner", "prêcher", "convertir", c'est pas dans leur langage !) fructueux, comme le déclarait l’Apôtre Paul aux premiers chrétiens : «Tout ce qui est vrai et noble, tout ce qui est juste et pur, tout ce qui est digne d’être aimé et honoré, tout ce qui s’appelle vertu et qui mérite des éloges, tout cela, prenez-le à votre compte»[www.vatican.va/…/hf_jp-ii_spe_19…]. D’où notre attitude de respect (sic !) : respect pour les vraies valeurs (quel flou... artistique !), où qu’elles soient, respect surtout pour l’Homme qui cherche à vivre de ces valeurs (et ces "valeurs" quelles sont-elles ???) l’aidant à bannir la crainte.
Vous êtes fortement attachés aux traditions que vous ont léguées vos ancêtres. Il est légitime d’être reconnaissant (sic !) envers des aînés qui ont transmis le sens du sacré, la croyance en un Dieu unique et bon, le goût de la célébration, l’estime pour la vie morale et l’harmonie dans la société (sic !!! C'est ce qu'ils appellent dans leur charabia "les semences de vérité")
3. Vos frères (sic !!!) chrétiens apprécient, comme vous (sic !) tout ce qui est beau dans ces traditions (et satan, tapi dans ces "traditions", connait pas ?), car ils sont, comme vous, des fils du Bénin. Mais ils sont également reconnaissants à leurs «ancêtres dans la foi», depuis les Apôtres jusqu’aux missionnaires, de leur avoir apporté l’Evangile. Ces missionnaires leur ont fait connaître la «Bonne Nouvelle» que Dieu est Père et s’est rendu proche des hommes par son Fils, Jésus-Christ, porteur d’un joyeux message de libération.
Si nous remontons plus loin dans l’histoire, nous constatons que les ancêtres de ces missionnaires venus d’Europe avaient eux-mêmes reçu l’Evangile alors qu’ils avaient déjà une religion et un culte. En accueillant le message de Dieu, ils n’ont rien perdu. Au contraire, ils ont gagné de connaître Jésus-Christ et de devenir, en lui, par le baptême, fils et filles du Dieu d’Amour et de Miséricorde.
4. Tout cela s’est fait dans la liberté. En effet, les Evangiles soulignent que Jésus n’a forcé personne. Aux Apôtres, le Christ a dit : «Si tu veux, suis-moi»; aux malades : «Si tu veux, tu peux être guéri». Chacun doit répondre à l’appel de Dieu, librement et en toute responsabilité. L’Eglise considère la liberté religieuse comme un droit inaliénable, un droit qui s’accompagne du devoir de rechercher la vérité (sic ! Le "Droit à la Liberté Religieuse" de "Dignitatis Humanae" n'a rien à voir avec de qui vient d'être dit ! Quelle fourberie !). C’est dans un climat de respect pour la liberté de chacun que le dialogue inter-religieux peut se développer et porter du fruit (quel fruit espérez-vous ?).
5. Ce dialogue n’est pas tourné seulement vers les valeurs du passé ou du présent. Il regarde aussi l’avenir. Il implique la collaboration en vue de «protéger et de promouvoir ensembles, pour tous les hommes, la justice sociale, les valeurs morales, la paix et la liberté »[www.vatican.va/…/hf_jp-ii_spe_19…]. (...et pas en vue de nous retouver tous dans la Sainte Église Catholique et d'aller ainsi au Ciel ??? "Justice sociale", "valeurs morales", "paix" et "liberté" sont les fruits de la conversion ! Sans elle : aucune valeur; c'est un discours de franc-maçon, pas de catholique !) Ces paroles du Concile Vatican II, bien que situées dans un contexte différent, tracent tout un programme pour les croyants d’un pays comme le vôtre, où les chrétiens et les musulmans côtoient les membres de la religion traditionnelle africaine.
Le Bénin, pour se développer, a besoin du concours de tous ses fils et personne ne doit se renfermer sur soi. Chrétiens, membres de la religion traditionnelle ("le culte vaudou") et musulmans sont appelés à retrousser leurs manches afin d’œuvrer ensembles pour le bien du pays (sic ! Un discours maçonnique typique; on est déjà dans l'O.R.U. ou Organisation des Religions Unies pour le Culte de l'Homme). Cette action solidaire des croyants est importante pour le développement intégral, la Justice et la Libération humaine (sic !). Elle se fera d’autant mieux qu’elle sera accompagnée d’une prière ardente (sic ! De Dieu on ne se moque pas !) envers Dieu, Créateur et Père, source de tout bien. Que les voix de tous (sic !) s’unissent pour demander à Dieu d’accorder la prospérité et la paix (sic ! C'est pas la "paix" qui viendra, mais la Colère de Dieu !) à tous les habitants de ce cher pays !
Pour ma part, soyez-en assurés, je porte devant le Seigneur vos soucis et vos espoirs (sic ! C'est quoi, l'"espoir" d'un musulman ou d'un adepte du vaudou ?). Que Dieu vous bénisse(sic !) ainsi que toutes vos familles ! (source : www.vatican.va/…/hf_jp-ii_spe_19…)
Catholique et Français
Pour mesurer toute la gravité d'un tel discours, il faut savoir ce qu'est la sorcellerie vaudou, en détail !
AveMaria44
Mais il ignore peut être le prix de l'aide !!!!!?????
Gérard de Majella
Cela aussi c'est l'Eglise de Sylvanus et Psaume62 ,
Aube de la Force
Je crois que toutes ces dérives ne concernent pas l'Eglise Catholique telle qu'on l'aime et telle qu'elle demeure jusqu'à la fin des temps. Ce n'est pas non plus l'Eglise de Sylvanus, je n'arrive pas à tout expliquer mais lorsqu'il prie ou recoit la Communion il a la foi.Si je devais suivre V2, je dépérirais et j'abandonnerais toute pratique très vite je me demande tout simplement comment ils "…More
Je crois que toutes ces dérives ne concernent pas l'Eglise Catholique telle qu'on l'aime et telle qu'elle demeure jusqu'à la fin des temps. Ce n'est pas non plus l'Eglise de Sylvanus, je n'arrive pas à tout expliquer mais lorsqu'il prie ou recoit la Communion il a la foi.Si je devais suivre V2, je dépérirais et j'abandonnerais toute pratique très vite je me demande tout simplement comment ils "tiennent"l'habitude sûrement. Dans tous les cas, on ne peut leur faire porter le poids de toutes les nouveautés désastreuses et scandaleuses importées par V2.
Gérard de Majella
@Aube de la Force , tout ce qui ce fait sur terre est voulu ou permis par Dieu , mais notre Seigneur ne nous à jamais dit de suivre ceux qui vont à rebours t'elle l’église V 2 et je crois que Sylva la défiant bec et ongle , donc c'est bien la sienne , pour mois c'est triste de voir tant d'aveugles .