apvs
2218
France Vappereau
Clair comme de l'eau pure!
Nouvelle démonstration éloquente et pleine de justesse en faveur de ce magnifique Poème offert par le Christ aux hommes et aux femmes de notre temps.

Cette infinie tendresse, cette douceur sainte, entre Jésus et Marie, c'est l'expression de l'Amour pur et de l'Amour incarné.
Ne pas comprendre cela, c'est oublier la Nature Divine de Jésus et de Sa mère.
Tout est pur à …More
Clair comme de l'eau pure!
Nouvelle démonstration éloquente et pleine de justesse en faveur de ce magnifique Poème offert par le Christ aux hommes et aux femmes de notre temps.

Cette infinie tendresse, cette douceur sainte, entre Jésus et Marie, c'est l'expression de l'Amour pur et de l'Amour incarné.
Ne pas comprendre cela, c'est oublier la Nature Divine de Jésus et de Sa mère.
Tout est pur à ceux qui sont purs.Tite, 1,15...

Parfois je me dis que Le Royaume de Dieu, c'est sans doute, et aussi, cette manifestation de tendresse, de douceur, de chaleur, de satiété....de beauté tout simplement comme ces moments si particuliers de bonheur lorsque "son nourrisson repose sur le sein de sa mère"....un tel moment d'intimité unit la mère et l'enfant à jamais...alors dans le cas de Jésus et de Marie!

Ces descriptions dans l'oeuvre de Maria Valtorta suscitent l'adoration.
apvs
2. « Jésus » et sa mère : des relations mère-fils d’une étouffante possessivité

ON VA VOIR COMMENT, POUR GC, IL EST INTOLÉRABLE QUE MARIE ET JÉSUS PUISSENT TOUT PARTAGER, ET S'AIMER AVEC UNE VÉRITABLE TENDRESSE.

"LAISSEZ VENIR À MOI LES PETITS ENFANTS", ÇA OUI ! CELA RENTRE DANS LA LOGIQUE BASIQUE DE L'AUTEUR DE L'ARTICLE,

MAIS QU'ON PUISSE LAISSER VENIR JÉSUS, L'ENFANT …
More
2. « Jésus » et sa mère : des relations mère-fils d’une étouffante possessivité

ON VA VOIR COMMENT, POUR GC, IL EST INTOLÉRABLE QUE MARIE ET JÉSUS PUISSENT TOUT PARTAGER, ET S'AIMER AVEC UNE VÉRITABLE TENDRESSE.

"LAISSEZ VENIR À MOI LES PETITS ENFANTS", ÇA OUI ! CELA RENTRE DANS LA LOGIQUE BASIQUE DE L'AUTEUR DE L'ARTICLE,

MAIS QU'ON PUISSE LAISSER VENIR JÉSUS, L'ENFANT PARFAIT, PRÈS DE LA TRÈS SAINTE VIERGE MARIE SA MÈRE ! AH ÇA, NON !!! PAS QUESTION DE TOLÉRER UNE FARCE PAREILLE, POUR GC ! C'EST IMMÉDIATEMENT D'UNE "ÉTOUFFANTE POSSESSIVITÉ", MÊME SI NOUS VERRONS COMMENT MARIE NE FIT QUE SE FAIRE L'HUMBLE SERVANTE DU SERVITEUR SOUFFRANT.