Clicks707
fr.news
5

Müller prend position pour Trump

Le cardinal Gerhard Müller a déclaré à EWTN.com (10 septembre) qu'il vaut mieux voter pour un bon protestant en tant que président des États-Unis que pour un mauvais catholique.

Le "bon protestant" Trump a cinq enfants de trois femmes, et s'affiche comme le président le plus pro-gay de l'histoire des États-Unis.

Cependant, comme Müller a parlé de l'avortement, Trump est aussi le président le plus pro-vie [ce qui ne signifie pas grand chose].

Müller a expliqué qu'il ne soutient pas un politicien parce qu'il est "catholique" mais parce qu'il a une bonne compréhension de la vie.

Peut-être à cause de son mauvais anglais, Müller a attribué le "respect de la vie" au premier, et non au cinquième commandement.

#newsSgddisbvnp

Aube de la Force
Pourquoi enlever son titre au cardinal Gerhard Müller (et non "Müller") lorsqu'il fait une bonne remarque et que sa parole est susceptible de faire réfléchir les prélats de l'Eglise conciliaire?Le manichéisme est une facilité à laquelle cèdent beaucoup d'internautes. Il faut prendre la Vérité des hommes et pas seulement les hommes de la Vérité.
Ludovic Denim
Il faut se fier à Dieu et non aux hommes, c'est écrit dans la Bible. Il n'y a aucune vérité chez le Cardinal Gerhard Müller et c'est un schismatique qui ne peut recevoir aucune inspiration de Dieu ayant blasphémé Sa Mère pour des questions aussi gravissimes... S'il disait une quelconque vérité, ce serait comme une montre cassée qui donne la bonne heure deux fois par jour.

Quant à Trump, il fait …More
Il faut se fier à Dieu et non aux hommes, c'est écrit dans la Bible. Il n'y a aucune vérité chez le Cardinal Gerhard Müller et c'est un schismatique qui ne peut recevoir aucune inspiration de Dieu ayant blasphémé Sa Mère pour des questions aussi gravissimes... S'il disait une quelconque vérité, ce serait comme une montre cassée qui donne la bonne heure deux fois par jour.

Quant à Trump, il fait la même chose que Sarkozy et les Français n'ont d'ailleurs toujours pas compris le bilan de ce dernier malgré tous les crimes qu'il se passe dans notre pays. La moitié des monuments de France qui demeurent encore peuvent déjà être considéré comme n'existant plus dans les 20 prochaines années à l'image de tous ces apostats dans l'église et chez les laïcs. Ce n'est pas Trump qui va sauver la France avec son armée alors que c'est déjà un chaos sans nom aux Etats-Unis à Portland ou à Seattle........
Ludovic Denim
Müller est surtout un hérétique déclaré qui a blasphémé la Sainte Vierge, donc ça en dit long sur ce qu'il faut penser de ses opinions. Celui qui est contre la prophétie de la Genèse qui parle clairement de la Sainte Vierge qui viendra écraser la tête de Satan en blasphémant celle qui est la Mère de Dieu ne peut pas voir clair dans la situation actuelle. Il a ses péchés à se faire pardonner en …More
Müller est surtout un hérétique déclaré qui a blasphémé la Sainte Vierge, donc ça en dit long sur ce qu'il faut penser de ses opinions. Celui qui est contre la prophétie de la Genèse qui parle clairement de la Sainte Vierge qui viendra écraser la tête de Satan en blasphémant celle qui est la Mère de Dieu ne peut pas voir clair dans la situation actuelle. Il a ses péchés à se faire pardonner en premier lieu et son méa culpa à faire envers celle-ci pour ensuite pouvoir revenir dans le giron de l'Eglise Catholique et redevenir un guide.

Toutefois, ceux qui ont eu connaissance du mystère du Christ d'après Saint Paul ne peuvent pas si facilement revenir à la communion. Et c'est bien là tout le problème avec les apostats que nous avons au Vatican qui sont des bois morts et dont il faut attendre un renouvellement significatif.
Cohelet
Une parole de St Augustin à méditer:
« Ne vous imaginez pas que les méchants n’aient pas de raison d’être en ce monde, et que Dieu n’en tire aucun parti. Si chacun de ces méchants est en vie, c’est ou bien pour qu’il se corrige, ou bien pour que par lui, l’homme de bien soit soumis à l’épreuve.
Plaise à Dieu que ces méchants qui servent à nous éprouver se convertissent et soient avec nous soumis …
More
Une parole de St Augustin à méditer:
« Ne vous imaginez pas que les méchants n’aient pas de raison d’être en ce monde, et que Dieu n’en tire aucun parti. Si chacun de ces méchants est en vie, c’est ou bien pour qu’il se corrige, ou bien pour que par lui, l’homme de bien soit soumis à l’épreuve.
Plaise à Dieu que ces méchants qui servent à nous éprouver se convertissent et soient avec nous soumis à l’épreuve ! Mais cependant, tant qu’ils restent ce qu’ils sont pour nous éprouver, n’ayons pas de haine pour eux. Car, du seul fait que l’un d’eux soit méchant, doit-il le rester jusqu’au bout ? Nous n’en savons rien. Et ainsi, le plus souvent, en croyant haïr un ennemi, vous haïssez un frère sans le savoir. »
Voilà pour Trump et autre Poutine...
Ludovic Denim
Certes, sauf que Saint Augustin ne se serait pas laissé berner par un Trump ou un Poutine, lui...

Et comme ma mère (dont tout le monde se fout) le dit "on n'aide pas ses ennemis" (à nous détruire, cela s'entend). On leur veut tout le bien possible et tutti quanti conversion et contrition, mais on n'aide pas ses ennemis (et en français la négation est double : NE PAS).