09:35
religions
476
Pourquoi vivre ? avec sous-titrage disponible français pour malentendants et transcription: La question du but notre existence est essentielle pour mener une vie digne d'un être libre. En effet, si …More
Pourquoi vivre ? avec sous-titrage disponible français pour malentendants
et transcription:

La question du but notre existence est essentielle pour mener une vie digne d'un être libre. En effet, si nous ne savons pas quel est le but de notre vie; Pourquoi choisir de faire un pas dans telle direction plutôt que dans telle autre? Et si nous n'avons pas de raisons de faire un pas dans telle direction plutôt que dans telle autre, nous sommes alors condamnés soit: à ne rien faire et donc à mourir, soit à faire n'importe quoi, et donc à perdre notre dignité humaine: qui est liée à notre condition de créatures raisonnables, douée de liberté pour choisir elle-même son destin. C'est si vrai, que perdre volontairement l'usage de sa raison, comme par exemple: par l'alcoolisme, la drogue, la colère ou que sais-je, c'est se damner. (1 Co 6.9-10) Quel est donc le but de notre vie, sans lequel celle-ci n'a pas de sens? Pourquoi existons-nous? Ou autrement dit: Qu'est-ce que le bonheur? Car il en est ainsi: que tous les hommes cherchent le bonheur. Il n y a pas un seul homme sur la terre qui disent: Moi, je veux être malheureux. Ça n'existe pas. Or, le bonheur, est-ce la richesse, la puissance, la gloire, le plaisir, la santé? Non. Pourquoi, non? Parce que tous ces bonheur-là, un jour disparaîtront. Et comment mettre toute sa joie en ce que l'on sait devoir bientôt nous manquer? Lorsque on est heureux, on n'a pas envie que ça s'arrête. Personne ne dit: "Moi, je veux être heureux pour un quart d'heure ou pour 6 mois ou pour 10 ans. Quand on est heureux, on a envie que ça dure toujours. Autrement dit, on veut un bonheur éternel, infini, parfait. Mais sur la terre rien n'est éternel, rien n'est infini, rien n'est parfait. Dieu seul est éternel, infini, parfait. Ainsi, nous voyons que les hommes, qu'ils le sachent ou non, qu'ils le veuillent ou non, cherchent Dieu. Une preuve que nous sommes fait pour Dieu, est que ceux qui ne font pas de Dieu le but de leur vie, ne sont jamais heureux. Plus ils en ont et plus ils en veulent, et donc moins ils sont rassasiés. Pour qui acceptent de regarder les choses en face, il est clair: que ne pas faire de Dieu mais d'une créature le but de sa vie, c'est se condamner à devoir souffrir toujours. Comme l'écrivait Saint Augustin: "Tu nous as fait pour toi Seigneur et notre coeur est sans repos tant qu'il ne demeure en Toi. Savoir que Dieu a remis notre destin au pouvoir de notre liberté et savoir que Dieu connaît parfaitement les intentions secrètes de notre coeur, et donc notre degré de responsabilité, nous conduit à comprendre que Dieu seul peut être le fondement de la morale: c'est-à-dire de l'agir bien conduisant au bien vivre et donc au vrai bonheur. La preuve par le contraire est vrai; lorsque l'agir humain n'est plus orienté par Dieu, lui, que les pots de vin et les instituts de sondage ne peuvent pas influencer. Lorsque l'homme devient la source de son droit, alors s'installe le règne de la tyrannie. En effet, il n'en coûte rien à l'homme n'ayant de comptes à rendre à personne, d'appeler bien ce qui est mal et mal ce qui est bien et d'écraser petits et faibles. C'est ce que l'on a vu par exemple en 2001, lorsque Martine Aubry a fait rallonger le délai légal d'avortement de 10 à 12 semaines. Et pour cela, a fait voter une loi qui ordonne de ne plus reconnaître un être humain pour un être humain. Et c'est ce que nous verrons peut-être demain, lorsqu'on jugera qu'il y a des vies humaines qui ne méritent pas d'être vécues mais doivent être euthanasiées; comme déjà le parti national socialiste, l'avait fait croire pour éliminer les handicapés qui coûtaient trop cher à la société d'alors. Mais surtout, parce que par leurs existences même, ils remettaient en cause l'idéologie du primat de la violence sur le droit et posaient la question de la raison d'être de l'homme et de sa faiblesse. "Tu ne commettra pas de meurtre. Tu ne voleras pas. Tu ne mentiras pas. Tu ne commettras pas d'adultères. Tu n'auras pas de désirs impurs. Tu ne convoiteras rien de ce qui est à ton prochain." (Ex. 20). Ah, si nous obéissions à Dieu, ce serait le Paradis sur la terre. Mais non, les hommes ne veulent pas écouter Dieu, et c'est ainsi qu'ils créent l'Enfer. En effet, Dieu seul peut montrer à l'homme le chemin du bonheur pour lequel Il l'a créé et qui est Dieu Lui-même Se donnant à nous. C'est ce que Dieu a fait en assumant notre nature humaine pour pouvoir en Jésus Se donner à nous par Son corps et Son sang livré. En Jésus, Dieu et l'homme ne font qu'un, et donc l'homme atteint son but dans la possession de Dieu, de la façon la plus intime et la plus parfaite qui soit. Voilà pourquoi Jésus dit: "Je suis Le chemin, La vérité et La vie. (Jn 14.6) Voilà Le but de notre vie: S'unir à Jésus pour ne faire par Jésus plus qu'Un avec Dieu, qui est LE bonheur même. Gloire à Dieu qui nous a tant aimé, qu'Il nous a prédestiné à être pour Lui des enfants adoptifs en Jésus le christ. (Ep. 1.5) Sa grâce et Sa paix soient avec vous ! "En vérité, en vérité, Je vous le dis, si quelqu'un garde ma Parole, il ne verra jamais la mort..." (Évangile de St Jean 8.51) Si les gens savaient qu'ils vont en Enfer, ils changeraient de vie...

islam-et-verite.com