52:11

Gitans au cœur d’un pèlerinage hors-normes : L’appel des saintes

Chaque année, les 24 et 25 mai, le célèbre pèlerinage des Saintes-Maries-de-la-Mer, dans les Bouches-du-Rhône, rassemble les gens du voyage. Un rassemblement religieux, doublé d'un événement tourist…More
Chaque année, les 24 et 25 mai, le célèbre pèlerinage des Saintes-Maries-de-la-Mer, dans les Bouches-du-Rhône, rassemble les gens du voyage. Un rassemblement religieux, doublé d'un événement touristique. La petite cité camarguaise, qui compte plus de 2 000 habitants à l’année, est en effet prise d’assaut par des milliers de personnes venues de toute l'Europe.
Depuis 1953 « le pèlerinage des Saintes » du mois de Mai réuni chaque année toutes les communautés des gens du voyage. 1200 caravanes de Manouches, Gitans, Rhoms, Sintis, Yéniches ou Tsiganes s’installent sur les parkings à la périphérie de la ville. Durant ce pèlerinage des Saintes Marie de la mer on prie pour la famille, on y baptise le dernier né, on fait sa communion, on implore la guérison d’un enfant, d’un ancien, d’un proche, on célèbre la vie et son attachement à la communauté.
Durant plusieurs semaines, nous avons choisi de partager le quotidien de 2 communautés gitanes, l’une d’origine Tsigane, sédentarisée en Alsace, …More
shazam
La croix camarguaise,

ou croix de Camargue
ou encore croix des gardians,
est un symbole de la Camargue créé de toutes pièces en 1926 par le peintre Hermann-Paul à la demande du marquis Folco de Baroncelli pour représenter la « nation camarguaise » de gardians et de pêcheurs.
Elle incarne les trois vertus théologales du christianisme :
- la foi, avec ses tridents de gardians en croix chrétienne, …More
La croix camarguaise,

ou croix de Camargue
ou encore croix des gardians,
est un symbole de la Camargue créé de toutes pièces en 1926 par le peintre Hermann-Paul à la demande du marquis Folco de Baroncelli pour représenter la « nation camarguaise » de gardians et de pêcheurs.
Elle incarne les trois vertus théologales du christianisme :
- la foi, avec ses tridents de gardians en croix chrétienne,
- l'espérance, avec son ancre des pécheurs,
- et la charité, avec son cœur des saintes Maries.

Le marquis Folco de Baroncelli, un défenseur des minorités ethniques

La mémoire du Marquis Folco de Baroncelli est encore très vivante aux Saintes-Maries-de-la-mer pour avoir défendu la Camargue et ses traditions, pour avoir également fondé la « Nacioun Gardiano », mais aussi pour son respect du peuple tsigane parmi lequel, il comptait de nombreux amis.

Grâce à son intervention, en 1935, auprès de l’Archevêque d'Aix et Arles, l'Eglise autorise la procession le 25 mai de Sara.

Sara est bénie par l'évêque de Lourdes en 1958, et couronnée par le pape Paul VI en 1965, dans les rues de la ville.

Wikipedia : « Cette culture gitane a fait la renommée des Saintes. Elle est d'ailleurs indispensable à ce village, vivant du tourisme. Ses habitants s'en servent puisque nombre d'enseignes commerciales ont choisi un nom faisant référence au monde gitan.
Par contrecoup, certains touristes considèrent les Saintes à l'égal d'un Disneyland camarguo-gitan. Ils en réclament tous les services qu'ils pensent être en droit d'exiger.
À contrario, certains restaurateurs tiennent à conserver leurs horaires, et refusent le service continu que d'autres offrent déjà. Ce tourisme de masse influence fortement la vie du village et induit plus de mutations que le traditionnel pèlerinage n'a jamais pu le faire. »

---

Les pèlerinages aux saintes Marie de la mer
Les deux pèlerinages annuels principaux :

– Les 24 et 25 mai (fête de Sainte Marie Salomé). C’est aussi le pèlerinage des Fils du vent, les gitans qui viennent de toute la France, d’Italie, d’Espagne, d’Irlande, mais aussi d’Afrique du Sud et d’Inde. S’ils viennent pour les Saintes Maries, ils vénèrent surtout leur patronne Sainte Sara.

– Le samedi et le dimanche qui suivent le 15 octobre (fête de Sainte Marie Jacobé).

– Et le pèlerinage du samedi et du dimanche après le 3 décembre, réservé aux Saintes (mais ouvert à tous). Pas de procession, mais descente des châsses.

Le pèlerinage de mai 2020 a été annulé.