Clicks402
apvs
11

3/4 Réponse à : "MARIA VALTORTA TELLE QUE NOUS VOUS L'AVONS AFFABULÉE", par mrs Abauzit et Von Hazel

"MARIA VALTORTA TELLE QUE NOUS VOUS L'AVONS AFFABULÉE" par mrs Abauzit et Von Hazel.
Réponse à cette vidéo, à partir de 1h15mn.
youtu.be/dI_xS6bPFYU

( suite de 2/ Réponse à : "MARIA VALTORTA TELLE QUE NOUS VOUS L'AVONS A… )

Pensons à Paray le Monial, par exemple. Le Seigneur ne communique pas la dévotion à son Sacré-Coeur comme "un complément de la Révélation" 😬 ,

mais COMME UN MOYEN D'Y FAIRE REVENIR LES CŒURS AVEC PLUS D'ARDEUR.

Mais alors, me répondra-t-on : quid de ces fameux "passages recouverts de ténèbres formants des zones obscures dans la lumière des livres Évangéliques et des points qui semblent fracturés " ?

Quelle meilleure façon de comprendre que de donner des exemples :

La légende d'un saint Jean-Baptiste doutant ( !!! ) que Jésus soit bien le Messie s'est insinuée dans l'Eglise comme une gangrène, et cela ne serait pas si grave si ce grand saint n'était pas promu en exemple, lui et son pseudo doute ! ( il faut le faire, quand même : il a VU l'Esprit-Saint descendre sur le Christ comme une colombe, il a ENTENDU la Voix du Père désignant son Fils Bien-aimé : mais non, cela ne suffit pas à monsieur, monsieur le grand saint doute encore, le pauvre ! On a osé le mettre en prison, c'est normal qu'il ne croit plus en rien ! Faut comprendre, un peu ! ) Bref : en lisant ce passage dans Maria Valtorta, tout ce fait jour. J'ai consacré un post à ce sujet.

Autre légende qui tend à se répandre dans l'Eglise : Judas, le pauvre petit chou, n'aurait fait que sa part du job, la plus ingrate somme toute ! Alors pourquoi donc le mettre si méchamment en enfer, puisque "grâce à lui", Jésus fut crucifié pour notre salut !
Ici, et c'est un des 7 buts de l'œuvre ( cf la toute fin du dernier tome ), la personne de Judas est mise en pleine lumière, sa progressive chute vertigineuse vers la damnation, l'atrocite de son crime de décide, son suicide sans repentir.

Au passage : cela balaie la basse calomnie sans élément à charge, comme quoi "dans Maria Valtorta, c'est le salut pour tous, finger in the nose".

Mais quelle pourriture a bien pu pondre une pareille calomnie ?? Ils fument de l'herbe ou quoi, ces gens ?? C'est EXACTEMENT DANS MV COMME DANS LES 4 EVANGILES, LA CONCORDANCE À CE NIVEAU EST FRAPPANTE.

Autre passage, appuyant cela : la mort de Doras, que la colère étouffe littéralement en présence du Christ Vengeur, implacable pour ce criminel, qui va brûler en enfer. FRANCHEMENT PAS "LE SALUT FACILE POUR TOUS"..

Autre passage encore : celui de la femme adultère, où l'on voit Notre Seigneur franchement menaçant envers les pharisiens hypocrites venu lapider la fautive.


Votre "salut facile pour tous dans MV" ? JE VOUS CONSEILLE DE VOUS LE PRENDRE EN SUPPOSITOIRE, et encore pour enfant ! Il n'ait fondé sur rien, walou, nada, pinuts.

Pour tout le reste ( et il en reste, des éléments ! ), j'ai envie de dire à nos deux bonhommes : "Ya plus qu'à ! ". Parce que je ne vais pas non plus citer toute l'œuvre de Maria Valtorta pour deux fainéants.

Il faut 1 ou 2 ans pour lire toute l'œuvre. QU'EST-CE QUE 2 ANS, COMPARÉ À TOUTE UNE VIE POUR LIRE LES 4 EVANGILES ?? Il faut arrêter de se moquer du monde. C'est peut-être aussi "un châtiment de s'infliger la lecture des 4 Evangiles PENDANT TOUTE SA VIE" ???

NOTRE DAME DE TOUS LES PEUPLES

C'est bien là une oeuvre diabolique. Là où Marie "n'est plus vraiment Marie", là où elle n'est même plus présentée ni comme l'Immaculée Conception, ni comme la Mère de Dieu, on peut être certain que c'est le démon qui est derrière. Rien qu'à lire ces visions, on est pris d'un sentiment d'intense répugnance pour cette "apparition", faisant quasiment des clefs de bras à la "voyante" qui souffre méchamment en voyant la "dame". Cette pseudo mystique était connue du reste pour être une vraie possédée du démon. "Je t'aurais, cureton !" lançait-elle à son curé, sous l'emprise de l'autre...
Mais quel rapport quelconque y a-t-il entre cette diablerie et les récits inspirés de Maria Valtorta ? AUCUN.

UNE CURIEUSE MARIOLOGIE
Guillaume s'enfert ici jusqu'à la garde dans son erreur, avec une pseudo accusation d'hérésie, qui montre son propre niveau théologique lamentable. Il se raccroche juste aux branches in extremis, en parlant ensuite d'une "POSSIBLE HÉRÉSIE" :)) plus très très sûr de lui, le pauvre gars ! 😂 De quoi s'agit-il ?

Et bien du fait qu'en début de l'œuvre, Marie la Mère de Dieu est nommée la "Puinée du Père ", ce qui en langage courant équivaut à : "la fille cadette du Père " ( après Jésus, s'entend ). Ceci est tout, sauf une hérésie :

Marie, la Nouvelle Eve, a été créée par Dieu de manière à correspondre au Nouvel Adam, sans l'égaler pourtant puisqu'elle n'est pas Dieu. Mais elle arrive juste après Lui dans l'ordre de la majesté, de sorte que sa grandeur est incomparablement au-delà de celle des séraphins, elle est Reine du Ciel aux côtés du Roi des Cieux, son Créateur et son Fils !

Depuis toujours, la sainte Eglise la vénère comme :
- LA fille du Père ( et donc forcément : EN SECOND JUSTE APRÈS LE FILS )
- LA mère du Fils
- L' épouse du Saint-Esprit

Mais le meilleur pour la fin ! Ecoutons :

Dans une note manuscrite, Maria Valtorta précise :

"Elle est seconde en perfection naturelle et surnaturelle, après celui qui est à la fois Fils de Dieu et son Fils à elle, qui est infini, comme Dieu, en toute perfection."

Qui dirait le contraire ?

Pie XII lui-même, dans son
message radiodiffusé du 13 mai 1946 à l’occasion de la fête de Notre-Dame de Fatima, n’hésite pas à qualifier Marie de "première-née du Père (Filha primogénita do Padre)[11]".

Saint Maximilien Kolbe se fait plus précis : "Les êtres spirituels sont créés à l’image et à la ressemblance de Dieu, alors d’elle (la Vierge Marie) on peut dire qu’elle est Fille de Dieu
[12]".

Si les censeurs trouvent que l’œuvre de Maria Valtorta ne "brille pas par son orthodoxie", force est de constater que leur article ne brille pas par sa culture la plus élémentaire.


Guillaume et sa bande détestent-ils à ce point la saine mariologie ? Celle enseignée par les saints de tous les temps ?

Pour finir, je signale une autre affirmation étrange et imprécise où l’on dit de la Madone : « Toi, tout le temps que tu resteras sur la terre, tu seras la deuxième après Pierre, comme hiérarchie ecclésiastique… » [C’est nous qui soulignons, signale L’Osservatore romano]."

Mais à qui donc la sainte Eglise demande-t-elle d'obéir, juste après l'obéissance à Dieu et au vicaire du Christ, SINON À LA SAINTE VIERGE ?

N'est-ce donc pas DE SA MÈRE dont le Christ nous a dit sur la Croix : "Voici ta Mère " ?

Si nous devenons authentiquement et spirituellement fils et filles de la Vierge, est-ce que la moindre des choses ne serait pas de lui obéir comme à une mère, autant qu'à Dieu comme à notre Père ?

Sommes-nous suffisamment grands pour nous affranchir de cette obéissance voulu par le Christ ?

La Vierge n'est-elle plus celle qui nous dit : "Faites tout ce qu'il vous dira" ?

N'est-elle plus celle qui conduit l'Eglise à s'humilier au pied de la Croix ? N'est-elle plus celle qui apprend à l'Eglise à invoquer comme elle le Nom de Jésus, le seul capable de nous sauver ? À garder et méditer comme elle dans son cœur toutes les Paroles du Christ ?

Oui, elle est l'autorité dans l'Eglise, après celle de saint Pierre.

C'est aussi un peu trop vite oublier le mystère des "TROIS BLANCHEURS" qu'eut en songe saint Jean Bosco. Qui sont-elles, ces 3 blancheurs ?
- le pape
- le très Saint Sacrement
- la très Sainte Vierge Marie.

La Très Sainte Vierge occupe donc le rang d'autorité juste après Dieu et le pape.


Toute cette bave ne peut venir d'un "saint office", elle vient tout au plus d'un égal de Mgr Cochon, bourreau de Jeanne d'Arc : mgr Pépé, qui manqua de s'offrir la peau du padre Pio. Heureusement là aussi, il manqua son coup.
profides shares this
3
avecrux.avemaria
Paix et bien petite frère, Saint Jean-Baptiste, priez pour nous 🤗