Christmas Campaign: Financial Insights
Clicks888
fr.news
6

Une membre de la commission sur les femmes diacres du Vatican, récompensée par Ratzinger, veut des femmes cardinaux et prêtres

"Pourquoi ne pas inclure les femmes dans le collège des cardinaux", demande Anne-Marie Pelletier, 74 ans, membre de la commission des femmes diacres du Vatican, a déclaré à La-Croix.com (25 juin).

Elle estime que les femmes devraient exercer une autorité dans les paroisses, les conseils épiscopaux et le conseil de François et qu'il n'est pas "si farfelu" de penser que l'Eglise pourrait un jour accepter l'ordination de femmes.

Pelletier a été la première femme à recevoir le prix Ratzinger de théologie en 2014 et a écrit les méditations du Vendredi Saint 2017 de François "Via Crucis".

Le prix Ratzinger, de 50 000 euros, est décerné depuis 2011 à des candidats personnellement approuvés par Benoît XVI et a déjà acquis la réputation d'honorer des théologiens anti-catholiques de troisième classe.

Image: Anne-Marie Pelletier © Press picture, #newsGhgywynfee

Siagrius
Il est regrettable de voir qu'à 74 ans elle est sur le point de sombrer dans l'erreur.
blanche52
Quelle tête à ...
Panetier
Jésus a voulu une complémentarité de l'homme et de la femme au sein de la famille de base comme pour son Église, c'est bien différent de cette manipulation moderniste en cours ; lisez-plutôt :

www.maria-valtorta.org/Publication/TOME 03/03-017.htm
Aube de la Force
On pourrait appeler le journal "la Croix", "l'humanité "des Catholiques, tant il est en avance sur" son temps"!.
Xavier S
"L'Eglise doit sortir d'elle-même" répète souvent François. Veut-il dire que l'Eglise romaine doit cesser d'être catholique pour aller vers les protestants (et autres périphéries) et faire église avec ? D'ailleurs, il ne veut être que "l'évêque de Rome", sans plus, et surtout pas le vicaire de Jésus-Christ. L'annuaire pontifical 2020...
Rosa Mystica
On dirait que l'offensive féministe s'étend désormais à l'église conciliaire, avec probablement l'accord de M. Bergoglio en coulisse. Le sacerdoce des femmes semble être mis sur les rails après celui du mariage des prêtres. Rien ne doit subsister, jusqu'au souvenir même, de la Sainte Eglise catholique. L'institution étant discréditée, il ne reste plus qu'à s'attaquer à la Vierge Marie (en cours) …More
On dirait que l'offensive féministe s'étend désormais à l'église conciliaire, avec probablement l'accord de M. Bergoglio en coulisse. Le sacerdoce des femmes semble être mis sur les rails après celui du mariage des prêtres. Rien ne doit subsister, jusqu'au souvenir même, de la Sainte Eglise catholique. L'institution étant discréditée, il ne reste plus qu'à s'attaquer à la Vierge Marie (en cours) et François pourra se rallier officiellement au protestantisme. 🤮