AJPM
* La CONTRITION PARFAITE & la COMMUNION SPIRITUELLE *

SOLENNITÉ de la FÊTE-DIEU (3 juin)
montfortajpm.blogspot.com/…/album-mp3-le-Sa…
L’amour de l’humilité
L’attire de la gloire,
Pour cacher sa majesté
Dans un pauvre ciboire ;
C’est là qu’il nous fait à tous
Sa leçon ordinaire :
« Apprenez que je suis humble et doux,
Un Agneau débonnaire. »
More
* La CONTRITION PARFAITE & la COMMUNION SPIRITUELLE *

SOLENNITÉ de la FÊTE-DIEU (3 juin)
montfortajpm.blogspot.com/…/album-mp3-le-Sa…
L’amour de l’humilité
L’attire de la gloire,
Pour cacher sa majesté
Dans un pauvre ciboire ;
C’est là qu’il nous fait à tous
Sa leçon ordinaire :
« Apprenez que je suis humble et doux,
Un Agneau débonnaire. »
montfort.kingeshop.com
*NEUVAINE au SACRÉ-CŒUR (31 mai-8 juin)*

MOIS du SACRÉ-CŒUR
TROISIÈME JOUR
montfortajpm.blogspot.com/2017/06/poemes-pieux-10.html
JE VOUS SALUE, CŒUR de mon JUGE : PARDONNEZ-MOI !
Pratique :
Il faut que je ne juge le prochain qu'avec charité,
et que je me juge sévèrement moi-même,
si je veux mériter une sentence favorable du Juge éternel.


« Si mon Cœur par sa douce flamme
Ne …
More
*NEUVAINE au SACRÉ-CŒUR (31 mai-8 juin)*

MOIS du SACRÉ-CŒUR
TROISIÈME JOUR
montfortajpm.blogspot.com/2017/06/poemes-pieux-10.html
JE VOUS SALUE, CŒUR de mon JUGE : PARDONNEZ-MOI !
Pratique :
Il faut que je ne juge le prochain qu'avec charité,
et que je me juge sévèrement moi-même,
si je veux mériter une sentence favorable du Juge éternel.


« Si mon Cœur par sa douce flamme
Ne peut enfin gagner le tien,
Ô cruel, tu m’arraches l’âme,
Et ton cœur transperce le mien.

« Mais mon Cœur contre sa nature
Criera la vengeance à jamais
Contre toi, vile créature,
Qui n’a pas voulu de ma paix.

« Pour ton excès d’impénitence
Et mon excès de charité
J’aurai des excès de vengeance
Pendant toute l’éternité. »

(Cantique : A32d. 3- Les grands biens de la dévotion au Sacré-Cœur )

« Mon aimable Jésus,
pour vous témoigner ma reconnaissance
et pour réparer mes infidélités, moi...,
je vous donne mon cœur,
je me consacre entièrement à vous
et je me propose, avec votre secours,
de ne plus vous offenser. »

(Courte consécration de soi-même à réciter devant une image du Sacré-Cœur,
Indulgence plénière chaque mois aux conditions ordinaires)