fr.news
63.4K

François la déteste : elle a rencontré Sarah, suit Burke, appelle Jean-Paul II son grand-père

Le prochain premier ministre italien, Giorgia Meloni, une oratrice extraordinaire, semble être anti-avortement, pro-famille, contre l'idéologie du genre et lectrice de Tolkien.

En septembre de cette année, Meloni a rendu visite au cardinal Sarah. Son compte Twitter.com suit les cardinaux Burke, Zen et Sarah.

Certains de ses propos sont prometteurs, bien qu'ils puissent s'agir de propagande électorale. Elle se décrit comme suit : "Je suis Giorgia. Je suis une femme, je suis une mère, je suis italienne, je suis chrétienne."

A propos de la mort de Jean-Paul II : "C'était comme perdre mon grand-père, parce qu'il avait juste toujours été là. C'était un grand homme, un saint".

Sur la persécution des chrétiens : "Pourquoi passons-nous notre temps à combattre toutes sortes de discriminations, mais nous faisons semblant de ne pas voir la plus grande persécution en cours, le génocide des chrétiens ?"

Sur l'éducation des enfants : "Personne ne sait mieux que les parents ce qui est le mieux pour leur enfant".

Sur la propagande médiatique : "Je trouve extraordinaire que valoriser la famille et dénoncer l'infâme cupidité des entreprises qui asservit les citoyens soit qualifié d'"extrême droite"."

Sur l'identité religieuse : "Si je ne suis qu'un numéro, si je n'ai plus d'identité ni de racines, alors je serai le parfait esclave à la merci des spéculateurs financiers. Le parfait consommateur."

CEPENDANT, en avril 2021, alors qu'il était clair que le Covid avait un taux de mortalité semblable à celui de la grippe, Meloni a dit, "Nous avons été les premiers à soutenir le pass vaccinal. Nous espérons qu'il sera adopté le plus rapidement possible dans un horizon de réciprocité totale avec tous les pays européens."

Ce qui joue en faveur de Meloni, c'est que les mondialistes sont mécontents du résultat des élections italiennes de dimanche. De la part des médias oligarchiques et l'horrible présidente (non élue) de la Commission européenne Ursula von der Leyen, des termes comme "extrême droite" et "fasciste" sont à prendre comme des compliments.

#newsWxvtcmwlxz

02:15
Etienne bis
Pas étonnant que Bergomachintruc n'aime pas cette femme-là. 😲
Bergotruc, il préfère sans doute les lesbiennes "féminisses". 🥴
Quoi qu'il en soit, son avis à lui (hérétique très quelconque) 🤔 c'est le cadet des soucis des enfants du bon Dieu. 😇
Etienne bis
Gallia Sacra
Draghi avait encore les moyens de gouverner, même sans le soutien du mouvement 5 étoiles. Il a en réalité démissionné sur ordre, c'est évident, inféodé qu'il est aux puissances de l'argent. Ce n'était qu'un prétexte. Et l'élection de Meloni était alors déjà fortement probable. C'est tout sauf un imprévu dans l'agenda mondialiste. Elle va affronter les pénuries, la crise énergétique, les …More
Draghi avait encore les moyens de gouverner, même sans le soutien du mouvement 5 étoiles. Il a en réalité démissionné sur ordre, c'est évident, inféodé qu'il est aux puissances de l'argent. Ce n'était qu'un prétexte. Et l'élection de Meloni était alors déjà fortement probable. C'est tout sauf un imprévu dans l'agenda mondialiste. Elle va affronter les pénuries, la crise énergétique, les sanctions de l'UE, et probablement les émeutes organisées de l'extrême gauche. De plus l'Italie est parsemée de bases de l'OTAN comme un enfant qui a la varicelle.
Napo Lissou
Son parti a fermement soutenu la décision de Draghi d’envoyer des armes en Ukraine, alors que Salvini et Berlusconi, admirateurs déclarés du président russe Vladimir Poutine, n’ont apporté qu’un soutien timide.
Mme Meloni défend également l’alliance de l’OTAN ancrée par les États-Unis, un pays du Groupe des Sept. Mais elle considère souvent les règles de l’Union européenne comme une atteinte …More
Son parti a fermement soutenu la décision de Draghi d’envoyer des armes en Ukraine, alors que Salvini et Berlusconi, admirateurs déclarés du président russe Vladimir Poutine, n’ont apporté qu’un soutien timide.

Mme Meloni défend également l’alliance de l’OTAN ancrée par les États-Unis, un pays du Groupe des Sept. Mais elle considère souvent les règles de l’Union européenne comme une atteinte à la souveraineté de l’Italie.

Il y a de très bons points positifs quand même, surtout quand elle dit aussi :

« Oui aux familles naturelles ! Non aux lobbies LGBT ! Oui à l’identité sexuelle ! Non à l’idéologie du genre !«
CoeurdeFrance
À écouter ... jusqu'au bout : youtu.be/1Rfa8lMWaYs
Napo Lissou
J'attends la suite, elle a de bonnes paroles, mais bien souvent celles-ci sont pour l'élection et une fois au pouvoir, seule une politique est menée.
Le parti Fratelli d’Italia (FdI) de Giorgia Meloni a remporté près d’un quart des voix lors des élections législatives. La coalition qu’elle forme avec Matteo Salvini et Silvio Berlusconi devrait obtenir la majorité absolue au Parlement. Berlusconi …More
J'attends la suite, elle a de bonnes paroles, mais bien souvent celles-ci sont pour l'élection et une fois au pouvoir, seule une politique est menée.

Le parti Fratelli d’Italia (FdI) de Giorgia Meloni a remporté près d’un quart des voix lors des élections législatives. La coalition qu’elle forme avec Matteo Salvini et Silvio Berlusconi devrait obtenir la majorité absolue au Parlement. Berlusconi est très pro-Israël. Il l’a dit de nombreuses fois. Alors chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi avait déclaré qu’il « se sentait Israélien » lors d’une manifestation bi-partisane de soutien à l’Etat hébreu organisée à Rome.

Italie. L’Extrême droite gagne. Pas d’inquiétude en Israël. Sylvio Berlusconi, réélu.