Clicks30
adversus
Affaire Mamoudou Gassama; le règne de l’émotion. Merkel avait ouvert les frontières de l’Europe à cause de l’image d’un enfant mort. Macron bombarda la Syrie sur un coup de propagande de Daesh …More
Affaire Mamoudou Gassama; le règne de l’émotion.

Merkel avait ouvert les frontières de l’Europe à cause de l’image d’un enfant mort. Macron bombarda la Syrie sur un coup de propagande de Daesh imaginant une attaque chimique. Hollande s’était rendu au chevet de Théo avant d’attendre la moindre enquête. La politique par l’émotion n’apporte rien de bon.