Clicks278
fr.news
1

Le transfert des fonds du Secrétariat d'État n'était-il qu'un écran de fumée ?

Le Vatican a annoncé le 4 novembre que les fonds du Secrétariat d'État ont été transférés jusqu'au 1er novembre à la banque d'investissement du Vatican APSA.

MarcoTosatti.com (12 novembre) craint que cette annonce ne soit qu'un écran de fumée car elle permet presque toutes les interprétations.

Il ne parle que des fonds propres du secrétaire d'État et laisse de côté les fondations, et les "fonds d'autrui" qui semblent rester entre les mains du Secrétariat d'État.

Ainsi, seuls les "fonds endommagés" qui ont perdu beaucoup d'argent auraient été transférés à la Banque d'investissement du Vatican APSA.

Image: Pietro Parolin, © Mazur, CC BY-NC-SA, #newsLrjgknmwnd
Roger AUBERT
Le diable et le Vatican

Copie du texte de la vidéo
C'est Constantin qui a imaginé les églises comme des bâtiments immenses dont l'aspect devait témoigner de la gloire de Dieu tandis que Jésus-Christ n’était plus au cœur de l'adoration des fidèles.
A sa retraite, Constantin a établi l'évêque de Rome PAPE et lui a donné le titre de « Sumo Maximus Pontifix ».
En 330, il est allé vivre en Turquie, …More
Le diable et le Vatican

Copie du texte de la vidéo
C'est Constantin qui a imaginé les églises comme des bâtiments immenses dont l'aspect devait témoigner de la gloire de Dieu tandis que Jésus-Christ n’était plus au cœur de l'adoration des fidèles.
A sa retraite, Constantin a établi l'évêque de Rome PAPE et lui a donné le titre de « Sumo Maximus Pontifix ».
En 330, il est allé vivre en Turquie, a rajeuni la ville de Byzance et l'a appelée Constantinople.
E n 1204, le pape Innocent III a organisé la 4ème croisade et a attaqué Constantinople.
Constantin est demeuré fidèle au système catholique romain, lequel repose sur les 7 collines de Rome, selon la prophétie de l'Apocalypse 17:9.
Plus tard, il s'est produit une division au sein de l'institution catholique romaine entre Rome à l'ouest et Constantinople à l'Est. Constantinople est devenue la tête de l’Église orthodoxe et ces deux Églises sont devenues ennemies.
Les Croisés ont massacré la ville et ses habitants et ils ont tout pillé sur leur passage... mais au lieu de se soumettre au pape, les survivants orthodoxes l'ont maudit et se sont davantage éloignés de lui.
Les églises orthodoxes russes de l'Est en sont venues, avec le temps, à tomber sous la protection des Tsars de Russie.
L'institution catholique romaine s'est alors dit que si le Tsar de l’Église orthodoxe refusait de se soumettre au Vatican, il ne restait plus qu'à les détruire.
D'un autre côté, l’Église catholique a aussi activement participé au pillage de l'Afrique.
Le 8 janvier 1454, l’Église catholique et le pape Nicolas V bénissent la traite négrière.
A partir du moment où il y a l'intention de détruire, l’Église doit se trouver une caution morale. Cela a été la bulle papale de Nicolas V : « Nous avions jadis par de précédentes lettres, concédé au roi Alphonse, entre autres choses, la faculté pleine et entière d'attaquer, de conquérir, de vaincre, de réduire et de soumettre tous les nègres et de réduire leurs personnes en servitude perpétuelle. »
Il est avantageux pour certaines personnes de ne pas voir l'Afrique s'unir et se développer. Ils sont venus dans le berceau de l'humanité avec une interprétation propre à eux des saintes Écritures, puis l'ont mise en application.
Ils ont falsifié l'histoire du continent noir, se sont partagés l'Afrique en causant la division et le désordre.
Ce qui se passe en Afrique n'est qu'un système diabolique mis en place depuis des décennies mais qui arrive bientôt à son terme car les projets de Dieu pour l'Afrique sont tout autres et il y a un temps pour toute chose sous le soleil.
Tout ceci est un large dossier qui sera révélé et développé dans de plus amples détails dans un livre choc qui paraîtra très bientôt.
En 1491, les papes dirigeaient les rois d'Europe depuis des siècles, mais les temps devenaient sombres. Les choses tournaient mal pour la papauté car les bruits du protestantisme commençaient à se faire entendre.
C'est vers cette époque qu'en Espagne, un garçon est né au château de Loyola situé dans la province de Guipuzcoa.
Il a fondé la « Société de Jésus » : l'ordre des Jésuites, et a créé entre autres, les « Illuminés » : les Alumbrados.
Il est devenu le premier général des Jésuites. On l'a canonisé en 1622 pour avoir su renforcer l'institution catholique romaine.
Ignace de Loyola était un génie . Il a bâti une armée de prêtres voués à faire respecter la discipline de l'Ordre.
Ces prêtres sont bientôt devenus la force religieuse la plus redoutée de l'histoire et ils constituaient les forces spéciales du Vatican.
Leur travail est de s 'assurer que tous les humains fléchissent le genou devant le pape, qu'ils confessent qu'il est l'incarnation terrestre de Jésus-Christ et se soumettent entièrement à son autorité.
Le général des Jésuites est connu sous le nom de « Pape noir ». C'est lui qui dirige jusqu'à aujourd'hui, le Vatican dans l'ombre... et Satan est là pour le guider.

Satan est là pour guider le pape noir, le général des Jésuites. Les Jésuites ne peuvent selon les règles de leur ordre, accéder au pontificat. Cependant, le « Pape François » est Jésuite. C'est donc un aboutissement de la subversion de l’Église au sommet. NDLR
Pour la plupart, les livres décrivant l'histoire sanglante des Jésuites ont disparu, ont été détruits ou bien épuisés.
La situation est semblable pour les ex-prêtres Jésuites. S'ils n'ont pas disparus, ils se cachent ou bien ils sont morts. Les Jésuites sont encore à l’œuvre de nos jours.
Les héros communistes tels que Marx et Engels qui ont écrit le manifeste communiste dans les années 1800, ont agi sous la direction des prêtres jésuites.
De la même façon que le livre « Mein Kampf » qu'on attribue à Hitler, a été écrit par un prêtre jésuite pour qu'il prenne le pouvoir en Allemagne.
Les Jésuites ont aussi travaillé en étroite collaboration avec des hommes comme Trotsky, Lénine et Staline...
Selon le cardinal Augustin Béa, les Jésuites auraient inventé le communisme pour un seul but : au temps propice, les communistes détruiraient le Tsar de Russie, le protecteur de l’Église orthodoxe russe ennemi du Vatican.
C’était pour les Jésuites, une question de vengeance. Les communistes furent financés par des agents du Vatican (les Illuminés) dans le but de créer une autre puissance majeure qui serait loyale à Rome.
Avant la première guerre mondiale, un imposant groupe de Juifs fortunés tenta de reprendre possession de Jérusalem. Ceci déclencha la colère de Rome car les Juifs bloquaient de nouveau les efforts dissimulés du Vatican.
Ces Juifs qui s'opposèrent à l'institution catholique romaine, payèrent cher leur entêtement. Les Jésuites ont demandé à certains Juifs « loyaux au pape » de rédiger un document appelé les « Protocoles de Sion ».
Ce document rendit les européens furieux. Ce document allait paver la voie de la prochaine inquisition, même si cela coûterait aussi la vie à des millions de catholiques romains.
Au début des années 1900, la France a conclu une entente politique avec nul autre que le Tsar de Russie, au très vif déplaisir du Vatican qui était furieux.
La France fut sur la liste noire du Vatican depuis le jour où elle avait rejeté sa royauté catholique romaine pour devenir une république. Cet accord avec le Tsar allait faire déborder le vase.
Pendant ce temps, l'influence de l’Église orthodoxe se répandait jusqu'en Bulgarie, en Roumanie, en Grèce, en Turquie occidentale et en Yougoslavie serbe.
Le Vatican devait faire plier la France et mettre fin à la concurrence religieuse qui existait dans les états balkaniques. La solution était simple : les Jésuites allaient déclencher la première guerre mondiale.
Le pape appuyait l'Allemagne. Lorsque l'empereur (catholique romain loyal) a demandé au Vatican s'il pouvait élargir les frontière de l'Allemagne, le pape Pie X et les Jésuites lui ont donné leur bénédiction.
Pie X est mort le 20 août 1914 ( mort due au chagrin du déclenchement de cette guerre . Là, comme en d'autres circonstances, il ne faut pas faire d'amalgame entre les actions sournoises occultes sous couvert de bonnes intentions et les intentions vraies d'un saint pape comme Pie X, victime de ces manipulations. L'ivraie est inextricablement mêlé, et cela d'une manière générale, au bon grain NDLR) juste après le début de la guerre, faisant place au parrain suivant. Benoît XV a remplacé Pie X au Vatican. Lui (aussi) était ami de l'Allemagne.
Par l'entremise des Jésuites et par amalgame, apparemment, du pape, Satan a fait en sorte que des catholiques romains français soient tués par des catholiques romains allemands. Ce qui donne à penser à l'auteur de cette vidéo que le pape ne se souciait guère du nombre de morts chez les catholiques romains.
Seule, la vengeance et le pouvoir comptait... pour ce qui concerne l'ivraie comme dit plus haut.
L'Allemagne combattait à la fois contre la France, l'Angleterre et la Russie, puis, les États-Unis se sont joints au conflit. La guerre a duré 4 longues années.
L'Europe était ruinée et au moyen du « Vatican » Satan a envoyé des millions de gens en enfer.
Et pendant que les humains criaient de douleur, chose inconnue du peuple allemand, les Jésuites avaient déjà sacrifié l'Allemagne catholique, l'empereur et son gouvernement pour une nouvelle inquisition.
Les Jésuites s'occupaient à préparer la seconde guerre mondiale.

La tiare du pape représente 3 couronnes. Le pape est roi 3 fois : pouvoir politique, religieux et monétaire. Paul VI était grand maître supérieur de la franc-maçonnerie mondiale.
Il y a 2 pyramides. La pyramide européenne et la pyramide nord-américaine. Le grand-maître de la pyramide européenne et de la pyramide nord-américaine sont du 38 ème degré, mais le dernier chef suprême qui a été connu, était Paul VI. Paul VI a donné sa couronne quand il est allé aux Nations-Unies. Lorsque les chrétiens ont découvert le secret de Paul VI sur sa couronne, ils ont fait disparaître la tiare. Elle n'existe plus maintenant.
La banque du Vatican place son argent dans le monde entier. Quand Léon XIII est décédé, il avait fait un pacte avec la banque, la société juive internationale section italienne de l'Italie. Mais la banque du Vatican avait fait faillite.
Le pape Léon XIII a rencontré les chefs de la banque juive mondiale. Les Juifs ont consenti à prêter un certain montant d'argent à condition qu'à telle date en 1939, le Vatican remette à la banque juive, l'argent qui avait été prêté.
Il était question de milliards là-dedans. Mais l’Église catholique de Rome n'a pas été capable d'honorer son contrat. Alors, les Juifs ont menacé de se saisir de la banque du Vatican.
Léon XIII est mort. Le secrétaire d'état au Vatican qui était élu pape, a fait venir Von Papen qui a contacté Hitler et qui lui a dit : « Il faut massacrer les Juifs, car c'est eux qui ont crucifié le Seigneur.

Ça prouve que l’Église catholique ne connaît pas la parole de Dieu (disons plutôt, comme en de maintes citations ou interprétations, l'ivraie qui interfère en son antre) ! Ce ne sont pas les Juifs qui ont crucifié le Seigneur, ce sont nos péchés.
Alors Hitler s'est embarqué dans une guerre contre le pouvoir juif, celui de l'argent. C'était une guerre faite pour l'argent et ça venait du Vatican (en connivence somme toute avec Wall Street qui a financé le nazisme).
Les directeurs de banque qui se font assassiner ce n'est qu'une chose normale ça. Si tu ne veux pas marcher selon la ligne de conduite, on t'élimine. On a déjà fait sauter ma voiture et on a mis le feu à ma maison …
J'étais pas directeur de la banque, j'étais responsable Directeur du St_Office : bureau qui dirige tout au Vatican. Quand j'ai commencé à révéler certaines affaires sur internet, j'ai eu des menaces.
Ils n'aiment pas tout ce que je fais là. A partir du 39ème degré, tu ne trouveras pas d'écrivain nulle part parce qu'il n'y en a pas. Ils n'ont pas le droit d'écrire.
Seulement, des anciens membres, il y en a beaucoup qui l'ont fait, mais ils n'ont jamais eu la chance de le faire comme moi je l'ai fait, parce que, il y a 25 ans, il n'était pas question d'internet où on peut en parler.
C'est ce qui fait leur puissance : LE SECRET. Aujourd'hui, avec internet, on peut parler de beaucoup de choses. Le Seigneur a dit que tout ce qui est secret doit être dévoilé à la surface du monde.
Tous les grands politiciens comme Fidel Castro ont tous été formés par les Jésuites. Ce sont eux qui contrôlent le monde financier, politique et religieux.
Le sermon d'allégeance à la franc-maçonnerie comprends 47 à 48 pages. En résumé, tu renonces à ta personne, à ta foi, à un Dieu dominateur. Tu t'abandonnes complètement à la société mondiale des frères maçons.
Il y a beaucoup de choses invraisemblables dans ce sermon. Toutes les sociétés secrètes viennent de la franc-maçonnerie.
Pour avoir un gouvernement mondial, il faut contrôler tout. Ils ont l'Europe. Ils vont faire le gouvernement nord-américain et ensuite, ils vont unir les deux. Mais qu'est-ce qui va les réunir en un seul ? … Mes amis, le Christ est proche !
Actuellement, on a un Antichrist spirituel. Sur la tiare de Paul VI qui était exposée derrière un miroir aux Nations unies, on pouvait lire :

Voilà pourquoi on n'a pas détruit la tiare. Le pape est le vicaire du Fils de Dieu. En latin, ça se prononce autrement.
Ce pape est la seule personne au monde qui ne devrait pas avoir de salut parce qu'il renonce au Saint-Esprit qui devrait, rien que par ce blasphème, l'avoir abandonné.
Moi, je suis enfant de Dieu, mais je ne suis pas son Fils. Pécher contre le Saint-Esprit c'est grave !... Alors, celui qui se dit Fils de Dieu, il est quoi, d'après vous ?
A qui appartient ce monde ? … Le pape (actuel) est considéré comme l'Antichrist spirituel s'il prend la place de Dieu sur la terre. (On comprend mieux pourquoi l'agenouillement devant le Saint-Sacrement pour le « pape » François paraît lui être impossible) .