Gloria.tv And Coronavirus: Huge Amount Of Traffic, Standstill in Donations
Clicks135.5K

La Grande Vadrouille (1966) 1/2

shazam
4
En 1942, un avion anglais est abattu par les Allemands au-dessus de Paris. Les trois pilotes sautent en parachute et atterrissent dans différents endroits de la capitale. Ils sont aidés par deux …More
En 1942, un avion anglais est abattu par les Allemands au-dessus de Paris. Les trois pilotes sautent en parachute et atterrissent dans différents endroits de la capitale. Ils sont aidés par deux civils français, un chef d'orchestre (de Funes) et un peintre (Bourvil) en bâtiment qui acceptent de les mener en zone libre; ils deviennent ainsi, malgré eux, acteurs de la Résistance.

(Film subtitled in English).
Literally "The Great Stroll", french comedy about two ordinary Frenchmen helping the crew of a Royal Air Force bomber shot down over Paris make their way through German-occupied France to escape arrest.
shazam
shazam
Turenne 🤗 :))
Turenne
Merci, un bonheur de revoir ce bon "vieux film" de plus restauré , mon dvd étant ko .
shazam
Un bain turc, en 1942. Deux têtes émergent d'un nuage de vapeur. De drôles de périscopes, qui naviguent en marmottant Tea for two, un code censé attirer un aviateur anglais à « big moustache ». Bref dialogue in ze langue of Shakespeare entre Stanislas, chef d'orchestre, et Augustin, peintre en bâtiment : « But alors, you are french ! »... But alors, l'ennemi teuton n'a qu'à bien se tenir : cette …More
Un bain turc, en 1942. Deux têtes émergent d'un nuage de vapeur. De drôles de périscopes, qui naviguent en marmottant Tea for two, un code censé attirer un aviateur anglais à « big moustache ». Bref dialogue in ze langue of Shakespeare entre Stanislas, chef d'orchestre, et Augustin, peintre en bâtiment : « But alors, you are french ! »... But alors, l'ennemi teuton n'a qu'à bien se tenir : cette paire d'aventuriers improvisés résiste encore et toujours à l'envahisseur. Ils sont malins, coléreux, bref, gaulois. Cette célébrissime comédie, l'une des meilleures de Gérard Oury, s'arrange avec l'Histoire, cueille la revanche du rire. (Télérama)
-
Réunis encore une fois (après Le Corniaud, 1965) pour le plus grand plaisir des spectateurs à l'époque, Louis de Funès et Bourvil nous offre ici ce qui restera probablement la plus grande comédie française.
Aborder l'occupation avec humour tout en étant respectueux, n'est pas une chose facile et pourtant Gérard Oury parvient à trouver la finesse pour accompagner son œuvre et son propos. Armé d'un duo comique inoubliable, "La Grande Vadrouille" s'inscrit dans l'histoire du cinéma avec une marque indélébile. (SensCritique)