Sainte Blandine shares this
20
« De la corruption de l'idée de Dieu à l'homosexualisme militant », par le R.-P. Joseph d'Avallon :
Vexilla Galliae shares this
1224
« De la corruption de l'idée de Dieu à l'homosexualisme militant », par le R.-P. Joseph d'Avallon :
AveMaria44
patrick cohen shares this
508
AveMaria44
La tentation gnostique du père du mensonge....Vous serez comme des dieux sans Dieu, alors que Dieu veut nous adopter comme enfants, nous faire participant de sa nature divine, avec sa grâce, par la foi en Jésus-Christ. Les conciliaires ont dressé autels contre autels, voulu abroger le saint Sacrifice et alors ils ont été châtié par les désordres contre-nature......mais il y a aussi quelques uns …More
La tentation gnostique du père du mensonge....Vous serez comme des dieux sans Dieu, alors que Dieu veut nous adopter comme enfants, nous faire participant de sa nature divine, avec sa grâce, par la foi en Jésus-Christ. Les conciliaires ont dressé autels contre autels, voulu abroger le saint Sacrifice et alors ils ont été châtié par les désordres contre-nature......mais il y a aussi quelques uns qui appartiennent à la Tradition qui ont encore moins d'excuses. Le crime de l'avortement que les évêques n'ont pas cherché à combattre crie aussi assez fort et dans le domaine spirituel, les modernistes qui avortent les âmes sont encore pires......à cela il faut ajouter l'école sans Dieu, l’État sans Dieu et la perversion déversée à flots continus par les mass-médias.
Après une telle analyse comment pouvez-vous mon Père, appeler François "pape".......On sont les dénonciations des évêques de tradition, qui eux ont eut les bonnes philosophie et théologie ?
Christe Eleison

Saint Paul nous enseigne : Quant aux points sur lesquels vous m'avez écrit, je vous dirai qu'il est bon pour l'homme de ne pas toucher de femme. Toutefois, pour éviter toute impudicité, que chacun ait sa femme, et que chaque femme ait son mari. Que le mari rende à sa femme ce qu'il lui doit, et que la femme agisse de même envers son mari. La femme n'a pas puissance sur son propre corps, mais le mari; pareillement le mari n'a pas puissance sur son propre corps, mais la femme. Ne vous soustrayez pas l'un à l'autre, si ce n'est d'un commun accord, pour un temps, afin de vaquer à la prière; puis remettez-vous ensemble, de peur que Satan ne vous tente par suite de votre incontinence. Je dis cela par condescendance, je n'en fais pas un ordre. Je voudrais, au contraire, que tous les hommes fussent comme moi; mais chacun reçoit de Dieu son don particulier, l'un d'une manière, l'autre d'une autre. A ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, je dis qu'il leur est bon de rester comme moi-même. Mais s'ils ne peuvent se contenir, qu'ils se marient; car il vaut mieux se marier que de brûler.1 Cor 7, 1-9